PREVISIONNEL POUR LE PRÉSIDENT F. HOLLANDE PAR NAOMIE

Publié le par Daniella

Esaïe 48/18 - Oh ! si tu étais attentif à mes commandements ! Ton bien-être serait comme un fleuve, et ton bonheur comme les flots de la mer

Shalom

En ce jour, je m'empresse de vous communiquer une vision nocturne faite le Lundi 6 Octobre dernier concernant le président français François Hollande. J'avoue l'avoir mise de « côté » parce que cela me paraissait prématuré de l'annoncer. Ce qui me fait changer d'avis ? La décision parlementaire d'entériner la possibilité de destituer un président français.

Incroyable n'est-ce pas ?

VISION PROPHETIQUE

Cette nuit-là, j'étais dans la même situation que les première visions concernant le Président ivoirien L. Gbagbo, même intensité, même acquitté, même force visuelle.

« Je me tenais près du président hollande, sur un quai de gare, très probablement la gare de Brive en Corrèze. Il y avait des personnages sur ce quai mais il était seul pourtant, vêtu d'un imperméable défraîchit, de couleurs gris beige sale. Lui-même n'était pas propre, pas rasé, les traits tirés, très fatigué et décoiffé. Je me suis approchée de lui et lui signifiait que tout l'Exécutif le cherchait, et que nul ne savait où il se trouvait. Il me répondit qu'il n'en avait plus rien à faire car il avait démissionné. Lui demandant si l'Exécutif était averti de sa décision, il me fit la même réponse : plus à faire avec lui, terminé, etc...Il me dit également qu'il avait pris sa décision tout seul, en secret, sans concertation avec quiconque. Sa décision était prise, il ne reviendrait pas dessus. Il n'y avait plus de Gouvernement pour la France. Je me suis réveillée sur cette vision de détresse humaine»

Aujourd'hui paraît donc un message attestant que le Parlement venait d'entériner les modalités de la destitution du Chef de l'Etat par le Parlement réuni en Haute Cour, découlant d'une réforme constitutionnelle daté de 2007 qui n'avait pas été mise en place. Ce texte vient d'être coté par le Sénat dans les mêmes termes de l'Assemblée Nationale de Janvier 2012, par 324 voix pour et 18 contre (les 18 Sénateurs communistes) Ce texte prévoit qu'une procédure de destitution peut être engagée à l'encontre du Chef de l'Etat en cas de « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat » Désormais le texte doit être soumis au Conseil Constitutionnel avant sa promulgation, dixit Jean-Marie Le Guen soulignant qu'une proposition d'une procédure rapide motivée et publique.

https://www.upr.fr/communiques-de-presse/suite-au-viol-constitution-president-republique-lupr-demande-procedure-destitution

Je suis devenue « apolitique » depuis que je sers le Seigneur – pas deux maîtres à la fois. Mais ici, encore une fois, la France joue le mauvais pion – je m'explique : Dieu élève ou abaisse un homme, mais tout homme mis à la tête d'une nation doit être respecté et nous nous devons de prier pour lui, afin que de son « bienêtre » découle le bonheur de la nation. La destinée de cet homme est placée dans les mains percées du Seigneur, mais la aussi il faut savoir, dans le cas du président F. Hollande, ses « frères » maçonniques ne lui viennent pas en aide, puisqu'il ne correspond pas à l'image qu'ils se font d'une « tête d'affiche».

Soyez bénis vous tous qui aimez le Seigneur.

Priez pour vos institutions, mais que notre Seigneur brise les dents des méchants qui ne veulent pas changer de voies.

Source : http://www.freewebs.com/naomiebethel/prophetiefhollande.htm

VISION PROPHETIQUE

Cette nuit-là, j'étais dans la même situation que les première visions concernant le Président ivoirien L. Gbagbo, même intensité, même acquitté, même force visuelle.

« Je me tenais près du président hollande, sur un quai de gare, très probablement la gare de Brive en Corrèze. Il y avait des personnages sur ce quai mais il était seul pourtant, vêtu d'un imperméable défraîchit, de couleurs gris beige sale. Lui-même n'était pas propre, pas rasé, les traits tirés, très fatigué et décoiffé. Je me suis approchée de lui et lui signifiait que tout l'Exécutif le cherchait, et que nul ne savait où il se trouvait. Il me répondit qu'il n'en avait plus rien à faire car il avait démissionné. Lui demandant si l'Exécutif était averti de sa décision, il me fit la même réponse : plus à faire avec lui, terminé, etc...Il me dit également qu'il avait pris sa décision tout seul, en secret, sans concertation avec quiconque. Sa décision était prise, il ne reviendrait pas dessus. Il n'y avait plus de Gouvernement pour la France ».

Je me suis réveillée sur cette vision de détresse humaine. »

Aujourd'hui paraît donc un message attestant que le Parlement venait d'entériner les modalités de la destitution du Chef de l'Etat par le Parlement réuni en Haute Cour, découlant d'une réforme constitutionnelle daté de 2007 qui n'avait pas été mise en place. Ce texte vient d'être coté par le Sénat dans les mêmes termes de l'Assemblée Nationale de Janvier 2012, par 324 voix pour et 18 contre (les 18 Sénateurs communistes) Ce texte prévoit qu'une procédure de destitution peut être engagée à l'encontre du Chef de l'Etat en cas de « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat » Désormais le texte doit être soumis au Conseil Constitutionnel avant sa promulgation, dixit Jean-Marie Le Guen soulignant qu'une proposition d'une procédure rapide motivée et publique.

https://www.upr.fr/communiques-de-presse/suite-au-viol-constitution-president-republique-lupr-demande-procedure-destitution

Je suis devenue « apolitique » depuis que je sers le Seigneur – pas deux maîtres à la fois. Mais ici, encore une fois, la France joue le mauvais pion – je m'explique : Dieu élève ou abaisse un homme, mais tout homme mis à la tête d'une nation doit être respecté et nous nous devons de prier pour lui, afin que de son « bienêtre » découle le bonheur de la nation. La destinée de cet homme est placée dans les mains percées du Seigneur, mais la aussi il faut savoir, dans le cas du président F. Hollande, ses « frères » maçonniques ne lui viennent pas en aide, puisqu'il ne correspond pas à l'image qu'ils se font d'une « tête d'affiche ».

Soyez bénis vous tous qui aimez le Seigneur. Priez pour vos institutions, mais que notre Seigneur brise les dents des méchants qui ne veulent pas changer de voies.

 

Source : http://www.freewebs.com/naomiebethel/prophetiefhollande.htm

Commenter cet article