Rêve de Julie Meyer

Publié le par Daniella

Je voulais partager mes réflexions sur la saison dans laquelle nous sommes avec un rêve que j’ai fait :

Je l’appelle : « J’aime raconter cette histoire » par Julie Meyer

 

Dieu appelle son peuple à prier. Dieu lève des maisons de prière, des mouvements de prière, et des ministères qui comprennent le grand besoin de prière et d’intercession, avec des fondations solidement établie avant même que ce mouvement ne naisse. Des gens fléchissent le genou avec révérence pour notre Dieu Saint, avec l’assurance qu’Il donne plus quand simplement nous le lui demandons. Dieu a créé cela de cette façon, nous sommes ouvriers avec Lui, joignant Jésus le Grand intercesseur. Il nous suffit simplement de demander – en sachant que Dieu est à l’écoute et répond à nos humbles prières. (Esaïe 64:4)


Les revivalistes des temps anciens étaient des  hommes et les femmes qui se consacraient à la prière. Avant qu’un seul mot ne fût prêché, les Cieux étaient pris d’assaut par des prières et des supplications demandant à Dieu de venir, d’agir et de se mouvoir. Nous entrons maintenant dans une nouvelle ère car jamais auparavant dans l’Histoire Dieu n’a touché le cœur des gens à travers le monde avec une telle invitation à l’intercession.

 

 

À travers les nations de la Terre, des hommes et des femmes, jeunes et vieux, donnent leur vie comme un parfum devant le Seigneur dans la prière jour et nuit. Les Maisons de prière, les mouvements de prière, et les églises prient se dressent dans le monde entier avec la révélation que Dieu agit lorsque son peuple le lui demande.

 

 

J’ai entendu un cri nouveau, une explosion venant Ciel, une invitation pour les nations à faire partie du mouvement de prière qui souffle sur la face de la Terre comme une vague irrésistible conduisant à un Réveil encore plus Grand. Il m’a été dit dans mon rêve d’étudier et de regarder en arrière vers les années 1700 et le Premier Grand Réveil – car c’est notre histoire …. Nous sommes invités à dire «oui» à la prière …. nous sommes tous invités à faire partie de l’Histoire …


J’ai vu de nombreux intercesseurs se lasser et lâcher prise. C’est alors qu’une aide céleste a été envoyée pour renforcer le cœur des intercesseurs, les mouvements de prière, et les maisons de prière afin qu’un peuple glorieux puisse faire monter des prières sans interruption.


Nous sommes dans une période d’Apocalypse 3:2 – «Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu … »


Dieu nous invite à rejoindre son Fils, le Grand Intercesseur, dans la prière pour donner naissance à ses plans sur la Terre. Il nous invite à faire partie de l’Histoire, des âges. Nous devons être vigilants, veiller soigneusement sur Ses promesses et Ses objectifs à travers l’intercession, tourner nos cœurs vers Lui, et nous mettre résolument  en accord avec son cœur pendant ces jours-là.

J’ai fait un rêve bouleversant

Je dormais d’un profond sommeil et le rêve a commencé avec le président de notre Collège Biblique chantant un vieil hymne intitulé « I Love To Tell The Story » (J’aime raconter cette histoire). Sa voix était comme un mégaphone éveillant mon cœur aux anciennes, très anciennes histoires. Je n’avais pas entendu cet hymne depuis des années, quand j’étais une jeune fille et que je le chantais à l’Eglise méthodiste. L’homme était vêtu d’un costume bleu et tenait un vieux livre de cantiques. Sa voix était puissante. Sa voix était forte. Il n’a jamais cessé de chanter ce vieux cantique pendant toute la durée du rêve. Pendant qu’il chantait, ces paroles et cette mélodie gardaient mon cœur en éveil tout au long de ce rêve. C’était comme si l’hymne a été la toile de fond de mon rêve.


Tout à coup, je suis me suis retrouvé dans un endroit où je vis sept ambulances alignées avec leurs gyrophares allumés… Elles étaient alignés les unes derrières les autres. Une alarme s’est déclenchée dans mon esprit quand mes yeux ont vu cette scène …

J’ai remarqué qu’il y avait des gens sur le trottoir qui ne faisaient pas attention à ces ambulances. Tout le monde continuait à prendre un café et à parler, ils ne faisaient pas attention à ce qui se passait. Les gens se contentaient de faire leur trucs … ils n’étaient pas dérangés par l’alarme que je me ressentais dans mon corps à cause des gyrophares. C’était comme si ils ne les avaient même pas remarqués… Ils riaient, ils parlaient, prenaient un café, continuant selon leur agenda quotidien.

Le chant continuait de s’élever

J’aime raconter cette histoire. Ce sera mon sujet de gloire. Raconter l’ancienne histoire de Jésus et de Son amour.

Je suis allée voir dans la première ambulance et j’ai entendu l’ambulancier dire: «Je n’ai pas de pouls » – J’ai également vu quelqu’un se trouvant sur une civière. J’ai vu de petites jambes, frêles et faibles. L’ambulancier m’a regardé et m’a dit: «Ce sont les intercesseurs. Nous essayons de faire revivre les intercesseurs. » J’ai regardé à nouveau et c’était comme si les yeux de mon cœur avaient été ouverts : j’ai pu voir à l’intérieur de leur corps et je voyais que leurs cœurs étaint en train de défaillir. Parce que les promesses de renouveau avaient mis longtemps à se réaliser. C’était comme s’il avait fallu attendre trop longtemps les promesses : ils étaient en train d’abandonner et leurs cœurs étaient en train de s’arrêter.

Alors j’ai couru à l’ambulance d’à côté et la même chose se produisait … J’ai regardé à l’intérieur et l’ambulancier m’a dit: «Je n’ai pas de pouls ».


Alors que je regardais dans l’ambulance, j’ai remarqué que ces ambulanciers n’étaient pas tout à fait des êtres humains mais des êtres célestes envoyés du Trône de Dieu. Ils étaient grands, ils étaient larges, ils brillaient comme éclairés de l’intérieur par le feu. Peut-être étaient-ils les messagers de feu que nous trouvons dans le Psaume 104: 4 ?

 

Cela a redonné de l’espoir à mon cœur de savoir que Dieu avait envoyé son aide angélique pour redémarrer le cœur de celui qui est fatigué, de celui qui est abattu, de celui qui est désespéré,  de celui qui est faible. Il s’agissait des intercesseurs qui se sont endormis, ceux qui ont arrêté de se battre parce que la lutte est trop longue…

Soudain, l’un des agents de la 7ème ambulance a crié : «J’ai un pouls – mais il est faible ». A ces mots, tous les ambulanciers se penchèrent hors de la porte arrière de l’ambulance et ils ont tous crié : «Qu’as-tu fait ?»

Le préposé à la dernière ambulance a déclaré : «Racontez les anciennes, les très anciennes histoires. Parce qu’au moment où j’ai commencé à raconter les anciennes histoires, j’ai eu à nouveau un faible rythme cardiaque. »

 

Alors, les autres ambulanciers ont commencé à raconter les anciennes histoires … et j’ai commencé à écouter ces histoires ….

RACONTEZ les anciennes histoires!

Ces histoires remontaient aux années 1700. Ils ont commencé à parler du comte Zinzendorf et des Moraves, de John Wesley, George Whitfield, et de Charles Spurgeon, et de bien d’autres.


L’atmosphère s’est alors remplie de cris «J’ai un pouls – mais il est faible !». J’ai couru à une autre ambulance et j’ai regardé. Cette fois-ci j’ai aperçu un faible mouvement.

Soudain, l’Envoyé Céleste a donné un ordre, comme un commandement, en disant :

« Racontez les anciennes, les très anciennes histoires, parce que les anciennes, les très anciennes histoires sont VOTRE histoire, ils sont votre vécu, remontant aussi loin que le comte Zinzendorf et les Moraves, John Wesley, George Whitfield, Charles Spurgeon. »  

 

Car le relais a été transmis de génération en génération …. Les mouvements de prière d’aujourd’hui sont la réponse aux prières de ceux de la grande histoire des âges. Il y a un calendrier des Généraux de la Prière des générations passées. Et leur prière était que les Généraux de la Prière dans ‘ces’ jours se lèvent. Le mouvement de prière d’aujourd’hui est la réponse à leurs cris. Vous êtes dans la suite de l’histoire ancienne, très ancienne, car ce sont leurs prières qui engendrèrent votre prière.


Mettez-vous dans le calendrier de l’histoire ancienne, parce que l’histoire ancienne, très ancienne – quand elle est racontée – enflamme à nouveau les cœurs. Même si cela démarre avec un battement faible, quand chaque personne se regarde au travers de l’Histoire, ce faible pouls va commencer à devenir plus fort en plus fort … Car ce sont vos ancêtres, les guerriers de la prière des jours anciens qui ont levé leur cri de «ce jour et cette heure où un peuple de prière se lèverait sur la terre pour accueillir à nouveau le Roi des rois. »


Le Réveil en lui-même ne va pas réveiller les cœurs éteints, mais si vous vous regardez vous-même comme partie prenante de l’ancienne Histoire – plus vous écoutez et vous  vous projetez dans le grand scenario l’Histoire de la prière et du réveil – vous vous verrez comme LA REPONSE… Vous êtes la continuation de leurs prières. Car les intercesseurs que Dieu lève aujourd’hui, les mouvements de prière dans la terre aujourd’hui – sont la réponse aux prières qui se sont élevées de  générations en générations et qui nous emmènent vers le plus grand Réveil … un bien Plus Grand Réveil …

Ce sont VOS ancêtres. VOUS devenez l’histoire, le plan, la réponse, la Réveil d’aujourd’hui – alors vous n’aurez plus jamais un cœur éteint.

Et l’Envoyé parla à nouveau

«Racontez les anciennes, les très anciennes histoires … Souvenez-vous des anciennes, des très anciennes histoires et regardez-vous comme étant dans la même histoire que comte Zinzendorf et les Moraves, John Wesley, George Whitfield,  Charles Spurgeon, et bien d’autres qui étaient de grands hommes et femmes de prière … Charles Finney, Maria Woodworth Etter, Smith Wigglesworth, Aimee Semple McPherson, Kathryn Kuhlman …”

Vous êtes dans leur histoire …. Leur histoire est VOTRE histoire car vous êtes la réponse à leurs prières pour qu’un peuple glorieux de prière  – une épouse qui brille et qui prie – sur lève la terre avec l’amour de la prière. Et ce cri de prière sera la naissance du Plus Grand Réveil, celui qui accueillera Son retour.

Je pouvais encore entendre cet hymne être chanté

J’aime raconter cette histoire
Ce sera mon sujet de gloire
Raconter l’ancienne, l’ancienne histoire
De Jésus et de Son amour


C’était presque comme si je pouvais entendre ces prières qui ont été dites des siècles auparavant – criant pour ceux qui prendraient le relais, pour commencer à crier à nouveau jusqu’à la venue du Seigneur Jésus-Christ. Vous êtes une partie de l’Histoire … nous sommes une partie de l’Histoire … C’était comme si nous étions la réponse aux cris de prière à travers les âges.

Des cris qui disaient « Que le peuple qui aime la prière accueille Son retour » « Qu’un peuple qui prie élève la voix pour le Réveil » « Qu’un milliard d’âmes entrent dans le Royaume … »


Il s’agit de notre vécu. C’est notre histoire.

 

C’est notre saison pour prendre le relais et prier – vous verrez le printemps arriver. Nous sommes dans leur histoire et ils sont dans le nôtre.

La vie d’Aimee Semple McPherson, qui a été marquée d’une audace sans précédent, a dit : «Ne perdons pas notre temps à nous quereller sur des façons de faire et des doctrines. » Elle a accompli ce qu’aucun homme n’avait pu faire, en construisant un temple qui pouvait accueillir 5.000 personnes et être rempli 4 fois le dimanche et ainsi que deux fois par semaine. Ce temple a suscité  la jalousie des propriétaires de cinéma d’Hollywood. Elle a aussi exercé un ministère très prisés de services de guérison. Elle a eu accès à l’inaccessible, elle a ouvert les portes dans les médias pour le Christ comme personne avant elle. Il est intéressant de noter que c’est  la même année au cours de laquelle Aimee a lancé sa station de radio, que Kathryn Kuhlman, alors adolescente, commença  à prêcher, et que Maria Woodworth Etter rendait son dernier souffle à l’âge de 80 ans.

 

Il s’agit de notre histoire. C’est notre histoire et la joie dans le voyage qui nous attend, parce qu’au travers de la prière, nous sommes entrés dans la grande Histoire des âges pour accueillir le Plus Grand Réveil et pour accueillir Jésus, le Roi qui vient.

 

J’aime raconter cette histoire

Texte: Katherine Hankey, 1834-1911
Musique: William G. Fischer, 1835-1912
(NdT : Traduction littérale)

 

J’aime raconter cette histoire des choses invisibles d’En Haut,
De Jésus et de Sa gloire, de Jésus et de Son amour.
J’aime raconter cette histoire, parce que je sais qu’elle est vraie;
Rien d’autre ne peut combler mes désirs comme Lui.

J’aime raconter cette histoire, c’est mon sujet de gloire,
Pour raconter l’ancienne, la très ancienne histoire de Jésus et de Son amour.

J’aime raconter cette histoire; encore plus belle pour moi
Plus encore que toutes les images d’or de tous nos rêves d’or.

J’aime raconter cette histoire, car Il a tant fait pour moi;
Et c’est pour cela que je vous la raconte.

J’aime raconter cette histoire, c’est mon sujet de gloire,
Pour raconter l’ancienne, la très ancienne histoire de Jésus et de Son amour.

J’aime raconter cette histoire; j’aime la raconter encore et encore
Chaque fois que je la raconte, elle semble encore plus merveilleusement douce
J’aime raconter cette histoire, pour ceux qui ne l’ont pas entendu
Le message du Salut de la Parole même de Dieu.

J’aime raconter cette histoire, c’est mon sujet de gloire,
Pour raconter l’ancienne, la très ancienne histoire de Jésus et de Son amour

J’aime raconter cette histoire, pour ceux qui la connaissent mieux
Qui ont l’air avoir faim et soif de l’entendre comme les autres.
Et quand, dans des images de gloire, je chante ce nouveau, nouveau chant,
Ce sera cette ancienne, ancienne histoire que j’aimais tant.

VOILA MON RÊVE.

Julie Meyer
IHOP-KC
Traduction : KL

 

SOURCE : http://www.maisondeprierenantes.com


Publié dans PRIERE ET REVEIL

Commenter cet article

seo company 28/05/2014 10:09

Using the Bible words from the book of Isaiah was a great way to start this blog entry. You can find solution for every problem in Bible. I always depend on it when I feel tensed about it. It gives that positive energy to face life and to live on.