La fin du monde par Christian Willi

Publié le par DP


Rumeurs de fin du monde

 

J-1 avant la fin du monde : les médias ont relayé dans leurs colonnes les appels les plus alarmistes face à la mise en service du grand collectionneur de particules (LHC), le 10 septembre au CERN. Cette fois-ci, ce ne sont pas des groupes religieux un peu agités qui ont sonné l'alerte, mais des scientifiques.

La différence entre la fin du monde annoncée par les religieux et celle des scientifiques, c'est "qui va décider de la fin de l'aventure humaine". Les groupes religieux affirment que ce serait leur Créateur; sur ce point au moins, les églises et les sectes sont d'accord. Dans le second cas, l'homme en serait l'artisan, engloutissant la planète tout entière par ses expériences hasardeuses.

Des messages laissés sur la toile à l'approche du lancement du LHC ont confirmé cette peur d'un événement fatal à l'humanité. Une jeune indienne s'est donné la mort. La rédaction du Christianisme Aujourd'hui a reçu l'appel d'un lecteur en quête de réponse devant cette menace annoncée.

La peur de la fin du monde est une vieille histoire. Elle a été envisagée par certains au passage des deux premiers millénaires, dans les élans mystiques ponctuels de groupuscules radicaux ou face à des catastrophes majeures. Ce qui est nouveau, comme l'analyse Pierre Bülher, professeur de théologie à Zurich, c'est que la représentation classique de la fin des temps avec un jugement divin à la clé, est en passe de disparaître : "Le mouvement de transcendance, dans un sens un peu sécularisé, est à chercher dans le fait que l'être humain a l'impression de se sentir confronté à des effets qu'il ne maîtrise plus. Il affronte une limite qui le renvoie au-delà de lui-même".

La bonne nouvelle, c'est que la fin du monde annoncée par la Bible ne fait aucune place au hasard ni à la fatalité. En outre, elle est porteuse d'espoir en un monde meilleur et rappelle que Dieu reste maître de la vie, du temps et de l'histoire.

CHRISTIAN WILLY

 

Cet article reflète très bien le sentiment de beaucoup de personnes aujourd'hui : la peur !

 

La fin du monde Qu'est-ce que cela veut dire ? Quand aura-t-elle lieu ?

 

Les personnes lucides et sensées devraient se poser des questions au sujet de l'avenir de notre planète, qui cause pas mal de soucis et d'inquiétude à ceux qui se penchent sur sa santé.

Chaque jour on nous avertit sur la dégradation des écosystèmes, la pollution des mers, des fleuves, des rivières et des sources d'eau, des nappes phréatiques. Il est aussi quotidiennement question du réchauffement de la planète, de la fonte des glaciers, de l'élévation du niveau des mers. La fréquence des catastrophes qui secouent la terre et le déchainement des éléments météorologiques, ne cesse d'augmenter. C'est comme si les lois naturelles qui régissent l'équilibre de notre univers se déréglaient.

De plus les nations possèdent un potentiel de destruction énorme dans leurs réserves d'armes et de produits nucléaires. Oui, nous pouvons et devons réfléchir à ce qui n'est plus une éventualité, mais un événement réel qui va se produire à un moment déterminé.

 

La question est :  Quand et Comment ?

 

Dans l'article reproduit ci-dessus, le journaliste affirme que Dieu reste maître de la vie, du temps et de l'histoire.

 

Oui, c'est une assurance réconfortante et une réalité qui ne date pas d'hier, mais se situe dans une dimension qui nous échappe : l'Eternité !

Déjà les premiers disciples du Seigneur s'interrogeaient sur le temps que le monde durerait et quels seraient les signes qui avertiraient de sa fin.

 

Matthieu 24:3 Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde?

 

La question des disciples contient deux sujets : l'avènement du Seigneur et la fin du monde. 

Je vous ai déjà parlé du premier événement, et ici pour compléter la série d'études sur le thème du retour de Jésus-Christ, je vais m'employer à développer ce qui concerne la fin du monde.

 

Il y aura une fin du monde et aussi des signes qui l'annoncent. Il nous faut à la fois croire et être attentifs. 

 

Certains n'y croient pas, quoique la dégradation de notre planète terre et de ce qui l'environne fait réfléchir quelques uns. Il y a aussi des moqueurs qui disent que depuis le temps qu'on en parle rien ne se passe. Enfin il y a ceux qui symbolisent les passages qui la concernent, donnant des interprétations très personnelles aux textes, comme "il s'agit de la fin de l'âge" et non de la disparition de la terre et des cieux.

Cependant pour les croyants, ceux qui écoutent et acceptent les enseignements de Dieu, contenus dans sa Parole écrite et inspirée, la Bible, le fait est certain : il y aura une fin pour ce monde, comme le dit Jésus lui-même : "

 

Le ciel et la terre disparaitront"

 

Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. Matthieu 24:35 

 

La version Parole de Vie traduit : "Le ciel et la terre disparaîtront, mes paroles ne disparaîtront jamais." 

Les éléments naturels, la matière qui fait notre univers, ce qui est visible va disparaître. Il  faut premièrement voir "comment".

 

Comment ?

 

Il existe plusieurs théories sur la disparition éventuelle de l'univers et de la terre. Les scientifiques émettent différents scénarios. Il est question d'un embrasement général, ou d'une collision de météorites ou même de planètes, notre système solaire se déréglant, ou encore tout simplement d'une guerre atomique  détruisant le monde.

Si les scientifiques ou les philosophes émettent différentes théories, Dieu, dans sa Parole écrite et inspirée, la Bible, nous instruit sur la façon dont notre univers va disparaître. Nous allons donc nous en tenir à la version de la Bible.

Déjà dans l'Ancien Testament il est fait mention à plusieurs reprises de la destruction de la terre, la parole d'Esaïe le prophète a certainement inspiré l'apôtre Pierre lorsqu'il décrit la destruction des éléments de notre univers.

Levez les yeux vers le ciel, et regardez en bas sur la terre! Car les cieux s’évanouiront comme une fumée, La terre tombera en lambeaux comme un vêtement, Et ses habitants périront comme des mouches; Mais mon salut durera éternellement, Et ma justice n’aura point de fin. Esaïe 51:6

Voici ce qu'affirme clairement l'apôtre Pierre, inspiré par le Saint-Esprit, qui lisait aussi le livre du prophète ci-dessus :

Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. 2 Pierre 3:10

A partir de là, nous pouvons émettre bien des hypothèses, mais nous savons que lorsque le feu consume des matériaux, il ne reste que des cendres que le vent dissipe.

 

... les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront

 

Je relève l'expression employée par l'apôtre : Ces choses doivent se "dissoudre", les éléments embrasés se "fondront".

Lorsque nous visitons une fonderie, nous voyons très bien la façon dont se dissout, se fond, un métal embrasé dans une fournaise et nous comprenons mieux comment les cieux et la terre vont cesser d'exister. Le prophète Esaïe dit qu'ils  s’évanouiront comme une fumée.

 Ce qui est certain, c'est qu'ils disparaitront ! Il n'y aura plus de place pour eux ! Apocalypse 20:11

 

L'apôtre Jean annonce la disparition complète de notre  planète et de son environnement céleste :

 

Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Apocalypse 20:11 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Apocalypse 21:1

 

Ces paroles de la Bible sont sans équivoque et annoncent bien la disparition totale du monde visible créé pour un temps.

 

Gardez-vous de refuser d’entendre celui qui parle; car si ceux-là n’ont pas échappé qui refusèrent d’entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse: Une fois encore j’ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel.Ces mots: Une fois encore, indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps, afin que les choses inébranlables subsistent. Hébreux 12.25-27

 

Il est encore écrit que les choses visibles sont passagères :

Nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles. 2 Corinthiens 4:18

 

Quand ?

 

Au moment du jugement dernier

 

Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.

La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Apocalypse 20.11 ...

 

En lisant ce passage prophétique, nous comprenons que les habitants de la terre qui auront survécu aux divers fléaux des coupes de la colère de Dieu, vont  périr soudainement :

 

Car les cieux s’évanouiront comme une fumée, La terre tombera en lambeaux comme un vêtement, Et ses habitants périront comme des mouches. Esaïe 5.2

 

Le moment où notre univers va disparaître est déterminé par  l'ordre chronologique assez précis donné dans le livre de l'Apocalypse concernant les évènements de la fin des temps.

Premièrement la fin de la dispensation terrestre de l'Eglise, lors de son enlèvement avec le Seigneur.

Ensuite le temps du règne de l'Antéchrist et de la colère de Dieu sur les nations et les habitants de la terre.  

Puis, le règne terrestre pendant mille ans du Seigneur Jésus-Christ avec ses élus.

Et enfin la disparition des cieux et de la terre d'à présent, le jugement dernier et la création d'un  nouveau ciel et d'une nouvelle terre.

 

Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Apocalypse 21:1

 

C'est notre espérance, ce que nous attendons avec foi et persévérance.

 

Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, tandis que vous attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront! Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera.C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. 2 Pierre 3.11 ...

 

Publié dans FIN DES TEMPS

Commenter cet article