ACTUALITE PROPHETIQUE : USA : LA CRISE BOURSIERE (1)

Publié le par DP

Le Suicide Assisté de l'Économie Américaine !

 

Le 30 janvier 2008, les journaux du monde entier présentaient une grande photo du Président Bush et du Vice-Président Cheney avec le gros titre : « Bush ne voit pas de récession ».

Dans la photo, le Président Bush louchait et souriait d'un air satisfait, et Cheney tenait ses mains ensemble dans un signal maçonnique et avait un petit sourire connaisseur de satisfaction sur son visage. L'événement s'est produit pendant le discours sur l'état de l'Union (1).

Depuis ce discours infâme, notre économie s'est promenée d'un désastre à l'autre. Au mois de janvier et de février 2008, 152,000 emplois ont été perdus, et au mois de mars 2008, 80,000 autres emplois ont été perdus. C'est presque un quart de million d'emplois perdus dans le premier trimestre de l'année 2008 (2). Avec plusieurs banques faisant face à un sérieux krach, la Réserve Fédérale a démarré les pompes à argent et a octroyé $260 milliards en prêts à court terme aux banques (3).

Notre dette nationale est maintenant à presque neuf trillions de dollars et demi, et elle peut maintenant être mesurée avec des chiffres tellement grands que de tels chiffres avaient été jusqu'ici seulement utilisés dans des calculs d'astronomie.

Le montant de la dette augmente maintenant presque d'une manière exponentielle. C'est tellement mauvais que la Concord Coalition, un groupe de surveillance fiscale, a émis récemment un rapport qui déclarait : « Le taux présent de l'augmentation de la dette laissera un déficit total de 72.3 trillions de dollars uniquement pour la Sécurité Sociale et Medicare vers l'année 2080 » (4). Ce déficit, seulement pour ces deux départements, serait huit fois plus élevé que notre dette nationale actuelle ! Même notre dette actuelle est insoutenable.

Le premier avril 2008, un journal britannique affichait le gros titre suivant très sérieux, et ce n'était pas un poisson d'avril : « USA 2008 : Grande Dépression ».

Il semblerait que les autres pays du monde connaissent ce à quoi nous faisons face, mais, notre propre gouvernement ne nous l'a pas encore dit.
Un sous-titre de ce journal disait : « Les timbres de nourritures sont un symbole de pauvreté aux Etats-Unis. Dans l'ère de l'éclatement du crédit, un record de 28 millions d'Américains comptent maintenant sur ces timbres pour survivre, un signe sûr que le pays le plus riche du monde fait face à une crise économique » (5).


Les signes de véritables troubles sont partout. Le 3 avril 2008, le prix du maïs a atteint un record de $6,00 le boisseau. Le prix de maïs a du même coup fermé à 30 pour-cent, et les stocks ont diminué puisque les offres mondiales sont très élevées pour notre propre maïs. Les sociétés qui produisent de l'éthanol font aussi de très fortes demandes pour changer le maïs en alcool pour du carburant (6). Il faut remarquer que ça prend un gallon et demi d'autre carburant pour produire un gallon d'éthanol.

Selon les rapports des Nations-Unies, les prix alimentaires mondiaux ont augmenté de 35 pour-cent seulement pour l'année dernière. Les prix des produits laitiers ont
augmenté de 80 pour cent et les grains ont augmenté de 42 pourcent en 2007 dans le monde (7). Dans plusieurs parties du monde, des émeutes alimentaires se produisent déjà (8). Les prix du blé commun ont augmenté de 50 pour cent depuis août dernier et le blé fait maintenant partie des denrées précieuses. Un commerçant du Dakota du Sud, Vince Boddicker, a dit : « Quiconque vous dit qu'il a vu quelque chose de semblable auparavant est un menteur » (9).


En plus de la crise alimentaire, les problèmes de logement sont complètement hors de contrôle. L'équité des propriétaires est maintenant à son point le plus bas depuis 1945 parce que les maisons et les propriétés sont dévaluées et que d'innombrables millions de personnes sont en défaut avec leurs hypothèques.
Actuellement, presque neuf millions de propriétaires aux Etats-Unis ont une équité zéro (10).

Le taux de saisies hypothécaires sur les maisons aux Etats-Unis a augmenté à 79 pour cent en 2007. Un peu plus de deux millions de propriétaires ont perdu leurs maisons l'année dernière (11) ! Les maisons qui étaient autrefois magnifiques sont maintenant totalement dépouillées, soit à cause des gens qui les ont abandonnées, ou à cause des vandales et des voleurs qui sont venus plus tard. Le journal Milwaukee Sentinel a récemment présenté le gros titre suivant : « Les villes noyées dans la mer des maisons abandonnées ». Même les parements d'aluminium ont été arrachés des maisons par les voleurs et vendus comme métal de rebut (12).

Les institutions financières en Amérique font maintenant face à des pertes de un trillion de dollars. Cette somme colossale est égale à l'économie toute entière de la Russie. Cette somme est aussi plus du double de la valeur marchante d'Exxon Mobil Corporation et environ neuf fois la richesse combinée de Warren Buffett et de Bill Gates (13).


Qu'arrive-t-il à notre grande nation d'autrefois ? Pourquoi les quatre-vingt-treize principales corporations sont-elles en risque de prendre par défaut sur $53 milliards de dette (14) ? Pourquoi les prix de l'essence sont-ils aussi élevés que $5,40 le gallon dans certains secteurs de notre pays (15) ? Même $3,00 le gallon est un prix obscène lorsque vous considérez qu'il y a seulement sept ans ce prix était à 99 cents le gallon.


Dans les derniers jours, nous avons vu d'importantes interruptions dans les vols planifiés des principales lignes aériennes comme American Airlines. Plus de 2,000 vols annulés d'American Airlines ont embouteillé presque un quart de million de gens en raison de la non-conformité de la compagnie aérienne avec les règles d'inspection de FAA (16). Pourquoi une telle situation de non-conformité s'est-elle présentée brusquement ?

Nous savons que toutes les principales lignes aériennes ont d'énormes problèmes financiers, et que les prix très élevés du carburant rendent les choses encore bien pires.
Nous savons aussi que des expériences sont effectuées sur certains groupes de cobayes humains pour voir comment ils se comportent dans certaines situations pressantes et encombrantes où ils sont rassemblés ensemble et entraînés dans la confusion. À la montée des pouvoirs de l'antéchrist, nous verrons de plus en plus ce genre de choses.
Le 24 février 2008, une histoire est apparue dans les principaux médias d'informations avec le gros titre suivant : « Les États-Unis doivent s'ajuster à l'arrivée du siècle asiatique ».
L'histoire commentait les déclarations qui ont eu lieu au dernier sommet du G-8. Voici certaines des déclarations qui ont eu lieu à ce sommet :

  

   - « Nous entrons dans une nouvelle ère de l'histoire mondiale ; la fin de la domination de l'occident et l'arrivée du siècle asiatique… Concentrons-nous sur les nouvelles organisations du soleil Levant en Asie…Les changements seront dramatiques et arriveront rapidement… Comme les nouveaux pouvoirs asiatiques émergent, les architectures de l'ordre mondial devront être redéfinies… L'Asie héberge maintenant les économies mondiales qui ont les plus fortes croissances avec des accumulations de plus que trois trillions de dollars en monnaies étrangères ».

Lawrence Summers, un économiste qui était autrefois le Secrétaire du Ministère des Finances des États-Unis, avait ceci à dire à la réunion du sommet :

  - « Pendant la révolution industrielle, le niveau de vie a augmenté au taux de peut-être 50% pendant la durée de vie d'une personne. Le taux de croissance actuel de l'Asie représente plus de 100 fois ce taux, ou 10,000%, de hausse dans les niveaux de vie pendant une vie » (17).

Une augmentation de dix mille pour-cent dans le niveau de vie asiatique ? Vous êtes-vous déjà demandé où était allée la richesse de l'Amérique, vous avez votre réponse ! En effet, les rois de l'Orient se sont élevés !

Le 13 mars 2008, une rare séance « à huis clos » s'est tenue à la Chambre des Représentants des Etats-Unis. Ce n'était que la quatrième fois dans l'histoire des Etats-Unis que la Chambre des Représentants fermait ses portes pour se rencontrer dans le secret absolu. Ainsi, ceux qui ont été élus pour représenter la population des Etats-Unis ne permettraient pas aux gens de savoir sur quoi ils se rencontraient. De plus, le règlement XVII de la Chambre, à la clause 9, défend aux Représentants de révéler ce qui a été discuté. Les peines pour avoir divulgué une telle information incluent la perte de la séniorité, une amende, une réprimande, la censure, ou l'expulsion !

Que s'est-il passé derrière ces portes closes où chaque membre a juré le secret absolu, de toujours garder les secrets et de ne jamais les révéler ?

Nous savons que la seule raison pour le secret absolu est de cacher le mal. Les médias d'informations n'ont presque rien dit au sujet du conclave secret, mais il a été mentionné qu'un des articles en discussion était les nouvelles techniques de surveillance qui seront utilisées par le Gouvernement américain pour surveiller chaque américain (19).

Après beaucoup de recherches pour obtenir plus d'informations, j'ai finalement trouvé ce que je cherchais dans un journal australien.

L'histoire est apparue dans le journal Australia TO, de Brisbane, en Australie. L'article déclarait que ABC News, via WCPO, confirmait que les membres du Congrès étaient interdits de parler de ce qui s'était passé dans leur réunion secrète. Plusieurs des Représentants, cependant, étaient tellement furieux et inquiets de l'avenir du pays qu'ils ont commencé à révéler l'information.

Voici certaines des choses qui ont été révélées, selon certaines sources, concernant la réunion secrète :

°Une discussion en ce qui concerne l'effondrement imminent de l'économie américaine qui doit se produire avant septembre 2008 ;

°L'effondrement imminent des finances du Gouvernement américain vers février 2009 ;

°La possible Guerre Civile aux Etats-Unis à la suite de cet effondrement ;

°Le rassemblement avancé des « citoyens américains insurgés » qui se dresseraient probablement contre le Gouvernement ;

°La détention de ces rassemblés dans les camps REX 84 édifiés partout à travers les États-Unis ;

°La possibilité d'une revanche publique contre les membres du Congrès pour les effondrements ;

°L'emplacement de facilités sûres pour abriter les membres du Congrès et leurs familles pendant l'agitation civile massive ;

°La fusion nécessaire et inévitable des Etats-Unis avec le Canada et le Mexique ;

°L'émission d'une nouvelle monnaie appelée l'AMERO pour les trois nations comme une solution économique (20).

Évidemment, il n'y a aucune preuve documentée pour ceci puisque les réunions étaient tenues secrètes. Cependant, l'information s'ajuste bien dans le profil de ce qui se produit autour de nous.

Notre Tout-Puissant Sauveur est finalement en charge.

Le temps dira si toutes ces choses sont en route, et le temps commence à manquer !


A suivre...

Publié dans ACTUALITES

Commenter cet article