Le reproche de Dieu à l'Assemblée solennelle - DAVID WILKERSON

Publié le par Daniella

Sophonie 3:18 : « Je rassemblerai ceux qui sont dans la tristesse, loin des fêtes solennelles, ceux qui sont sortis de ton sein; l'opprobre pèse sur eux. »

 

Il s’agit là d’une double prophétie donnée par Sophonie. Elle concerne les enfants d’Israël ainsi que la Sion spirituelle (qui est l’Eglise de Jésus-Christ des derniers temps). Premièrement, il s’adressait aux Juifs – leur disant que Dieu allait rassembler les dispersés, mais qu’Il n’allait ramener que ceux qui avaient un esprit brisé au sujet de la déplorable condition d’Israël… Il Se souviendrait de tous ceux qui portaient le poids du reproche que Dieu fait à l’Eglise à cause de toutes les choses horribles qui continuaient à se faire dans la Maison de Dieu. A ceux qui en faisaient leur fardeau, Il dit : "Je vais vous rassembler." A ceux-là, Il a fait de grandes promesses.

La prophétie est aussi adressée à l’Eglise de Jésus-Christ des temps de la fin. Dans l’Ancien Testament, les enfants d’Israël étaient convoqués à leurs fêtes pendant sept jours. Le huitième jour était appelé l’Assemblée Solennelle. C’était le jour où ils se réunissaient spécialement ensemble, mettant tout de côté pour se concentrer dans l’adoration et la louange du Père Céleste. Les Écritures disent :

 

« Le huitième jour, vous devrez convoquer une Assemblée Solennelle. »

 

Cette Assemblée Solennelle représente dans tout l’Ancien Testament la congrégation qui se met à part pour Dieu, pour rencontrer le Seigneur. C’est là l’Eglise de Jésus-Christ des temps de la fin.

Selon Sophonie, la Maison de Dieu dans les derniers jours va subir des reproches.

Le terme hébraïque "hear" signifie "honte et disgrâce." Il va y avoir de la honte et de la disgrâce dans la Maison de Dieu.

Nous ne sommes pas entrain de parler de l’Eglise moderne libérale rétrograde. Le Seigneur dit qu’au Jour du Jugement, Il s’occupera de cette Église. Nous pouvons prier pour elle, mais nous n’allons pas nous consumer de douleur à cause de ce qui n’est pas réellement l’Eglise.

Dieu recherche un peuple qui se mette en peine et dans le chagrin à cause du reproche qui vient sur l’Eglise de Jésus-Christ dans ces temps de la fin.

Je parle de l’Eglise qui est née à la Pentecôte.

Je parle de l’Eglise qui est née de l’enseignement de l’apôtre Paul et des apôtres. L’Eglise née dans la doctrine de la divinité de Jésus-Christ. L’Eglise née de nouveau est sous le feu des attaques. Cette Église est en train de subir des reproches.

Il a été prophétisé que dans ce jour de reproche, de honte et de disgrâce, Dieu allait lever un reste saint qui se mettrait dans l’affliction et les larmes à cause de cette souillure.

Dieu désire un reste qui ne s’asseye pas nonchalamment alors que toutes ces choses envahissent l’Eglise.

Dieu dit :

 

« Je désire un peuple qui ne se contentera pas de suivre sa voie joyeuse tout en ignorant ce qui est entrain d’arriver alors que des charlatans et des faux prophètes centrés sur l’argent rentrent dans la Maison de Dieu et détruisent tout ce qui est à portée de vue. »

 

Dieu rassemble en ce moment un peuple qui se lamente sur cette chose.

Si vous aimez véritablement le Seigneur et si vous aimez Son Église, il est impossible que vous vous contentiez d’observer en spectateur ce qui arrive aujourd’hui (et je ne vais pas nommer ces reproches ce matin). Si, après avoir entendu ce que j’ai à dire à propos de ce reproche, vous êtes capables de sortir de cette église en vous disant simplement :

 

« Je m’appuie seulement sur Matthieu 18 : « Les portes de l’enfer ne prévaudront point contre l’Eglise » Je ne vais pas me faire du souci à ce propos, Dieu tient tout sous Son contrôle »

 

Ce n’est pas suffisant. Dieu utilise des personnes. Dieu utilise des personnes pour accomplir Son œuvre. Il n’envoie pas des anges. Les anges pleurent sur ce reproche, mais Dieu n’utilise pas des anges pour accomplir Ses desseins.

Il utilise des hommes et des femmes au cœur brisé qui pleurent…

 

Le jugement est à la porte, Jésus revient.

Le jour du Seigneur est à la porte.

Réveillez-vous, anciens.

Réveillez-vous, pasteurs.

Réveillez-vous, bergers. Observez l’Eglise.

Ayez le fardeau. Portez-le.

 

Pourquoi devrions-nous porter la responsabilité du reproche de l’Assemblée Solennelle ?

Joël dit :

 

« Parce qu’il y a une semence pourrie qui est plantée »

 

Un évangile actuellement prêché est entrain de dessécher tout ce qui se trouve à portée de vue. Tout ce qui est vert et saint et pur est sur le point de dégénérer. La semence est pourrie. Les gens ont faim d’entendre la Parole pure du Seigneur, et il n’y a pas de pâturages. Les troupeaux sont désolés et affamés. Les rivières se dessèchent.

 

Un feu étranger dévore les pasteurs.

 

Ezéchiel dit que les bergers foulent aux pieds les bons pâturages et se nourrissent de la meilleure part pour eux-mêmes.

 

Quelles sont les choses honteuses et infâmes qui surviennent dans l’Eglise de Jésus-Christ aujourd’hui ?

LA SEMENCE POURRIE DE L’EVANGILE DE LA PROSPERITE

 

Tout d’abord, il y a la semence pourrie qui est prêchée par des bergers avides. Ceci est connu sous le nom de L’EVANGILE DE LA PROSPERITE.

 

C’est l’un des plus grands reproches que l’Eglise de Jésus-Christ n’ait jamais à subir depuis Christ. Cet évangile perverti empoisonne des multitudes – même en Chine, en Afrique et dans le monde entier. Il s’agit d’un évangile américain inventé et répandu par de riches évangélistes et pasteurs américains. Riches !

 

Cela m’alarme que tant de personnes puissent écouter les cassettes et regarder les vidéos qui viennent de ces conférences sur la prospérité sans pleurer sur ces choses. Ce poison s’est répandu à travers le monde entier. Cuba est en train de s’ouvrir et cela démange ces prédicateurs d’y entrer tout de suite avec leur évangile de la Prospérité, pour proclamer à la population :

 

« Vous avez été pauvres suffisamment longtemps maintenant, Dieu veut que tous les Cubains soient riches. »

 

La semaine passée, on m’a donné une cassette vidéo enregistrée récemment dans des réunions de Kenneth Copeland. J’ai écouté les orateurs et je ne pouvais pas croire mes oreilles. Mes amis, lorsque vous lisez le Nouveau Testament, vous voyez que l’apôtre Paul a nommé ceux qu’il croyait être de faux prophètes. Il a donné des avertissements en nommant leurs noms.

 

Je vous dis maintenant que si vous pouvez écouter ce que je vais vous dire sans en être affligés, c’est que vous êtes aveugles. Vous êtes spirituellement aveugles. Vous avez un cœur dur. Un cœur enveloppé d’un bouclier de telle sorte que le pur évangile ne peut pas y pénétrer. Votre esprit a été si saturé de cet évangile déséquilibré que vous êtes incapables de renoncer à bon nombre de ces prédicateurs. Vous ne pouvez pas prêcher la vérité.  Il est impossible de leur montrer quelque chose d’autre dans les Écritures parce qu’ils ont un bouclier autour de leurs cœurs. Ce sont des cœurs durs.

 

Certains d’entre vous ne recevront pas ce message.

 

Si votre âme s’est nourrie des cassettes de Copeland et de Hagin, vous n’allez pas aimer ce que vous entendrez. Mes amis, je suis un berger, j’ai été appelé par Dieu. J’ai fait de cette église une promesse. Aussi longtemps que nous serons sur cette chaire, si nous apercevons des loups déguisés en brebis s’introduisant pour dérober le troupeau, nous nous lèverons pour crier contre cela. C’est à vous d’en tenir compte. Cette semaine, je me suis installé sur mon fauteuil et j’ai écouté les orateurs parler à cette conférence et j’ai été si choqué et blessé. Le fardeau de Dieu est tombé sur moi. C’est pourquoi je prêche aujourd’hui ce message.

 

Pleurez sur ce message.

 

Je cite mot à mot ce qui a été dit. Les orateurs pouvaient à peine tous passer parce que tous les gens se précipitaient avec des poches bourrées d’argent. La raison pour laquelle ils font cela provient d’une nouvelle doctrine qui vient juste de paraître et qui dit :

 

« Si vous voulez être bénis, vous devez trouver l’évangéliste ou le pasteur le plus béni que vous puissiez trouver parce que celui à qui l’on a beaucoup donné reçoit beaucoup, celui qui a peu, même ce qu’il a lui sera ôté. Si vous trouvez le prédicateur le plus béni et le plus prospère et que vous lui donnez de l’argent, alors vous serez bénis. Il sera encore plus béni, si vous, vous donnez à ceux qui sont les plus bénis… »

 

C’est un mécanisme en forme de pyramide.

Si ces hommes étaient dans le monde séculier, ils seraient mis en prison. Ce sont des structures pyramidales. Au sommet se trouve l’homme qui paraît le plus saint et parle le plus fort. Des centaines de personnes couraient jusqu’à ce que leurs poches grossissent.

 

Le pécheur se demande :

« Est-ce cela l’Évangile de la liberté ?  Des billets de dollars ? »

 

Écoutez ce qui a été dit. L’orateur s’est levé et a fait la déclaration suivante :

 

« Si une pauvre veuve vivant d’une allocation vous tend un billet de 5 dollars, vous feriez mieux de le prendre. Elie a pris le dernier repas de la veuve. Vous êtes celui qui est oint, vous le méritez, vous devez le prendre. »

 

Là, vous me dîtes que cela c’est l’Évangile. Vous me dites que vous ne pouvez pas pleurer sur cela.

Le même orateur a déclaré :

 

« J’habite dans une maison de 750 m2. Je vais me faire construire une maison plus grande maintenant. Une maison dont le roi Salomon sera fier. J’ai payé seulement 15000 dollars (100 500 francs) pour avoir un chien. Vous voyez ce magnifique anneau autour de mon doigt, j’étais en Jamaïque et je l’ai acheté pour seulement 32000 dollars (214 400 francs environ). Je veux que vous sachiez que, lorsque les gens dans ma ville passeront devant mon manoir et qu’ils verront ma Rolls Royce couchée dans l’allée, ils sauront qu’il y a un Dieu dans le ciel. »

 

Un des orateurs s’est levé et a dit :

 

« Nous avons fait une alliance avec le frère Copeland comme quoi pendant les 365 prochains jours, aucun de nous n’allait souffrir un seul jour. Nous ne connaîtrons aucun moment de découragement. Nous ne serons jamais malades ou dans le besoin. Nous allons jouir de toutes les bénédictions. Nous rejetons toute souffrance, toute douleur, tout problème financier. »

 

Tout ceci est formidable si vous êtes en haut de la pile.

Voici ce qui me chagrine le plus. La chose suivante a été prêchée :

 

« Le Saint-Esprit ne peut pas être répandu sur vous à moins que vous ne soyez d’abord dans le flot de l’argent. A moins que vous ne prospériez, le Saint-Esprit ne peut pas accomplir Son œuvre. »

 

Réfléchissez à cela !

De quelle façon cela vous affecte-t-il ?

Qu’est-ce que cela fait à votre esprit lorsque vous voyez des gens pauvres qui vivent d’une paye à l’autre, à qui soudain on dit :

 

« Courez pour l’argent », et que les gens courent follement partout et que ces prédicateurs disent alors des premiers qui courent :

 

« Ils réclament la richesse » ?

 

Ensuite, j’ai vu des gens se ratatiner comme des serpents depuis leurs sièges pour tomber à terre. J’ai vu l’évangéliste s’avancer et siffler comme un serpent et des gens qui tombaient partout. Mes amis, que se passe-t-il ?

 

Le reproche de l’Assemblée Solennelle !

 

Le prophète les appelle « chiens sauvages, sentinelles impies. »

 

Mes amis, si vous aviez le cœur de Dieu et le fardeau du Seigneur, vous seriez entrain de crier avec Esaïe :

 

« Ce sont des sentinelles aveugles, ignorantes, des chiens stupides, des gens endormis, aimant à se reposer, oui, des chiens aveugles qui ne possèdent jamais assez. »

 

« J’ai une maison de 750 m2 mais je vais la vendre et je vais en construire une maintenant dans laquelle le Roi Salomon pourrait habiter »

 Ils n’en possèdent jamais assez.

 

Esaïe a dit :

« Les bergers qui ne peuvent pas comprendre observent tous leur propre voie, ne se préoccupant chacun que de son propre gain qu’ils veulent préserver jusqu’au dernier centime. »

Jérémie n’a pas mâché ses mots quand il a dit :

« Mon peuple est un troupeau perdu. Ses bergers lui ont fait prendre un mauvais chemin. »

 

Vous allez me dire :

 

« Pasteur, vous n’avez pas le droit de parler si fort sur ce sujet. »

 

Si vous pensez que je vais fort, lisez Ezéchiel 34:1-10.

 

Vous prenez les 5 dollars de la veuve et vous achetez un chien à 15 000 dollars. Vous prenez la paye de la veuve et du pauvre et vous leur dites qu’ils n’ont pas assez de foi – c’est ainsi que ces évangélistes prospèrent. Ils prennent la laine même qui recouvre les brebis. Ils ne sont pas intéressés par les âmes, c’est l’argent qui les intéresse.

 

« Mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, - à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l’Éternel! Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux aux pasteurs! Je reprendrai mes brebis d’entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie. » (Ezéchiel 34:8-10)

 

Mon Dieu, viens à notre secours !

LA SEMENCE POURRIE D’UN FAUX SAINT-ESPRIT

 

Deuxièmement, la présentation erronée du Saint-Esprit béni. Il s’agit là du reproche le plus grave. Cela devrait nous faire tomber sur nos faces de voir la façon et la manière dont le Saint-Esprit est représenté dans le monde entier.

Il est triste de dire qu’il reste si peu de discernement dans l’Eglise parmi de si nombreux pasteurs et même des responsables d’églises. Ils ne savent même pas quand le Saint-Esprit est dénaturé ou blasphémé. Il y a des milliers de chrétiens qui se rendent à des campagnes d’évangélisation et voient des choses dont ils pensent qu'elles viennent du Saint-Esprit, et qui ne savent même pas sur quoi ils mettent les pieds.

 

Ils frappent des mains et louent Dieu alors qu’un homme est debout, là dans la salle, en train de blasphémer et de présenter sous un faux jour le Saint-Esprit, et ils ne le savent même pas.

 

Des dénominations charismatiques entières, y compris les Assemblées de Dieu, sont dévastées, littéralement dévastées par des pseudo-réveils. Toutes sortes de choses font leur apparition, chaque semaine quelque chose de nouveau est introduite. Les responsables ne savent pas s’ils doivent l’embrasser ou la maudire. Ils ne savent pas quoi faire.

 

Nous recevons des lettres de centaines et de centaines de pasteurs du monde entier qui disent :

 

« Qu’est-ce qui est juste, et qu’est-ce qui est faux ? »

Où sont les responsables ?

Où se trouve-t-il quelqu’un qui pourrait nous dire ? »

 

Mes amis, ce que nous voyons se manifester aujourd’hui dans ce qui est appelé par tant de personnes des "réveils", et dans ce qui est attribué au Saint-Esprit, ne peut être trouvé nulle part dans les Écritures.

 

Tout ce qui ne peut pas être trouvé dans le Livre doit être rejeté du tout au tout. Totalement rejeté!

 

Je pleure lorsque je regarde ces vidéos qui me sont envoyées des quatre coins du pays, sur lesquelles je vois des groupes entiers de corps qui se secouent hors de tout contrôle, qui tombent à terre, riant hystériquement, qui titubent comme des ivrognes, se tortillent comme des serpents, mugissent comme des animaux sauvages.

 

Il y a des évangélistes qui se tiennent debout pour souffler sur les gens et pour les pousser à terre, comme si le souffle du Saint-Esprit était maintenant incarné par lui. Un autre 3 jette sa veste stylée sur les gens en disant que c’est le « bras de Dieu ».

 

Aujourd’hui, un nouvel évangile vient de toucher l’Amérique du Sud.

 

Mes amis, c’est rude et crû, mais je dois vous le dire. Lorsqu’on s’éloigne des paramètres des Écritures, lorsqu’on se lève et qu’on dit :

 

« Oh, c’est une chose nouvelle, Dieu fait une chose nouvelle. Je ne le comprends pas, ça ne se trouve pas dans les Écritures, mais je ne veux pas m’opposer au Saint-Esprit, »

 

Amis, si ce n’est pas dans le Livre, vous devez, vous, vous lever et prendre position contre la chose.

 

Aujourd’hui, la Nouvelle Chose dont il est question, c’est qu’on ne peut pas entrer dans le Royaume de Dieu si l’on ne devient pas un petit bébé.

Les gens viennent avec des couches sous leurs sous-vêtements afin de déféquer et d’uriner lors des réunions. C’est cela la Nouvelle Chose. Mes amis, où finira-t-on ?

 

Un pasteur a dit :

« Un jour, un évangéliste s’est levé et a dit : J’ai une révélation de la part du Seigneur, il est temps d’inclure Marie dans notre adoration »

 

C’est ce qui va arriver.

 

Un autre évangéliste se donne lui-même le nom de " Barman du Saint-Esprit. " 1 Il dit :

 

« Venez au bar faire la fête et prenez une boisson du Saint-Esprit. »

 

Ils appellent cette boisson le « vin nouveau ». J’entends dans mes oreilles les paroles du prophète qui résonnent :

 

« Le jour du Seigneur est à la porte. La méchanceté abonde. Pleurez entre le portique et l’autel. Revêtez-vous de sacs de cendre. Jeûnez et priez à cause de Mon peuple qui rétrograde. »

 

Jésus est sur le point de venir. Les masses ne sont pas touchées.

 

Lorsque je vois des chrétiens s’adonner à ce qui est appelé le « Bar du Saint-Esprit », titubant comme des ivrognes, la parole de Joël me vient d’une façon forte et claire 2 :

 

« Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez ! Vous tous, buveurs de vin, gémissez, Parce que le moût vous est enlevé de la bouche! » (Joël 1:5)

 

Des âmes se perdent par milliers, et vous de quoi riez-vous ?

 

Tout ce qui est du Saint-Esprit doit fonctionner partout sur la face de la terre. Vous devez être en mesure de l’amener dans les endroits les plus méchants et les plus vils. Vous devez l’amener dans les nations pauvres. Vous devez l’amener dans les ordures de l’humanité et il doit marcher là-bas. Ce n’est pas possible qu’il ne fonctionne que dans l’Amérique prospère. Il doit marcher partout sur la face de la terre. Je défie ces hommes de porter cet évangile, cet évangile du rire aux Balkans maintenant. Allez dans les camps de réfugiés où des femmes pleurent parce qu’elles voient leurs maris fusillés. Leurs filles ont été violées. Leurs enfants sont affamés. Elles ont perdu leurs maisons, et vous allez là-bas et leur demandez de "faire la fête au bar" en leur disant :

 

« le Saint-Esprit veut que vous riiez. »

 

Ce soi-disant réveil 1, 2 va venir au Madison Square Gardens cet été. Connaissant ce que vous connaissez des Écritures, portant la douleur et le fardeau pour l’Assemblée Solennelle, comment pouvez-vous même concevoir d’embrasser une telle doctrine ?

 

Laissez-moi vous dire qui est entrain de rire : le monde, les impies, les païens.

 

L’Eglise est devenue un lieu de spectacle, à une époque si proche du retour du Seigneur alors que l’Eglise de Jésus-Christ devrait s’enfermer dans la chambre secrète de la prière, où elle devrait pleurer pour les perdus, où elle devrait avoir le désir de tout abandonner pour suivre Jésus, où il ne devrait jamais y avoir de mention d’un seul billet de dollar.

 

C’est le dieu de l’Amérique, l’idolâtrie américaine. Nous avons le monde qui observe cette folie et savez-vous ce qu’il pense maintenant?

 

Que le Saint-Esprit est Monsieur Loyal. C’est un cirque charismatique.

 

Je ne me préoccupe plus de ce que quelqu’un peut penser. Cela m’est égal si des gens se désabonnent de la liste de diffusion email. Je me soucie de leurs âmes et du fait que beaucoup sont dans cet état d’aveuglement. J’ai le devoir devant Dieu, devant l’assemblée qu’Il m’a appelé à servir, de vous avertir et de vous dire ces reproches de l’Assemblée Solennelle, et la Bible dit que vous devez être en peine à ce sujet. Les anciens doivent être dans le chagrin. L’assemblée, les pasteurs, les ministères, les évangélistes, nous devrions tous prier pour renverser ces forteresses.

 

LA SEMENCE POURRIE DE LA DEPRAVATION CROISSANTE DANS L’EGLISE

 

Finalement, nous avons le reproche de la dépravation croissante dans l’Eglise.

 

Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal – à ceux qui prennent les ténèbres pour lumière et la lumière pour ténèbres. Ils prennent l’amertume pour douceur et la douceur pour amertume (Jérémie 23:15).

 

« J’ai vu dans les prophètes une chose horrible. Ils commettent l’adultère, ils marchent dans le mensonge, ils fortifient les mains de celui qui fait le mal de sorte qu’aucun ne revient de sa méchanceté. »

 

J’ai reçu une lettre, la semaine passée, d’une mère chrétienne en colère. Elle disait :

« Mon mari, qui est supposé être chrétien, est un grand joueur de cartes. Il y passe énormément de temps, jusqu’à y dépenser des millions. J’étais si inquiète à propos de la foule et du danger dans lequel il se trouve que j’ai pensé que je ferais bien de l’inciter à aller voir le pasteur. »

 

Elle écrivait :

 

« Frère Wilkerson, vous ne croirez pas ce qu’il s’est passé. Je suis si en colère, blessée et confuse. J'ai envoyé mon mari, qui dépense plusieurs millions de dollars au jeu, voir mon pasteur. Ce dernier lui a dit : « J’ai recherché dans les Écritures depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse, et je ne peux trouver une seule chose dans les Écritures contre le jeu. Je ne vois pas de péché en cela, faites-vous plaisir. »

 

Elle était frappée de stupéfaction.

 

« Comment un tel homme de Dieu peut-il dire une chose pareille à mon mari ? »

 

C’est exactement ce que Jérémie a voulu dire :

 

« Les pasteurs fortifient les mains des méchants, afin qu’aucun ne revienne de sa méchanceté » (Jérémie 23:14).

 

Il explique pourquoi ils avaient une dépravation croissante dans leur assemblée et pourquoi ils appelaient le mal bien, et le bien mal, et l’amertume douceur et la douceur amertume.

Il dit :

 

« Les prophètes sont adultères, ils marchent dans le mensonge » (Jérémie 23:14).

 

Quelqu’un qui a un péché dans sa vie ne va pas se lever et parler du péché dans le camp. Il est condamné par son propre adultère, son propre péché et son propre cœur inique.

 

Je ne suis pas entrain de mettre tous les ministères du pays dans ce tableau. La majorité des ministères sont enflammés pour Dieu. Il se trouve des jeunes ministères si purs et si propres aujourd’hui, dans cette époque méchante. J’en ai rencontré un bon nombre et je rends grâce à Dieu pour eux. Dans cette ville même, j’ai rencontré certains des prédicateurs les plus justes que j’aie jamais rencontrés durant ma vie. Une multitude de ministères ressent simplement ce que je ressens ce matin et ils recherchent et attendent des voix qui dénoncent ce qui est mauvais.

« S’ils avaient marché selon Mon conseil et avaient amené Mon peuple à entendre Mes paroles… s’ils avaient dit ce que J’ai réellement dans mon cœur. S’ils avaient déclaré la pensée de Dieu, ils auraient détourné les gens de leurs mauvaises voies et de la méchanceté de leurs actions. »

 

Vous pouvez dire si un homme connaît le Seigneur. Dieu dit des autres :

 

« Je ne les ai pas envoyés, Je ne leur ai pas parlé. Ils profèrent leurs propres pensées issues de leurs imaginations, venant de leurs propres cœurs méchants. »

 

"Ainsi parle l’Éternel des armées: N’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisent! Ils vous entraînent à des choses de néant; ils disent les visions de leur cœur, et non ce qui vient de la bouche de l’Éternel. Ils disent à ceux qui me méprisent : L’Éternel a dit: Vous aurez la paix; et ils disent à tous ceux qui suivent les penchants de leur cœur : Il ne vous arrivera aucun mal." (Jérémie 23:16-17)

 

Le reproche sur l’Assemblée Solennelle devrait être la cause de la plus grande tristesse pour tous ceux qui aiment Christ et Son Église. Cela devrait être la source de la plus grande affliction dans nos cœurs – ces reproches qui pèsent sur Son nom et sur Son Église.

 

Pleurez sur la condition de l’Eglise.

 

Lorsque vous prenez position et lorsque vous prenez sur vous le fardeau du Seigneur, vous allez jeûner et prier.

 

Chaque enfant de Dieu a besoin de prier que tous ceux qui sont pris dans ce piège en soient délivrés.

 

N’y touchez pas, n’y approchez pas. Si vous entrez juste par curiosité, la chose va vous empoigner parce qu’elle fait appel à tout ce qui provient de la chair. A moins que vous ne sachiez comment traiter la chair avec la puissance du Saint-Esprit, restez à distance.

 

Sophonie a dit :

 

« L’Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ; Il fera de toi sa plus grande joie; Il gardera le silence dans son amour; Il aura pour toi des transports d’allégresse » (Sophonie 3:17).

 

Pourquoi ? Parce qu’Il a trouvé un peuple qui s’afflige des choses qui affligent Son cœur, qui soutient le fardeau qu’Il porte, le reproche de l’Assemblée Solennelle.

 

Cela va devenir pour vous un piège sentimental. Vous allez entendre ceci :

 

« Nous aimons tout le monde. Peu importe ce que vous prêchez. Peu importe si vous êtes dans la prospérité. Peu importe l’évangile que vous avez – ou quelque chose d’autre. Dieu est amour. Unissons-nous simplement tous ensemble et embrassons-nous les uns les autres. »

 

Comment deux peuvent-ils marcher ensemble à moins de s’accorder ?

Comment pouvez-vous marcher avec ces hommes dont vous n’approuvez pas les pratiques non-scripturaires ?

 

Vous ne pouvez pas. C’est un piège sentimental.

 

Ils disent :

 

« Ne condamnez personne. Ne jugez personne. »

 

Ce n’est pas ce que la Bible dit. Elle dit que nous devons exercer un jugement juste. Que nous devons réprouver et réprimander avec patience.

Je ne me tiens pas sur une tribune improvisée, je me tiens sur un Rocher.

 

Dieu cherche à te sauver, Église.

Quelles sont les richesses de Dieu en Christ Jésus ?

La paix de Dieu, la sagesse de Dieu, l’intimité avec Christ, tout ce qui est en Christ est à nous.

Mes amis, prenez garde ! Prenez garde !

Vous ai-je effrayés ?

Êtes-vous prêts à prendre sur vous le fardeau du Seigneur ?

Vous ne pouvez pas le faire par votre propre chair.

Restez seuls avec Dieu !

 

Le temps est venu de convoquer une Assemblée Solennelle. Si vous avez n’importe lesquels de ces cassettes ou livres, débarrassez-vous en hors de votre maison.

 

Ne les donnez pas à quelqu’un d’autre, brûlez-les !

 

Si quelqu’un vous invite à aller à ces réunions, dites-lui :

 

« Je suis désolé, je ne veux pas une famine de la Parole et je ne veux pas que mon cœur s’égare et se dessèche. Je veux la pure Parole de Dieu qui m’apportera la croissance. Je ne veux aucun de ces messages qui vont faire appel à ma chair ou qui stimuleront la convoitise dans mon esprit. »

 

Oui, Dieu pourvoit aux besoins et Il est un Dieu accomplissant des miracles, mais Il ne le fait qu’à Sa façon, et non en détournant et en utilisant à mauvais escient les Écritures.

 

Abraham ne recherchait pas les choses de la terre, mais il recherchait une Cité dont le Constructeur et Architecte est Dieu.

Référence :

Traduction réalisée à partir d'une transcription d’une prédication de David Wilkerson enregistrée sur cassette audio, donnée à l’église Times Square Church, New York, Etats-Unis, le 11 avril 2000.

Notes :

1. Il s’agit de l’évangéliste Rodney Brown Howard, l’initiateur du prétendu " réveil du rire " plus connu sous le nom de la " Bénédiction de Toronto " qui a rendu célèbre l’assemblée TACF de Toronto (Canada) affiliée au mouvement " Vineyard " de John Wimber.

2. David Wilkerson se réfère ici aux mouvements de Toronto, Pensacola et leurs multiples dérivés et sous-produits. En dénonçant ces faux mouvements, David Wilkerson n'exclut pas le moins du monde la possibilité de trouver des manifestations surprenantes et ponctuelles du Saint-Esprit dans les véritables réveils, comme des rires irrésistibles, des gens tombant par terre ou gémissant de douleur sous la conviction de péché. Il rapporte lui-même dans les termes suivants avoir vécu le saint rire suivi par des larmes de contrition: "Le rire que nous voyons aujourd'hui n'est pas nouveau. J'ai eu le saint rire à l'âge de 10 ans. J'ai ri pendant des heures et ensuite pleuré pendant des heures - tout ceci à cause de la conviction du Saint-Esprit. Il n'y a rien de nouveau en cela" (déclaration faite dans son message du 3 février 1997, "La Mort de la Compassion" délivré dans son église Times Square Church à New York). D'autres hommes du réveil tels que Charles G. Finney, Jonathan Edwards, John Wesley ou William Seymour par exemple ont également rapporté des expériences similaires. Son propos auquel ERM se rallie est plutôt de déplorer l'immiscion de pratiques charismatiques qui se centrent sur la recherche évidente et ostentatoire des manifestations charnelles, mimant des manifestations produites par le Saint-Esprit consécutives à la piété, la conviction de péché et une prédication authentique de la croix. Nous assistons en fait à une inversion ici. Ce qui devrait être en effet une conséquence directe de la visitation de Dieu après la prière prolongée, les larmes de repentance et le brisement (les manifestations singulières), donnant lieu parfois à quelques débordements, devient maintenant la norme, le critère de départ, les manifestations recherchées en elles-mêmes et pour elles-mêmes et produites par la chair, d'un pseudo-réveil qui ne nécessite aucune des conditions de sainteté du cœur requises et engendrées par un vrai réveil biblique. C'est là que nous devons sonner la trompette d'alarme, car il s'agit assurément d'une séduction spirituelle grossière : le mouvement de Toronto a ostensiblement porté aux nues les manifestations, indépendamment de la pureté du message prêché, et sans exercer aucun discernement. L’ouverture si facile à la chair a également ouvert la porte à de nombreux esprits de séduction et à des pratiques démoniaques. Une analyse est donnée dans le texte "Deux Réveils?" (lire également les quelques pensées d'Arthur Katz sur le réveil actuel ainsi que la réflexion de Donald Gee sur l'absence de profondeur dans les réveils modernes).

Ceci dit, nous ne voulons pas laisser croire qu'il ne doit se produire aucune manifestation surprenante dans un vrai réveil. Nous réfutons tout également la thèse réductrice et non conforme à la vérité historique et biblique qu'un véritable réveil est dénué de manifestations étranges ou d'excès charnels qui viennent comme un mal occasionnel (cf. : extraits n°1, 2 et 3 de "Une oeuvre du Saint-Esprit, ses vrais signes" de Jonathan Edwards ainsi que les mises en garde de Charles G. Finney contre "les excitations malsaines dans les réveils"). Mais à la différence d'un réveil charnel contrefait, une véritable visitation de Dieu est centrée sur le message du Calvaire, et attire les coeurs à Christ.

3. Il s'agit de l'évangéliste Benny Hinn.

source : http://keren-happuch.over-blog.org/page-820428.html

Publié dans ARTICLES D. WILKERSON

Commenter cet article

mulami 31/03/2017 15:09

soyez beni pour ce message de reveille,de rappelle,de preparation au retour de notre seigneur et sauveur personel,mort a la croix,ressucite et vit au ciel assit a la droite du pere ,jesus christ.ne vous fatiguez pas de reveiller ceux qui actuellement sont deroutes,fatigues a cause du temps actuel.notre seigneur et seul sauveur nous l'aviez dit et avertit contre les faux prophetes,faux messagers non au service pour le salut eternel,mais pour gonfler leurs ventres et seduir les elus pour leur perdution.Gloire soit rendu a celui qui vit au siecle de siecle,que nous attendons et preparons pour son retour.le sauveur de toute l'hummanite sanctifie ton eglise et intervient continuellent dans son attente pour ton retour.

Daniella 31/03/2017 15:12

AMEN !