Le plan de Dieu au sujet de l’Islam, d’Israël, et de l’Eglise‏

Publié le par DP

Source : la trompette

 

Extrait d'un message donné en anglais en juin 2002 à Jérusalem par Marcel Rabbi, né en Algérie, de mère juive et de père musulman.

          

 Shalom à chacun. J'espère que l'Esprit m'aidera dans mon pauvre anglais car comme vous pouvez l'entendre, ce n'est pas ma langue maternelle. C'est un privilège et une joie pour moi d'être avec vous ici aujourd'hui, et d'essayer de vous présenter quelque chose qui, je crois, est la clé de ce que Dieu est en train de faire aujourd'hui ; la clé en ce qui concerne le développement et l'accomplissement du dernier chapitre dans le plan de Dieu pour le salut et c'est quelque chose de très, très interpellant que nous verrons au fur et à mesure que nous développerons le sujet. Et pas seulement interpellant, mais aussi complexe parce que cela comporte beaucoup de réalités et de niveaux différents.

      

Ce matin, je ne pourrai pas vous donner une introduction complète à l'Islam. Ce que j'essaierai de faire dans ce court laps de temps, est de parler de l'esprit et de la nature de ce système religieux. Ce qui est très important pour moi, c'est de vous montrer la connexion entre l'Islam, Israël, et l'Eglise fidèle, parce que nous sommes aujourd'hui, dans une époque où nous ne pouvons pas parler de l'Islam sans inclure Israël. Nous sommes aussi dans une période où l'Eglise des croyants doit décider comment elle va aborder la réalité de l'Islam - soit par la Parole de Dieu, soit par un raisonnement humain. La réalité, c'est que le monde occidental (et aussi l'Eglise, malheureusement et assez tristement), abordent l'Islam principalement sur la base d'un raisonnement humain. Ainsi, ils ne peuvent pas toucher le coeur des nations retenues prisonnières par cet esprit, et ne peuvent pas non plus agir en tenant compte de la réalité spirituelle de l'Islam. C'est seulement si nous essayons de comprendre l'Islam par la Parole de Dieu que nous serons aussi capables de comprendre où est la place d'Israël dans tout cela. Alors, prions et demandons au Saint-Esprit de nous donner des coeurs ouverts pour recevoir non seulement l'information mais aussi la révélation.

          

 « Père, au nom de Jésus, nous Te demandons de nous faire grâce. Au nom de Jésus, Père, nous Te demandons que Tu veuilles nous donner la révélation, que Tu révèles ta manière d'agir avec l'Islam, que Tu révèles comment Tu vas développer, accomplir la restauration d'Israël, que Tu révèles ce que Tu attends de Ton épouse, de Ton Eglise. Père, nous Te demandons de nous faire grâce et de nous aider à comprendre, plus profondément qu'une simple information, que nous pouvons être un outil dans ta main, Seigneur, un outil pour apporter le salut. Le salut, non seulement à Israël, mais le salut aussi aux nations arabes, aux nations musulmanes parce que nous savons que ces nations sont à Toi et à personne d'autre. Elles T'appartiennent et nous proclamons et témoignons que le Messie, Jésus, est mort pour elles, pour les sauver afin qu'elles puissent adorer le Dieu d'Israël. C'est pourquoi, nous te demandons, Père de nous aider maintenant dans le nom de Jésus. Amen ».

 

           Essayons en une heure, ce qui n'est pas beaucoup, de traiter cette question. Mais je vous demande dès le début d'être compréhensifs ; nous vivons ici, au Proche-Orient, où nous gérons le temps autrement que vous. C'est pourquoi, si ça dure un petit peu plus longtemps que prévu, s'il vous plaît, mettez cela sur le compte de la culture !

 

           Le thème que je devais vous présenter était « Comment aborder les nations de l'Islam ? » J'ai pris la liberté de le changer un petit peu pour celui-ci : « Ce que Dieu nous dit, dans sa Parole, au sujet de l'Islam, des nations islamistes, d'Israël, et de l'Eglise ». Je ne sais pas ce que vous connaissez de la réalité de l'Islam, mais je sais que depuis le 11 septembre 2001, vous avez découvert que l'esprit de l'Islam est un esprit incroyablement violent et destructeur. Je sais qu'après le 11 septembre, le monde entier, tous les dirigeants d'églises et les différents chefs d'Etat ont essayé de dire à tous que l'Islam est une religion de paix. Je sais qu'ils ont dit cela parce qu'ils avaient peur. Peur de ce qui pourrait arriver à leur propre nation si l'Islam était vraiment dévoilé dans sa vraie nature. C'est pourquoi, tous parlent de l'Islam comme d'une religion de paix, presque semblable au christianisme, presque semblable à l'Evangile. Nous tous, et je crois chacun de vous assis ici, savons que c'est un mensonge incroyable. Plus qu'un mensonge. Si vous comprenez la réalité de l'Islam, dire aux gens que l'Islam est une religion de paix, c'est un crime parce que l'Islam a dans sa nature un incroyable esprit de haine. Nous pouvons dire que la nature de l'Islam est la haine contre le chemin du salut, contre le chemin de Dieu pour le salut.

 

           Avant d'en venir à la situation actuelle, j'aimerais vous ramener à la Parole de Dieu. Avant tout, quand nous parlons de l'Islam, que ce soit clair, les personnes, les musulmans, ne sont pas nos ennemis. Ce sont des gens aimés de Dieu autant que n'importe qui d'autre, et nous savons que Dieu souffre pour chaque enfant palestinien qui meurt autant que pour chaque enfant israélien. Nous ne parlons pas ici des personnes, nous parlons de l'esprit qui agit derrière cette nation et derrière les gens. L'esprit qui ne détruit pas seulement Israël mais aussi les musulmans eux-mêmes. Alors, quand nous parlons de l'Islam, nous voulons nous souvenir de ce que Paul dit dans la Parole de Dieu : « Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang ». C'est important que nous comprenions quel est cet esprit qui détruit de façon si incroyable les nations musulmanes et tout ce qui vient sous sa domination.

 

           Où commence l'Islam ? L'esprit de l'Islam n'est pas apparu, comme vous pouvez le penser, au 6ème siècle avec Mahomet. L'esprit de l'Islam est beaucoup plus ancien que cela. Je l'appellerai selon la Parole de Dieu, l'esprit d'Edom. Edom est le second nom d'Esaü, le frère de Jacob. Vous connaissez l'histoire d'Esaü. Il était le premier-né d'Isaac, mais Esaü était la manifestation de la puissance humaine. C'était un chasseur. Il se confiait uniquement en ses propres capacités, et il n'a même pas eu un sourire pour Dieu et sa bénédiction. L'épître aux Hébreux dit, concernant Edom, qu'il a méprisé Dieu. Esaü, qui était l'orgueil de son père Isaac, abandonna son droit d'aînesse à Jacob pour quelque chose à manger, parce que tout ce qui était en relation avec Dieu n'avait pas de réalité pour lui. Il se confiait dans ses propres capacités et nous nous souvenons de la parole du prophète Jérémie au chapitre 17, et au verset 5, où Dieu dit : « Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme, qui prend la chair pour son appui, et qui détourne son coeur de l'Eternel ! »

 

           Ainsi, dès le commencement, Esaü a été une expression de cette malédiction parce qu'il se confiait dans ses propres capacités. Nous savons aussi que quand Esaü est venu auprès d'Isaac et a voulu obtenir une bénédiction avant qu'Isaac meure, celui-ci n'a rien pu lui donner de plus. Il a dit : Tu as décidé de vivre par ton épée, et tu vivras par ton épée, je ne peux pas te donner une autre bénédiction (Genèse 27:40 : « Tu vivras de ton épée »). Et le résultat... Esaü a compris que Jacob lui avait pris quelque chose de très, très important. Il ne pouvait pas savoir exactement ce que c'était, mais il a compris que ce devait être comme une sorte d'autorité qu'Isaac avait transmise à Jacob, frère d'Esaü. Cette autorité vivante était d'être la lignée par laquelle Dieu a accompli son plan. Edom (Esaü) a décidé de tuer son frère aussitôt que son père mourrait. Quelque chose de très important a eu lieu : Edom, avec sa haine, sa frustration face au fait que Jacob lui ait pris son héritage, est allé vers Ismaël et s'est lié à lui. Il est écrit que lorsqu'il a vu qu'Isaac et Rébecca passaient par des moments difficiles à cause de ses deux épouses, épouses d'une autre tribu, Esaü alla vers Ismaël et prit sa fille pour femme. Ce qui nous est révélé ici est très important parce que jusque-là, nous n'avions rien entendu au sujet d'Ismaël. La seule chose que nous ayons entendue au sujet d'Ismaël, était qu'il est allé avec Isaac enterrer Abraham leur père. Mais il n'y avait pas de problèmes entre eux, ni de haine, ni d'agression, ni de violence. Je pense qu'Ismaël vivait dans une sorte de traumatisme, le traumatisme du rejet (même s'il n'avait pas été rejeté). Quand vous lisez son histoire, vous voyez que Dieu a été avec Ismaël dès le commencement. Il est dit que Dieu était avec lui et Il a promis à Abraham : « Je ferai de lui une grande nation parce qu'il est ton descendant ». Pouvez-vous imaginer : le Seigneur Dieu est venu pour rencontrer la mère d'Ismaël, Agar. L'ange de l'Eternel est venu pour la rencontrer et lui donner une promesse : « Je le laisserai vivre devant moi parce qu'il est un descendant d'Abraham ». Dieu n'a jamais abandonné Ismaël, mais je crois qu'Ismaël n'a pas compris cela. Quand Esaü a contacté Ismaël qui vivait avec un sentiment d'infériorité, de rejet, il était le rappel de sa lutte pour essayer de récupérer son héritage. Cet héritage, vous vous en rappelez, a été donné à Isaac par Dieu qui avait spécifiquement dit à Abraham : « Je bénirai Ismaël parce qu'il est ton descendant, mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac. » Cela ne signifiait pas que Dieu voulait dire : « Je n'aime pas Ismaël » mais cela signifiait que Dieu avait décidé d'établir l'alliance à travers la descendance de Sara.

 

           Dès lors, Ismaël n'a jamais abandonné la lutte pour son droit d'aînesse. Ensuite, nous voyons l'esprit d'Esaü, la haine, la puissance, la puissance humaine, l'épée, et l'esprit violent d'Esaü combiné au sentiment d'infériorité et de rejet d'Ismaël. Un esprit est né et s'est développé de cette relation : Edom, un esprit qui au travers de la Parole de Dieu, est manifesté et reconnu très clairement comme l'ennemi du peuple Juif. Je vous donnerai des références bibliques pour vous montrer que ce n'est pas simplement mon interprétation. Il n'y a pas d'autre nom qu'Edom, dans la Parole de Dieu, dans l'Ancien Testament, par lequel Dieu identifie son ennemi.

 

           Cela commence avec le Psaume 83. Dans ce psaume, Edom est celui qui mène les nations dans l'opposition à Dieu et il dirige les nations pour prendre la possession, l'héritage d'Israël. Au verset 3 : « Tes ennemis forment contre ton peuple des projets pleins de ruse et ils délibèrent contre ceux que tu protèges. Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations. Et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël ! Ils se concertent tous d'un même coeur, ils font une alliance contre toi : Les tentes d'Edom et les Ismaélites, Moab et les Hagaréniens, Guebal, Ammon, Amalek, les Philistins avec les habitants de Tyr ». Edom est celui qui mène l'opposition. Et quel est le but des nations dans l'opposition ? Leur but est dans le verset 12 : « Emparons-nous des demeures de Dieu ! »

           Dans Ezéchiel 36.5, de nouveau c'est Edom qui mène cette lutte et cette opposition contre Dieu, et dans le verset 5, il est dit : « Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel, oui dans le feu de ma jalousie, je parle contre les autres nations et contre Edom tout entier, qui se sont donné mon pays en propriété ».

 

           Dans Jérémie 49, Edom est rempli de haine contre Jacob. Dans Esaïe 34.1-17, Edom est considéré comme la manifestation de l'ennemi de Dieu. Dans Amos 1.11-12, Edom vient contre son frère Jacob avec le seul but de le détruire pour jamais. Dans Malachie 1.2-5, Edom est considéré comme le pays sans Dieu, le pays que le Seigneur, l'Eternel a condamné et rejeté pour toujours.

           Une chose très intéressante pour moi se trouve dans Esaïe 63. A la fin, le Messie lui-même vient et combat Edom. S'il vous plaît, écoutez attentivement Esaïe 63 parce que nous y reviendrons, c'est en rapport avec la situation dans laquelle nous sommes aujourd'hui : « Quel est ce guerrier qui vient d'Edom, de Botsra, en vêtements rouges (Botsra était la capitale d'Edom à cette époque), en habits éclatants, et se redressant avec fierté dans la plénitude de sa force ? C'est moi, qui ai promis le salut, qui ai le pouvoir de délivrer ». Et ensuite celui qui est venu pour apporter le jugement sur Edom. Dans le verset 5, il est dit : « Je regardais, et personne pour m'aider ; j'étais étonné, et personne pour me soutenir ; alors mon bras m'a été en aide, et ma fureur m'a servi d'appui. J'ai foulé des peuples dans ma colère, je les ai répandus ivres dans ma fureur, et j'ai répandu leur sang sur la terre ». Le Messie apporte le jugement sur Edom. Pourquoi ? L'esprit d'Edom a un seul but, c'est de prendre l'héritage d'Israël.

           Peut-être un passage de plus dans Jérémie 12.14. Il est parlé des nations voisines qui entourent Israël : « Ainsi parle l'Eternel sur tous mes méchants voisins, qui attaquent l'héritage que j'ai donné à mon peuple d'Israël : Voici, je les arracherai de leur pays, et j'arracherai la maison de Juda du milieu d'eux ». Et ensuite, il est dit qu'après avoir apporté le jugement sur eux, Il leur fera grâce s'ils l'écoutent. Et Il les ramènera dans leur pays et même les intégrera à son peuple, s'ils l'écoutent.

           Qu'est-ce que je veux vous montrer avec cela ? Quand nous réfléchissons à l'Islam, frères et soeurs, nous n'avons pas affaire à une simple religion comme l'hindouisme ou le bouddhisme ou autre. L'Islam est différent. La nature de l'Islam est la lutte pour prendre l'héritage que Dieu a donné à Israël et ceci en relation avec deux choses. Quel est l'héritage que Dieu a donné à Israël ? Avant tout, c'est ceci : Dieu a appelé les descendants d'Abraham pour être un lieu de révélation. C'est l'appel d'Israël. Etre un lieu de révélation où le Seigneur Dieu lui-même se révèle à cette nation et au travers d'elle à toutes les nations, parce qu'Il est toujours le Dieu des nations. Mais Il a dit : « A Israël et par Israël, je ferai connaître mon nom et j'attirerai les nations à moi, pour le salut ». Ce que nous voyons dans Esaïe 60, c'est que les nations reviendront à Lui, parce qu'elles verront la lumière, l'unique lumière du salut sortant d'Israël, et cette lumière du salut, nous le savons tous, c'est le Messie. L'héritage, le combat et la lutte pour cet héritage, c'est l'identité.

 

           L'Islam est un système démoniaque qui essaie de toute sa puissance, de détruire le plan souverain de Dieu : en Israël et par Israël, apporter le salut au monde. L'Islam n'est pas une religion. Il ne peut pas exister, il ne peut pas survivre tant que Dieu accomplit son plan avec Israël. Ecoutez, nous oublions souvent quelque chose. L'Islam en tant que réalité historique existe depuis environ 1400 ans. Et pendant ces 1400 ans, l'Eglise n'a pas vraiment réalisé ce qu'était l'Islam. Même pas au début. Quand l'Islam a commencé, l'Eglise l'a même aidé à s'établir. Rappelez-vous, Mahomet est celui qui a reçu cette révélation au sujet de l'Islam. et si quelqu'un dit que cette révélation est de Dieu, alors il doit avoir une très, très mauvaise compréhension de Dieu parce que la révélation que Mahomet a reçue, l'a entraîné trois fois presque au suicide. Je ne peux pas croire que l'Esprit de Dieu, s'il se révèle lui-même, poussera quelqu'un à se suicider. Un des hadiths (livre sacré) mentionne que Mahomet a été tenté de se suicider parce qu'il était si profondément effrayé. Quand Mahomet a commencé à recevoir cette révélation et a commencé à prêcher à son propre peuple, aux Arabes, ils étaient en ce temps-là, tous plus ou moins dans un système polythéiste et aussi animiste. Mahomet souffrait parce que les Juifs et les Chrétiens avaient des révélations, connaissaient quelque chose de Dieu, mais les Arabes n'avaient pas de révélation. Mahomet sentait que les Arabes et lui étaient profondément rejetés et pas reconnus par Dieu parce qu'ils n'avaient pas reçu de révélation. Et quand il a commencé à prêcher cette révélation et les messages qu'il a reçus, il a été persécuté et rejeté d'abord par son propre peuple. Ceux qui l'ont soutenu étaient les Chrétiens. Il a fui en Ethiopie et là, il a été très encouragé à continuer sa prédication.

 

           L'Eglise a profondément aidé à établir l'Islam. Je ne peux pas entrer dans tout cet épisode, mais très rapidement, Mahomet a réalisé que les Juifs ne voulaient pas l'accepter comme un prophète. Au début, il a toujours pensé que ce qu'il prêchait était la même chose que ce que les Juifs et les Chrétiens croyaient. C'est pourquoi dans le Coran vous trouverez qu'il dit même à ses propres disciples : « Allez vers les Juifs et les Chrétiens, ils vous diront que ce que je prêche est vrai ». Parce qu'il sentait que c'était la même chose. Quand il est allé à Médina, il a établi le premier système islamiste et la première société islamiste. Il a commencé par prendre contact avec les Juifs, parce qu'il y avait à cette époque environ 40.000 Juifs qui vivaient dans cette région. Ils ont été très clairs avec lui : « Mahomet, nous regrettons beaucoup, mais comment peux-tu être un prophète que nous pouvons accepter. Nous n'attendons qu'un seul prophète, c'est Elie. Et Elie quand il viendra, nous le saurons. Premièrement, il ne sera pas arabe et deuxièmement, il aura un petit peu plus de compréhension des Ecritures saintes que toi ». Ainsi, ce fut de nouveau une expérience de rejet.

 

           Quand Mahomet se sentit rejeté par les Juifs - pas tant par les Chrétiens, mais spécialement par les Juifs - il dut trouver quelque chose pour rendre sa révélation indépendante de celle des Juifs et des Chrétiens et vous savez comment il s'y est pris ? C'est très simple. Il a dit : « D'accord, vous ne m'acceptez pas en tant que prophète. Alors je dois vous dire que l'Islam est beaucoup plus ancien que le judaïsme et le christianisme parce que le premier musulman, c'était qui ? Pas le premier, mais le plus important, c'était Abraham. Abraham n'était pas Juif et il n'était pas Chrétien, parce que les Juifs existent seulement depuis le Sinaï où ils ont reçu la loi, et les Chrétiens n'existent que depuis le Messie. Ainsi, Abraham n'était pas Juif et n'était pas Chrétien - il était musulman parce que musulman signifie quiconque se soumet à la loi de Dieu, à la souveraineté de Dieu. Alors, finalement, l'Islam est beaucoup plus ancien que le judaïsme et le christianisme ».

 

           Le Coran développe même cela - à ceux qui possèdent un Coran, je peux citer une référence : Sourate 30.30 où il est dit que l'Islam est en fait la religion naturelle de l'homme. L'homme est né en tant que musulman, même s'il ne le sait pas et Dieu essaie de révéler à chacun qu'il est musulman. Ainsi, Adam était musulman, Noé était musulman... Mahomet a ré-islamisé toute l'histoire des religions. Il a commencé à lire toute l'histoire du monde à partir d'une compréhension islamiste. Et ensuite, il a dit : « Ecoutez, ce que j'ai reçu n'était rien d'autre que la révélation de la religion originelle et vraie de Dieu, et c'est l'Islam ». Alors il a dit : « Dieu a choisi les Juifs pour apporter l'Islam au monde, mais ils ont failli à leur mission, ils ont tué les prophètes, ils ont persécuté les prophètes. Aussi Dieu les a rejetés ». Et les musulmans vous diront : Maintenant, nous devons comprendre selon Sourate 2 et 4, qu'Abraham et tous les patriarches ne sont pas Juifs, ils sont tous musulmans. Comment pouvez-vous dire qu'Abraham est Juif ! C'est écrit dans le Coran qu'il est musulman. Comment pouvez-vous dire qu'Isaac, Jacob, Moïse, David, Salomon sont Juifs ! Ils sont tous musulmans.

 

           Dans la pensée islamiste, tous les personnages et les prophètes de la Bible, que vous preniez pour acquis qu'ils étaient Juifs, ne le sont pas ! Selon la pensée islamiste, ils ont toujours été musulmans ! Ainsi, le pays dans lequel nous nous trouvons maintenant a été donné pour un temps aux Juifs, mais parce qu'ils ont failli à leur mission, parce qu'ils ont été rejetés par Dieu, condamnés par Dieu, Dieu l'a rendu à ses héritiers originels, les musulmans. Dans Sourate 3:110, vous trouverez écrit que Dieu dit à la société islamiste : « Vous êtes la meilleure société que Dieu a jamais créée parce qu'il vous a été donné le jugement, il vous a été donné de gouverner sur tout ce qui n'est pas sous la loi de Dieu ».

 

           Ainsi Mahomet a développé une compréhension de l'Islam qui a pris aux Juifs l'appel, l'héritage, et la relation privilégiée de Dieu pour Israël. Mahomet a exposé très clairement que maintenant Dieu a rendu à Ismaël ce qui lui avait été enlevé. C'est très important pour nous de comprendre cela aujourd'hui : nous ne parlons pas d'une situation politique ici en Israël. Le problème n'est pas politique. Nous n'avons pas non plus un conflit ethnique entre les Arabes et les Juifs. Ceci n'est pas la source des problèmes. S'il y avait seulement un problème ethnique et politique, nous pourrions faire des compromis, mais nous ne pouvons pas faire cela.

 

           Premièrement, dans la compréhension islamiste, il n'y a aucun moyen d'abandonner Jérusalem. Nous ne devrions pas oublier que Jérusalem a été prise par l'Islam seulement 18 ans après l'établissement de la société islamiste à Médina, par le Calife Omar. Seulement 18 ans plus tard, la première petite mosquée était construite sur le mont du Temple. Et vous savez comment cette première mosquée a été construite ? C'est important pour l'Eglise de réaliser cela. De nouveau, l'Eglise a ouvert la porte. Quand le Calife Omar est venu à Jérusalem, il a demandé à l'évêque de cette époque : « Où puis-je avoir un lieu d'adoration ? » et parce que l'évêque ne voulait pas le voir adorer à côté d'une église, il l'a emmené sur le mont du Temple qui, à cette époque, était une décharge publique, parce qu'ils avaient pris au pied de la lettre la parole « Ta place sera laissée désolée et pleine de détritus ». Alors, en ce temps-là, ils mettaient toutes les poubelles sur le mont du Temple. En fait, l'évêque voulait blesser le Calife Omar, il voulait lui montrer ce qu'Omar était pour lui, c'est pourquoi il l'a emmené à cet endroit de détritus. Et il a dit : « Ecoute, tu peux bâtir ta mosquée sur cette place, parce que, tu sais, cette place appartenait aux Juifs, ils y avaient leur Temple et nous savons que celui qui peut reconstruire cette place aura la puissance. »

 

           Dans la compréhension islamiste - et même dans la compréhension de l'ancienne Eglise - le mont du Temple était le lieu de la puissance, une porte entre les cieux et la terre. Si bien qu'aujourd'hui, nous avons une tradition islamiste selon laquelle il n'y aura pas d'accomplissement de la fin des temps selon l'Islam sans le mont du Temple. Parce que c'est sur le mont du Temple que l'ange doit descendre et souffler dans la trompette qui ouvrira le jugement dernier. C'est sur le mont du Temple que le Messie islamiste, qui d'ailleurs est nommé Yeshua, descendra pour briser toute la puissance des Chrétiens et des Juifs. C'est sur le mont du Temple que le commencement du jugement dernier aura lieu. Le mont du Temple était tellement important pour les premiers musulmans et pour Mahomet, que même Mahomet devait être pris à Jérusalem pour monter du mont du Temple aux cieux pour rencontrer Moïse et Jésus et tous les prophètes. Si nous comprenons cela, alors nous savons que Jérusalem est la clé de l'identité islamiste.

           Deuxièmement, Jérusalem est la clé de l'identité juive. Depuis 2000 ans, les juifs dispersés dans le monde disent « L'an prochain à Jérusalem », comment imaginer qu'ils puissent abandonner Jérusalem ! Les Juifs peuvent abandonner certains territoires, mais certainement pas Jérusalem et spécialement le mont du Temple.

           Jérusalem doit tenir compte de l'identité spirituelle des Juifs et de l'Islam. Il n'y a pas d'échappatoire. Nous ne devrions pas oublier que pour l'identité islamiste, il n'y a pas de plus grande menace que l'établissement de l'Etat d'Israël. Pourquoi ? Il y a 50 ans, Dieu a décidé de restaurer Israël afin d'accomplir le dernier chapitre de son plan de rédemption. Avec l'établissement de l'Etat d'Israël, l'autorité de l'Islam a été défiée pour la première fois. L'Islam, dans sa nature, pense seulement en territoires, en puissance. Même si l'Islam dit qu'il est vraiment centré sur Dieu, ce n'est pas vrai. L'Islam, dans sa nature, est profondément centré sur l'homme. Centré sur l'homme au nom de Dieu, mais c'est l'homme qui est au centre et la puissance de l'Islam a toujours été la puissance de l'homme - l'épée. L'Islam devait être mis au défi d'une manière concrète - en prenant des territoires. Pas n'importe quels territoires, mais celui de la Terre sainte, le territoire des prophètes. Israël est le lieu des prophètes, de Jésus qui est considéré comme le second prophète après Mahomet et Moïse, qui en arabe, est appelé « Cali Mullah », le prophète qui parle avec Dieu, un prophète islamiste.

           Maintenant, les Juifs qui étaient rejetés, considérés comme maudits par Dieu, le dernier parmi les peuples de la terre, les Juifs sont revenus et ont réussi à établir un Etat au coeur de la patrie islamiste. Si l'Islam n'arrive pas à battre et détruire cette réalité qu'est Israël, alors son identité sera mise en pièces parce que, par définition du Coran, l'Islam doit être vainqueur. Si tu n'as pas la victoire, Dieu n'est pas avec toi. En d'autres termes, si vous êtes battus dans la guerre, cela signifie que Dieu vous a abandonnés, que Dieu n'est plus avec vous. Pour une raison quelconque, Dieu a abandonné le monde islamiste. Voilà le message. Pour les nations islamistes, rien n'a plus secoué leur foi dans l'Islam que cette réalité d'Israël devenu un Etat dans ce qui est le coeur même de la terre islamiste.

           Souvenez-vous, quand Israël a été établi, qui a combattu Israël ? Les Palestiniens ? Ils n'étaient même pas une entité à cette époque. Qui étaient les Palestiniens, à cette époque ? Quiconque vivait ici était un Palestinien - Juifs et non Juifs. Ils étaient tous appelés Palestiniens. Un de mes amis possède un document de son père qui était un homme de loi juif, Isaac Mordechai, un Palestinien. Ce document parle du Palestinien Isaac Mordechai, homme de loi dès 1922. Ainsi, en ce temps-là, les Palestiniens en tant que peuple, n'étaient pas sur la scène. C'était l'Egypte, la Jordanie, la Syrie - et le monde islamiste a commencé d'être secoué, ils n'ont pas été capables de détruire Israël. Le second véritable défi pour l'Islam a été en 1967. Pas parce que la guerre a été gagnée en six jours, mais parce que Jérusalem est revenue sous l'autorité juive. Depuis 1967 l'Islam a commencé d'être révélé dans sa vraie nature. L'Islam a commencé à montrer vraiment ce qu'il est : violent, agressif, et ils ont commencé à tout investir en vue de détruire cette nation d'Israël. L'Islam n'abandonnera jamais, ils ne peuvent pas abandonner.

 

           Laissez-moi vous dire : Même si j'apprécie tous les efforts des politiciens en Israël, aux Etats Unis, en Europe, ils ne réussiront pas à arranger quoi que ce soit, parce qu'il n'y a rien à arranger. Dieu, dès le commencement a décidé que cette terre de Palestine est Son pays. C'est important de savoir cela. Ce n'est pas le pays des Juifs, c'est Son pays et Il l'a donné au peuple Juif. Pourquoi ? Parce qu'Il a dit : « Je me révélerai au travers de ce peuple, sur ce pays. Je ferai de ce lieu un endroit d'où les bénédictions couleront vers les nations ». L'héritage que Dieu a donné à Israël est lié à ce morceau de terre, et Dieu a dit : Je ne discuterai de ceci avec personne. Même pas avec le Premier Ministre israélien. Même lui, n'a pas l'autorité de céder le pays, c'est le pays de Dieu, et Dieu a dit : Je vais restaurer ce pays : la Samarie, la Judée... Je vais restaurer ce pays. Pourquoi ? Parce que j'ai un plan : Je veux cette nation - et je ne les ai jamais abandonnés, même si la plupart d'entre eux n'ont pas compris quand le Messie est venu, je n'arrêterai pas d'accomplir mon plan avec cette nation, au travers de cette nation, dans ce lieu. Et Il a dit : Je restaurerai la Samarie, je restaurerai la Judée, je ferai cela parce que je l'ai promis.

 

           Dans Nombres 23, il est dit : « Je suis Dieu et pas un homme pour mentir. Devrais-je promettre quelque chose et ne pas l'accomplir, devrais-je dire quelque chose et ne pas le tenir ». C'est aussi en rapport avec les promesses que Dieu a faites à Israël. Que nous en soyons bien conscients, c'est aussi en rapport avec toutes les nations, y compris les nations arabes. La manière dont Dieu voit les nations arabes est différente de ce qu'elles voient d'elles-mêmes, ou même de ce qu'Israël voit. Dieu veut inclure les nations arabes pour qu'elles soient une bénédiction. Vous pouvez lire cela dans Esaïe 19. 23-24 où Dieu parle de sa vision pour le Proche-Orient, où Il dit : « Le temps viendra où j'unirai l'Egypte, l'Assyrie et Israël (l'Assyrie représente toutes les nations arabes entourant Israël). Ils feront une alliance ensemble... et je dirai, Bénis soient l'Egypte mon peuple et l'Assyrie, oeuvre de mes mains, Israël mon héritage. Et je ferai d'eux ensemble une bénédiction sur la terre ». Pouvez-vous imaginer cela ! Ensemble, une bénédiction pour la terre. Ce qu'Il a promis, Il l'accomplira. Il n'y a aucun doute là-dessus.

           L'ennemi essaie de toutes ses forces de détruire la relation entre la nation arabe et Israël à cause de la promesse que Dieu a donnée où Il a dit : « Je ferai d'Israël et de la nation arabe ensemble, une bénédiction sur la terre ». Vous pouvez lire cela dans Esaïe, le prophète le plus important. C'est pourquoi l'ennemi essaie de transformer la relation entre les Arabes et les Juifs en une réalité de haine et de destruction afin que personne ne puisse croire ce que Dieu a dit, ce que Dieu a promis. Dieu a un avenir incroyable même pour la nation arabe, mais à Ses conditions, pas aux leurs. C'est important. Dieu n'est pas impressionné par le nationalisme. Il n'est pas impressionné par toutes les revendications pour des droits historiques. Ce n'est pas Sa façon de penser. Il veut donner de l'espace aux Arabes, un endroit pour vivre, la paix, le salut - mais à ses conditions - et ses conditions sont : ce pays est en rapport avec l'héritage de mon peuple parce que je veux bénir les nations en bénissant Israël, en amenant Israël au point où ils réaliseront qui je suis pour eux, je suis leur Père.

           Dans Jérémie 3, Dieu dit : « Je vous ai donné cet héritage afin que vous puissiez comprendre que je suis votre père, afin que vous puissiez m'appeler mon père ». Dieu désire révéler sa paternité à Israël et à travers Israël à toutes les nations. C'est le coeur du sujet. Ce que nous avons dans Jérémie 31, où il dit que le jour viendra où nous aurons une relation de coeur, un lien du coeur, mon peuple, au travers du Messie. Où vous me connaîtrez personnellement, pas seulement par des livres, par des rites, mais personnellement. Voici l'héritage que Dieu a donné à Israël et à travers Israël à toutes les nations

.

           Nous ne parlons pas ici d'être « pour les Juifs » et « contre les musulmans », ça n'a pas de sens ! Cela n'a rien à voir avec la Parole de Dieu. Si Dieu veut bénir Israël et restaurer Israël, et ensuite seulement, pour leur intérêt, bénir les Arabes et bénir les nations islamistes, Dieu doit abattre l'orgueil islamiste. L'Islam doit être humilié afin que ce système soit détruit, afin d'ouvrir les yeux des musulmans, afin de les réveiller. Nous devons nous tenir par la prière et l'intercession avec le Dieu d'Israël pour la nation arabe et pour les nations islamistes, en sachant que le sang du Messie a été donné pour eux aussi.

 

           Pouvez-vous imaginer cela ! Comment un croyant peut-il haïr les musulmans, s'il a compris que le Messie est mort pour eux, que Dieu a donné ce qu'Il avait de plus précieux pour les sauver ? Si nous comprenons cela, alors l'Eglise commencera à prier : « Père, délivre ces nations de ce système démoniaque ». L'Eglise ne sera pas impressionnée par tout ce discours qui affirme : Nous devons comprendre l'Islam en tant que religion, nous devons dialoguer avec l'Islam. Cela n'a rien à voir avec la Parole de Dieu.

 

           Vous savez que l'Islam nie le Messie en tant que Fils de Dieu et comme celui qui est venu dans la chair. La Parole de Dieu dit : « Qui est l'Antichrist si ce n'est celui qui nie que Christ est venu dans la chair, le Fils de Dieu ». Nous devons le dire très clairement, quand nous nous occupons de l'Islam, c'est l'esprit de l'Antichrist, ce n'est pas simplement une autre religion. Et cet esprit emprisonne des peuples, détruit des nations, il empêche des nations de voir le Messie, de venir au Dieu d'Israël qui est aussi le Père de tous ceux qui croiront, Juifs comme Arabes. L'Eglise doit se tenir debout pour rendre cela très clair. C'est le défi. D'un côté aimer les Arabes de tout notre coeur, et de l'autre rejeter et nous dresser de toutes nos forces contre le système de l'Islam. Pas de compromis.

 

           Le plan de Dieu pour les nations islamistes est clair. Il veut les bénir, mais cela n'arrivera jamais au moyen d'un règlement humaniste de la situation. L'Eglise devrait être beaucoup plus engagée dans l'intercession, en exposant beaucoup plus la Parole de Dieu, en se levant courageusement devant le monde et en disant : « Nous ne croyons pas que l'Islam sauve les personnes mais nous croyons le contraire, l'Islam détruit les gens ». Si vous dites cela ouvertement dans votre pays, vous aurez des problèmes. Je crois vraiment que l'Eglise n'a pas d'autre choix aujourd'hui, que de se lever au nom du Messie, pour le bien de ces peuples emprisonnés et aveugles. Se lever et dire : « Il n'y a pas d'autre nom donné ». Et ce n'est pas seulement pour les musulmans, c'est aussi pour le peuple Juif.

           Aimer le peuple Juif, selon la Parole, est une chose qui coûte très, très cher, je peux vous le dire. Cela coûte si nous voulons aller hors des portes et porter son opprobre. Porter l'opprobre du Messie aussi devant le peuple Juif et dire : « Nous vous aimons de tout notre coeur, nous croyons en votre appel, mais vous devez savoir que nous faisons cela parce que nous croyons au Messie et nous croyons qu'Il est aussi le Messie d'Israël ». Nous ne pouvons pas éviter l'opprobre du Messie. Face au monde et face à Israël. Celui qui se tient avec le Messie sentira que ça commence à peser des deux côtés. Cela nous coûtera notre vie. Et ceux qui ont peur d'affronter cela ne seront pas capables finalement, d'apporter un témoignage qui aura un impact. Il est écrit : « Ils le vaincront par le sang de l'Agneau, par la parole de leur témoignage ». (Apoc. 12.11) Quel témoignage avons-nous ? Nous n'avons pas d'autre témoignage que : « Il n'y a pas d'autre nom donné dans les cieux et sur la terre par lequel nous devions être sauvés ». Ce témoignage a été donné par les premiers apôtres Juifs, croyants, Pierre et Jean. Il n'y a pas d'autre nom ! Ceci pour Israël, pour les islamistes, pour le monde entier.

           L'Islam, aujourd'hui, a réalisé que le monde occidental peut être manipulé, contraint et trompé par ce mot d'ordre : si vous attaquez leur propre peau, leurs biens, leurs vies, leurs familles, simplement par la peur, (et l'Islam a un esprit violent qui n'aura pas de problème pour apporter de plus en plus de violence), ils feront ce que vous voulez. Pas seulement ici, en Israël. Ce que nous avons vu le 11 septembre 2001, chers amis, n'est qu'un début. Ils ont vu que s'ils attaquent le monde, les gens ont peur pour leurs propres vies et voudront bien coopérer. Nous ne devrions pas oublier qu'avant le 11 septembre, Georges Bush n'a jamais parlé d'un Etat palestinien, mais deux semaines plus tard, il a commencé à réfléchir à la possibilité d'avoir un Etat palestinien. Avant le 11 septembre, il n'y avait pas beaucoup de chefs d'Etat qui se levaient pour l'Islam, mais après le 11 septembre, il y en a eu.

           Si vous considérez l'Histoire, vous verrez que l'Islam montera de plus en plus en violence parce qu'ils savent que celui qui craint pour sa propre vie, finalement, se rendra. L'Islam devient plus fort et ils disent : « Il y a deux principales sources de provocation à nos problèmes : l'une est Israël. Aussi longtemps que vous soutenez cette source de provocation pour nous, en tant que monde islamiste, nous ne pourrons pas être gentils avec vous. Nous pouvons devoir vous montrer notre frustration (parce que nous disons que ce que nous faisons n'est qu'une expression de frustration), et nous pouvons devoir vous montrer de plus en plus cela, à moins que vous ne fassiez quelque chose contre cette épine dans notre chair ».

           L'Europe réussit très bien dans ce domaine. Ils deviennent de plus en plus aveugles, et je le crains, les Etats-Unis aussi. Je prie que cela ne se produise pas mais peut-être que la menace et la violence les mènera aussi à devenir de plus en plus aveugles envers Israël et le plan de Dieu.

           La seconde source qui se développera de plus en plus est l'Eglise fidèle à la Bible. Dès que l'Eglise fidèle à la Bible commencera à proclamer très clairement que l'Islam est un mensonge, dès que nous dirons qu'il n'y a pas un seul autre Nom donné que celui de Jésus, aucun autre, la parole de notre témoignage, dès que nous dirons que les musulmans ont besoin d'être sauvés, ont besoin d'entendre l'Evangile, nous deviendrons une source de problèmes et une provocation pour le monde islamiste, et l'Islam dira à notre gouvernement : « Ce groupe, ce mouvement, ces gens sont une provocation pour nous, occupez-vous en ». Je peux vous dire que cela peut très, très bientôt, devenir une réalité. L'Islam ne supportera ni Israël ni l'Eglise fidèle à la Bible.

 

           L'Islam devient plus fort en menaçant l'Occident, et les menaces deviennent plus fortes. Dans le passé, nous avons eu les détournements d'avions et ensuite, ils ont découvert l'arme du pétrole, 1974, et ils ont réalisé que le monde occidental n'avait pas assez souffert. Ces deux choses n'étaient pas suffisantes pour qu'il sente sa douleur, et nous en sommes arrivés au 11 septembre. Là, l'Islam a dit au monde : « Ecoutez, nous ne serons pas gentils, nous n'obéirons pas aux lois, aux lois internationales si nous commençons de devenir fous et si nous nous mettons en colère. Nous voulons vous dire que nous sommes capables de vous frapper partout où vous êtes et où vous ne vous y attendez pas ».

 

           Je ne suis pas prophète, mais c'est assez réaliste de penser que les attentats suicides que nous avons ici en Israël peuvent très bientôt devenir une réalité en Europe et en Amérique, si l'Islam réalise que l'Occident n'est pas assez disposé à coopérer.

 

           Revenons à l'Eglise. Comment pouvons-nous nous tenir debout ? Avant tout, en sachant que la Parole de Dieu sera accomplie. Dieu nous portera Lui-même dans ce combat. Si l'Eglise ne comprend pas ce que Dieu est en train de faire la lutte de l'Islam, la lutte d'Israël, la lutte de l'Eglise, aussi longtemps qu'ils essaient d'être gouvernés par leurs propres forces, n'apportera que plus de jugement, plus de souffrance, mais cela ne retiendra pas le plan de Dieu. Il l'accomplira. Il permettra que plus de jugement et de souffrance arrivent. Celui qui entre dans Ses voies sentira la souffrance. Dieu ne prend point plaisir à cela mais il n'y a pas d'autre solution.

 

           Prions que les Chrétiens se réveillent et acceptent de donner leur vie et qu'ils ne craignent pas pour leur vie. Accepter de porter l'opprobre du Messie en dehors des portes, sans compromis. Pas seulement avec l'Islam, pas seulement avec un esprit humaniste dans notre nation, mais aussi sans compromis dans le message à Israël. De nouveau, je veux vraiment vous demander, mes amis. Je sais que beaucoup de Chrétiens sont tentés de se détourner d'Israël en ce qui concerne la diffusion du message du Messie. Vous ne devriez pas oublier que la Parole dit : « Aux Juifs premièrement », pas en dernier. Le Seigneur lui-même et Paul disent cela, ainsi que Pierre. Nous devons aimer les Juifs avec cette attitude de les placer en premier, mais en nous tenant aussi avec le Messie, ne pas laisser Jésus un petit peu derrière quand nous sommes ensemble. Le laisser derrière signifierait que nous n'allons pas en dehors des portes. Pour l'épouse du Messie aujourd'hui, il n'y a pas d'endroit facile où se tenir.

 

           Quelqu'un m'a demandé aujourd'hui : « Où en sommes-nous dans l'horaire de Dieu ? » Nous savons qu'Il est le seul à connaître le véritable horaire. Mais nous pouvons en voir un petit peu les signes, et personnellement je crois que nous ne sommes pas très loin. Je ne crois pas que ça va encore durer 30 ans, parce que chaque année de notre époque est comme 100 ans avant. Les choses vont si vite ! Le Messie se tient devant la porte. Mais Il attend que ses Saints se lèvent et acceptent de donner leur vie. Se tenir avec Lui, pour Israël, pour la nation arabe, et pour le monde entier, et proclamer qu'il n'y a pas d'autre Nom donné que celui de Jésus. Amen !

Publié dans ARTICLES

Commenter cet article

alex 11/06/2011 03:43



Au moment ou solei de l'occident se couche à l'horizon, les ténèbres de l'islam couvrent la terre. Israël est le seul rempart contre l'obscurantisme et la haine islamique. Malheureusement
beaucoup de pays chrétiens suivront l'appel des islamistes et seront contre israël.



brahms 30/03/2014 06:36

Le jour ou le soleil se levera du coté de l'Ouest et que l'heure des comptes sonnera sur terre, il n'y aura plus aucune repentance pour ceux qui insultait le messager des messagers de menteurs. Vous pouvez certe ne pas croire au messager, c'est votre droit car chacun cultive sa croyance comme il le souhaite mais ce sera difficile de dire ce jour la de dire que le blanc et noir et que le noir est rouge. Il est le seul qui a mené des miracles comptemporains verifiable aujourd'hui par les technologies moderne, si il est menteur a lui ses mensonges mais la paroles qu'il amene est bien plus consequente et lourde que tout blaspheme. Honte a vous.

Qayyoum 08/01/2011 18:24



contrairement à ce que vous pouvez penser, la religion musulmane, est tres tolérente, ce n'est que la suite des précédantes religions qui appelent à la paix! renseignez vous mieux auprès des
himam, et pas sur internet...



gaid 07/01/2011 19:45



En tant nouveau converti je partage parfaitement cette vision des choses


je suis convaincu que le saint esprit est avec vous dans cette analyse.


je pense que vous devez diffuser largement le développement de cette idée à travers les conférences, médias et notamment les TV chrétiennes (en
arabe, français et anglais) , etc...afin de faire prendre conscience à beaucoup de monde 


Merci et encore merci seigneur pour cet éclairage 


Dans notre eglise de tizi ouzou ,nous prions souvent pour que le seignueur ouvre les yeux des musulmans s'ouvrent!


Que Dieu vous bénisse!



musulman 23/10/2010 17:13



faites passer mon dernier commentaire si vous avez le courage



DP 27/10/2010 17:22



Musulman,


L'amour parfait bannit la crainte.


Je ne mettrai pas votre commentaire parce que mon blog est pour les  Fils de Dieu qui se préparent au retour de leur Sauveur, à savoir Jésus Christ.


IL EST LE CHEMIN, LA VERITE ET LA VIE.



rania 18/10/2010 23:48



BONJOUR,


En tant qu'ex musulmane, il m'a été difficile de pardonner aux juifs ce qu'ils faisaient aux palestiniens. C'était la chair qui parlait. Maintenant que je suis une enfant de Dieu, je
comprend avec l'ESPRIT.


Je vous dis merci pour ces éclaircissements, comme l'a dit la soeur Zakia, ous sommes dans le temps de Dieu, car Le Seigneur est en train de régner sur les nations arabes.  Que LE
Seigneur vous bénisse. AMEN



Gladys 14/10/2010 12:33



Merci pour ces révélations.


"Allez faites de toutes les nations des disciples..." Mathieu 28, 19


L'Apotre Jean dit :


"Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils."



Djemaa 14/10/2010 10:48




Merci pour tous ses articles et que Dieu te bénisse richement.



Benmouhoub Zakia 13/10/2010 16:46



bonjour,


Merci pour ces explications très profondes de l'Islam qui m'ont fortement éclairées. Je suis très convaincue et je réalise que le temps de Dieu c'est maintenant . Nous n'avons plus le droit de
dormir mais au contraire nous devons nous revêtir de toute sa puissance pour ramener le corps du Christ sur la terre pour sauver l'humanité. Jésus a besoin de vrais adorateurs et intercesseurs
pour son oeuvre sur cette terre. Soyons prêts pour son retour. Que le Seigneur vous bénisse pleinement et richement. Soeur Zakia.



dieudonné Rwazigama 12/10/2010 16:31



Je viens de lire avec intérêt l’article de notre frère en Christ,
concernant "le Plan de Dieu au sujet de l’Islam, d’Israël, et de l’Eglise". Que Dieu bénisse son serviteur, pour cet article important et écrit du point de vue de la Bible.


 


Dans cet article, notre frère a parlé sans mâcher les mots que
Jésus-Christ, est le Seul chemin qui mène au ciel. Car il dit lui-même dans l’Evangile selon Jean chapitre 14, qu’il est le chemin, la vie et la vérité. Remarquez qu’il n’a pas dit qu’il est un
chemin, mais qu’il est le chemin, en utilisant bien entendu l’article défini- singulier. Pour ceux qui connaissent la grammaire française, savent que cet article défini a un grand sens, pour bien
comprendre cette parole de notre Seigneur Jésus.


 


Mais, à cause de la fausse interprétation du Jean 17 : 11, toutes
les religions (païennes et chrétiennes) se sont mises ensemble dans un mouvement oeucuménique chapeauté par le pape de l’Eglise Catholique, et aussi par peur des attentats terroristes, personne
au monde n’ose dire que ″le salut ne se trouve en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4 : 12).
Mais, les vrais disciples de Jésus-Christ, le disent à haute voix, car ils ont la révélation que Jésus-Christ, est le Seul vrai Dieu. C’est ce Dieu unique de la Bible, que l’Israël reconnaîtra
sous le ministère de deux oliviers (Apocalypse 11 : 3) et le monde arabe après la guerre d’Harmaguedon.


 


Un grand évangéliste Américain, avait dit aux musulmans dans un stade où
il tenait sa croisade que les chrétiens et les musulmans adorent un même Dieu. C’est aussi le langage de tous les papes de la grande dénomination Catholique.  C’est ça la confusion dont nous parle la Bible dans Apocalypse 3 : 15. Il est étonnant d’entendre de telles paroles de la bouche des grands serviteurs de
Dieu, car nous n’adorons pas le même Dieu que le musulman. L’Eglise-Epouse de Jésus-Christ, adore Un Seul Dieu, manifesté dans la chair pour notre salut. Nous devons savoir qu’il n’y a pas non
plus d’escalier ou de niveaux dans ce Dieu que nous adorons. Il est le Seul Dieu, manifesté dans le Fils, qui est Jésus-Christ. C’est ce Dieu, dont il est question dans Jérémie 3. Malgré ses
différentes révélations à l’homme, il reste le même Dieu. (Ephésiens 4 : 6,…). Il est aussi appelé Père éternel : il n’y a pas deux pères éternels, mais un seul père éternel. Cette
prophétie du prophète Essaie, s’est accomplie dans Jean 14 : 8-9. Pendant le règne du mil an, toutes les nations du monde sauront que JESUS-CHRIST, est le Seul Eternel (Dieu). C’est pourquoi
le Saint-Esprit par la bouche de l’apôtre Jean, nous dit petits enfants, gardez-vous des idoles (J Jean 5 : 21, Esaie 9 : 5 et Zacharie 14 :8-9).


 


Selon la Bible, nous ne devons pas haïr les musulmans, les juifs, même
les chrétiens qui prient et défendent le mouvement oeucuméque, nous sommes tout simplement appelés à prier pour eux et à entretenir un dialogue franc avec eux. Car, Christ, est aussi mort pour
eux. Je crois comme le dit l’auteur de cet article, que nous sommes à la fin de ces faux systèmes religieux, commercial, culturel et politique de ce monde. Il faut être aveugle, pour ne pas voir
ça. Mais, je ne suis pas d’accord avec lui lorsqu’il dit que l’Islam, c’est l’Anti-christ. Ce n’est pas biblique, car il ne faut pas chercher l’Anti-christ dans l’Islam, il faut au contraire
chercher cette personne dans la papauté. Apocalypse 13 et 17. Il faut la révélation, pour connaître cet homme qui est adoré, comme Dieu, partout au monde.