Nous vivons les jours dont Jésus nous avait mis en garde dans la Bible

Publié le par DP

note D.P : je mets cet article car il me parle beaucoup dans ces temps particuliers. Que l'auteur me pardonne de ne pas mentionner son nom car je ne le connais. S'il me le fait connâitre, c'est avec joie que je le ferai apparaître...Avant toutes choses, nous cherchons tous  la gloire de notre Seigneur Jésus Christ.

haiti.jpgLe Christ décrit les derniers jours comme un temps si troublé et si terrifiant,

«Les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre… »
(Luc 21:25-26).


Que nous a donné Jésus pour nous préparer contre ces calamités ?

Quel est Son antidote contre l’angoisse à venir ?

Il nous donne l’illustration de Notre Père qui regarde le moineau, de Dieu qui compte tous les cheveux de notre tête. Ces illustrations prennent tout leur sens quand on considère le contexte où Jésus les a donnés. Il a donné ces illustrations à ses douze disciples quand Il les envoyait évangéliser dans les villes et villages d’Israël. Il leur avait donné le pouvoir de chasser les démons et de guérir tout maux et maladies. Imaginez ce moment merveilleux pour les disciples. Il leur avait été donné le pouvoir de faire des miracles et des merveilles ! Puis Le maitre les avertit :


« Vous n’aurez pas d’argent dans vos poches. Vous n’aurez pas de maison, pas même un toit pour dormir. Vous serez appelés hérétiques et démoniaques. Vous serez battu dans les synagogues, emmenés devant les juges, jetés en prison. Vous serez haïs et reniés, trahis et persécutés. Vous devrez vous enfuir de villes en villes pour éviter d’être lapidés ».


Imagine les yeux écarquillés de ces hommes pendant qu’ils écoutaient Jésus. Ils ont du sentir la peur les envahir. Je les imagine se demander « Quel genre de ministère est-ce donc ? Est-ce là notre futur ? C’est la perspective la plus sombre jamais entendu. »

 

Mais, dans cette même scène, Jésus dit à Ses amis bien-aimés trois fois :

 
« Ne craignez point ! »


(Matthieu 10:26, 28, 31). Il leur a donné l’antidote à toute peur :


«Les yeux du père sont toujours sur le moineau, à combien de plus ses yeux sont-ils sur vous, ses bien-aimés

(voir 10:31).


Chers bien-aimés, voici la vérité la plus profonde sur qui nous pouvons nous appuyer pendant les périodes les plus tumultueuses.

LittleBird.jpgJésus dit :


«Quand le doute vous envahit, quand vous êtes à bout de force et que vous pensez que personne ne comprend, voici comment trouver la paix et le repos ».


« Regardez les petits oiseaux à votre fenêtre. Passez votre main au travers de votre chevelure. Puis, rappelez-vous de ce que je vous ai dit : ces petites créatures ont une immense valeur aux yeux de votre Père. Vos cheveux vous rappellent que vous avez une beaucoup plus grande valeur pour Lui. Son regard est constamment sur vous. Il voit et entend et Il est proche. »


C’est de cette manière que Notre Père prend soin de nous dans les moments difficiles.

Il connait chaque détail de nos vies – notre famille, notre maison, notre mariage- et Il se préoccupe de chaque détail.

Ne craignons point !

Il a promis de nous trouver une sortie de secours.

 

 


Publié dans ARTICLES

Commenter cet article

claude fontanet 04/12/2011 23:56


Jésus_Christ disait:"Prenez garde que personne ne vous égard.Celui qui nie le Fils, n'a pas le Père.Celui qui nie le Père et le Fils est antéchrist.Je suis le Premier et le Dernier.Beaucoup
viendront après moi.Ne les écoutez pas;ce sont de faux christs et de FAUX PROPHETES.Beaucoup seront séduits.Il y aura des guerres


( Lybie, Irak,syrie), des tremblements de terre.ILS VOUS TUERONT EN PENSANT RENDRE UN CULTE A DIEU."


Aujourd'hui, plus de 50000 chrétiens sont assassinés chaque année


( essentiellement dans les pays à dominance musulmane).Ils sont tués parcequ'ils sont chrétiens.Des milliers de chrétiens sont emprisonnés pour cause de blasphème au pakistan, en orient.En
réalité, ils sont emprisonnés, tués, dépossédés de leur terre parcequ'ils sont chrétiens. Ayons une pensée pour nos frères et soeurs chrétiens qui souffrent et qui sont pourchassés comme des
betes sauvages en orient.