Se préparer pour le retour du Seigneur, par David Wilkerson

Publié le par DP

retour-jesus.jpg

 

Une chrétienne a écrit à notre ministère :

 

- «Dimanche dernier, le pasteur a demandé qu’on rende témoignage de ce que le Seigneur avait réalisé pendant la semaine. Son propre fils, âgé de 5 ans, se leva et il dit: «J’ai eu un rêve la nuit dernière. Jésus m’a dit qu’Il allait revenir bientôt.»

 

Le Saint-Esprit a utilisé cet enfant pour rappeler au peuple de Dieu cette glorieuse vérité.

 

Il est triste de constater que la génération actuelle en sait moins sur le retour de Christ que les générations précédentes. Le retour de Jésus est rarement prêché dans les églises. En effet, des multitudes de personnes, qui se considèrent chrétiennes, ne veulent pas entendre parler de ce sujet.

 

Pourquoi?

 

La vie est belle pour la majorité des gens, y compris pour les chrétiens. Leur priorité est de passer du bon temps constamment.

 

Tout comme la femme de Lot, beaucoup sont obnubilés par leurs possessions. Ils sont devenus tellement attachés aux choses de ce monde, que dans leur esprit, le retour de Jésus les perturberait.

 

J’ai entendu des chrétiens ridiculiser la possibilité du retour de Jésus à n’importe quel moment. Ils se moquent de l’idée qu’Il reviendra bientôt. En effet, il y a une doctrine qui déclare que notre Seigneur ne reviendra pas avant des milliers d’années. Celle-ci repose sur la conception suivante : l’Église aura tout le temps d’évangéliser le monde et de mettre en place un nouvel ordre avant que Christ revienne régner comme roi. L’apôtre Paul a parlé de ces choses lorsqu’il dit :

 

« Dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant: Où est la promesse de son avènement? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création. » 2 Pierre 3 :3-4

 

Pierre a une parole affûtée pour toutes ces personnes qui, de plein gré, veulent ignorer :

 

 « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée. » 2 Pierre 3 :10

 

De plus, Pierre nous explique pourquoi Jésus n’est pas encore revenu :

 

«Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » 2 Pierre 3 :9

 

Notre Seigneur est extrêmement patient envers les non-croyants.

 

Personnellement, je suis ébahi par la patience de Dieu envers nous, dans cette génération. La décadence morale est désolante même pour les laïcs. Même si vous essayez de garder une conscience pure, votre âme est saturée par toutes ces nouvelles qui exposent le mal qui arrive chaque jour.

Certaines choses sont si viles, qu’elles en deviennent incompréhensibles : les meurtres dans les écoles, les viols vicieux, l’abus des enfants, les militants homosexuels et les atrocités innommables.
 

Souvent, nos cœurs crient :

 

- « Seigneur, quand feras-tu justice ? Quand jugeras-tu les méchants ?»

 

Nous nous demandons pourquoi Dieu tarde tellement à s’occuper de cette méchanceté abominable qui s’étend aujourd’hui.

 

Pour beaucoup, nous imaginons cette scène où les méchants seront enfin agenouillés devant le Seigneur, face à sa sainteté.
 

Cependant, Pierre déclare que Jésus ne se focalise pas sur le jugement à l’heure actuelle, et cela même pour les pires des pécheurs. Au lieu de cela, notre Seigneur se préoccupe de la miséricorde. Il est patient envers les pires des pécheurs et Il se tient prêt à manifester sa grâce envers tous les pécheurs repentants, à leur faire la cour et à les poursuivre.

 

« Puisque tout va disparaître de cette façon, comprenez bien ce que vous devez faire ! Il faut que votre conduite soit sainte et marquée par l’attachement à Dieu. Vous devez attendre le jour du Seigneur en faisant tous vos efforts pour qu’Il puisse venir bientôt. Ce sera le jour où le ciel sera détruit par le feu et où les corps se fondront dans la chaleur des flammes. Mais Dieu a promis un nouveau ciel et une nouvelle terre, où la justice habitera, et voilà ce que nous attendons. C’est pourquoi, mais chers amis, en attendant ce jour, faites tous vos efforts pour être purs et irréprochables aux yeux de Dieu. » 2 Pierre 3:11-14

 

Nous pouvons passer nos journées à nous préoccuper des signes des temps au Moyen Orient et ailleurs. Mais Dieu dit :

 

- « Regarde ton propre cœur. Sois sûr que tu t’appliques à garder ma Parole.»

 

Paul ajoute :

 

« Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. » Romains 14:12

 

Il nous met en garde en nous disant de ne pas juger les autres et aussi à être vigilants, afin de ne pas devenir une pierre d’achoppement qui ferait chuter nos frères. Nous pouvons être certains que Dieu va juger le méchant. Aucun doute à ce sujet, le jour de la rétribution arrive. En ce jour, tous les moqueurs, ceux qui détestent Dieu et les méchants seront appelés à rendre des comptes. Les livres seront ouverts et chaque œuvre honteuse sera rendue manifeste et tout ce qu’ils auront fait contre l’autorité de Dieu sera révélé. Leurs œuvres seront jugées sévèrement et les méchants seront chassés de la présence de Dieu pour l’éternité. Jésus assura ceci à ses disciples :

 

« Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? »Luc 18 :7

 

En d’autres mots, Il disait :

 

-« Oui, un jour Dieu se chargera de tous ceux qui se sont moqués, qui ont persécuté, emprisonné et tué son peuple. »

 

Pourtant Jésus dit la phrase suivante :

 

« Mais quand le Fils de l'homme viendra,trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Luc 18:8

 

Cette question de Jésus à la fin de ce passage démontre ce qui compte le plus pour Lui. Il dit:

 

- « Quand je reviendrai, je rechercherai ceux qui ont cru en mon retour. Ma question est la suivante, est-ce que ces personnes seront prêtes et m’attendront-elles ? Seront-elles séparées du monde, se languiront-elles de ma venue pour rentrer à la maison comme mon Épousé ? Seront-elles sans tâches ou souillées par l’esprit du monde? Les trouverai-je en train de crier: «Viens Seigneur Jésus? »

 

« Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. »Matthieu 24:36

 

Jésus continue sa déclaration avec la conjonction de coordination :

 

« Mais » (24:37).

 

Il poursuit en décrivant dans quel état sera l’humanité lors de son retour. Il ne donne pas de date mais Il nous dépeint comment sera la société.

 

Un peu plus loin, Il raconte une histoire tirée des Écritures :

 

« Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. » Matthieu 24 :38-39

Jésus mentionna aussi l’époque de Lot :

 

 « Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de souffre tomba du ciel, et les fit tous périr. Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra. » Luc 17 :28-30

 

Dans cette description, remarquez bien que Jésus ne fait aucune mention du péché. Nous savons tous que le fait de manger, de boire, de se fiancer ou de se marier n’est pas un péché. Il en est de même pour le fait d’acheter, de vendre, de planter ou de construire. Il n’y a rien de mal à faire ces choses, en fait, le Seigneur nous a chargé de l’attendre et de nous occuper jusqu’à ce qu’Il revienne. Par conséquent, Jésus ne condamne pas ces activités. Au contraire, Il nous montre ces scènes quotidiennes, comme s’Il nous disait :

 

- « Quand je reviendrai, la vie sera comme cela. Ce sera un jour comme les autres, personne ne s’attendra à ce que quelque chose se passe. »

 

Nous savons que les sociétés dans lesquelles vivaient Noé et Lot furent détruites lors du jugement de Dieu. Mais alors, qu’est ce que Jésus veut nous dire concernant ces scènes ordinaires ?

 

Il décrit simplement, les personnes qui ont délibérément choisi de rejeter les avertissements de Dieu au sujet du jugement à venir.

 

Souvenez-vous, Noé a prêché pendant 120 ans qu’une destruction totale allait arriver. Mais l’Ecriture déclare:

 

« Parce qu'une sentence contre les mauvaises actions ne s'exécute pas promptement, le coeur des fils de l'homme se remplit en eux du désir de faire le mal. » Ecclésiaste 8:11

C’est exactement ce qui se déroule dans notre société actuelle.

 

Il y a une frénésie d’achats, de ventes, de constructions, de nourriture et de boissons. Des multitudes de personnes sont obsédées par le gain personnel, au point de refuser tous les messages qui gêneraient leurs recherches. Elles ignorent même les voix laïques qui annoncent un désastre financier imminent.
 

Une femme de Dieu m’a écrit à propos d’une conversation qu’elle a eut avec une femme juive âgée. Cette survivante de l’Holocauste lui dit :

 

- « Ce qui se passe aujourd’hui aux États-Unis me rappelle ce qui s’est passé en Allemagne, à l’époque de la montée d’Hitler au pouvoir. Tous les avertissements étaient ignorés, les remarques antisémites d’Hitler étaient prises à la légère. Je n’étais qu’une enfant mais je me souviens encore des soirées grandioses qui avaient lieu, et cela même après les débuts des emprisonnements des juifs et de leur déportation vers les chambres à gaz. Je me rappelle d’un homme juif âgé qui disait :  « Cela ne peut pas arriver ici, pas dans un pays instruit et civilisé comme l’Allemagne. »

 

Ils avaient dansé la nuit précédente, les hommes portaient des smokings et les femmes des robes de cocktails chères. A peine une semaine après, ces mêmes personnes étaient poussées dans des wagons, comme du bétail, vers les camps de concentration. Ils pensaient que leurs bons moments et leur prospérité dureraient toujours, mais très rapidement, ils ont reçu le choc, et ils disaient :

 

- « Il y a quelques semaines, nous dansions et buvions. Que s’est il passé ? Comment cela a-t-il pu arriver si soudainement ? »

 

Ce cri d’avertissement retentit une fois de plus à l’attention de l’Église du Seigneur :

 

« Jésus revient ! L’Époux est à la porte. Prépare-toi et sois prête à sortir pour Le rencontrer. Lève les yeux, car ta rédemption est proche.»

 

Et pourtant, malgré cela, Jésus prévient que les gens ignoreront l’appel. Il en sera de même qu’aux temps de Noé et Lot, les gens s’occuperont de leurs affaires ne pensant pas à son retour et ignorant les signes prophétiques.

 

Voici le signe qui montre par excellence son retour: une indifférence préméditée.

 

Jésus parla d’une disparition terrible et soudaine de certaines personnes vivant sur terre.

 

«Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée; de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée. De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé. » Luc 17 :34-37

 

Les disciples de Jésus lui demandèrent :

 

« Où sera-ce, Seigneur ? Et il répondit: Où sera le corps, là s'assembleront les aigles. »

 

Il disait en quelque sorte :

 

- « Je suis la tête du corps et la tête va être unie au corps. »

Certains érudits disent que les gens qui seront enlevés sont des pécheurs emportés pour être jugés. Mais l’Écriture suggère autre chose, Esaïe parle des aigles pour se référer à l’Eglise :

 

« Mais ceux qui se confient en l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point. » Esaïe 40 :31

 

Dieu dit aussi à Israël :

 

« Vous avez vu ce que j'ai fait à l'Égypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d'aigle et amenés vers moi. »Exode 19:4

 

Dans Matthieu, Jésus parle des élus enlevés par Dieu:

 

«Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre. » Matthieu 24 :31

 

Paul a été clair là-dessus, en déclarant :

 

« Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensembles enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. » 1 Thessaloniciens 4:16-18

 

Aussi dramatique que cet évènement puisse être, cela arrivera pendant un jour ordinaire. Il en sera de même qu’aux temps de Noé et Lot. Les hommes et les femmes étaient à leur travail, vivant selon leur routine quotidienne.

 

Alors tout arrivera soudainement, en un instant. Paul dit :

 

« Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. » 1 Corinthiens 15:51-52

 

Ce sera une journée comme les autres, toute l’humanité sera inconsciente, mais en un instant Christ réunira son Épouse.

 

Recherchez-vous et aspirez-vous à son retour ?

Je ne ferai jamais rien pour remettre en doute la préparation d’un croyant. Une partie de ceux qui liront ce message diront probablement :

 

« Oui, je suis prêt(e). Je me suis repenti(e) et j’ai confessé mes péchés et je suis pardonné(e). J’ai mis ma confiance dans la justice de Jésus. Et s’Il revient tout de suite, je sais qu’Il ne me condamnera pas. Je sais en qui j’ai cru, je suis sûr(e) de Lui appartenir. »

 

Je dirai la même chose à mon sujet !

 

Pourtant, en relisant les avertissements de Jésus, j’ai trouvé quelque chose dont je n’arrive pas à me débarrasser. Jésus ordonne :

 

« Veillez donc » Matthieu 24:42.

 

Puis Il dit au verset 43:

 

« Sachez-le bien ».

En d’autres mots :

 

- « Si vous voulez être prêts, si vous voulez veiller, comme je le voudrais, il y a quelque chose que vous devez savoir. »

 

Jésus décrivit un homme qui pensait être prêt alors qu’il ne l’était pas. La maison de cet homme a été cambriolée. (24:43) Après, Jésus décrivit une personne qui s’était réellement préparée. (24 :45-47)

 

Finalement, Il a donné un avertissement terrible concernant les méchants serviteurs, ils seront envoyés au même endroit que les hypocrites. ( 24:48–51)

 

Le serviteur qui est vraiment prêt est comme le maître de la maison qui fournit de la viande à tous ceux qu’il dirige.

 

« Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? » (24:45)

 

Au verset 47, Jésus dit à ses serviteurs qu’ils auront une récompense pour avoir bien administré les biens du Maître. Le fait que le serviteur « distribue de la viande au temps convenable » est très important. Qui sont ces maîtres de maison dont Jésus parle ? Ceux sont des parents. Cela inclut aussi les pasteurs, qui conduisent « la maison de Dieu ». (voir Ephésiens 2:19) Alors, comment ces parents donnent ils de la nourriture au temps convenable ? En termes bibliques, la viande représente la Parole de Dieu.

 

Le mot grec signifie aussi « nourriture », il a la même racine que le mot « élever ».

 
L’expression «au temps convenable» signifie au bon moment.
 

Christ déclare :

 

- « Bénis soient les parents qui nourrissent leurs enfants de la Parole de Dieu. Ils les élèvent selon les réprimandes bibliques avant qu’il ne soit trop tard. »

 

Les églises américaines envoient des missionnaires dans le monde entier pour atteindre des perdus.

 

Pendant ce temps, l’Église est en train de perdre la jeune génération.

 

Dieu nous tiendra responsable de cela. Quand Jésus dit :

 

- « donnez-leur de la viande»,

 

Il veut dire

 

- « Gardez la Parole ».

 

En d’autres mots :

 

« ne compromettez pas mes commandements saints. Vous ne pouvez pas laisser les jeunes vous intimider au point de tordre la Parole de Dieu.»

 

Que le Seigneur puisse dire à chaque parent aujourd’hui ce qu’Il a dit à Abraham:

« Car je l'ai choisi, afin qu'il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l'Éternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu'ainsi l'Éternel accomplisse en faveur d'Abraham les promesses qu'il lui a faites... » Genèse 18:19

 

De tels parents auront la gestion des biens du Maître.

 

Ces mots s’appliquent aussi aux responsables de la maison de la Foi. Comme des parents, les bergers dans la maison de Dieu doivent nourrir leur troupeau avec de la viande et pas seulement du lait.

 

Ils doivent établir leur enclos sur la crainte et les avertissements de la Parole afin de les mener à la pleine maturité en Christ.

 

Jésus déclara, au sujet de ceux qui font cela fidèlement :

 

- « Béni soit le berger qui, lorsque je reviendrai, sera trouvé en train de nourrir sa maison. Il les nourrit avec une doctrine pure qui vient de ma Parole. Je dis à ces pasteurs: quand je reviendrai, je confierai la gestion de mes biens, tous les biens que mon Père m’a donné y sont inclus. »

 

Quand Jésus reviendra, Il rassemblera auprès de Lui tous les pasteurs qui ont eu pour priorité de veiller sur les âmes qui leur étaient confiées. Ces pasteurs n’ont pas conduit les brebis pour s’enrichir. Ils n’ont pas construit leurs rêves sur le dos des pauvres, des veuves ou des orphelins.

 

Non, ces pasteurs se sont tenus devant la chaire avec crainte et tremblement, sachant qu’ils auront à en répondre devant le Dieu Saint. A chacun de ces bergers, Christ confiera tous ces biens et Il fera d’eux les administrateurs de tout ce qui Lui appartient.

Voici un message auquel nous devons tous prêter attention.

 

Quand Jésus utilise l’expression « Mais sachez-le bien », Il nous dit expressément :

 

- « Vous n’avez pas intérêt à ignorer cette Parole. »

 

Puis, Il fait la déclaration suivante :

 

« Mais, si c'est un méchant serviteur, qui se dit en lui-même: »Mon maître tarde à venir, s'il se met à battre ses compagnons, s'il mange et boit avec les ivrognes. »Matthieu 24:48-49

 

Ce serviteur méchant avait bien commencé en servant fidèlement « au temps convenable » (voir Luc 12 :45).
 

Il était destiné à être récompensé en devenant un administrateur des biens de Dieu. Mais à présent, il a complètement dévié, il s’est mis à battre ceux qui l’entourent et à boire avec les ivrognes. Que s’est-il passé ? Quelque chose s’est passé dans le cœur de ce serviteur, un changement peut-être imperceptible, mais celui-ci a modifié son état d‘esprit. Qu’est ce qui a changé ? Jésus nous dit :

 

« C'est un méchant serviteur, qui se dit en lui-même: Mon maître tarde à venir. » 24:48

 

Le mot grec pour “battre” dans ce passage suggère des coups à répétition.

 

En d’autres termes, le serviteur est tombé dans l’hypocrisie.

 

Je le vois comme celui qui provoque sa femme, insulte sans gêne et écoute des histoires immorales et des médisances.

 

Comment est-il devenu ainsi? Il s’est convaincu lui-même que le Seigneur n’allait pas revenir très bientôt.
 

Selon son raisonnement, quand il dit « mon maître » il s’agit d’un seigneur tout à fait différent, pas de son Maître juste. Il s’est façonné son propre Jésus, un Christ d’un autre évangile. Ce serviteur ne prêche pas selon son nouvel état d’esprit. En fait, le changement a eu lieu dans sa pensée. Il n’a pas à diffuser « sa croyance » que le Seigneur a retardé son retour,il vit simplement selon cette croyance et cela fait toute la différence.

 

Réfléchissez à ceci: vous vous demandez pourquoi il y a tellement d’églises aujourd’hui non préparées, complaisantes et à la recherche des plaisirs !

Ou encore pourquoi tant de couples chrétiens divorcent à la moindre provocation !
 

Ce n’est pas parce que leurs pasteurs leur enseignent à vivre de cette façon. Mais c’est parce que ces pasteurs ne croient pas que Jésus reviendra dans cette génération.

 

Dans certaines églises, si vous devez vous lever et prêcher sur Matthieu 24 :44 :
 

 « Soyez prêts car Jésus peut revenir à n’importe quel moment »,

 

le pasteur sera offensé. Les gens vont simplement le suivre. Comment ce fait-il que ce serviteur boive avec les ivrognes ? Jésus ne parle pas uniquement d’alcool ici. La Bible mentionne diverses ivresses: ivre de rage, d’amertume et de sang.

 

Le principal alcool dans notre société, le tranquillisant consommé par la plupart des gens, est la prospérité.

 

Les chrétiens en boivent librement ! Jésus nous avertit:

 

- ''« Que se passe t-il quand la prospérité vous empoigne ? Votre cœur est enroulé dans les biens matériels. Soudainement, vous perdez conscience de mon retour. Votre vie est sans dessus dessous parce que vous n’avez plus de « boussole » morale et vous commencez à frapper et à faire tout ce que vous pouvez pour obtenir ce que vous voulez. Vous devenez des ivrognes, assommés pas la prospérité. »

 

Notez le jugement que Jésus réserve à ces hypocrites :

 

 « Le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Matthieu 24:50–51

 

Laissez-moi vous demander : êtes-vous prêt (e) ?

Avez-vous déjà commencé à aimer la pensée même de l’avènement du Christ ? Paul déclara :

 

« Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement. » 2 Timothée 4:8

 

Jacques nous demande également avec insistance :

 

« Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l'avènement du Seigneur est proche. » Jacques 5:8

 

 « Christ apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut. » Hébreux 9 :28

 

En définitive, Paul écrivit :

 

« Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ, qui s'est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Dis ces choses, exhorte, et reprends, avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise. » Tite 2:11-15

 

Je prie pour devenir ce type de berger que Paul décrit. Oui, je m’attends au retour du Seigneur. Et comme l’apôtre, je peux dire avec assurance :

 

- « J’ai une couronne qui m’attend parce que j’ai aimé son avènement. Je suis prêt. Viens, Seigneur Jésus ! »

E-Sermon

 

 

Publié dans ARTICLES D. WILKERSON

Commenter cet article