DES TEMPS QUI EXIGENT UNE CONFIANCE SPECIALE EN DIEU

Publié le par DP

Par David Wilkerson (décembre 2007)
 

Chaque chrétien déclare qu’il fait confiance à Dieu.


orage.jpgMais en réalité, de nombreux enfants de Dieu ne sont pas prêts à affronter l’orage noir qui est sur le point de se déverser sur le monde. 



A moins que nous ayons une confiance spéciale et inébranlable en Dieu, nous ne serons pas prêts à faire face aux temps difficiles actuels et à l’avenir.
 

Quand l’orage se déchaînera et que les incertitudes s’abattront sur toute l’humanité comme un nuage, des multitudes de chrétiens seront incapables de le supporter. Submergés par la peur, ils perdront leur chant de victoire. 

Qui sont ces croyants qui ne seront pas prêts à affronter l’orage? 


Ce seront ceux qui n’ont pas cultivé une vie de prière avec le Seigneur et qui ne sont pas enracinés dans la Parole.
 

 
prayinghands2.jpgDepuis des années, les serviteurs de Dieu ont recommandé avec insistance aux chrétiens de mettre chaque jour du temps à part pour rencontrer Dieu en prière. 
 
Merci Seigneur, nombreux sont ceux qui ont appris à répandre leur coeur devant Jésus et ils sont récompensés par une foi et une confiance saintes.


 
En effet, leur foi grandit quotidiennement car ils mettent leur confiance dans la Parole de Dieu.
 
Voyez-vous, la communion fait naître la confiance. En répandant nos craintes devant le Seigneur, nous repartons reposés et plein d’assurance: 


« Mettons notre confiance en Lui en tout temps…répandez vos coeurs devant Lui »
Psaume 62:8.
 
Selon les Psaumes, « mettre sa confiance » et « répandre » sont deux choses inséparables. Si nous plaçons notre confiance en Lui tout le temps, même dans les temps obscurs nous répandrons nos coeurs devant Lui sans cesse. 

Alors que les jours deviendront de plus en plus effrayants, on verra l’essor de croyants de plus en plus hardis.
 
Ce seront ceux qui font appel au Seigneur au quotidien: « C'est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; Que peut me faire un homme? » Hébreux 13:6.
 
La révélation de la Parole de Dieu les maintiendra dans les moments les plus durs. David apprit à faire appel au Seigneur dans chaque crise de sa vie. A maintes reprises, cet homme de Dieu se précipita dans le lieu secret, déversant toutes ses peurs devant le Seigneur :
 
« Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Éternel, J'ai invoqué mon Dieu; de son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu à ses oreilles. »
 
« Il me délivra de mon adversaire puissant, De mes ennemis qui étaient plus forts que moi. » (2 Samuel 22:7, 18)
 
Plus tard, quand le plus grand orage de sa vie arriva, il était prêt. Il avait déjà un chant dans son coeur qu’il pouvait entonner à travers les ténèbres et l’incertitude: Il dit :
 
« L'Éternel est mon rocher, ma forteresse, mon libérateur. Dieu est mon rocher, où je trouve un abri, Mon bouclier et la force qui me sauve, Ma haute retraite et mon refuge. Ô mon Sauveur! Tu me garantis de la violence. Je m'écrie: Loué soit l'Éternel ! Et je suis délivré de mes ennemis." (2 Samuel 22:2–4). 
 
David a vu l’orage dans sa propre vie. C’était un orage de violences avec un entourage d’hommes mauvais
 
« Les liens du sépulcre m'avaient entouré, Les filets de la mort m'avaient surpris. »(2 Samuel 22:6)
 
Aucune de ces choses n’ennuya David, sa confiance en Dieu était établie et enracinée grâce à sa communion quotidienne avec le Seigneur. L’âme de David prenait plaisir dans la Parole de Dieu.
  
famille-en-pri--re.jpgDe même aujourd’hui, de nombreux croyants s’enferment avec le Seigneur et cette intimité croissante fait naître une grande confiance.
 
Cependant, cher saint, si vous n’êtes pas fidèles dans votre communion intime avec le Seigneur, vous vous exposez à deux fois plus de peur et de terreur quand les choses se détérioreront.
 
Ces temps demandent plus qu’une confiance générale en Dieu : ils requièrent une confiance spéciale pour des temps spéciaux. 

La majorité des chrétiens ont une confiance assez générale en Dieu. 

Nous nous appuyons tous sur quelques promesses qui sont destinées à l’ensemble du Corps de Christ :
 
-  « Je ne t’abandonnerai point et je ne te délaisserai point » (Hébreux 13:5). 

- « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu et qui sont appelés selon ses desseins. » (Romains 8:28).

- « Car l'Éternel Dieu est un soleil et un bouclier, L'Éternel donne la grâce et la gloire, Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l'intégrité. » (Psaumes 84:11).
 
Au travers des siècles, ces célèbres promesses ont apporté réconfort et bénédictions aux chrétiens. 

Au-delà de ces promesses, Dieu nous donne des promesses spécifiques pour ces temps particuliers, temps difficiles inclus. 
Vous devez connaître et croire ces promesses quand vous vous approchez du trône de grâce de Dieu avec hardiesse.
 
Les Puritains, que Dieu avait bénis abondamment, déclaraient que chaque promesse du Seigneur est un argument saint. Ils pensaient qu’un chrétien ne pouvait pas se présenter devant Dieu avec une foi générale. Quand Dieu nous demande de venir avec hardiesse devant son trône, pour recevoir sa miséricorde et sa grâce en temps voulu, nous ne pouvons pas avoir une idée générale de la raison pour laquelle nous nous présentons. 

Nous ne pouvons pas dire uniquement : «  Seigneur, tu connais mon coeur, donne moi ce que tu juges convenable. »
 
Cela peut sonner bon et humble de notre part mais la vérité est que le Seigneur veut nous donner des promesses spéciales et spécifiques pour ces temps particuliers de nos vies. Il veut que nous nous emparions de ces promesses dans nos coeurs, ainsi nous tiendrons fermement car nous aurons dialogué avec Lui.
 
Je veux signaler trois temps particuliers qui nécessitent une confiance spéciale basée sur les promesses spécifiques de Dieu: 

abraham-quitte-pays.jpg

 
1. Nous avons besoin d’avoir d’une confiance spéciale quand notre obéissance nous conduit vers l’inconnu. Dieu exigea d’Abraham un acte d’obéissance incroyable : Il lui demanda d’entrer dans un futur inconnu. Abraham partit avec rien de plus tangible que la promesse du Seigneur : « L'Éternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. » (Genèse 12:1)
 
L’auteur de l’épître aux Hébreux déclare qu’Abraham fût appelé à partir, il obéit; il partit sans savoir où il allait (Hébreux 11; 8). Le Seigneur n’a pas déployé un itinéraire de voyage détaillé devant Abraham.
 
Au lieu de cela, Il lui a simplement dit : « Rassemble ta famille, emballe toutes tes affaires, quitte ta famille et va à l’endroit que je t’indiquerai. » A soixante-quinze ans, Dieu a demandé à Abraham de s’en remettre complètement à sa fidélité. Aucune explication, aucune description et aucun avertissement concernant les dangers encourus ne lui ont été fournis. Donc Abraham partit sans rien savoir. Tout ce sur quoi il se reposait, était cette promesse: « Je te montrerai et je te bénirai. » 
 

sarah-ABRAHAM.jpg



Sa femme Sarah, était probablement comme les femmes modernes. Elle a dû lui poser les questions qu’une épouse aurait posées: «  Allons-nous dans le Nord ou dans le Sud? Quels vêtements devrais-je emmener? Allons-nous nous établir quelque part où nous serons nomades? 

Tout ce qu’Abraham pouvait répondre était : «  Dieu a dit de partir donc nous partons. Il nous montrera la prochaine étape dès que nous serons en chemin »


D--sert-n--guev.JPG

                       Désert du Néguev
 


Parfois, nous pensons que lorsque Dieu nous ordonne de faire quelque chose et d’obéir, tout se passera sans secousse. Nous pensons qu’Il sera reconnaissant de notre obéissance, donc Il nous conduira sur une route à quatre voies menant à la bénédiction. Abraham obéit à la Parole du Seigneur, mais en fait un acte d’obéissance ne mène pas à une marche d’obéissance. Famine2.jpg


Abraham avait une promesse du Seigneur mais le long du chemin, il a dû passer par le désert du Néguev, les montagnes couvertes de neige, un autre désert et par les populations belliqueuses de Canaan. Puis, il se retrouva au milieu d’une famine en Egypte. 



Je suis heureux que le Seigneur n’ait pas révélé à Abraham par quel chemin il devait passer. Ce chemin particulier était différent de tous ceux qu’il avait emprunté auparavant. Oui, à travers celui-ci, il n’a jamais été en danger. 

Personne ne pouvait le toucher. Dieu était son bouclier et son protecteur chaque jour. A cause de sa foi, il était devenu l’ami de Dieu. 


Quand Dieu demande à ses serviteurs de partir vers l’inconnu, cela n’arrive pas qu’une seule fois. C’est une marche qui requiert toute la durée de notre vie. Notre obéissance nous accorde une grande récompense : « Après ces événements, la parole de l'Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et Il dit: Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande. » (Genèse 15:1).
 
Dieu fait une déclaration glorieuse : ceux qui lui obéissent qui partent sans savoir ce qui leur arrivera, ayant une foi aveugle en Dieu, ne seront jamais en dehors de sa protection. 


BOUCLIER.gif

Il dit : « Je te couvrirai comme un bouclier et je serai ta récompense. Je m’offrirai moi-même à toi »
 
Le Seigneur demanda à une ancienne membre de notre église, une actrice connue, d’effectuer un acte d’obéissance, celui d’abandonner complètement sa carrière. Elle savait dans son coeur que Dieu lui demandait de tout laisser derrière elle. Donc elle a abandonné la possibilité de gagner un oscar en tant que meilleure actrice et elle est entrée dans l’inconnu. Elle n’avait ni travail ni aucune garantie d’en trouver un; elle partit sans savoir où elle allait. Le lendemain, son agent l’appela et lui dit qu’on lui avait offert un rôle pour un film avec les trois meilleurs acteurs du moment. Après avoir raccroché, elle dit : « Non, Satan, je sais ce que tu essaies de faire. Je ne changerai pas d’avis. » 
 

Bien-aimé, ce sera de même pour beaucoup. Au moment où vous déciderez d’obéir fidèlement, le diable vous présentera des tentations pour vous entraîner dans la désobéissance. 

L’obéissance vous coûtera toujours quelque chose !
 
Cette même semaine, l’actrice a été devant le juge et elle a gagné une grande victoire concernant les droits de garde d’un enfant. Son bouclier a parfaitement fonctionné. Elle a gagné Christ et sa récompense a été le Seigneur Lui-même.
 
Il y a quelques années, Dieu a appelé notre ministère à aller à New York et à fonder l’église Times Square Church. Cela exigea un acte d’obéissance énorme quand il fallut quitter notre confortable environnement texan et partir pour New York. Nous n’avions pas d’assemblée, pas de bâtiment et un peu d’argent. Dieu avait seulement dit : « Pars et je serai avec toi. Je te bénirai. Je serai ta récompense. »
 
Nous sommes partis et le Seigneur est devenu notre bouclier, se donnant à nous année après année. Deux décennies plus tard, nous avons au milieu de Times Square une assemblée qui grandit, qui mûrit, qui a à coeur la mission et qui est le témoignage du miracle de Dieu. La Parole de Dieu regorge de promesses spéciales pour ceux qui sont appelés à marcher dans l’obéissance. 


Voici quelques promesses à emmener avec vous devant le trône de Dieu.
 

Vous pouvez soumettre votre vie en vous appuyant sur les passages suivants :
   
« Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi; » Exode 19:5
 
« Mais voici l'ordre que je leur ai donné: Écoutez ma voix, Et je serai votre Dieu, Et vous serez mon peuple; Marchez dans toutes les voies que je vous prescris, Afin que vous soyez heureux. » Jérémie 7:23   
«  Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. » Actes 5:32. 
 
Si Dieu vous demande d’abandonner quelque chose, partez et faites-le. La Bible déclare que si on obéit au Seigneur, il nous donnera le Saint-Esprit comme guide et comme force. Il pourvoira à tous vos besoins pour accomplir cet acte d’obéissance.  
 
 
85_186_peur.jpg2. Nous avons besoin d’avoir d’une confiance spéciale quand notre subsistance est menacée. 

De toute mon existence, je n’ai jamais parlé à autant de personnes effrayées qu’aujourd’hui. 

L’Amérique est simplement effrayée : les constructeurs, les agents immobiliers, les boursiers, les commerçants, les patrons, les avocats, les propriétaires de restaurants, les entrepreneurs, ils disent tous la même chose: 

«  La situation est encore pire que ce que les gens perçoivent et cela va s’empirer. Tout est en train de trembler. »
 
Les maisons sont saisies. Dans la ville de New York, les familles vivent à plusieurs dans des appartements prévus pour une seule famille. 

Au niveau national, de nombreuses personnes ne suivent plus leur échéancier hypothécaire parce qu’elles doivent plus que la valeur de leur maison. D’autres vident leur demeure, déménagent et ne laissent aucune adresse pour faire suivre le courrier. Aucun d’entre nous n’aime entendre des rapports déprimants. Les Puritains avaient un dicton : « Nos affections corrompent notre discernement. »
Nous aimons l’Amérique et notre style de vie.
 
Des temps difficiles sont sur le point d’arriver dans cette nation et à moins que nous ne regardions la vérité en face, nous n’aurons jamais la confiance et l‘assurance dont nous aurons besoin.
 
Nous devons être capables de discerner ces temps, ainsi nous pourrons demander à Dieu une confiance spéciale pour traverser ce qui s’avance vers nous. Ne commettez pas cette erreur: rien de tout cela ne prend Jésus par surprise. Il a vu toutes ces choses arriver. Celui qui connaît le nombre de nos cheveux et qui compte le nombre de moineaux qui tombent, sait par avance ce que nous affronterons dans ces derniers jours. Il sait où chaque dollar du budget fédéral ira et quels niveaux atteindront les taxes et le logement. De même, il connaît les licenciements abusifs que nous vivrons, toutes nos factures, et tous nos besoins et même le nombre d’enfants que nous aurons.
 
Il n’y a rien que le Seigneur ne connaisse qu’Il ne nous ait pas dit lorsqu’Il déclara, dans Matthieu 6:25-33 :
 
« Toutes ces choses, les païens s'en préoccupent sans cesse. Mais votre Père, qui est aux cieux, sait que vous en avez besoin. »
 
Jésus annonça également que des temps périlleux arrivent : famines, guerres, épidémies, des tremblements de terre, des calamités, des confusions et la peur seront partout. Il ajouta « C'est pourquoi je vous dis: ne vous inquiétez pas. » 
 
 
Vous vous demandez peut- être «  comment un chrétien dans le besoin peut-il ne pas penser à sa condition physique? »
 

Tout ce que je sais c’est que Jésus ne peut pas revenir sur ses promesses pour nous. Ses paroles sont éternelles : « Je vous dis… »
 

En fait, nous pouvons emmener ses propres mots dans la salle du trône de Dieu et dire à Jésus « ce sont tes propres paroles : « je vous dis: ne vous inquiétez pas. Je m’occuperai de vous. »
 
undefinedPeu importe le grondement de l’orage, notre Seigneur continuera à nourrir les oiseaux du ciel, à habiller les lys et à remplir l’océan de poissons avec leur subsistance : « votre Père céleste les nourrit. » Matthieu 6:26
 
Aucune créature ne souffrira sans que le Seigneur ne le sache. Maintenant, je vous pose une question: « Quel type de père serait-Il, s’Il nourrissait les chiens et les oiseaux et négligeait ses enfants? Quel Dieu serait-Il, s’Il connaissait seulement le nombre de nos cheveux et pas le nombre de pièces que nous avons? »
 


Le fait de penser cela est un blasphème en soi. 

Notre père nourrit le royaume des animaux et les temps difficiles ne pourront arrêter son approvisionnement :
« N'avez-vous pas bien plus de valeur qu'eux?... à plus forte raison ne vous vêtira-t-il pas vous-mêmes? » Matthieu 6:26,30
 
Je crois que Dieu nous a donné une promesse très spéciale pour ces temps précis imminents. Elle a été donnée à Abraham et à sa descendance comme un serment solennel: « Selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père, de nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, de le servir sans crainte, en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie. »  Luc 1:73–75
 
pierres-tomb--es-sur-nous.jpgDieu a juré de nous délivrer de tous nos ennemis et des choses effrayantes afin que nous puissions le servir tous les jours de nos vies sans crainte. 







Bien-aimé, la faim est un ennemi. 
La nudité et la pauvreté sont des ennemies. 



Ce serment solennel fait par Dieu doit être la fondation de notre confiance au sein de chaque crise, chaque calamité et chaque période épouvantable. Je vous demande expressément de la mémoriser. Qu’elle devienne votre argument divin devant le trône de grâce.
 

undefined3.
Nous avons besoin d’avoir d’une confiance spéciale quand les calamités qui arrivent sont un jugement divin. Chaque prédicateur qui aime son pays devrait sonner la trompette et réveiller les gens dont il est responsable. A présent, l’Amérique est sous un « jugement signature » de Dieu.
 
Ce jugement signature a une marque spéciale du Seigneur, il réflètera tous les péchés commis devant Lui. 


Ces jugements peuvent être trouvés dans la Bible : Adoni-Bézek était un roi qui avait coupé les pouces des mains et des pieds de 70 rois qu’il avait vaincu.
 
Quand les enfants d’Israël l’ont capturé, ils lui ont coupé les pouces des mains et des pieds. Ce roi déclara : « Soixante-dix rois, ayant les pouces des mains et des pieds coupés, ramassaient sous ma table; Dieu me rend ce que j'ai fait. On l'emmena à Jérusalem et il y mourut » Juges 1:7
 
Jézabel causa la mort de Naboth dont les chiens léchèrent le sang. Une fois de plus, nous voyons le jugement signature de Dieu: Jézabel fut jeté d’une fenêtre et tuée et son corps eut pour sépulture l’estomac des chiens.
 
Dans le livre Esther, Haman érigea une potence pour Mardochée mais il fut pendu à sa place quand son complot fut découvert.
 
Le roi Asa, enferma un prophète de Dieu et fît attacher ces pieds au pilori, il mourut d’une maladie des pieds.

justice.jpgNous pouvons appeler cela l’ironie du sort mais c’est l’un des jugements signature de Dieu.
 
Le verset 15 du livre d’Abdias résume bien cela: « Il te sera fait comme tu as fait, Tes oeuvres retomberont sur ta tête. »
 
Présentement, tous les jugements de Dieu pour l’Amérique reflètent ses péchés. Notre plus grand péché est l’exhibition de notre fierté, la mentalité « je suis capable ». 



Nous avons l’assurance que notre nation peut résoudre tous les problèmes, gagner chaque bataille et trouver un remède pour toutes les maladies. Nous maintenons l’ordre dans le monde entier, comptant sur notre bras puissant. Pour une longue période, Dieu a été avec nous. Nous avons eu des présidents et des législateurs qui ont pu résoudre des problèmes nationaux. Nos scientifiques ont découvert des vaccins pour divers types de maladies: le paludisme, la diphtérie, la tuberculose, la variole, la rougeole et la polio.

 
Maintenant ces remèdes sont de plus en plus rares. Il n’y a pas de vaccin pour le Sida et nous sommes en train de nous enfoncer dans des problèmes sociaux «  sans solution »: la drogue, les sans-abri, le chaos dans les écoles, la montée du crime, la surpopulation dans les prisons, la crise du système de santé et le commerce international d’esclaves sexuels.

 
Il y a quelques années, l’Amérique était le premier pays créditeur dans le monde. En peu de temps, nous sommes devenus la première nation débitrice. Si vous nommez un problème, nous ne pouvons pas le résoudre. Un sénateur s’est interrogé à haute voix si nous n’avions pas atteint un stade historique où les trois branches du gouvernement fédéral ne fonctionnent plus. Ils sont bloqués sans être redevables.
 

J’aime toujours l’Amérique ; c’est la première destination des réfugiés du monde entier. 


Mais le jugement signature de Dieu qui attend cette nation ultra-compétente est une humiliante confusion sans recours.
 


Le gouvernement admet qu’il ne fonctionne pas. Où sont passées notre fierté et notre assurance? Pendant des années, nous avons été la tête, et maintenant on nous appelle la queue comme cela fut prophétisé dans Deutéronome 28.
 
Le jugement signature de Dieu le plus extrême est sur le point d’arriver aux Etats-Unis.
 
A votre avis, quel sera cet extrême jugement?
 
Je pense à la façon dont l’Amérique piétine tout ce qui est moral, saint et pieux pour Dieu. Le nom de Christ est souvent bafoué au cinéma, dans les maisons de production cinématographique où on se moque de ce qui est sacré et où le profane est exalté. Ceux qui suivent le Seigneur Jésus subissent humblement intenses persécutions et moqueries.
 
Dites-moi quel jugement signature s’ensuivra? Quelle punition convient à ces crimes?
 
Voici la signature du Seigneur que je vois pour l’Amérique, qui a été pendant des années la nation la plus puissante de la terre. « J'ai foulé des peuples dans ma colère, Je les ai rendus ivres dans ma fureur, Et j'ai répandu leur sang sur la terre » Esaïe 63:6.
 
Dieu va humilier la force militaire de cette nation, mettre en faillite nos cinémas, et susciter la confusion de nos institutions éducatives pour réduire à néant toutes nos anciennes forces.
 
A ce jour, trente millions de foetus ont été tués par les militants pour l’avortement. Il y a du sang horrible sur les mains de notre nation. Pensez-vous que Dieu va « fermer les yeux sur ce sujet »? 

Non, Il est un Dieu juste, et Il fera pleurer l’Amérique pour le sang qu’elle a versé. Comment ? 


fuite-des-etudiants-FUSILLADE.jpgFusillade dans un collège


Je vois déjà des meurtriers répandre du sang dans les rues et dans les écoles.

 
Notre force décline rapidement. Notre pouvoir économique est affaibli le dollar qui perd de sa valeur par rapport à l’Euro, la Livre Sterling et le Yen japonais. La Chine et l’Union Européenne, au contraire, voient leur pouvoir s’accroître. Je crois que les nations européennes (les royaumes du nouvel empire romain), vont devenir la première puissance mondiale, qui deviendra le siège de l’Antéchrist.
 
Dieu va dévoiler notre nudité au monde. Il va faire correspondre notre apparence extérieure à l’état de notre âme et notre faillite spirituelle sera transformée en désarroi financier. Ces jugements signatures vont être si claires qu’aucune nation de la terre ne pourra s’y méprendre.

 
Alors que ces jugements auront lieu devant nos yeux, la seule réponse à avoir sera Jésus notre bouclier. Nous devons courir à sa rencontre dans le lieu secret et laisser nos racines puiser profondément en Lui. Nous devons savoir que Celui qui compte le nombre de nos cheveux nous gardera en toutes circonstances. Je vous demande expressément de vous saisir de ces promesses spéciales pour être prêts à affronter toutes les calamités que nous vivrons probablement : 
 
 
« La lumière se lève dans les ténèbres pour les hommes droits, Pour celui qui est miséricordieux, compatissant et juste. » 

« Il ne craint point les mauvaises nouvelles; Son coeur est ferme, confiant en l'Éternel. Son coeur est affermi; il n'a point de crainte, Jusqu'à ce qu'il mette son plaisir à regarder ses adversaires. » Psaume 112:4, 7-8
 

« Il juge le monde avec justice, Il juge les peuples avec droiture. L'Éternel est un refuge pour l'opprimé, Un refuge au temps de la détresse. Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi. Car tu n'abandonnes pas ceux qui te cherchent, ô Éternel. » Psaume 9:8-10 

Martinique_-_Rocher_du_Diamant_3.jpg

 

Finalement, voici votre saint et puissant argument pour le trône de Dieu : 


«  Si une armée se campait contre moi, Mon coeur n'aurait aucune crainte ; Si une guerre s'élevait contre moi, Je serais malgré cela plein de confiance. Je demande à l'Éternel une chose, que je désire ardemment : Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l'Éternel, Pour contempler la magnificence de l'Éternel Et pour admirer son temple. Car Il me protégera dans son tabernacle au jour du malheur, Il me cachera sous l'abri de sa tente; Il m'élèvera sur un rocher" (Psaume 27:3-5)
 

Publié dans ARTICLES D. WILKERSON

Commenter cet article