UN MIRACLE A L'INTERIEUR DE VOUS MEMES PAR KENNETH ET GLORIA COPELAND

Publié le par DP

 

           

 

Kenneth et Gloria Copeland


Zacharie 4:6

 

« Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que l'Éternel   adresse à Zorobabel :

 

Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit   l'Éternel des armées. »

 

Je me souviens de la première fois où je suis allé avec l'équipe des croisades d'Oral Roberts à une réunion de guérison. J'étais étudiant et membre de son équipe de vol. J'étais converti depuis un peu plus de quatre ans, et je savais si peu au sujet des choses de Dieu, particulièrement concernant des réunions comme celle-là. Cependant, je faisais partie de l'équipe et je désirais apprendre.


Je suivis l'équipe à l'intérieur de l'immense auditorium. Il était rempli de gens malades. L'endroit sentait mauvais, tellement il était plein de maladies. Le simple fait de marcher là, me faisait monter des frissons le long de la colonne vertébrale. Je fis demi-tour et je me dirigeai vers la plus proche porte de sortie, aussi vite que possible, parlant à Dieu dans un souffle: « Écoute, ce n'est pas mon style, ce genre de choses, dis-je, je vais prendre un ticket de bus et rentrer à la maison immédiatement. Ils peuvent faire voler l'avion sans moi pour rentrer. »


Lorsque je fus dehors, je commençai à parler plus fort. Lorsque soudainement je fus immobilisé. Mes pieds ne pouvaient plus avancer. Je savais que c'était Dieu qui m'avait arrêté, parce qu'à l'intérieur de moi, j'étais toujours en route vers la gare d'autobus. Mais extérieurement, j'étais cloué au trottoir.  Je regardai en l'air et je hurlai: « Lâche-moi! » Mais je ne pus bouger.


En désespoir de cause, je me mis à prier: « S'il te plaît, laisse-moi partir. Je n'ai rien à apporter à tous ces gens malades. »

Ce fut à ce moment-là que Dieu me parla. Chaque cellule en moi l'entendit. Il dit : « JE SAIS que tu n'as rien à leur donner. Mais MOI OUI, et c'est pourquoi je t'ai baptisé de mon Esprit. »


Mes pieds furent soudainement libérés et je savais qu'à ce moment là, j'avais un choix à faire. Un était la vie, l'autre était la mort. Je fis demi-tour, et je retournai dans l'auditorium.
J'étais prêt à m'enfuir.

Mais Dieu m'avait arrêté. Il savait qu'Il était en moi, et si je restais et ravivais ce qui était en moi, des miracles se produiraient; et ils se sont produits.


Vous avez le même Dieu capable de faire des miracles en vous. Tout autour de vous, il y a des gens qui ont besoin de Lui.

Arrêtez-vous d'attendre de ressentir que vous avez le pouvoir, et avancez avec foi.

 Une fois que vous l'aurez fait, vous découvrirez que la puissance que vous avez attendue était là constamment, vous attendant!


Lecture Biblique:
Exode 3:1-14

Publié dans LA SEMENCE DU JOUR

Commenter cet article