LA VICTOIRE SUR LA COLERE ET LA MAUVAISE HUMEUR PAR REBECCA BROWN-YODER

Publié le par DP

 

Dernièrement, Daniel a beaucoup souffert d’une fièvre exanthématique. Nous allons donc marquer une pause dans notre série d’enseignements sur les dons du Saint-Esprit, du moins pour ce mois-ci. Je parle fréquemment de la colère dans mes séminaires, mais le Seigneur m’a tout récemment demandé d’en parler dans une lettre mensuelle pour les nombreux lecteurs qui n’ont pas les moyens de participer aux séminaires.


 

La colère est un problème grandissant autour du globe. Chaque société peut voir les crises désastreuses et violentes de colère qui culminent souvent par la mort de plusieurs personnes. De même, la colère est un gros problème au sein du Corps du Christ. Nous avons été surpris de constater l’habitude des chrétiens de se détruire les uns les autres ou, au minimum, rompre les ponts au moindre différent. On doit cette attitude à la colère incontrôlée. Nous savons pourtant qu’elle ne plait pas à notre Seigneur.


 

NOUS DEVONS AVOIR LA GRÂCE DE NE PAS ESSAYER DE NOUS DÉTRUIRE LES UNS LES AUTRES OU DE ROMPRE TOUS LES PONTS QUAND NOUS NE PARTAGEONS PAS LE MÊME POINT DE VUE !

 

Étudions avant tout ce que Dieu dit de notre colère. Puis je soulignerai à votre intention la solution que Dieu nous a révélée, à Daniel et moi. Cette solution s’est montrée efficace dans notre vie et dans celle d’une multitude d’individus.

 

Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, Et ne donnez pas accès au diable. Ephésiens 4 :26-27

 

Dieu a créé les êtres humains avec la capacité de ressentir toute une gamme d’émotion. La colère en fait partie. Toutefois, Dieu nous ordonne de contrôler notre colère ! Nous devons rester au contrôle de telle manière à ne pas nous laisser pécher lorsque nous ressentons la colère. Ce contrôle est si rare ! Lorsqu’une personne moyenne se met en colère, elle pèche dans l’instant qui suit ! Et plus que souvent, elle pèche par sa langue et les paroles blessantes qu’elle profère.
 

 

Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent. N'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. Ephésiens 4 : 29-31

 

Saviez-vous que lorsque vous péchez par la colère vous arrêtez le fonctionnement du Saint-Esprit dans votre vie ?

 

Ceci est très grave, frères et sœurs. Nous dépendons complètement du Saint-Esprit pour nous permettre de vivre des vies qui plaisent à Dieu. Lorsque nous L’attristons par notre colère pécheresse, nous arrêtons Son œuvre dans notre vie. La Parole de Dieu est claire : nous devons nous défaire de toute rancune, rage, colère, clameur, mauvaise parole et malice dans nos vies ! C’est facile à dire, mais difficile à FAIRE.

Sans ambiguïté, l’apôtre Paul expose les qualifications des personnes qui doivent occuper une position dirigeante dans l’église.


Car il faut que l'évêque soit irréprochable, comme économe de Dieu; qu'il ne soit ni arrogant, ni colérique, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain déshonnête
…Tite 1 : 7

 

Comprenez-vous ce passage ?

Tout dirigeant DOIT être prompt à se garder de la colère. Je ne peux vous dire le nombre de pasteurs que j’ai rencontré lors de mes voyages autour du monde qui m’ont confessé qu’ils avaient un sérieux problème avec la colère. Je parle des pasteurs de grandes églises. Ils vont à l’église et prêchent à des milliers de personnes, puis ils rentrent à la maison et causent du tort à leurs épouses et enfants à cause de leur colère incontrôlée.

 

Un homme colère excite des querelles, Et un furieux commet beaucoup de péchés. Proverbes 29 :22

 

Savez-vous ce que la Bible entend par commet BEAUCOUP de péchés ? Cette déclaration est lourde de sens !

Lorsque vous péchez par la colère, vous ne commettez pas une simple gaffe ; vous péchez gravement !


Avez-vous déjà remarqué que la colère est contagieuse ? Quand vous êtes en compagnie d’une personne en colère, vous ne tardez pas à vous mettre en colère vous-même.

 

Ne fréquente pas l'homme colère, Ne va pas avec l'homme violent, De peur que tu ne t'habitues à ses sentiers, Et qu'ils ne deviennent un piège pour ton âme. Proverbes 22 :24-25

 

Un des plus grands problèmes pour un chrétien repose dans ses fréquentations (amis). La Parole de Dieu nous recommande de nous éloigner des gens qui sont constamment en colère. Bien entendu, si vous êtes marié à une telle personne, vous avez un gros problème ! Mais nous allons vous montrer des solutions.


Regardons quelques exemples spécifiques dans la Bible de gens qui ont péché par la colère et observons comment Dieu a réglé la situation. Ces exemples nous donnent un bon aperçu de la manière dont Dieu perçoit notre propre colère incontrôlée.

 

Jacob appela ses fils, et dit: Assemblez-vous, et je vous annoncerai ce qui vous arrivera dans la suite des temps. Genèse 49 :1

 

A l’époque de l’Ancien Testament, le Saint-Esprit ne résidait pas dans les gens comme Il le fait de nos jours de ce côté de la Croix. Autrefois, le Saint-Esprit descendait sur des individus à certains moments et Dieu se servait d’eux pour annoncer un oracle. C’est le cas de Jacob, dans cette référence. Je veux que vous compreniez clairement que du verset 2 en descendant, ce n’est pas Jacob qui parle. C’est Dieu qui parle à travers Jacob. Dieu prophétise à travers Jacob à propos de l’avenir de tous ses fils. A partir du verset 5, Dieu parle de deux de ses fils, Siméon et Levi.

 

Siméon et Lévi sont frères; Leurs glaives sont des instruments de violence. Que mon âme n'entre point dans leur conciliabule, Que mon esprit ne s'unisse point à leur assemblée! Car, dans leur colère, ils ont tué des hommes, Et, dans leur méchanceté, ils ont coupé les jarrets des taureaux. Maudite soit leur colère, car elle est violente, Et leur fureur, car elle est cruelle! Je les séparerai dans Jacob, et je les disperserai dans Israël. Genèse 49 :5-7


 

Il est clair que Dieu est très frustré par la colère de Siméon et Levi ! Il ne veut même pas que Son nom soit associé à eux ! Combien de chrétiens passent leur vie à se mettre en colère tout en proclamant leur statut de chrétiens ? Ils font honte au nom de Christ !


 

DIEU NE VEUT PAS QUE SON NOM SOIT ASSOCIÉ À DE TELLES PERSONNES !


 

En outre, Dieu prononce une malédiction sur Siméon et Levi et leurs descendants à cause de leur colère. C’est une malédiction héréditaire. Plusieurs d’entre vous qui me lisez avez une telle malédiction dans vos vies à cause de la colère de vos ancêtres. Mais voyons un autre exemple.

 

Vous connaissez tous l’histoire de Moïse. Moïse avait été élevé dans le palais de Pharaon. Il avait été élevé dans une opulence fabuleuse, un pouvoir et un prestige incroyables. Puis il a renoncé à tout cela pour assister son propre peuple. Est-ce que les Israélites ont apprécié ce grand sacrifice fait en leur faveur ? Pas du tout ! Ils se sont rebellés contre Moïse et à cause de cela, il a du passer 40 ans de sa vie dans le désert, à s’occuper du bétail sous le soleil écorchant, à vivre sous une tente plutôt que dans un palais !

Plus tard, Dieu a ramené Moïse en Egypte pour délivrer les enfants d’Israël de leur esclavage inhumain. Une fois de plus, Moïse allait se faire taper sur les doigts à chaque fois qu’ils commettraient une erreur !

Certains historiens avancent que Moïse a conduit environ un million de personnes hors de l’Egypte ! Pouvez-vous imaginer la vie dans le désert avec un million de juifs qui se plaignent ? C’est exactement ce que Moïse devait endurer. Dieu a emmené le peuple à un endroit sans eau et, comme d’habitude, ils se sont révoltés contre Moïse.


Le peuple chercha querelle à Moïse. Ils dirent:
Que n'avons-nous expiré, quand nos frères expirèrent devant l'Éternel? Pourquoi avez-vous fait venir l'assemblée de l'Éternel dans ce désert, pour que nous y mourions, nous et notre bétail? Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d'Égypte, pour nous amener dans ce méchant lieu? Ce n'est pas un lieu où l'on puisse semer, et il n'y a ni figuier, ni vigne, ni grenadier, ni d'eau à boire. Nombres 20 :3-5

 

Plaintes, plaintes ! Maintenant les enfants d’Israël se plaignaient que Moïse leur avait fait quitter l’esclavage ! Quelle sottise ! Ils n’avaient pas accès au grain ou aux figues lorsqu’ils étaient esclaves ! Ils étaient assez heureux d’avoir assez de nourriture pour tout au juste survivre en Egypte. Malgré cela, ils reprochaient à Moïse de les avoir conduits vers la liberté. Plus tard dans ce passage, nous voyons que Moïse et Aaron étaient furieux ! Ils se sont donc rendus devant le Seigneur, et Dieu leur a dit de se munir du bâton de Moïse et de parler au rocher pour que l’eau jaillisse du rocher. Moïse et Aaron se sont saisi du bâton et :


Moïse et Aaron convoquèrent l'assemblée en face du rocher. Et Moïse leur dit: Écoutez donc, rebelles! Est-ce de ce rocher que nous vous ferons sortir de l'eau? Nombres 20 :10

 

Manifestement Moïse était en colère. Je n’ai aucun doute que dans sa colère, il a crié sur le peuple en disant : Ecoutez-moi, vous rebelles ! A vrai dire, je suspecte Moïse d’avoir parlé beaucoup plus longtemps que ce que les Ecritures nous rapportent. Il était furieux. Et dans sa colère, Il a désobéi à Dieu en frappant le rocher de son bâton plutôt que de lui parler.

Au su de toutes les circonstances difficiles que Moïse et Aaron avaient eu à endurer, il est facile de croire que Dieu aurait ignoré la bévue et la colère de Moïse. Ne pensez-vous pas que Dieu aurait du lui en excuser ?

 

NOUS NOUS FAISONS DES EXCUSES POUR LA COLÈRE TOUT LE TEMPS. MAIS DIEU N’A PAS ACCEPTÉ D’EXCUSES !

 

Alors l'Éternel dit à Moïse et à Aaron: Parce que vous n'avez pas cru en moi, pour me sanctifier aux yeux des enfants d'Israël, vous ne ferez point entrer cette assemblée dans le pays que je lui donne. Nombres 20 :12


Au lieu de comprendre la colère et la frustration de Moïse, Dieu l’a puni de la pire des façons qu’il soit. Il lui a dit qu’il n’entrerait pas dans la terre promise ! Moïse et Aaron n’avaient vécu que pour un seul but : entrer dans la terre promise. C’était leur désir le plus cher, et en un seul moment de colère pécheresse incontrôlée, ils avaient à tout jamais perdu l’objet de leur rêve.


Dieu considère votre colère avec beaucoup de sérieux. Je pense fermement que certains d’entre vous, lecteurs, ont raté les meilleures bénédictions de Dieu à cause de la colère pécheresse. Plusieurs ne reçoivent pas de réponses à leurs prières à cause de la colère. Vous êtes incapables de vivre les percées dont vous avez désespérément besoin à cause des conséquences de votre colère. Dieu n’accepte pas d’excuses pour votre colère pécheresse ! Il vous châtie à cause d’elle. S’il vous plait, asseyez-vous, et analysez objectivement votre vie. Vous avez peut être l’habitude de pécher lorsque vous vous mettez en colère ou lorsque vous êtes de mauvaise humeur.

Ce péché bloque votre marche avec Dieu.

La colère incontrôlée bloque votre vie de plusieurs manières. Les gens perdent leur emploi à cause de la colère. Les mariages et les familles sont mis en pièces à cause de la colère. Les relations sont endommagées au-delà de tout espoir à cause de la colère.

Pensez-y un instant : quel rôle la colère pécheresse joue-t-elle dans votre propre vie ?



 

Publié dans DELIVRANCES

Commenter cet article