Adolescence spirituelle D. Pamphile

Publié le par DP

topic-child-character-development.jpgL’enfance spirituelle est une étape obligatoire mais elle ne doit pas durer et cela dépend de nous et de notre communion avec Dieu. Il est important de transcender cette étape qui demeure dangereuse pour le nouveau né spirituel à cause de sa vulnérabilité.

 

Il ne faut pas que nous demeurions « de petits enfants, ballottés et emportés çà et là par tout vent de doctrine dans la tromperie des hommes, dans leur habileté à user de voies détournées pour égarer » (Éph. 4:14) ni d’ailleurs des enfants spirituels.

 

L’apôtre Paul nous explique dans sa lettre aux corinthiens (1 Co.3 :1-4) qu’un enfant spirituel est charnel tant qu’il est au lait. Il ne peut supporter la nourriture solide et il demeure un esclave quoique fils et héritier de toutes choses.

 

chains3.jpg

 

Ga 4:1 Or, je dis qu’aussi longtemps que l’héritier est enfant, il ne diffère en rien de l’esclave, quoiqu’il soit seigneur de tout ;

 

Ga 4:7  C’est pourquoi tu n’es plus esclave, mais fils, et si tu es fils, tu es aussi héritier de Dieu par Christ.

 

Nous sommes tous appelés à CROITRE si nous demeurons en communion avec Dieu car c’est lui qui fait croître la semence.

 

L’objectif est d’atteindre la maturité, la stature parfaite de Christ afin d’hériter toutes choses en Lui :

 

Heb 1:2 (Dieu) Nous a parlé en ces derniers temps par son Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses ; par lequel aussi il a fait le monde.

 

Entre l’enfance spirituelle et la maturité spirituelle, je distingue :

 

 L’adolescence spirituelle

   

Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin. (1 Jean 2.13)

   

Jeunes gens, je vous ai écrit, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin.

 

N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ;

 

Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais du monde. Et le monde passe, et sa convoitise ; mais celui qui fait la volonté de Dieu, demeure éternellement. (1 Jean 2.14-17)

 

L’adolescence spirituelle est la période intermédiaire entre le monde de l’enfance et le monde de l’adulte. Période d’évolution et d’apprentissage variant en fonction du projet de Dieu pour chacun de nous.

 

Certains subiront ce processus d’une manière rapide, en accéléré, d’autres de façon plus ou moins normale et d’autres sur une période beaucoup plus longue.

 

Elle débute souvent par où un processus de séparation et de deuil qui s’avère être inéluctable. L’enfant ou l’homme charnel doit mourir en nous ainsi que les passions qui combattent encore dans nos membres. Nous devons aller à la croix et les faire mourir.

 

Php 1:6  Étant persuadé que Celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre, en poursuivra l’accomplissement jusqu’au jour de Jésus-Christ.

 

Le Seigneur va provoquer des circonstances où nous devrons faire le deuil de nos parents charnels et de leurs vaines manières de vivre.

 

GREFFON-VIGNE.JPG

 

La branche doit être coupée et greffée sur le rejeton de David afin que sa Vie coule et donne son fruit. Ce deuil très éprouvant est indispensable pour chacun de nous. L’âme va subir des périodes de régression, de culpabilité, de honte, de frustration, de mésestime de soi. Dieu veut Vous amener de l’état de VAINQUEUR à celui de FILS.

 

Ap 21:7  Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils.

 

Ne soyez pas effrayer par tout ce bouleversement intérieur car l’acceptation de ces pertes implique des gains beaucoup plus valorisants.

 

Vous êtes en marche avec, pour guide et modèle Jésus Christ, le seul chemin qui vous mène à la pleine révélation du Père Céleste.

 

IL FAUT NAITRE DE L’ESPRIT


24-00.gif 

La puberté spirituelle est marquée par l’éveil des sens spirituels et par l’excitation qu’ils engendrent en nous. L’œil spirituel s’ouvre, les oreilles et les autres sens s’aiguisent. Les dons se manifestent, on fait l’expérience de l’onction, on pénètre dans le surnaturel : les démons sont chassés, les malades sont guéris…L’adolescent spirituel est fort. C’est un Vainqueur. C’est lui qui va à la guerre et remporte comme Josué des victoires sur Amalek.

 

Le Royaume de satan est ébranlé face à Lui !

 

Il veut comme les fils de Boanergès que "LE FEU DESCENDE DU CIEL" pour consumer les ennemis. L’orgueil spirituel peut aussi s’installer et en perdre quelques uns. C’est la manifestation de la puissance de la Grace de Dieu et non de la volonté humaine. 

 

Parallèlement, c’est le temps de l’éveil des passions et des désirs de la jeunesse. C’est le temps d’aller dans le désert, le temps de fuir la corruption qui existe dans le monde par la convoitise afin d’être participants de la nature divine.  

 

le virage de l adolescence rubrique article une

« Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, la charité, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur ». (2Ti 2:22)

 

C’est le temps de vaincre la chair.

 

« Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs ». (Ga 5:24) 

 

« Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie ». (Col 3:5) 

  

La nature spirituelle prend forme, se développe. Elle n’a pas encore acquis une apparence harmonieuse mais s’y emploie. L’amour doit se développer et remplir le cœur de sagesse.

 JEUNES LIENTLA BIBLE

 

L’adolescent spirituel sonde les écritures, remet parfois en question tout ce qui l’a bercé pendant son enfance, évalue l’héritage de ses pères. Il a besoin de critiquer ses pères spirituels, de s’entourer d’êtres qui partagent ses pensées.

 

La phase de recherche d’identité spirituelle personnelle le lui impose d’où des doutes, des interrogations, des investigations, des tentations et parfois des dépressions.

 

C’est un passage éprouvant mais nécessaire. Il a besoin de  connaître le plan de Dieu pour sa vie,  de sa fonction dans le Corps, de sa destinée prophétique.

 

Il a besoin de se détacher pour s’attacher.

 

Son besoin à la fois d’indépendance, d’encadrement, et de sécurité déconcerte les anciens les plus expérimentés. Violent, impulsif, désemparé, il a aussi besoin de connaître ses limites, de commettre des erreurs pour apprendre l’humilité, de maîtriser son zèle, sa fougue, d’accepter les épreuves et les châtiments qui le forment pour sa vie d’adulte et pour la mission divine. Souvent, il est dans un état rétrograde aux yeux de certains car il a tendance à déplacer les bornes comme le fils prodigue. Sa foi est éprouvée car il ne doit plus compter sur la foi des autres mais développer avec Dieu une communion personnelle. Parfois, Dieu peut même permettre des embrouilles dans ses relations afin qu’il se retrouve seul, rejeté et solitaire. Les relations seront restaurées plus tard.

 

lonely_1-thumb-300x276-27549.jpg

 Il doit faire l’apprentissage de l’amour de Dieu en tant qu’un Père aimant. Il doit s’engager dans le chemin de la connaissance de Dieu. Les miracles n’impliquent pas la connaissance de Dieu. Judas a fait des miracles sans jamais connaître le fils de Dieu.

 

nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, sagesse qu’aucun des chefs de ce siècle n’a connue, car, s’ils l’eussent connue, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. (1 Co2.8)

 

L’adolescence spirituelle est une période d’élaboration de la personnalité et de la capacité de s’intégrer dans le Corps spirituel du Christ.

 

Ces jeunes parfois perdus, incompris se retrouvent confrontés à des attitudes négatives et méfiantes des anciens qui ont tendance à se méfier de ces jeunes en construction si imprévisibles à leurs yeux mais ô combien utiles pour l’œuvre de Dieu.

 

Souvent l’adulte est plus intolérant vis-à-vis de cette Nouvelle Génération qu’elle ne l’est à son égard, cette Nouvelle Génération qui bouleverse et provoque des changements dans la structure du corps car il faut qu’ils trouvent leurs places.

 

Et c’est dans l’ordre des choses de Dieu comprenons le, car nous sommes physiquement des êtres éphémères mais l’œuvre de Dieu est éternelle :

 

Les desseins de l’Eternel subsistent à toujours, Et les projets de son cœur, de génération en génération. Ps 33:11 

Publié dans JEUNESSE PROPHETIQUE

Commenter cet article

Yvette 08/11/2011 20:53



Chére soeur,


Quel super texte, je comprend maina mieux mon état, toutes ces soufrances, cette solitude, cet indifférence, cette transparence que je vis .et il ya d'autre personne dans ma situation,
incroyable  ... Dire que je n'arrive toujours pas à comprendre l'amour de Dieu.....Dieu, mon pére, est merveilleux ... je ne savais pas que tout cela avait un but ... Que son Nom soit
bénit à toujours ...



DP 08/11/2011 21:04



Oui ma soeur Yvette, "l’Eternel a tout fait pour un but, même le méchant pour le jour du malheur ".


Sa volonté c'est que nous croissions dans Sa connaissance  et que nous portions beaucoup de fruits de vie.


 





Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ;


et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. (Jean 15.2)



Flo 05/11/2011 20:53



Merci pour cet article Daniela,


Je vais le partager également car je pense que les brebis du Seigneur entendent toujours Sa Voix et peuvent ensuite adapter leur pas spirituels pour la bonne marche dans de verts pâturages,
auprès de leur bon berger. Il faut croître spirituellement et avoir faim et soif de Christ pour en être revêtu, amen !


Amitiés fraternelles, Flo.



DP 05/11/2011 21:30



Amitiés Flo


Sois bénie...