Le Mouvement « Parole de Foi »

Publié le par DP

Article de Belfastberean

Article disponible en anglais à l'adresse :
http://www.belfastberean.co.uk/facts2.htm

Dix raisons de rejeter les enseignements basés sur la « Confession Positive »

Le mouvement « Parole de Foi », basé sur la "Confession Positive", répand une doctrine centrée sur la réussite, la prospérité, l'avancement, le gain, la santé et la force. Parmi les auteurs de ce mouvement, on peut citer Kenneth Copeland, Kenneth Hagin, Benny Hinn, et bien d'autres. On trouvera ci-après un exposé de la véritable nature de ce mouvement, écrit par une soeur anglaise, Tricia Tillin. Elle et son mari ont été séduits par cette fausse doctrine pendant quelques années, puis le Seigneur leur a montré comment réagir et en sortir.

Quand la « Confession Positive » est arrivée ici, elle a transformé certaines églises mortes et changé la vie de certains chrétiens qui avaient eu bien du mal jusque là à tenir la tête hors de l'eau. Nombre de chrétiens ont commencé à marcher victorieusement, comprenant qu'ils n'étaient condamnés ni à être victimes des circonstances, ni à rester impuissants face aux attaques sataniques. Dans cette mesure-là, on peut dire que c'était une chose bonne et utile, qui a servi à faire grandir notre foi dans les vérités des Ecritures.

Cependant, comme cela s'est souvent produit dans l'histoire de l'église, ce mouvement devenu populaire en raison de fruits apparemment bons n'a pas tardé à révéler sa nature véritable : il a au contraire un caractère sectaire, et il conduit à des excès qui jettent le discrédit sur le Nom du Seigneur. C'était malheureusement inévitable, parce que cet enseignement est profondément enraciné dans des sectes métaphysiques : les erreurs qui ont conduit à "La Nouvelle Pensée" ("New Thought") et à la "Science Chrétienne" (Voir note 1) ont également engendré cette variante christianisée qu'on appelle "La Parole de Foi".

Il convient donc de remettre en question toute la teneur des ministères se réclamant de la « Parole de Foi », ainsi que leurs buts et leurs fruits. Apparemment, il y a des fruits, sous forme de guérisons et de nouvelles conversions ; mais il reste à savoir si ces fruits sont authentiques, et si on dispense un enseignement de base réellement sain à ces nouveaux convertis. Nous posons également la question de savoir si les responsables de ce mouvement ont besoin d'avoir un train de vie aussi luxueux, et s'ils ont le droit d'exiger des sommes énormes pour accumuler projet sur projet, alors que certains des plans annoncés ne sont jamais menés à bien. Il faut aussi examiner à la lumière des Ecritures le but ultime de ces ministères-là. Sommes-nous vraiment en présence d'un réveil planétaire qui promet de transformer toutes les nations et d'apporter la richesse et la réussite à l'église ? Ou alors s'agit-il d'un triomphalisme fallacieux, d'une illusion qui attire des milliers de chrétiens bien intentionnés dans le piège satanique du "Nouvel Age", les poussant à leur insu à mettre en place un royaume universel pour l'antichrist ?

Voici maintenant dix raisons de rejeter la doctrine du mouvement "Parole de Foi".

1°) Cette doctrine exige « des connaissances révélées ».

Comme il en a toujours été avec les diverses formes de l'hérésie gnostique (Voir note 2) tout au long de l'histoire, "La Parole de Foi" requiert des connaissances spéciales pour être efficace. Ses responsables pensent qu'ils ont pour mission d'apporter une nouvelle révélation spirituelle au corps de Christ. Ils condamnent "la connaissance ordinaire", et la jugent inefficace. Selon leurs schémas, nos échecs ne sont pas imputables au péché et à la désobéissance, mais à notre ignorance de la Parole. De plus, cette "connaissance révélée" n'est que pour les heureux élus qui sont capables de la recevoir ; les chrétiens moins intelligents sont lésés. C'est là de l'élitisme.

2°) Cette doctrine réduit Dieu, le Créateur tout-puissant, à un être faible, à un "produit de notre foi", qui reste à la merci des lois universelles dont il est l'auteur.

Tout en déclarant que Dieu a une nature personnelle, les enseignants de la "Parole de Foi" Le traitent comme s'Il était une simple "source d'énergie", disposant de "forces" qu'on peut mettre en action si on connaît certaines lois, ces lois auxquelles Dieu Lui-même est tenu d'obéir afin de créer et de gérer Son univers. Dieu, disent-ils, a laissé à l'homme le soin de contrôler la planète, et Il est impuissant à intervenir s'il ne trouve pas de partenaire pour faire alliance avec Lui. De tels enseignements nient la toute-puissance et la souveraineté de Dieu.

3°) Cette doctrine fait du Fils divin de Dieu un simple homme « né de nouveau », qui a dû mourir en enfer pour payer la rançon de notre trahison.

D'après l'enseignement de la "Parole de Foi", Jésus a abandonné Ses attributs divins et a marché sur la terre en tant que simple homme rempli du Saint Esprit. Il Lui fallait faire usage de la Parole et des lois de la foi pour accomplir Ses miracles. Quand Il est mort, Son sang n'a pas effacé nos péchés ; il Lui a fallu, disent-ils, acquérir la nature pécheresse du diable, donc mourir spirituellement, et souffrir les tourments infernaux en tant qu'homme pendant trois jours et trois nuits jusqu'à ce que le Père ordonnât qu'Il fût recrée, en tant qu'homme né de nouveau. Ainsi Jésus ne serait que le premier d'un grand nombre de fils, le Modèle que nous devons tous suivre.

4°) Cette doctrine exalte l'homme et fait de lui l'égal de Jésus.

Une conséquence de la doctrine de la "mort spirituelle de Jésus" est que tout chrétien né de nouveau est mis sur un pied d'égalité avec Jésus en matière de puissance et d'autorité ; et cela, non en vertu de son union avec Jésus, mais de par lui-même, en tant qu'homme rempli de l'Esprit. Si c'était vrai, cela voudrait dire que nous sommes déjà ressuscités des morts, et que la seule chose qui nous manque, c'est de "prendre conscience" de notre condition nouvelle, pour être en mesure de nous débarrasser de notre enveloppe corporelle charnelle et de commencer à vivre sur cette terre en tant que dieux spirituels.

Ainsi conçue, la marche chrétienne devient une éducation au cours de laquelle nous apprenons à utiliser les mêmes lois spirituelles que Jésus, afin de dominer sur les circonstances et d'accomplir des miracles. Selon l'enseignement de la Parole de Foi, le chrétien n'a pas à rester dépendant de la puissance de Dieu, et n'a pas à se soumettre à la volonté de Dieu. Il estime au contraire être en droit de développer ses pouvoirs propres, et de découvrir les lois qui gouvernent la création et le rendront apte à dominer sur la terre.

5°) Cette doctrine fait de l'homme un dieu.

Pour comprendre le statut particulier que le mouvement "Parole de Foi" confère à l'homme, il faut savoir comment il interprète la notion de "création". Il enseigne que l'homme n'a pas de nature propre mais qu'il prend la nature de son "seigneur". Lorsque Dieu était son Seigneur, alors l'homme possédait une nature divine, ayant été crée pour être dieu sur la terre. Mais après la chute, l'homme a pris la nature pécheresse du diable, et il est devenu comme Satan. (Tout ceci, bien entendu, est contraire à la Bible.) Le raisonnement des adeptes de la "Parole de Foi" aboutit à affirmer que s'il naît de nouveau, l'homme retrouve sa nature divine. Il a donc alors le droit de mettre en œuvre les attributs de sa divinité, par exemple la capacité de créer, de dominer sur son environnement, etc…

 

6°) Cette doctrine transforme la rédemption de l'homme en une restauration de la capacité de dominer.

Les enseignants de la "Parole de Foi" pensent que la racine du problème, c'est la perte de la capacité de dominer sur la terre, et non pas le péché. Etre sauvé, c'est redécouvrir sa condition divine et apprendre à exercer un pouvoir royal sur la terre. Le rôle qu'ils attribuent à Jésus, c'est d'avoir été le substitut d'Adam, d'être venu sur terre pour accomplir ce qu'Adam n'avait pas su faire, d'avoir montré ce que signifie la domination, puis d'avoir pris la place d'Adam en enfer pour que Dieu "passe l'éponge" sur l'homme. Le culte que les adeptes de la "Parole de Foi" rendent à Jésus est davantage une question de gratitude personnelle que de reconnaissance de Sa divinité. Ce culte fait l'impasse sur la rédemption par laquelle Jésus Lui-même devient la Vie et le Salut de l'humanité ; en effet nous ne sommes sauvés qu'en étant unis à Lui.

 

7°) Le but de cet enseignement est de transformer la terre par la domination spirituelle.

Puisque les adeptes de la "Parole de Foi" pensent qu'ils ont retrouvé leur divine capacité de dominer sur la terre, ils voient venir le jour où ils seront sûrement assez nombreux pour que l'humanité tout entière fléchisse le genou devant Dieu. Ils enseignent que toute la richesse de la terre est destinée à l'église, et que toutes les lois, tous les gouvernements, et toute la structure sociale du monde devra changer. Bien que la Bible nous parle de la survenue de l'apostasie, et d'une méchanceté grandissante dans les derniers temps, ils s'attendent à une fantastique victoire future pour l'église, quand l'Esprit introduira des millions de personnes dans ce "royaume" terrestre. Qu'ils croient ou non aux prédictions de l'Apocalypse pour la fin des temps, à l'enlèvement, au millenium et aux réalités de ce genre, ils restent capables, apparemment, d'intégrer dans le plan des temps de la fin la vision d'une église unifiée et triomphante dans le monde entier.

 

8°) La « confession » remplace la prière, et la manipulation des "forces" remplace la soumission à la volonté de Dieu.

Les adeptes de la "Parole de Foi" captent des "forces" puissantes qui résident dans l'esprit humain, par exemple "la force de la foi", pour mettre en œuvre certaines lois. Ils mettent l'accent sur la parole (pas la Parole Vivante qui est le Fils de Dieu, mais les Ecritures), disant que là se trouve la puissance qu'il faut pour faire fonctionner toutes ces lois spirituelles. Apprendre et confesser sans cesse des versets, voilà la méthode à employer pour obtenir tout ce que nous voulons. Cette forme d'autonomie-là engendre l'orgueil et la convoitise. Un chrétien est appelé, au contraire, à se renier lui-même et à se soumettre à la volonté de Dieu, révélée moment après moment par le Saint Esprit.

 

9°) Cette doctrine nie la réalité du péché et de la maladie.

Les responsables de la "Parole de Foi" enseignent que seules les choses spirituelles sont réelles, et que les sens terrestres nous trompent. Ainsi les chrétiens sont encouragés à nier la maladie, la pauvreté, et les carences en tous genres. On leur apprend à vaincre l'adversité en proclamant un verset "positif" adapté à la situation, et non en recherchant les directives de Dieu. On passe sur la réalité du péché, sur notre besoin de recevoir le pardon de Dieu ; on enseigne qu'il suffit de proclamer la seigneurie de Jésus, et que cela suffira à transformer notre façon de vivre.

 

10°) Cet enseignement met l'accent sur le moi et sur le monde, au lieu de le mettre sur Dieu et sur le Ciel.

La doctrine de la "Parole de Foi" est centrée sur la réussite, la prospérité, l'avancement, le gain, la santé et la force. Dans ce milieu on n'a guère de compassion pour ceux qui ne sont pas à la hauteur de ces exigences-là. Si quelqu'un est dans l'adversité, on parle de "manque de foi" parce qu'il n'a pas confessé la parole qu'il fallait. Tout cela dénote une terrible incompréhension de la sagesse de Dieu et de Son plan pour conduire Ses enfants à la gloire, car si nous refusons d'avoir part aux épreuves, aux difficultés et aux persécutions de Jésus, nous ne sommes pas prêts à partager Sa gloire. Romains 8:17 nous le montre bien : « Or si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être aussi glorifiés avec lui »

 

Ce sont souvent des leaders du mouvement "Parole de Foi" qui sont impliqués dans les pires scandales, déshonorant ainsi le Nom de Jésus et Sa cause. Certains des ministères qui mettent l'accent sur la prospérité sont tombés dans la convoitise et ont manipulé les chrétiens, les poussant à donner bien au-delà de leurs moyens. On a mis un accent démesuré sur la guérison divine, ce qui a conduit à revendiquer des "miracles" qui n'étaient en fait que de grossières exagérations ou des mensonges. Ces doctrines qui prêchent la divinité de l'homme et les capacités surhumaines ont engendré de l'arrogance et de l'obstination, avec mise en œuvre de pouvoirs psychiques pour obtenir des miracles sans qu'il soit question de dépendre du Saint Esprit. Les enseignements de la "Parole de Foi" deviennent des rituels et des formules en vue de l'obtention de résultats instantanés. Beaucoup de chrétiens qui ne pouvaient pas, ou ne voulaient pas emprunter cette voie ont été ridiculisés et rejetés, car, disait-on, "ils n'avaient pas assez de foi".

Des blessés en grand nombre ont fait part d'épreuves terribles vécues à titre individuel ou collectif, à cause des excès et des déséquilibres du mouvement "Parole de Foi". En fait, cet enseignement est corrompu jusque dans ses racines, car il est issu de la "Science Chrétienne" et des "Ecoles de la pensée métaphysique".

Conclusion :

Ce qu'il y aurait à garder de l'enseignement de la "Parole de Foi", ce n'est rien d'autre que l'enseignement biblique tout simple : la foi en Dieu et dans Sa Parole, l'assurance que Dieu intervient dans nos vies, une mentalité positive due au fait que les promesses de Dieu sont dignes de confiance, et l'assurance que Jésus est vainqueur des puissances sataniques. Jusque là, tout va bien ; mais aujourd'hui, le mouvement de la "Parole de Foi" est allé bien au-delà de ces limites et a engendré un monstre qui dévore aussi bien les leaders que les adeptes.

 

Il n'est nullement nécessaire d'entrer dans le système de la "Parole de Foi" pour tirer profit des enseignements limpides de la Bible. Tous ceux qui suivent les leaders de ce mouvement devraient réfléchir sérieusement au chemin qu'ils ont pris ; ils sont devenus les disciples des hommes, les adeptes d'un système de formules douteuses, fabriqué par des hommes. Ils devraient prendre conscience aussi de la manière dont on les manipule pour leur soustraire des offrandes et des dîmes. Ils feraient mieux de soutenir leur propre église, ou bien des œuvres chrétiennes plus humbles et spirituellement saines. Ils devraient rechercher leur inspiration dans les Ecritures par le Saint Esprit, notre seul Guide, notre seul Enseignant. Note 1 : La "Science Chrétienne" est une secte pseudo-chrétienne fondée en 1866 par l'américaine Mary Baker Eddy, qui soutenait que l'homme naît sauvé d'avance et n'a donc pas besoin du sacrifice de Christ ; que les maladies sont dues à des erreurs de la pensée, et que le mal, le péché et la mort sont de simples illusions.

Note 2 : La gnose ou hérésie gnostique, selon le Dictionnaire Larousse, est "un système de pensée philosophico-religieuse qui se fonde sur la révélation intérieure, permettant d'accéder à une connaissance des choses divines réservée aux seuls initiés et permettant de saisir les mystères amenant au salut."

Publié dans APOSTASIE

Commenter cet article

RWAZIGAMA Dieudonné 30/03/2010 10:07


Je suis d'accord avec le contenu de cet article.Ce mouvement ne vient pas de Dieu. C'est un mouvement d'orgine satanique,car il n'est pas centré sur Jésus-Christ et ne se fonde pas sur les Saintes
Ecritures. En tant que disciple de Jésus-Christ, nous devons prier et dénoncer ouvertement ce mouvement et ses leaders. Ils sont nombreux et viennent vers nous en vetements blancs,pourtant
sont des loups ravisseurs. Ce mouvement est déjà présent sur le continent africain et fait beaucoup de victimes. Il preche l'évangile de la prospérité en mettant en évidence de faux miracles, il
preche un autre Jésus Christ que celui de la Bible. Le Seigneur m'a révèlé la faussetté de ce mouvement. La plupart des télé-évangélistes anglo-saxons qui viennent precher au Rwanda font partie de
ce mouvement. Ils poussent les gens derrière et tombent,puis ils disent qu'ils sont terrassés par le Saint-Esprit. Mais,d'après la Parole du Seigneur, la nuit a passé et le matin est proche,mais
entre le milieu de la nuit et le matin, avant que l'église ne soit enlevé,les leaders de ce mouvement seront chatiés au vu et au su de tout le monde par le Seigneur et plusieurs d'entre-eux
mourront d'une mort subite,comme jugement du Seigneur contre eux,et leurs disciples auront à choisir entre la vie ou la mort.
Dieudonné RWAZIGAMA, Evangéliste et prophète.