JE VOIS UNE BRANCHE D'AMANDIER PAR M. WILLIAMS

Publié le par DP

 
BRANCHE-AMANDIER.jpgJér.1:4-12 Texte: v.11 «Je vois une branche d’amandier.» 
 








INTRODUCTION
 
 
 
Combien de vous avez jamais prêché un sermon? Est-ce que vous vous souvenez du texte de votre premier sermon? Je doute si c'était celui-ci: «Je vois une branche d’amandier.»

Quel texte étrange pour un sermon! Mais voici le texte que Dieu donne au jeune Jérémie pour son premier message.«Je vois une branche d’amandier.»
  
 
Les amandiers en Israël fleurissent en janvier - avant tous les autres arbres. Leur fruit peut parfois être cueilli dès le mois de mars - six mois avant la plupart des autres fruits. 

amandier.jpg

 
 
 Par conséquent l'amandier était un emblème d'urgence. 

L’appel de Dieu sur la vie de Jérémie, et le message qu’Il lui donne à prêcher, sont urgents. Pendant vos années à CTS vous entendrez beaucoup de sermons dans cette chapelle, et je prophétise que l’un des sujets sur lequel vous entendrez beaucoup de messages sera l’appel divin - et à juste titre, car votre appel divin est la raison pour laquelle vous êtes ici. Et il y aura des moments quand votre appel divin sera la seule raison de vous garder ici!
 
   
1. L’APPEL
 
Appel-des-disiples.jpgDieu appelle Jérémie : «Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations.».
 
Cette déclaration contient l'étonnante révélation divine que Dieu a un plan personnel, individuel pour chacun de nous - un plan qui, d'après l'apôtre Paul, Il n'a pas dessiné hier, quand nous discutions avec Joseph ou Jacques pour décider quels cours à prendre ; ni il y a quelques mois quand nous demandions à Dieu si c’était Sa volonté que nous venions au CTS ; ni même quand nous sommes nés ou avant que nous soyons nés.


Dieu a dessiné le plan pour notre vie avant qu'Il ait créé le monde :
 
Éph.1:3-5 «Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté».
 
C'est un fait insondable que même avant que Dieu ait créé le monde, Il savait que vous et moi serions ici dans cette chapelle ce matin ! Et Il nous appelle - chacun de nous. Et quand Dieu appelle, Il veut toujours et Il s’attend à une réaction - une réaction immédiate :

Hébr.3:7-8 «
C’est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs».  
 
 2. LA RÉACTION HUMAINE À L’APPEL DIVIN
 
Est-ce que vous avez observé la réaction immédiate de Jérémie quand Dieu l'a appelé ? 

Regardez au v.6 : «Ah» ! Les experts en Hébreu nous confirmeront que cette expression n'est point extatique : «Ah ! - j'ai attendu ceci toute ma vie ! Alléluia !J'ai toujours voulu être prophète» !

Non, le mot en Hébreu est plutôt négatif, une plainte :
 

«Ah!»«Ah ! Seigneur Eternel! Voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant.»
 
«Ah!» n'est jamais la bonne façon de répondre à Dieu. Mais «Ah» donne toujours un signal au diable. Satan lit entre les lignes quand nous répondons: «Ah» à Dieu. Nous n'avons pas besoin de penser nous-mêmes à des raisons pourquoi nous répondons: «Ah».

Le diable a déjà préparé une liste d'excuses - la même liste d'excuses qu’il a cité à Adam et Ève dans le Jardin d'Eden, et à Moïse devant le buisson brûlant ; la même liste de raisons intelligentes qu'il a utilisée pendant des siècles pour persuader aux hommes et femmes - avec succès d’ailleurs -, et aux étudiants au CTS qui sont appelés par Dieu, pourquoi ils ne peuvent pas répondre à l'appel de Dieu, pourquoi ils ne sont pas prêts à répondre à l'appel de Dieu, pourquoi Dieu S’est trompé, S’est trompé de personne, S’est trompé de ministère, ou S’est trompé de pays où Il veut nous envoyer.
Et le pauvre Jérémie tombe dans le piège du diable : «Ah»!
 
«Ah ! Seigneur Eternel! voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant.».  
  
a)    «Je ne sais point »
 
La première réponse de Jérémie est : «Ah». Sa seconde est : «Je ne sais point» !«Je suis juste un étudiant de première année. Je ne me suis inscrit qu’hier. Je ne sais rien encore. C'est pourquoi je suis venu au CTS. Si je savais tout déjà, je ne serais pas étudiant au collège biblique. Seigneur, reviens et appelle moi d’ici trois ans, quand j'ai mon BA». 
 
  «Ah ! Seigneur Eternel! Voici, je ne sais point parler».
 
bouche-muette.jpgBien sûr que Jérémie ne sait pas parler ! Comme il dit lui-même, il est encore jeune ! La tradition juive dit qu'il avait entre 12 et 20 ans. Il n'est jamais allé au collège biblique ; il a n'a pas obtenu son BA, et il n'a eu absolument aucune expérience, mais Dieu l'appelle pour prêcher ! Qui parmi les étudiants de première année ont jamais prêché ? Comment est-ce que vous réagiriez si je demande que vous prêchiez dans la chapelle demain matin ?
 
Comme Jérémie: «Ah ! Seigneur Eternel! Voici, je ne sais point parler».
 
Si c'est ça votre réponse, vous ne serez probablement pas le seul à réagir négativement ! Les étudiants de la quatrième année penseront : «il ne peut pas encore prêcher ; il n’est arrivé ici qu’hier» ! Et la faculté pensera : «Elle ne peut pas encore prêcher ; elle n'a pas encore eu l'avantage de tout l'enseignement qui nous allons lui donner» !
 
«Ah ! Seigneur Eternel! Voici, je ne sais point parler».
 
Est-ce que vous avez remarqué comment Dieu appelle souvent des gens que nous n'appellerions jamais ?
 
«Noé : il va pleuvoir ; construis une arche» !
«Dieu, Tu ne peux pas être sérieux ! Noé a 500 ans ; il habite plus de 100 km de la mer ; il n'a probablement jamais vu un bateau – ni de la pluie d'ailleurs !».
 
«Abraham, tu vas devenir le père d'une multitude».
Voilà une belle plaisanterie ! Il a 75 ans et sa femme en a 65 et ils n'ont jamais pu avoir des enfants !
 
«Moïse, dis à Pharaon : «  Laisse mon peuple partir»
 
Gédéon, le Seigneur est avec toi, vaillant héros!»
 
Pierre: suis-Moi et tu seras pêcheur d’hommes !»
 
«Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ?» 
 
«Ah ! Seigneur Eternel! voici, je ne sais point parler».
 
Bien sûr que tu ne sais point parler, Jérémie : Ps.106:2 «Qui dira les hauts faits de l’Eternel? Qui publiera toute sa louange ?» Frères et soeurs, il y a quelque chose de fondamental au sujet de l'appel de Dieu que Jérémie et vous et moi avons besoin de comprendre. 

Quand Dieu nous appelle, Son appel a peu ou rien à faire avec ce que nous savons ou ce que nous pouvons faire, ou même qui nous sommes.


 Leçon 1. «Je t’ai formé» (v.5)
 
open-mouth-1-.JPGL'appel de Dieu n'est pas basé sur nous, et notre connaissance, et notre capacité. Dieu ne nous appelle jamais sur base de qui et ce que nous sommes ; Il nous appelle sur base de qui et ce que nous allons devenir !
  
 
L'apôtre Paul comprenait la clef. Il écrit au Philippiens: Phil.4:13 «Je puis tout».
Allez, Paul ; joue avec l’autre pied !
Est-ce que c’est vrai: «je puis tout»?
Tu ne peux rien ! Tu écris aux Philippiens de ta cellule de condamné à mort en prison à Rome !
Tu mens quand tu écris : «je puis tout» !
Paul n'est pas menteur, parce que ce n'est pas ça qu'il a écrit! Paul n'a jamais écrit : «je puis tout». Il a écrit : «Je puis tout par celui qui me fortifie.» !

Voici le secret !

Voici la réponse correcte à l'appel de Dieu ! N'osez pas dire «Ah» quand Dieu vous appelle ! Dites : «Je puis tout par celui qui me fortifie.» !
 
  
undefined b) «je (ne) suis (qu’)un enfant» (v.6)
 
La première réaction de Jérémie était : «Ah» Sa première excuse : «Je ne sais pas».Si le diable ne réussit pas à vous convaincre à refuser l'appel de Dieu parce que vous ne sentez pas à la hauteur ou que vous n’êtes pas assez fort, ou que vous n'êtes pas assez capable, il vous montrera la prochaine excuse sur sa liste : «je ne suis que» !
 
«Dieu, Tu as besoin de quelqu'un plus âgé, plus grand, plus saint, plus expérimenté, plus spirituel !Je ne suis qu’un enfant».
 
Ce n'est pas une excuse ! Joseph, Samuel, David, Daniel, Jean, Marc et Timothée étaient aussi seulement des jeunes ! Je répète : Dieu ne s'intéresse guère à ce que nous sommes ; Il nous appelle sur base de ce que nous allons devenir, par Sa grâce et par Son pouvoir : Mt.4:19 «Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.»
 
 
 
2. LA RÉACTION DIVINE À L’HÉSITATION HUMAINE
 
«Ah ! Seigneur Eternel! Voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant.» Qu'est-ce que Dieu va faire maintenant ? Son prophète choisi ne veut pas le poste. Il se sent trop jeune et non qualifié et inexpérimenté. Est-ce que Dieu va rentrer maintenant au ciel, déçu, en Se demandant comme Il aurait pu commettre une telle erreur, et chercher quelqu'un d’autre ?

Frères et sœurs :
Dieu ne commet jamais une erreur !Il ne se trompe jamais d’appelé, de temps, d’endroit, ou de ministère !
 
Rom.11:29 «Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.»Dieu ne rentre pas au ciel déçu.

Il dit à Jérémie: v.7 «ne dis pas» et v.8 «ne crains point» et puis il lui donne une mini étude biblique consistant en 10 points sur l’appel divin.

La voici :
 
undefinedPersonne n'est un accident !
Jn.15:16
«Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.» 
 
Leçon 2. «Je te connaissais» (aussi v.5).
 
Dans ces premiers jours de la nouvelle année scolaire nous faisons connaissance les uns avec les autres. Mais Dieu n'a jamais besoin de commencer à nous connaître. Il nous connaissait avant que nous soyons nés. Il nous connaissait avant qu'Il ait créé le monde.
 
Et : Rom.8:29 «ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés» - à quoi ?

1 Cor.12:28 «Dieu a établi dans l’Eglise premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues.»
 
Mais : vv.29-30
«Tous sont-ils apôtres ?
Tous sont-ils prophètes ?
Tous sont-ils docteurs ?
Tous ont-ils le don des miracles ?
Tous ont-ils le don des guérisons ?
Tous parlent-ils en langues ?
Tous interprètent-ils ?»
 
Dieu n'appelle pas ni ne nous prédestine tous à être :
 
Éph.4:11 «les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs».
 
Mais Il prédestine chacun de nous pour devenir quelque chose même plus haut que le plus grand apôtre, que le prophète le plus puissant, l'évangéliste le plus prospère, le pasteur le plus tendre et le professeur le plus intéressant :

 «Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils».
 
Toute la faculté et le personnel de CTS veut faire et tout ce que nous pouvons pour vous aider à obtenir un BA. Mais le BA n'est pas la priorité à CTS. Même plus important que le BA est ce que, quand vous recevez un diplôme de CTS,

vous serez semblables à l'image de Jésus-Christ !
   
 
Leçon 3. «Je t’ai consacré» (encore au v.5)
 
onction-de-David.jpgLa consécration est le coeur de l'appel divin. La consécration veut dire que Dieu nous appelle à quitter le péché et le monde pour nous approcher de Lui-même, être Ses enfants, Ses saints, collègues avec Son Fils, canaux de Son Saint-Esprit :
 

Eph.1:4-5
 

Leçon 4. «Je t’ai établi» (toujours au v.5!)
 
Rom.8:30 «ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés».

La Prédestination n'est pas du fatalisme. Dieu nous appelle ; Il nous appelle à brancher nos coeurs et nos vies à la longueur d'onde de Son parfait plan et volonté, mais nous ne sommes pas des robots ; nous ne sommes pas programmés à répondre positivement, automatiquement et immédiatement à chaque appel de Dieu. 

Nous avons une volonté libre. Nous pouvons dire: «Oui» ou nous pouvons dire «Non».
 
 
Dieu appelle Jonas : Jon.1:2 « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle!» Jonas dit «Non».
Une maman demande à son petit fils ce qu'il a appris à l’école de dimanche.
Le garçon répond : «O, une histoire au sujet d'un homme qui a désobéi à Dieu et est tombé à la mer dans une tempête, mais juste à ce moment Dieu a envoyé un sous-marin pour le sauver». «Je ne te crois pas» répond sa maman.
Est-ce que tu es sûr que c'est comme ça que la demoiselle a raconté l’histoire ?»«Eh bien, ce n'était pas exactement comme ça», dit le petit garçon, «mais si je te raconte l’histoire exactement comme elle l’a dit, tu me croiras encore moins !»
 
Jonas dit «Non», mais Dieu n'accepte pas son «Non» comme réponse.

Il n'envoie pas un autre prophète à Ninive. Quand Jonas dit «Non» et part dans la direction opposée, Dieu l’accompagne. Il a fallu au Seigneur un peu de temps et quelques événements plutôt dramatiques pour gagner l'attention de Jonas (je n'ai jamais compris pourquoi Jonas a attendu trois jours avant qu'il ait prié dans le ventre du poisson - je pense que j'aurais prié même avant qu'ils m'aient jeté à la mer) mais est-ce que vous savez ce que Dieu dit à Jonas quand le poisson le crache sur la plage ?

Jon.3:2 « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et proclames-y la publication que je t’ordonne - le même appel qu’en Jon.1:2!
  
«Je t’ai établi».
 
Dieu avait un appel clair pour Jérémie : prophète. Je suis convaincu que Dieu a un appel clair, défini, et irrévocable pour chacun de nous. 

Notre succès et notre bonheur et notre paix intérieure dépendent de la mesure où nous reconnaissons, acceptons et nous soumettons totalement à l'appel de Dieu.
 
Si nous accomplissons l'appel de Dieu à 50%, nous serons 50% prospères et 50% heureux. Si nous obéissons à l'appel de Dieu pour 80%, nous serons 80% prospères et 80% heureux.

Je veux être 100% prospère et 100% heureux.
 
Le roi David a chanté : Ps.1:1-3

«
Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit !  Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu’il fait lui réussit.». 
 
Leçon 5. «Je t’envoie» (v.7)
 
aller-deux-par-deux.jpgQuand Moïse demanda à Dieu : «Qu'est-ce que je répondrai quand ils me demandent qui m'a envoyé», Dieu répond : Ex.3:14 «C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël: Celui qui s’appelle « je suis » m’a envoyé vers vous.»  
N'oublions jamais ceci ! CTS ne nous appelle pas et nous envoie pas.
«Je suis» nous appelle et nous envoie. 


Dieu utilise les membres de la faculté et du personnel à CTS pour influencer et investir dans vos vies, mais nous ne sommes pas ceux qui appellent ; nous sommes seulement des vaisseaux (et des vaisseaux très imparfaits d’ailleurs). 

Mais «Je suis» utilise des hommes et des femmes imparfaits pour influencer nos vies!
 
Leçon 6. «Je t’ordonne» (aussi v.7)
 
À partir du moment où nous disons «oui» à l'appel de Dieu, nous sommes sous ordres divins ! Nous soumettons volontairement et avec enthousiasme au règne de Dieu dans et sur chaque aspect de notre vie et être, nos actions, nos paroles et nos pensées. Président Dudley n'est pas le patron. Doyen académique Dimitrov n'est pas le chef. Pasteur du campus Williams n'est pas le leader. 
 
Dieu dit : «Je t’ordonne» !
 
Il promet : Esa.30:21 «Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira: Voici le chemin, marchez-y! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauche.» ;

Ps.48:14 «Voilà le Dieu qui est notre Dieu éternellement et à jamais; Il sera notre guide jusqu’à la mort.».
 
 
Leçon 7. «Je suis avec toi» (v.8)
 
Ces paroles, répétées 17 fois dans la Bible, doivent être parmi les paroles les plus réconfortantes de toute la Bible.
Mais qu'est-ce qu'ils signifient ?
Qu'est-ce qui signifie : «Je suis avec toi»?
 
La communion ? L'amitié ? L'encouragement ? Le conseil ?
Oui, tout cela, mais beaucoup plus encore :


«Je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel.» !
 
 
Esa.43:1-5 «Ainsi parle maintenant l’Eternel, qui t’a créé, ô Jacob ! Celui qui t’a formé, ô Israël ! Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom: tu es à moi ! Si tu traverses les eaux, je serai avec toi ; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas. Car je suis l’Eternel, ton Dieu, Le Saint d’Israël, ton sauveur; Je donne l’Egypte pour ta rançon, L’Ethiopie et Saba à ta place. Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie. Ne crains rien, car je suis avec toi; Je ramènerai de l’orient ta race, Et je te rassemblerai de l’occident.»
 
«Je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel.» !
 
Je conduis une Mercedes préhistorique. Il y a trois semaines, en montant la côte d’une montagne à 500 km de la maison, une fumée sortait soudainement du moteur. Je paie une prime annuelle pour un Service de Dépannage. Leur publicité promet : «Nous sommes réveillés 24 heures par jour pour vous délivrer». Je les ai téléphonés et endéans l'heure nous poursuivions notre route. Leur service était excellent ! Mais le service de dépannage du ciel est encore mieux ! Je ne dois pas téléphoner et attendre - et Jésus a payé ma prime sur la croix de Calvaire !Et le Dépanneur est toujours avec moi !
 
«Je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel.» !
 
Ps.139:8-10 «Si je monte aux cieux, tu y es; Si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. Si je prends les ailes de l’aurore, Et que j’aille habiter à l’extrémité de la mer, Là aussi ta main me conduira, Et ta droite me saisira.» ;
 
Ps.23:4 «Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.» «Je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel.» !
 
Pas seulement vous regarder lutter pour ajuster à la vie de collège ; pas seulement vous encourager à étudier ; pas seulement vous donner un coup de main pour terminer vos devoirs à temps : 
 
 «Je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel.» !
 
Délivrance - de péché, maladie, esclavage, dépression, solitude, peur, complexe d'infériorité…«Je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel.» ! 
 
 
Leçon 8. «Je mets mes paroles dans ta bouche» (v.9)
 
je-mets-mes-paroles-dans-ta-bouche-copie-2.jpgÇa, c’est de la musique dans les oreilles du jeune prophète qui se plaint : «Je ne sais point parler».
Nous n’avons pas besoin de savoir comment parler ! Si nous obéissons à l'appel de Dieu, Dieu nous promet : Mt.10:19 b-20 «ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz: ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même ; car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.»
(Veuillez noter que ce texte ne s'applique pas aux examens !)
 
 
 
Leçon 9. «Je t’établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes» (v.10)
 
aigle1go9.jpgNous n'appelons pas et nous n’établissons pas. C'est bien de vouloir servir le Seigneur, et à désirer un ministère : 

1 Tim.3:1
«Cette parole est certaine: Si quelqu’un aspire à la charge d’évêque, il désire une oeuvre excellente.» 
1 Cor.12:31; 14:1 «Aspirez aux dons les meilleurs. … Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.»
Mais bien que nous désirons et prions, c'est le Seigneur qui appelle et établit. Cela a déjà été souligné dans les versets précédents, mais il y a un élément supplémentaire contenu dans ce verset :
 
«Je t’établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes».
 
Jérémie aurait plutôt voulu attendre - jusqu'à ce qu'il fût plus âgé et qu’il eut son BA de l’Université du Pays de Galles. Mais Dieu dit : «aujourd’hui»!

Dieu dit toujours : «aujourd’hui».

Le diable aimerait nous faire croire que les derniers grands hommes de Dieu étaient les apôtres ; que le dernier miracle divin a eu lieu en Actes 28.
Si nous refusons de renvoyer Dieu à histoire, Satan tourne vers la prophétie. N'attendez pas un appel divin et des signes et prodiges jusqu'au Millenium ! Bien sûr: Dieu est le Dieu d'hier et le Dieu de demain. 

Mais Hébr.13:8 nous dit que Jésus n’est pas seulement le même hier et demain, mais Il est aussi le même aujourd'hui !
 
terre1p.jpg«Je t’établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes».
 
Dieu est le Dieu d'aujourd'hui !
 
Dt.11:26 «Vois, je mets aujourd’hui devant vous la bénédiction et la malédiction»;

Jos.24:15 «choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir»

Mt.6:11 «Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien»

Hébr.3:7-8a «C’est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs».
 
«Je t’établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes».

 
Leçon 10. «Je veille sur ma parole, pour l’exécuter» (v.12)
 
un_bel_olivier_full.jpgVoici notre garantie ! Dieu ne se trompe jamais !
Nous pensons quelquefois : «est-ce que lui ou elle est vraiment la bonne personne pour ce travail ? »

Le père de Joseph et ses frères ne pouvaient pas accepter que Dieu l'ait appelé pour devenir premier ministre du pays le plus puissant du monde de l’époque.


Il a fallu une demie nuit à Eli pour reconnaître que Dieu appelait Samuel. Le père de David n’a jamais même considéré son plus jeune fils comme un candidat roi.
Est-ce que vous ou moi aurions choisi Pierre, Philippe, Thomas et Judas Iscariote ? Quand Dieu nous appelle, ne répondons jamais : «Ah» !
Ne disons jamais : «Je ne sais pas». Ne répondons jamais «Je ne suis que».

1 Cor.1:9 «Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur.»
 
1 Th.5:24 «Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera.».
 
CONCLUSION
 
Jérémie dit : «Je vois une branche d’amandier.» Jérémie hésite à accepter l'appel de Dieu. Mais il la fait, et il est devenu l’un des plus grands prophètes d'Israël. À peu près 25 ans plus tard il en témoigne : 20:9
«Si je dis: Je ne ferai plus mention de lui, Je ne parlerai plus en son nom, Il y a dans mon coeur comme un feu dévorant Qui est renfermé dans mes os. Je m’efforce de le contenir, et je ne le puis.».
C'est comme ça l'appel de Dieu !
Où sont les branches d’amandier au milieu de nous ce matin ?
 
 
L'appel de Dieu est urgent. Il attend une réponse immédiate. 
 
Combien de vous sentez l'appel de Dieu comme un feu brûlant ? Est-ce que nous pouvons prier avec, et pour vous ce matin, que cette année à CTS sera une année d'accomplissement du plan de Dieu pour votre vie?
 

 


«En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui,  nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté». 

Publié dans ENSEIGNEMENTS

Commenter cet article