LIBÉRÉS DE TOUS LIENS POUR SERVIR LE SEIGNEUR

Publié le par DP

    

LE BUT DE LA DÉLIVRANCE  

 

LES TROIS COMPAGNONS DE DANIEL  

 

 

 

Rappelez-vous des trois Hébreux en captivité à Babylone qui refusaient d’adorer l’idole de  Nebucadnetsar : les trois Hébreux jetés dans la fournaise n'ont pas brûlé, mais bien plutôt  ceux qui les ont jetés dedans. Les trois amis de Daniel se sont retrouvés accompagnés du  Seigneur, et seuls leurs liens ont brûlé !

 

Le Seigneur peut nous libérer et nous rendre  réellement libres : « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres » Jean 8 :36.

 

La Bible déclare : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes  disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira » Jean 8 :32.

 

Parlez au  Seigneur et présentez-lui vos liens : « Seigneur, je m'ouvre à toi, je te donne toutes les voies  de mon coeur ; viens et brûle tout ce qui me lie, ôte tous mes liens, toutes mes bandelettes ».   

 

Que le Seigneur nous aide et nous libère de tous nos liens. Prions pour que le Seigneur  nous libère. Ne rentrez pas chez vous comme vous êtes venus!

En ce qui me concerne, pour  dire la vérité, je ne voudrais pas revenir à un seul de me liens!
  

 

Dans Jean 11, le Seigneur a dit: « Déliez-le et laissez-le aller ».

 

Dans Jean 12, les deux  soeurs, Marthe et Marie, reçoivent le Seigneur à leur table pour un repas, et Lazare est présent.  S'il avait encore été enveloppé dans ses bandes, quel témoignage est-ce que cela aurait été ?  

 

Et nous, dimanche après dimanche, nous revenons à la Table du Seigneur avec nos  bandelettes et nos liens !

 

Nos oeuvres ne pourront satisfaire le Seigneur que quand nous aurons été libérés.

 

Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit contrit et brisé, des hommes et  des femmes qui ont été libérés de leurs chaînes et de leurs liens pour servir leur Dieu sans  crainte.   Pour être libérés, il nous suffit de reconnaître que nous sommes liés, et de venir au  Seigneur pour lui demander d'ôter ces liens. Dieu veut nous libérer, mais il a besoin de notre  collaboration.

 

 

Dans Jean 11, Jésus n'a pas ôté la pierre du tombeau de Lazare lui-même, il a  demandé à d'autres de le faire.

 

Le Seigneur veut faire équipe avec nous pour ôter les pierres  qui ferment nos tombeaux !   

 

 

 

ETRE LIBÉRÉS POUR SERVIR LE SEIGNEUR  

 

Nous sommes parfois nous-mêmes des bandelettes qui lient les autres saints. Le Seigneur  veut que nous nous libérions mutuellement plutôt que d’être des entraves les uns pour les  autres.

 

Les situations des frères et soeurs ne doivent pas devenir un objet de commérage, mais  un sujet de prière !

 

Plus nous critiquons, plus nous lions le frère ou la soeur, au lieu de les  libérer.

 

 Dans Matthieu 16, le Seigneur dit à Pierre qu'il lui a donné la possibilité de lier et de  délier sur la terre. Nous pouvons nous libérer les uns les autres : chacun de nous est qualifié  pour libérer les saints, dans la prière.  

 

Avec notre Dieu, toutes choses sont possibles, rien n'est trop difficile. Peu importe  combien votre situation est atypique, ou paraît impossible à résoudre, ce n'est qu'une stratégie  de Satan pour vous lier ; dans toutes ces choses, nous avons l'autorité de délier, et nous  pouvons exercer cette attitude d’amour les uns envers les autres.   

 

La raison de tout cela, c'est que le Seigneur a besoin de nous.

 

Il n'est pas glorifié dans nos  liens, il veut que nous soyons libérés ; alors il pourra prendre plaisir à notre service.


 

 

Dans  Matthieu 21, le Seigneur a besoin d’un âne pour entrer à Jérusalem, mais cet âne est lié; il  donne l'ordre de le détacher ; la seule justification à donner en cas de question était la   suivante : « Le Seigneur en a besoin » (v. 3).


Le Seigneur a besoin de nous pour faire avancer  son plan, et nous ne lui servons à rien si nous sommes attachés.   

 

Nous sommes souvent comme des feuilles mortes emportées par la rivière, alors que le  Seigneur voudrait faire de nous des poissons qui nagent à contre-courant. Le monde et son  influence emportent tout, et parfois même les chrétiens. La mode et les tendances sont  souvent des bandelettes terribles.

 

Que le Seigneur nous libère de toutes ces choses qui nous  lient! Toutes ces choses nous lient et nous empêchent de servir le Seigneur.   

 

 

 

 

 

LA DÉLIVRANCE DE PIERRE  

 

Le chapitre 12 des Actes nous rapporte l'histoire merveilleuse de la libération d'un frère qui  a ensuite été très utile pour la vie de l'Église. L’apôtre Pierre était retenu en prison par le roi  Hérode, avec la perspective d’être exécuté au matin. Satan, au travers d’Hérode, avait déjà  capturé Jacques auparavant et l'avait fait mourir, ce qui avait plu au peuple. Hérode ne faisait  que des choses pour plaire aux hommes ; soyons plutôt des gens qui agissent pour plaire à  Dieu. Nous ne savons pas pourquoi Dieu a laissé mourir Jacques et au contraire délivré  Pierre ; mais nous devons lui faire confiance: il prend soin de chacun d'entre nous selon ce qui  vaut le mieux.   Hérode a donc capturé Pierre et l'a fait garder en prison avec la volonté de le faire mourir.  L'Église s'est rassemblée pour prier pour la libération de Pierre.   

 

Soyons convaincus que le Seigneur va faire l'oeuvre nécessaire pour l’accomplissement de  son dessein, il va sauver des pécheurs et libérer des frères et soeurs ; mais il a besoin  d'hommes sur terre qui prient et qui jeûnent.

 

Dieu a besoin d'hommes qui prient pour que la  situation bouge. Priez et cherchez la face de Dieu; il va entendre vos cris.

 

Une Église qui prie  est une Église qui brûle !

 

Beaucoup d'entre nous peuvent très bien parler mais n'arrivent pas à  prier; devenons des croyants qui prient. Nous sommes tous appelés à prier pour que Dieu  puisse accomplir son oeuvre. Dieu veut s'exprimer de manière plus grande parmi nous !   

 

Quelle est notre attitude ? Des jeunes retournent dans le monde et nous resterions  simplement assis à les regarder partir !

 

Non, nous pouvons faire quelque chose, nous ne  sommes pas impuissants à réagir. Nous pouvons prier et intervenir avec des supplications  auprès du Seigneur ;

 

L’Église a l’autorité de délier !

 

 Nous devons mettre des barricades sur  chaque route que Satan utilise pour endommager l’oeuvre de Dieu : prions !

 

Jésus a dit que le  diable vient pour voler, tuer et détruire ; c'est l'ennemi de nos âmes, il est comme un lion  rugissant qui cherche des proies à dévorer ; ne restez donc pas tranquillement assis, et ne  pensez pas que vous êtes en sécurité. Celui qui est en train d'essayer de détruire la vie d'un  jeune dans une autre famille, va aussi essayer de faire la même chose dans la vôtre. Quand  nous prions désespérément pour une situation, comme l’a fait l’Église à Jérusalem pour  Pierre, Dieu bouge: il est puissant.   

 

Dans Actes 5, les apôtres qui annonçaient l'Évangile avaient tous été arrêtés, mais à minuit,  un ange est venu ouvrir les portes de la prison et leur a donné l'ordre de retourner annoncer la  Parole de la vie dans le temple. Ils sont sortis, malgré les gardes et les portes fermées ! Pierre  se souvenait certainement de cela : il savait que si Dieu l'avait fait dans Actes 5, il pouvait le  refaire dans Actes 12. C'est pour cela, qu'il pouvait dormir avec autant de calme dans sa  prison. Il avait une totale confiance dans le Seigneur.

Un ange était près de lui, une grande  lumière a brillé dans le cachot, mais il continuait à dormir!

L'ange a dû le frapper pour qu'il se  réveille !

Ce frère avait une telle confiance en Dieu!  

 

Nous avons besoin d'avoir une foi forte en Dieu. Lorsque Jacob était à Béthel, il a dû traiter  avec Dieu ; il lui a dit qu'il lui donnerait la dîme de tout ce qu'il recevrait si Dieu prenait soin  de lui. Qu'est-ce pour un marchandage ? Mais n'est-ce pas ainsi que nous agissons souvent   avec le Seigneur ?

 

Nous avons déjà parlé des trois Hébreux jetés dans la fournaise ; ils ont  répondu au roi qui les menaçait de mort s’ils n’adoraient pas son idole : « Voici, notre Dieu  que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô  roi. Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la  statue d'or que tu as élevée » (voir Dan. 3 :17-18).

 

Voilà des hommes de foi ! Leur vie  comptait peu, leur foi en Dieu et la volonté de lui obéir jusqu’à la mort étaient le plus  importantes. Pierre dans sa prison était dans la même situation : il était heureux d'accomplir la  volonté de Dieu jusqu'à perdre la vie s’il le fallait.
   

 

 

 

 

ETRE LIBÉRÉS POUR VENIR AUX RÉUNIONS 

 

Le nom du Seigneur est Emmanuel, « Dieu avec nous ». Il est avec nous sans cesse; il  prend soin de nous. Beaucoup de choses se passent même sans que nous nous en rendions  compte. Il y a un Dieu dans cet univers, et il prend soin de son peuple! Mais il le fait pour que  nous puissions le servir.

 

S'il a fait traverser la mer Rouge et le désert au peuple d'Israël, c'était  pour qu'il le serve.  

 

Pierre en prison devait être exécuté quelques heures plus tard. Mais Dieu n'est jamais en  retard ! Marthe reprochait au Seigneur d'arriver trop tard pour sauver Lazare, mais pour lui,  venir quatre jours plus tôt ou quatre jours plus tard n'entravait pas son oeuvre.  Parfois, le Seigneur ne change rien à notre situation, mais il nous promet sa présence.  L'ange de Dieu était avec Pierre dans sa prison avant même qu'il soit libéré. Au bout d'un  moment, il a dû le frapper pour qu'il se lève : il était temps de partir! « Lève-toi  promptement » : c'est une phrase pour chacun d'entre nous. Avec certains d'entre nous, une  petite tape amicale ne suffit pas pour nous réveiller, il faut un choc plus grand. Mais quel que  soit le moyen qu'il emploie, il nous montre qu'il nous aime. Puisse le Seigneur nous toucher maintenant, et nous réveiller !   

 

 

 

 

 

S’ÉQUIPER POUR LE COMBAT  

 

Pierre était lié à ses gardes, mais au moment où l'ange l'a réveillé, ses chaînes sont  tombées ; Pierre a encore dû faire certaines choses importantes : mettre sa ceinture et ses  sandales, mettre son manteau. Comme lui, équipons-nous pour l’oeuvre du Seigneur, préparons-nous à combattre le bon combat, soyons armés pour courir la course jusqu’au but.  Le désir de Dieu est que son peuple aille de l'avant et combatte l'ennemi.

 

Dans la description  de l'armure du soldat de Dieu dans Éphésiens 6, rien ne protège le dos : Dieu veut que son  peuple aille de l'avant. Ne montrez jamais votre dos à l’ennemi, mais faites-lui face en  continuant d’avancer avec persévérance !
   

Pierre s'est levé, s'est habillé et a suivi l'ange. Il a fallu traverser deux portes et finalement  la porte de fer. Le diable met beaucoup d'obstacles sur notre route, mais si le Seigneur est  avec nous, nous pouvons être libérés de toutes les chaînes et de toutes les portes. Pierre savait  où aller : le premier endroit où il s'est rendu, c'est la réunion, là où les saints étaient  rassemblés et priaient


 

 

 

 

 

ETRE DÉLIÉS POUR OUVRIR LES YEUX DES GENS

 

Dieu veut vous libérer pour que vous puissiez le servir dans la vie de l'Église avec  efficacité. Quand Jésus est allé à la synagogue Luc 4:18-19, il a pris le livre de la Parole et a  lu : « L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle  aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux  captifs la délivrance ».

 

Le désir du Seigneur est de libérer les captifs; il n'est pas heureux de  vous voir liés. Son ministère consiste aujourd’hui encore à nous libérer ; la vraie liberté, la  vraie joie dans le Seigneur, sont des bénédictions glorieuses que nous pouvons tous connaître.   Lorsque le Seigneur a arrêté Paul sur le chemin de Damas, il lui a confié un certain  service : « Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds; car je te suis apparu pour t'établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t'apparaîtrai. Je t'ai choisi  du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie, afin que tu leur ouvres les  yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour  qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés. En  conséquence, roi Agrippa, je n'ai point résisté à la vision céleste » Actes 26:16-19.

 

Chacun  d'entre nous est important: si nous n'accomplissons pas notre service pour Dieu, alors Satan  est très heureux de nous voir agir à l’opposé de la volonté de Dieu. Paul a été rendu libre de  ses liens pour devenir un ministre et un témoin. Le mot ministre se réfère à notre service, à  nos actes et le mot témoin se rapporte à ce que nous sommes, à notre expression.

 

Combien de  gens ont envie de devenir des chrétiens quand ils vous voient?

Ou bien est-ce qu'ils sont  étonnés quand vous leur dites que vous êtes chrétiens ?

 

Nous pouvons avoir une influence et  un impact sur la société dans laquelle nous vivons, par notre ministère et par notre  témoignage.  

 

Le Seigneur veut nous amener à ouvrir les yeux de beaucoup de gens. Paul a fait cela, au  travers des périls et des persécutions; il a reçu l'autorité de libérer les gens et de les amener à  servir le Seigneur. Nous pouvons nous aussi faire cela ! La même tâche nous a été confiée. Le  Seigneur par son Esprit va ôter tous nos liens pour nous rendre utiles à son oeuvre.

 

 

 

Le diable a  lié beaucoup de gens, et le Seigneur veut les libérer de l'emprise de Satan, pour les transférer  de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière, de Satan à Dieu.

 

Le Seigneur veut leur donner  une vie plus élevée que celle qu'ils ont connue jusqu'à présent. C'est une telle joie d'être  pardonné ! Par la miséricorde et la grâce du Seigneur, nous sommes appelés à participer à  cette oeuvre divine ; mais pour cela, nous devons être libres de tous nos liens.   

 

Le Seigneur veut nous libérer de toutes nos faiblesses, de tous nos échecs.

 

Si vous  invoquez le nom du Seigneur, si vous venez à Christ, vous allez faire l'expérience qu'il n'y a  aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ : il nous a libérés de la loi du péché et de  la mort.

 

Venez à Christ, et vous serez délivrés de toute culpabilité !

 

 

 

Puisse le Seigneur vous  libérer tous !  

 

 Editions « Le Fleuve de Vie » Chemin des Brandards 56 CH-2000 Neuchâtel  www.lefleuvedevie.ch

Publié dans DELIVRANCES

Commenter cet article

Nancy Fatuma 01/04/2016 19:45

Que Dieu vous benisse ,

Dominique 27/07/2009 11:04

j'aimerai mettre ton article sur mon blog, il est très bien, j'aime trop !Bonne route avec Jésus qui nous libère de tous liens !ShalomDominique

DP 27/07/2009 11:45



Pas de souci.

Il faut juste mettre la source d'origine c'est à dire 


 


www.lefleuvedevie.ch


 


Merci beaucoup



Daniella