Le mystère du 11 septembre 2001 D. Pamphile

Publié le par DP

 

World_Trade_Center_9_11_2001__gallery_msg_11579208933.jpg

Un mystère se cache derrière cette attaque terroriste et bien des points n’ont toujours pas été élucidés aujourd’hui. Mon fils avait à peine deux mois lorsque je vis avec effroi défiler encore et encore à la télévision les images des tours remplies d’innocents qui s’écrasaient sur elles-mêmes comme des châteaux de cartes.

 

Mon fils aura 9 ans en juillet prochain et je réalise qu’entre le 11 septembre 2001 et le 11 septembre 2008, 7 années se sont écoulées depuis cette catastrophe. 7 années pendant lesquelles la situation économique et sociale des États-Unis a subi de nombreuses fluctuations et mutations. 7 représente le nombre parfait, le symbole de la perfection, de l’accomplissement, celui du repos de Dieu, de sa bénédiction du 7ème jour.

Mais il est aussi attribué à Satan : la bête infernale de l'Apocalypse (chap.13, verset 1) a sept têtes c’est pourquoi les satanistes aiment à l’utiliser. 7 est également le symbole de vie éternelle chez les Égyptiens.

 

Le chiffre 6 est assez négatif dans la Bible, car il exprime le rejet de Dieu, le refus de sa bénédiction. Le 6 est le matérialisme, l’humanisme athée, l’homme-dieu sans Dieu. Le triple de ce chiffre, le 666, est celui de l’antéchrist, dans l'Apocalypse, celle de la bête. C’est l’homme, sans foi ni loi, enfermé dans une dimension animale, dans un matérialisme exacerbé dominé par Mammon, mais déifié par la puissance 3. Mammon, c’est le matérialisme, le capitalisme qui fait de lui un dieu, une domination satanique car l’argent est un instrument de pouvoir, de domination générant des relations d’obligation entre des tiers.

 

Cet évènement, cette catastrophe du 11 septembre 2001, a marqué en réalité le début ou l’enfantement dans le sang d’une période particulière de 7 ans qui s’est d'ailleurs achevée en apothéose avec la faillite officielle de la banque d’investissement multinationale Lehman Brothers le 15 septembre 2008 dernier soit 7 ans et 4 jours après l’écroulement des tours du Wold trade center symbole de prospérité et de la puissance financière.

 

En 2004, trois ans après le World Trade Center soit 911 jours après, il y eu aussi des attentats de Madrid. Les chiffres 3, 7, 9, 11, 13,19 et 33 et 666 reviennent souvent dans l’agenda occulte des illuminatis qui affectionnent particulièrement les symboles. Il y a eu le 26 décembre 2004, lendemain du culte de Mithra, un tsunami qui a balayé l’océan indien faisant plus de 220 000 victimes.

 

Pour en revenir au 11 septembre, le site du World Trade center, était un autel consacré à Mammon sur lequel le feu a consumé des vies humaines et scellé une puissante alliance satanique financière.

 

Dans le monde spirituel, l’argent est représenté par le sang. Christ a été vendu pour trente pièces d’argent aux pharisiens par un traitre de l’alliance mais nous a rachetés non pas au prix d’argent mais au prix de son sang. L’argent frauduleux, celle de la mauvaise prospérité est acquise au prix du sang d’innocentes victimes.

 

Rien de nouveau sous le soleil !

 

Les sorciers savent que lorsqu’ils veulent être riches, ils doivent donner et sacrifier des vies, les âmes de leurs propres familles, de leurs propres villes ou nations. Ce que je veux souligner c’est que le soit disant attentat du 11 septembre est en réalité un ignoble sacrifice sanglant qui porte la signature des franc maçons et des illuminatis. L’Amérique a immolé ses propres enfants au dieu de la finance et de la prospérité.

  

COLONNEQu’est-ce qu’une colonne ?

 

Le mot vient du latin columna et du grec columen, c’est ce qui s’élève, un soutien, un pilier. Les colonnes se retrouvent aussi dans le totem des indiens d’Amérique et dans l’arbre de vie égyptien. Elles relient le haut et le bas. Elle forment un pont entre ciel et terre et constituent une porte entre le monde visible et invisible, la porte des dieux (Ishtar).

 

C'est un passage spirituel. Je m'explique d’avantage.

 

La plupart des temples de l’Antiquité avaient deux piliers ou colonnes représentant une divinité mâle et une divinité féminine debout formant la porte d’entrée du temple.

 

Dans le temple du dieu Dagon par exemple, le dieu des philistins, il y avait deux colonnes que Samson éprouva d'abord avant de les renverser en se sacrifiant et en détruisant des milliers de philistin plus dans sa mort que de son vivant.


Ces piliers représentent des portes spirituelles, des passages initiatiques.

 

Nous retrouvons les deux colonnes dans la Bible au 1er livre des Rois (les présidents actuels), chapitre 7, versets 13 à 22:

 

« Le roi Salomon avait fait venir de Tyr Hiram, ouvrier en airain, fils d’une veuve de la tribu de Nephtali et d’un père tyrien….Il fabriqua 2 colonnes d’airain ; la première avait 18 coudées de hauteur, et un cordon de 12 coudées mesurait la circonférence de la seconde…Il fondit 2 chapiteaux d’airain pour les placer sur le sommet des colonnes : la hauteur d’un chapiteau était de 5 coudées, et la hauteur de l’autre était également de 5 coudées… Hiram dressa les colonnes dans le portique du temple. Il dressa la colonne de droite et la nomma Jakin (il établit fermement) ; puis il dressa la colonne de gauche et la nomma Boaz (c’est en lui qu’est la force ). »

temple-salomon-1.jpg

Le symbolisme de ces deux colonnes a été repris et exploité par les maçonniques.

 

En effet, de manière générale, deux colonnes décorent l’entrée des temples maçonniques.

 

Le pilier à droite dans le temple est masculin (Melquart roi de la cité, activités économiques) et celui à gauche est féminin (Astarte, aphrodite, déesse amour, fertilité).


Le côté droit est celui de la force, de la lumière, de la virilité, de l’homme (soleil).

 

Le côté gauche représente le cœur, celui de la faiblesse, les ténèbres, la féminité (lune).

 

Le chiffre 11 est un symbole de ces deux piliers, de ces deux colonnes. 11 est le nombre magique le plus puissant pour les satanistes surtout quand il est multiplié selon eux par 5. Mais nous voyons avec l'exemple de Samson que ce sont des symboles qui ont été empruntés à la bible :

 

"Et Samson dit au jeune homme qui le tenait par la main: Laisse-moi, afin que je puisse toucher les colonnes sur lesquelles repose la maison et m'appuyer contre elles.La maison était remplie d'hommes et de femmes; tous les princes des Philistins étaient là, et il y avait sur le toit environ trois mille personnes, hommes et femmes, qui regardaient Samson jouer. Alors Samson invoqua l'Éternel, et dit: Seigneur Éternel! souviens-toi de moi, je te prie; ô Dieu! donne-moi de la force seulement cette fois, et que d'un seul coup je tire vengeance des Philistins pour mes deux yeux! Et Samson embrassa les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait la maison, et il s'appuya contre elles; l'une était à sa droite, et l'autre à sa gauche. Samson dit: Que je meure avec les Philistins! Il se pencha fortement, et la maison tomba sur les princes et sur tout le peuple qui y était. Ceux qu'il fit périr à sa mort furent plus nombreux que ceux qu'il avait tués pendant sa vie". (Juges 16.26-30)

 

Ainsi que l’ange l’annonce au début de l’apocalypse à l’Eglise de Philadelphie, Dieu disposera également des colonnes comme Boaz et Jakin dans son temple :

 

« Celui qui vaincra, je ferai de lui un pilier dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; et j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, qui est [la] nouvelle Jérusalem, qui descend du ciel, d’auprès de mon Dieu, et j’écrirai sur lui mon nouveau nom. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux églises ». (Apocalypse 3.12)

 

Les colonnes soutiennent toute une architecture. Aussi si nous voulons démolir et détruire toute une structure, il faut frapper les colonnes qui la soutiennent pour amener le chaos et poser de nouveaux fondements.

 

Le 11 septembre préconisait donc la naissance d’un nouveau monde. Il inaugurait un passage spirituel important pour l’humanité entière.

 

L’élection de Barak Obama ou plutôt du couple Obama formant deux colonnes, deux importants piliers (masculin et féminin) le 4 11 2009, représentent des symboles clés de ce monde nouveau où Obama apparut comme le sauveur de l’Amérique ou de l'Égypte, celui qui mettrait fin aux inégalités sur terre. Celui qui viendrait au secours des pauvres, donnerait de l’espoir même aux musulmans persuadés qu'il reste un pur musulman.

 

Thomas L. Friedman, du New York Times souligne que les Égyptiens (arabes) « ne comprennent pas vraiment l'arbre généalogique de la famille Obama, mais ce qu'ils savent est que si l'Amérique – bien qu'elle ait été attaquée par des militants musulmans le 11 septembre – devait élire Président un type dont le second prénom est Hussein, cela constituerait un changement fondamental dans les relations entre l'Amérique et le monde musulman ».

 

7 ans après le 11 septembre, en septembre 2008 avant l'élection présidentielle, le Président-directeur général de la banque Richard Severin Fuld, alors que son entreprise connaissait des difficultés financières, a continué à se verser des salaires mirobolants ($ 480 millions de dollars), ce qui a scandalisé l'opinion publique. La crise bancaire s’est alors étendue à plusieurs pays européens au cours de la même année ainsi qu’à la zone euro dans son ensemble.

 

La France elle-même, est entrée en récession économique début 2009. 5 mois après son arrivée au pouvoir à l'heure où les français ont des difficultés financières, Nicolas Sarkozy s’empressait d’augmenter son salaire en prévoyance de la crise.

 

Toujours en 2008, président de l’Union Européenne, il fait un appel à tous les états à constituer le N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial) en insistant sur le fait que : PERSONNE NE POURRA S’OPPOSER AU NOUVEL ORDRE MONDIAL.

 

Tous les pays devront donc s’aligner qu’ils le veuillent ou non au calendrier satanique. Chaque État tentera de gérer la crise mais en s'endettant dangereusement.

 

C’est pourquoi d’après lui, la crise est mondiale et c’est une solution mondiale qu’il faudrait lui apporter par de nouvelles règles, un nouveau système de régulation.

COLONNE BRISEE

 LES COLONNES SONT BRISEES

 

Le but de cette «crise» est donc de provoquer la faillite des États (notamment des USA, première puissance mondiale), d’amener le chaos, la confusion pour mettre en place ce fameux Nouvel Ordre et Gouvernement mondial communiste et non démocratique.

 

Cette crise bancaire actuelle, économique, morale et sociale mondiale a donc bel et bien été orchestrée par les capitalistes les plus influents dans le monde, les banquiers.

 

Et elle aura des conséquences désastreuses sur la vie des personnes les plus vulnérables de la planète c’est à dire les pays pauvres.

 

Selon l’UNESCO : La crise mondiale retirera 20% du revenu des plus pauvres d'Afrique. Ces derniers vont subir de plein fouet le contrecoup de la récession dans laquelle s'enfoncent fatalement les pays riches qui réduisent leurs investissements à l'étranger. Pour la plupart des participants, la cause de la crise alimentaire réside dans la répartition inégale des richesses à  travers le monde et par-dessus tout, sur le modèle économique néolibéral imposé par certains pays développés et qui furent imposé au reste du monde au cours des 20 dernières années.

 

La pauvreté, la famine, la régression, la désolation sont aux portes des nations.

 

Esaie prophétisant sur l’Égypte dit : Les colonnes du pays seront brisées ; tous les ouvriers seront dans la stupeur (Esaie 19.10)

 

Ceux qui avaient en leurs mains le gouvernement de l’État seront frappés à la grande stupeur des ouvriers ou des classes inférieures. Personne n’échappera à cette crise. Même ceux qui partent aujourd’hui avec des soi-disant parachutes dorés méprisant ainsi l'intérêt général de leurs entreprises et de leurs salariés à tel point que l’on se demande si ces chutes ne sont pas en réalité programmées dans l’ombre par des puissances occultes ou pour sauver leur peau face à la menace :

 

« Malheur à celui qui amasse pour sa maison des gains iniques, Afin de placer son nid dans un lieu élevé, Pour se garantir de la main du malheur! C'est l'opprobre de ta maison que tu as résolu, En détruisant des peuples nombreux, Et c'est contre toi-même que tu as péché »(Habacuc 2.9)


argent.jpg

Le salaire de la Fausse Prospérité est la ruine, la faillite, la destruction, la pauvreté.

 

Cette crise appauvrira certains et en enrichira d’autres, les puissants de ce monde bien sûr. Sous l’oppression de la crise, beaucoup perdront leurs biens car les Géants financiers, les tours de contrôles, les colonnes ou les piliers qui soutenaient les nations (grandes entreprises, grands groupes, capitalistes…) et des familles entières sont entrain de s'écrouler à leur grand étonnement.

 

Le pire n’est pas encore passé car les spécialistes s’attendent à une hausse du taux de chômage nettement supérieure aux années de petite récession.

 

Même les forces de l’ordre se corrompent sous la pression de l’esprit d'Égypte qui signifie : l’oppresseur. Aussi dénonçait-t-on en France la mise en place de quotas de contraventions conduisant à des excès de zèle et des amendes injustifiées nous rappelant les méthodes de Pharaon en Égypte. Ce n’est qu’une forme de racket organisé.

Pour en revenir aux phénomènes des portes ouvertes, d’après les spécialistes, selon une étude publiée par l'ONU, la décennie écoulée a été la pire depuis 1950 sur le plan des catastrophes naturelles.

 

Les séismes comme celui d’Haïti sont de loin les plus meurtriers.


Ainsi les 3.852 catastrophes naturelles survenues entre 2000 et 2009 ont fait au total 780.000 morts dans le monde, dont 60% dus aux tremblements de terre, selon le rapport de la Stratégie des Nations unies pour la prévention des catastrophes.

 

seisme-chine.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire aussi le Mythe du 11 septembre

Publié dans ARTICLES DE D. P.

Commenter cet article