LE PLUS GRAVE DANGER DE L'AVEUGLEMENT SPIRITUEL (2)

Publié le par DP

 

 Comment avoir les yeux spirituels grand ouverts ?

 

Henri viaud-Murat  



undefinedQuand nos yeux sont fixés sur Jésus et sur lui seul, sur sa Parole, notre vue s'améliore de jour en jour. Un coeur partagé, c'est un coeur qui s'intéresse à moitié au Seigneur et à moitié à ses besoins personnels au mieux, parce que, souvent, c'est 99 % à ses besoins personnels et 1 % à ses besoins spirituels.

Quand nous venons au seigneur, si nous avons engagé entièrement notre coeur à Dieu, nous n'allons pas devenir immédiatement du jour au lendemain, quelqu'un qui a une vue spirituelle parfaite, mais l'on n'aura pas le coeur partagé et nos deux yeux seront tournés vers Dieu et vers Jésus. 


A partir de là, il va nous faire avancer dans la lumière, et on va voir de plus en plus clair. Mais, si nous avons, dès le départ, un oeil à gauche et un oeil à droite, si nous continuons à caresser notre chair et nos besoins personnels, ce que nous avons envie de faire et pas ce que le Seigneur veut faire dans nos vies, nos projets personnels et pas les projets du Seigneur, si nous ne cherchons pas vraiment la volonté du Seigneur pour nos vies, nous ne pouvons pas avancer, nous sommes bloqués spirituellement.
 

 

Beaucoup de chrétiens sont dans cette situation. je ne dis pas cela dans un esprit de jugement. Je ne dis pas que tous ceux qui sont bloqués spirituellement sont nécessairement ceux qui ne sont pas entièrement consacrés au Seigneur. 

Il y a des liens spirituels, des démons qui peuvent jouer, mais c'est une cause fondamentale là, parce que la toute puissance de Dieu est capable de me délivrer de tout lien spirituel, de tous les démons qui peuvent me tenir lié.

 

Si mes deux yeux sont vraiment fixés sur Jésus et si j'ai soif, dans mon coeur, d'avancer dans sa lumière, le travail du Saint-Esprit va se faire. Je le crois de tout mon coeur et je veux avancer dans la lumière de Dieu, je veux voir de plus en plus clair. Donc, je dois bien examiner les motivations de mon coeur devant Dieu. 


undefinedEst-ce que j'ai encore un peu trop servi Mammon ? 

Et Mammon, c'est aussi mon moi et ma vie personnelle, c'est le monde auquel j'étais attaché avant.

Est-ce que j'ai vraiment coupé tous les ponts sans esprit de retour, pour mettre mes yeux sur Jésus à fond et voir clair dans la direction qu'il me montre ?



Dans Mc 8, verset 17, je vais lire à partir du verset 13 pour vous montrer le contexte : Puis il les quitta, et remonta dans la barque, pour passer à l'autre bord. (14) Les disciples avaient oublié de prendre des pains; ils n'en avaient qu'un seul dans la barque. (15)

 

Jésus leur fit cette recommandation : « Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et du levain d'Hérode ». Nous savons qu'un peu de levain fait lever toute la pâte Donc, Jésus ne dit pas à ses disciples qu'ils sont des pharisiens. Il leur dit de faire bien attention de ne pas laisser rentrer dans leur coeur ce levain d'hypocrisie religieuse des pharisiens et le levain d'Hérode. Le levain d'Hérode, c'est le levain de la méchanceté.

 

Les pharisiens avaient un aspect extérieur bon, mais ils avaient un coeur rempli de rapine et de méchanceté, tandis qu'Hérode était méchant entièrement, d'apparence et d'intérieur. Les disciples raisonnaient entre eux, et disaient : "C'est parce que nous n'avons pas de pain". Ils étaient bouchés, ils ne comprenaient pas ce que Jésus voulait leur dire. Il parle de levain parce qu'ils n'avaient pas pris de pain. 

Vous vous rendez compte de l'aveuglement spirituel de ses disciples ?

 

Pourtant, c'étaient les apôtres que Jésus avait choisis pour être les grands apôtres du début. C'étaient des hommes de la même pâte que nous. C'est aussi un encouragement. Il peut faire de toi, mon frère, un apôtre. Jésus, l'ayant connu, leur dit : Pourquoi raisonnez-vous sur ce que vous n'avez pas de pains ? 
Etes-vous encore sans intelligence, et ne comprenez-vous pas ? 
Avez-vous le coeur endurci ? 
Ayant des yeux, ne voyez-vous pas ? 
Ayant des oreilles, n'entendez-vous pas ? 
Et n'avez-vous point de mémoire ? 
Vous voyez que Jésus leur fait des reproches. Il ne leur dit pas : « Pauvres, vous êtes aveugles, ce n'est pas votre faute ». Non, il n'a pas cette attitude-là. Il leur reproche vertement le fait d'avoir des yeux et de ne pas voir, parce qu'ils avaient la possibilité de comprendre la Parole de Jésus spirituellement. 

Ils n'exerçaient pas cette capacité.

 Pourquoi ? 

Jésus leur pose la question : 

« Avez-vous le coeur endurci ? 

N'avez-vous point de mémoire ? »

 

Et il ajoute : Quand j'ai rompu les cinq pains pour les cinq mille hommes, combien de paniers pleins de morceaux avez-vous emportés ? Douze, lui répondirent-ils ?  Et quand j'ai rompu les sept pains pour les quatre mille hommes, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées ? Sept, répondirent-ils. 
Et il leur dit : Ne comprenez-vous pas encore ? 

Quelque temps après, ils n'ont plus de pain dans la barque, alors que Jésus avait distribué des milliers de pains qu'il avait créés par sa Parole. Ils commençaient à douter, à se dire qu'ils n'avaient pas de pain et à se demander pourquoi Jésus parlait de levain. Vous voyez l'aveuglement spirituel de ses disciples. Ce que Jésus a dû souffrir pour les supporter pendant trois ans et demi ! Il a toujours beaucoup de patience, le Seigneur ! Mais, souvent, ce n'est pas de nous laisser dans la situation où nous nous trouvons. Il leur fait des reproches et il nous en fait aussi. 

Il leur dit : « Avez-vous le coeur endurci ? »

 

Vous voyez le rapport entre le manque d'intelligence spirituelle, l'aveuglement spirituel et l'endurcissement du coeur ? Jésus leur pose clairement la question : « Avez-vous oublié ce que vous m'avez vu faire ? » Savez-vous ce que Jésus a fait dans votre vie ? 

Il nous a sortis des ténèbres, il nous a amenés dans sa merveilleuse lumière, il nous a donné sa vie, il nous promet la vie éternelle avec lui, la victoire sur cette terre, la délivrance de nos ennemis, il nous a donné le nom de Jésus qui est au-dessus de tout nom, il nous a donné son Esprit-Saint qui est le tout puissant Esprit de Dieu, une Parole qui est la vérité.

 

Donc, on a toutes les capacités de ne plus être un aveugle spirituel. Et souvent, nous nous emportons comme ses disciples, en regardant seulement l'extérieur de ce que Jésus nous dit des choses de Dieu et en ne pénétrant pas dans les profondeurs du Seigneur, qui ne sont pourtant pas si difficiles à comprendre, parce que notre coeur est endurci, parce que nous n'avons pas de mémoire, nous avons oublié ce que Jésus a fait ou ce qu'il est en train de faire. 


Ayant des yeux, ne voyez-vous pas ? 

Quand nous sommes venus au Seigneur Jésus, Dieu a créé en nous un esprit nouveau et nous a donné des yeux spirituels. 

A nous de les utiliser.

 

Dans le livre de Daniel, au chapitre 12, le dernier chapitre du livre de Daniel, il parle de la fin des temps, quand la connaissance va augmenter : « Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu'au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera (Daniel 12:4) et un peu pus loin, au verset 10 : Plusieurs seront purifiés, blanchis et épurés ; Quand tu es blanchi, purifié, épuré, ton aveuglement spirituel disparaît ». 

 

Et il ajoute aussitôt : les méchants feront le mal et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l'intelligence comprendront. C'est clair. Aucun des méchants ne comprendra. Les méchants resteront aveugles spirituels et ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel.

 

Alors, est-ce que c'est Dieu qui, par caprice, va donner l'intelligence spirituelle aux uns et va garder les autres dans les ténèbres ? Je ne crois absolument pas cela, moi. Je crois que Dieu veut sauver tous les hommes, que Dieu veut tous nous amener à sa merveilleuse lumière, mais qu'il y a des conditions à remplir pour avoir les yeux spirituels ouverts. 

 

Et la méchanceté est une cause de manque de compréhension spirituelle. 

 

Quand on dit méchanceté, pour le Seigneur qu'est-ce que ça veut dire ? Ca ne veut pas dire être un affreux meurtrier qui a fait les pires abominations du monde. 

 

Un méchant, pour le Seigneur, c'est celui qui désobéit à sa Parole. Un coeur méchant et rebelle, c'est un coeur qui n'obéit pas au Seigneur, qui traîne les pieds et qui ne veut pas vraiment s'engager. Pour Dieu, c'est de la méchanceté.

  

Nous étions tous méchants, désobéissants et rebelles. Il a fait de nous ses enfants d'amour. Il veut ôter de notre coeur toute méchanceté, toute désobéissance. Est-ce que nous garderions quelques racines ?

  

Dans Ac. 28, et au verset 26, le dernier chapitre du livre, je lis à partir du verset 23, pour voir le contexte : Paul leur annonça le royaume de Dieu, en rendant témoignage, et en cherchant, par la loi de Moïse et par les prophètes, à les persuader de ce qui concerne Jésus... Les uns furent persuadés par ce qu'il disait, et les autres ne crurent point.  Comme ils se retiraient en désaccord, Paul n'ajouta que ces mots : C'est avec raison que le Saint-Esprit, parlant à vos pères par le prophète Esaïe, a dit : Va vers ce peuple, et dis : « Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de leurs oreilles, qu'ils ne comprennent de leur coeur, qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse ». 

 

Donc, Dieu se lamentait devant son prophète du fait que son propre peuple refusait de voir, refusait d'entendre et fermait leur coeur à la Parole du Seigneur, pour ne pas être sauvé, ne pas être guéri, ne pas être délivré. C'est terrible, cela. Le coeur de ce peuple est devenu insensible. 


Rappelez-vous que Jésus nous a prévenu que, dans la fin des temps : l'amour du plus grand nombre se refroidira. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

 

Ne vous attendez pas à un grand réveil mondial, il ne viendra jamais. C'est une prophétie des faux prophètes; Ca n'existe pas dans la Bible. Les ténèbres vont augmenter, l'amour du plus grand nombre va diminuer, même dans l'Eglise. 

 

Il va y avoir une préparation de l'Epouse, sur la terre entière, dans les coeurs de ceux qui sont attachés au Seigneur, au milieu des ténèbres qui deviennent de plus en plus épaisses. Et Jésus va venir enlever soudainement une Epouse qui s'est préparée. Mais, ne croyez pas à un réveil mondial, frères et soeurs. Ce sont des prophéties de faux prophètes qui trompent les gens en essayant de mettre une compresse sur un cancer. 

 

Et, quand il dit là que les coeurs sont devenus insensibles et endurcis, c'est bien dans un contexte de résistance au Seigneur. 


Quand on résiste au Seigneur, automatiquement on endurcit son coeur, on décide de fermer les yeux et on devient aveugle.

 

Alors, faisons bien attention; nous qui sommes enfants du Seigneur, ne disons pas trop vite : « ça ne me regarde pas ». Mais remettons-nous en question honnêtement devant le Seigneur pour dire : »Seigneur, montre-moi l'état de mon propre coeur et de mes propres yeux spirituels »

 

Et dans Hé 3, il ajoute ceci : « Mais exhortez-vous chaque jour, aussi longtemps qu'on peut dire : Aujourd'hui ! afin qu'aucun de vous ne s'endurcisse par la séduction du péché ».

 

On doit s'exhorter mutuellement, mais, quand vous avez en face de vous quelqu'un qui est aveugle spirituel (combien de fois ça m'est arrivé !), le message ne passe absolument pas. Ils me disaient : « Oui, c'est vrai », et je les voyais recommencer aussitôt ou quelques jours après ce que je leur avais demandé de ne plus faire, parce qu'il y a un aveuglement spirituel et ça ne rentre pas dans le coeur. 

 

Et ce n'est pas un homme qui vous parle, c'est toujours le Seigneur qui peut se servir de n'importe qui, mais qui nous parle par sa Parole. Et il faut que ça rentre au plus profond du coeur et qu'on puisse dire : « Seigneur, j'ai compris maintenant et j'accepte ».

 

Une cause d'aveuglement spirituel de beaucoup de chrétiens, c'est que, secrètement, ils se laissent séduire par certaines formes de péché ou qu'ils ne veulent pas régler définitivement le problème du péché dans leur vie. Ils tolèrent encore des impuretés dans quelque domaine que ce soit de leur corps, de leur vie, de leur langage.

 

Le fait de tolérer ces choses et de ne pas radicalement les traiter devant Dieu prouve qu'il y a encore une séduction vis-à-vis du péché, donc un aveuglement spirituel ou un risque d'aveuglement.

 


Et il ajoute, au verset 15 : Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte. 

Il y en eut qui se révoltèrent après l'avoir entendu. Une révolte spirituelle, ça veut dire simplement être un bon et gentil chrétien, bien sous toutes les apparences, qui vient aux réunions, qui écoute tous les messages et qui ne fait rien pour changer sa vie.
 

 

 

Et, à la fin du chapitre 4, il parle de l'épée de l'esprit qui est la Parole du Seigneur : Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.

  

 

Ce travail de séparation entre ce qui est charnel et spirituel, Dieu le fait dans le coeur de ceux qui sont bien disposés et qui le désirent. Si vous n'êtes pas désireux, dans votre coeur, que Dieu fasse un travail profond, complet, il ne se fera jamais, parce que Dieu le désire ardemment, mais s'il a en face de lui des têtus qui lui résistent, il ne va pas les forcer. 


Et c'est comme cela que des chrétiens restent 10, 20, 30, 40 ou 50 ans de leur vie chrétienne à traîner spirituellement, à être bloqués et à se retrouver après 3 ou 40 ans de conversion dans le même état spirituel que des bébés de 2 à 3 ans de conversion.
 

 

Aussi voyons-nous qu'ils ne peuvent entrer dans le repos de Dieu : Et à qui jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi ? (19) Aussi voyons-nous qu'ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité. 

 

 

L'incrédulité est associée à la dureté de coeur, à la résistance au Seigneur, au manque de connaissance de Dieu, au fait de faire des reproches à Dieu, de critiquer Dieu, de ne pas le considérer comme un dieu parfait et bon. 

 

J'ai prié pour que ce que je dis passe par le Saint-Esprit et que ça soit reçu par des coeurs ouverts et que vous ne puissiez discerner aucun esprit de jugement sur personne. Je prie dans mon coeur même maintenant, pour que cela soit reçu dans la paix et que le Seigneur fasse un travail pour nous libérer de tout aveuglement spirituel, parce que ça pèse trop sur l'Eglise du Seigneur. 

 


homme-aveugle-copie-1.jpgDans Jn 9, 39 Jésus dit encore une parole : Puis Jésus dit : « Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. »  


Quelques pharisiens qui étaient avec lui, ayant entendu ces paroles, lui dirent : Nous aussi, sommes-nous aveugles ? 




Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n'auriez pas de péché; Mais maintenant vous dites : nous voyons. C'est pour cela que votre péché subsiste.
 

 


pharisiens.jpgJésus leur répond : « Si vous étiez aveugles, vous n'auriez pas de péché » Les pharisiens disaient « Nous voyons », alors qu'ils ne croyaient rien du tout, en fait. Ils étaient hypocrites et menteurs. « C'est pour cela que votre péché subsiste. »

A celui qui dit honnêtement au Seigneur : »Je ne vois pas, j'ai besoin d'y voir, ouvre mes yeux, Seigneur », le Seigneur vient et ouvre les yeux des aveugles.

Mais dans le cas de celui qui, du haut de son orgueil et de sa prétention, dit : « Mais non, Seigneur, je n'ai pas besoin de voir, je suis bien comme ça » ou de celui qui résiste au Seigneur qui veut lui ouvrir les yeux, parce qu'il a un pied dans le péché et un pied avec le Seigneur et qu'il ne veut pas vraiment s'engager, le Seigneur vient pour exercer un jugement.

 

Et s'il continue à résister à Dieu, après avoir été averti, le jugement vient sous la forme d'un aveuglement qui est donné par Dieu. C'est comme si Dieu disait : « Tu ne veux pas ouvrir les yeux, alors que je suis venu à toi, et bien c'est moi qui vais te les fermer ».

 

Et quand Dieu referme une porte, personne ne peut l'ouvrir. Qui peut dire devant Dieu, devant l'Eternel qui est la lumière : « Seigneur, je vois parfaitement » ? Moi, je dis à Dieu : « Seigneur, je suis aveugle spirituel, je sais bien que j'ai reçu une lumière spirituelle qui est infiniment plus grande que les ténèbres qui étaient les miennes, quand j'étais dans le monde. Je vis devant ta pure lumière. J'ai besoin que tu fasses tomber les écailles de mes yeux. J'ai besoin de comprendre, que mon intelligence spirituelle augmente, que tu fasses une oeuvre de révélation en moi ».

 

C'est cela le jugement du Seigneur : que ceux qui ne voient pas, voient par la grâce de Dieu, et que ceux qui croient voir deviennent aveugles.

 

Orgueil spirituel et prétention de voir quand on ne voit pas, c'est cela l'attitude des pharisiens.

 

Dans Jn 12, un peu plus loin : Malgré tant de miracles qu'il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui, (38) afin que s'accomplît la parole qu'Esaïe, le prophète, a prononcée : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (Es 53, 1). (39) Aussi, ne pouvaient-ils croire, parce qu'Esaïe a dit encore :(40) Il a aveuglé leurs yeux; et il a endurci leur coeur, de peur qu'ils ne voient des yeux, qu'ils ne comprennent du coeur, qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.

 

Dans ce passage, c'est Dieu qui se plaignait qu'eux-mêmes avaient endurci leur coeur et fermé leur coeur à Dieu. C'est pourquoi il va endurcir leur coeur, fermer leurs yeux, pour qu'ils ne voient pas et ne se convertissent pas.

 

Vous voyez à quel point c'est sérieux, à quel point il ne faut pas jouer avec les choses du Seigneur, quand il nous parle. Je ne dis pas cela pour vous faire trembler de crainte. Si nous avons un coeur humble, honnête et bon, comme une petite brebis qui connaît ses faiblesses et ses limites, qui les avoue devant le Seigneur en disant : « il faut que tu me changes », nous sommes en position de sécurité, parce que Dieu va nous faire aller de lumière en lumière, va ouvrir nos yeux.

 

Mais, nous ne sommes pas en sécurité quand nous avons de l'orgueil spirituel, de la résistance spirituelle, un coeur partagé entre le monde et Dieu, et quand on prétend, malgré cela, être bien et avoir les yeux ouverts.

 

On est alors en danger de voir un jour le Seigneur nous fermer lui-même les yeux. Cela rejoint ce qu'il dit dans 2 Th 2.12 : Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés.

 

Donc, là, c'est vraiment l'aveuglement total. Ils ne peuvent même plus crier à Dieu, parce qu'ils sont complètement aveuglés et que Dieu l'a voulu ainsi. C'est le jugement de Dieu qui est venu.

 

Alors, l'incrédulité vient vraiment d'un coeur endurci.

 

Quand Jésus voit l'incrédulité, c'est un reproche qui sort de son coeur. Ce n'est pas un apitoiement compatissant. Jésus est compatissant envers les faibles, les malades. Constamment, Jésus a reproché l'incrédulité à ses disciples, et la dureté de leur coeur, parce que ça allait ensemble.

 

Dans 2 Co 4.4 : « Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent, pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Evangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu ».

 

Il parle, dans ce contexte-là, des païens, dont nous faisions partie. Ils sont complètement aveuglés parce que le dieu de ce siècle, c'est-à-dire Satan, a aveuglé leurs yeux pour qu'ils ne croient pas et qu'ils ne comprennent pas.

 

Mais Jésus est venu pour éclairer ce qui était dans les ténèbres.

 

Pourquoi Satan arrive à voiler le regard des gens ?

 

A cause de leur incrédulité. Quand un coeur est incrédule, Satan en profite pour mettre un voile et empêcher de voir «  briller la splendeur de l'Evangile de la gloire de Christ ».

Alors, dans la vie des chrétiens, dans une certaine mesure, il en est de même. On est tous dans un état d'incrédulité relatif par rapport aux grandes choses du Seigneur.

 

Là aussi, c'est une croissance dans la foi. Mais on doit bien veiller à ce que nous grandissions dans la foi. Aujourd'hui, normalement, je dois être moins incrédule qu'hier ou il y a un an. Je dois avoir progressé dans la foi, dans un environnement qui est en train de baisser dans la foi. Donc, vous voyez à quel point notre relation personnelle avec Jésus est importante dans la disparition de notre aveuglement spirituel.

 

J'entends souvent des chrétiens me dire : « Ah !, si j'étais dans une meilleure Eglise, avec des frères et des soeurs plus vivants, je grandirais plus, je serais plus à l'aise et ça irait mieux pour moi ».

Je dis : « tu te trompes, tu es aveuglé spirituellement, si tu dis cela », parce que Jésus te demande d'être rempli, dans ta relation avec lui, de sa lumière et de la porter dans l'Eglise où tu es, dans le groupe où tu es, pour les aider et leur apporter la lumière de Christ. s'ils refusent, s'ils font comme ceux qui ont refusé la lumière de Jésus, c'est leur affaire, mais ta croissance spirituelle ne doit pas dépendre de la présence de chrétiens spirituels à tes côtés. C'est sûr que ça aide, mais, s'il n'y a que cela, jamais tu ne vas grandir spirituellement, parce que tu auras toujours besoin d'un chrétien spirituel pour t'aider à grandir et ça ne va pas marcher. 

Il faut que tu grandisses dans ta relation avec Jésus, pour que tu aides les autres, après. Mais ne compte pas sur les autres pour grandir; Compte sur le Seigneur Jésus. Et Jésus t'enverra des frères et des soeurs pour t'aider à grandir, parce que tes yeux sont fixés sur lui. Noé était tout seul, au temps du déluge.

 

Combien d'hommes et de femmes de Dieu se sont trouvés dans une position où ils étaient tout seuls ! Ils ont entretenu soigneusement leur relation avec Dieu, ils ont marché dans la lumière qu'ils avaient et ils sont restés forts dans cette lumière.

 

Ils ne se sont pas laissés obscurcir par les ténèbres qui les environnaient.

 

La suite de cette série prochainement…

Publié dans ENSEIGNEMENTS

Commenter cet article