Un coeur aussi dur que le diamant ...DP

Publié le par Daniella

man-ear.jpg

 

« Et ils ont rendu leur cœur dur comme le diamant, pour ne point écouter la Loi, et les paroles que l'Eternel des armées envoyait par son Esprit, par le moyen des Prophètes qui ont été ci-devant ; c'est pourquoi il y a eu une grande indignation de par l'Eternel des armées »- Zacharie 7.12

 

Le diamant est une magnifique pierre précieuse dont la plus populaire est le diamant blanc ou incolore. Elle est pourvue de propriétés exceptionnelles. Elle symbolise l’inflexibilité, l’incorruptibilité car elle ne rouille pas, ne se raye pas. Elle est presqu’immuable, imperméable à l’eau qui glisse sur sa surface. Considéré comme indestructible, c’est la pierre la plus dure qui existe si bien que seul un autre diamant est capable de la façonner, de la graver. Elle est synonyme d’invincibilité à cause de cette extrême dureté. Par son éclat, elle est aussi symbole de pureté, car taillée en facettes, elle reflète prodigieusement la lumière.

 

Pourquoi Dieu au travers de la bouche du prophète compare-t-il le cœur humain endurci par le péché au diamant ?

 

458723-img1.jpg

Parce que le péché a ce puissant pouvoir d’endurcir le cœur de l’homme.

C’est d’ailleurs avec une pointe de diamant qu’il est gravé sur la table des cœurs comme on le lit dans le Livre de Jérémie au chapitre 17 :

 

« Le péché de Juda est écrit avec un burin d’acier de fer, et avec une pointe de diamant ; il est gravé sur la table de leur cœur, et aux cornes de leurs autels »

(Jérémie 17.1)

 

 

Le péché est le fruit de l’iniquité enracinée très profondément dans le cœur de l’homme et le poussant toujours vers l’idolâtrie et le mal. Elle est nourrie de l’intérieur par la rébellion qui est une puissance mauvaise.  Aussi le diamant traduit-il le cœur obstiné, le cœur idolâtre et méchant, mauvais et incrédule, imperturbable même devant la Toute-Puissance de Dieu. Je me rappelle lorsque nous annoncions la bonne nouvelle de l’Evangile aux Antilles au début de notre conversion, il n’était pas rare d’entendre de la bouche des uns et des autres :


« je suis né catholique et je mourrai catholique… »…

« C’est comme ça que je suis, je suis né ainsi…tu ne peux pas me changer »....


L’homme résiste à l’appel de Dieu et s’enferme à double tour dans une forteresse …car il ne veut pas changer de caractère, changer de vie, changer ses habitudes, ses coutumes, ses traditions, changer de destinée… 


"Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent ! " (Mathieu 13.14)


C’est une volonté consciente de rejet de la part de l’homme déchu face au déploiement de la patience et de l’Amour de Dieu.

Il y a de ceux aussi qui pensent s’en sortir en comptant sur leurs propres forces, leurs propres capacités, leurs richesses. Ils n’ont pas besoin de Dieu, de Sauveur car ils se sentent aussi invincibles que le diamant. Rien ne peut les ébranler ! Ce sont ceux qui se donnent des défis pour satisfaire continuellement leur égo. Il n’y a point de repos pour leur âme.

 

Cela ne concerne pas seulement les incroyants mais aussi les gens qui se dident de la Maison de Dieu.  Ecoutez ce que Dieu dit dans l’Ancien Testament, au cours d’une extase, Dieu à son prophète Ezéchiel. Il l’appelle et lui annonce qu’il va rendre  par la puissance du Saint Esprit son front et (non son cœur aussi dur) que le diamant pour confronter en Son nom Son peuple rebelle. Le nom d’Ezéchiel signifie : « Dieu fortifie ». Il doit remplir fidèlement son mandat auprès du peuple par son obéissance à la Parole :

 

 « Puis il me dit : fils d'homme, mange ce que tu trouveras, mange ce rouleau, et t'en va, [et] parle à la maison d'Israël. J'ouvris donc ma bouche, et il me fit manger ce rouleau. Et il me dit : fils d'homme, repais ton ventre, et remplis tes entrailles de ce rouleau que je te donne ; et je le mangeai, et il fut doux dans ma bouche comme du miel. Puis il me dit : fils d'homme, lève-toi et va vers la maison d'Israël, et leur prononce mes paroles. Car tu n'es point envoyé vers un peuple de langage inconnu, ou de langue barbare ; c'est vers la maison d'Israël ; Ni vers plusieurs peuples de langage inconnu, ou de langue barbare, dont tu ne puisses pas entendre les paroles ; si je t'eusse envoyé vers eux, ne t'écouteraient-ils pas ? Mais la maison d'Israël ne te voudra pas écouter, parce qu'ils ne me veulent point écouter ; car toute la maison d'Israël est effrontée, et d'un cœur obstiné. Voici, j'ai renforcé ta face contre leurs faces, et j'ai renforcé ton front contre leurs fronts. Et j'ai rendu ton front semblable à un diamant, et plus fort qu'un caillou ; ne les crains donc point, et ne t'effraie point à cause d'eux, quoiqu'ils soient une maison rebelle ». (Ezéchiel 3.1-9)


C’est triste à dire mais tous les miracles du monde ne sauraient toucher un cœur mauvais et incrédule ! Les anciens captifs de Pharaon avaient été libérés de quatre siècles d'esclavage, ils avaient eu l’honneur d’assister à des miracles extraordinaires de la part de l’Eternel et pourtant face à l’épreuve du désert, ils endurcirent leur cœur et se révoltèrent contre l’Eternel des armées, leur Sauveur. Ils doutèrent de Lui, provoquèrent sa colère et périrent tous dans le désert… comme nous le souligne le livre des hébreux :

 

«Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. Mais exhortez–vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire : Aujourd’hui ! Afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché…. pendant qu’il est dit : « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte ». Qui furent, en effet, ceux qui se révoltèrent après l’avoir entendue, sinon tous ceux qui étaient sortis d’Egypte sous la conduite de Moïse ? Et contre qui Dieu fut–il irrité pendant quarante ans, sinon contre ceux qui péchaient, et dont les cadavres tombèrent dans le désert ? Et à qui jura–t–il qu’ils n’entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi ? Aussi voyons–nous qu’ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité. (Hébreux 3)

 

JESUS, BIEN PLUS BEAU QUE LE DIAMANT

 

Pour revenir au diamant. Le diamant n’a pas de vie, n’a pas de sang. C’est une matière morte, inerte venant des profondeurs de la terre. Il symbolise un cœur de pierre, insensible, sans passion, sans âme. Aussi majestueux et fier qu’il soit, le cœur de diamant ne saurait hériter du Royaume des cieux car Dieu résiste aux orgueilleux et fait grâce aux humbles. Dieu ne s’arrêtera pas à sa belle apparence, à sa beauté extérieure mais sondera profondément son cœur. Le Fils de Dieu n’avait ni beauté, ni éclat mais il est le plus beau cadeau que Dieu ait fait à l’Humanité. 

 

« Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Car Dieu n'a point envoyé son Fils au monde pour condamner le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui.  Celui qui croit en lui ne sera point condamné ; mais celui qui ne croit point est déjà condamné ; parce qu'il n'a point crut au Nom du Fils unique de Dieu » (Jean 3.16-18)

 

a.Actes3 .6

 

Lorsque Pierre rempli du Saint Esprit rencontra à la porte du Temple un homme impotent lui réclamant l’aumône, il lui dit :


« Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche » (Actes 3.6)


Le Père céleste continue à appeler les âmes au salut au travers de Jésus. Il est l’Agneau de Dieu, doux, humble de cœur et pur qui se laissa mener à l’abattoir sans aucune résistance pour le péché d’incrédulité et l’iniquité de tous :


 lamb_book2.jpg

 

"Il montera devant lui comme un rejeton, et comme une racine [sortant] d'une terre aride. Il n'a ni forme, ni éclat ; quand nous le voyons, il n'y a point d'apparence en lui pour nous le faire désirer. Il est méprisé et délaissé des hommes, homme de douleurs, et sachant ce que c'est que la langueur, et comme quelqu'un de qui on cache sa face ; il est méprisé, et nous n'avons eu pour lui aucune estime. Certainement, lui, a porté nos langueurs, et s'est chargé de nos douleurs ; et nous, nous l'avons estimé battu, frappé de Dieu, et affligé ; mais il a été blessé pour nos transgressions, il a été meurtri pour nos iniquités ; le châtiment de notre paix a été sur lui, et par ses meurtrissures nous sommes guéris. Nous avons tous été errants comme des brebis, nous nous sommes tournés chacun vers son propre chemin, et l'Éternel a fait tomber sur lui l'iniquité de nous tous. Il a été opprimé et affligé, et il n'a pas ouvert sa bouche. Il a été amené comme un agneau à la boucherie, et a été comme une brebis muette devant ceux qui la tondent ; et il n'a pas ouvert sa bouche. Il est ôté de l'angoisse et du jugement ; et sa génération, qui la racontera ? Car il a été retranché de la terre des vivants ; à cause de la transgression de mon peuple, lui, a été frappé. Et on lui donna son sépulcre avec les méchants ; mais il a été avec le riche dans sa mort, parce qu'il n'avait fait aucune violence, et qu'il n'y avait pas de fraude dans sa bouche". (Esaie 53.2-9)


Il est celui qui a livré sa vie, son sang pour nous, pour le pardon de nos péchés. Il fut crucifié pour nous à la sixième heure (Jn 19, 14), au moment où dans le Temple, on sacrifiait les agneaux pour la Pâque. Sur la croix, le cœur de Christ a fondu d’amour et de compassion pour nous comme cire au soleil :


« Je me suis écoulé comme de l'eau, et tous mes os sont déjoints ; mon cœur est comme de la cire, s'étant fondu dans mes entrailles ». (Psaume 22.15)


Son sang précieux a coulé sur la terre qui donne ce diamant si dur. Il a brisé la malédiction, le pouvoir du péché et de la mort et nous a réconciliés avec le Père en écartant de nous sa colère. Ce sacrifice était nécessaire pour que nous ayons un cœur de chair, un cœur nouveau, à la place d’un cœur de diamant.


"Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes". (Matthieu 11:29)

hands06b

 

Je vous donnerai un nouveau cœur, je mettrai au dedans de vous un Esprit nouveau ; j'ôterai de votre chair le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Et je mettrai mon Esprit au dedans de vous, je ferai que vous marcherez dans mes statuts, et que vous garderez mes ordonnances, et les ferez. (Ezéchiel 36.26)

 

Dieu veut vous donner aujourd’hui aussi un nouveau cœur, une nouvelle vie, une espérance selon sa promesse.


Il veut vous donner un cœur de chair rempli du sang précieux de l’Agneau. Un cœur qui bat jour après jour pour lui. Ce sang a le pouvoir de détruire les racines de l’iniquité et de vous transformer jour après jour à son image par le Saint Esprit. 


Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. (Hebreux 8.10)


"Voici l'alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute : Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Or, là où il y a pardon des péchés, il n'y a plus d'offrande pour le péché.(Hebreux 10.6)

 

Si vous entendez sa voix, ouvrez lui la porte de votre cœur et laissez le entrer. Il vous donnera un cœur de chair et vous remplira de son amour et de sa paix

 

Il est encore temps  de revenir !

 

En ce jour de Grâce, Dieu s’adresse non seulement à tous les pécheurs mais aux membres du Corps de Christ. Les Ecritures nous mettent en garde, nous, membres du Corps de Christ de nous détourner de la vraie foi à cause des convoitises charnelles de ce monde. La mondanité et l’idolâtrie nous ramènent en Egypte sous le joug du pharaon au cœur endurci :

« Et pourquoi endurciriez-vous votre cœur, comme l'Egypte et Pharaon ont endurci leur cœur ?» (1 Samuel 6.6)

 C'est à cause de leur incrédulité, ces hébreux ne purent entrer dans leur destinée, dans le pays de la promesse où coulent la Grace, le lait et le miel.

Et c'est une nouvelle génération qui hérita de la promesse car Dieu demeure fidèle. Prenons garde car cela peut aussi nous arriver car la dureté de cœur est une prédisposition naturelle de notre nature adamique. 

 C’est pourquoi l’Ecriture nous exhorte à prier et à veiller sur notre cœur dans ces heures cruciales.

 

Dieu s’adresse à tous

 

  • ceux qui n’ont pas su veiller comme Israël sur leur cœur dans leur marche
  • Ceux qui ont endurci leur cœur face aux épreuves, aux soucis de la vie, aux trahisons, aux déceptions, aux crises de cette vie
  • Ceux qui sont tombés dans la tiédeur, dans la léthargie, la routine religieuse et l’idolâtrie
  • Ceux qui sont en rébellion sourde, non avouée contre Dieu parce que les choses ne se sont pas passées comme ils l’entendaient
  • Ceux qui pensent qu’ils peuvent continuer à pratiquer le péché en secret sans aucunes représailles.

 

Prenez garde que vous ne puissiez voir l’avènement du Royaume de Dieu sans pouvoir y entrer !

 

coeur-de-diamant.jpg

 IL EST ENCORE TEMPS DE SE REPENTIR !

 


Publié dans ARTICLES DE D. P.

Commenter cet article