Une minute avant minuit D. Wilkerson

Publié le par DP

 

clock-priority.jpg

 

Nous voyons dans 1 Samuel 13 que Saul fît face à un moment crucial auquel chaque croyant sera éventuellement confronté.

 

C'est un temps de crise où nous sommes obligés de décider de nous attendre au Seigneur par la foi ou d'être impatient et de gérer la situation nous même.

 

Le moment le plus déterminant a été quand les armées ennemies se sont réunies autour d'Israël. Les Philistins avaient rassemblé une armée innombrable de cavaliers, des chariots en fer, de légions brandissant de nouvelles armes. En contraste ave les Israélites qui ne disposaient que 2 de épées, celles de Saul et Jonathan. Les autres devaient utiliser des armes d'appoint, comme des lances en bois ou des bêches ou d'autres outils pour l'agriculture.

 

Une semaine avant, le prophète Samuel avait prévenu Saul qu'il devait l'attendre à Guilgal avant d'aller combattre. Il avait dit qu'il arriverait 7 jours après afin de d'offrir le sacrifice au Seigneur.

 

Quand le 7ème jour arriva, Samuel n'était toujours pas là, les soldats de Saul commencèrent à se disperser. Pire, le roi n'avait aucune directive divine pour la guerre.

 

Quelle approche choisit Saul ? Est-il resté ferme, déclarant : « Peu m'importe s'il faut 8 jours à Samuel pour arriver, je vais m'accrocher à la Parole de Dieu pour moi. Que je vive ou meure, j'obéirai à son commandement.» ?

 

Non, Saul paniqua, il se laissa emporter par les circonstances et cela le conduisit à manipuler la Parole de Dieu. Il ordonna au prêtre qui était présent d'offrir les sacrifices en l'absence de Samuel et en cela, il commit un péché grave à l'encontre de Dieu. (voir 1 Samuel 13 :11-12)

 

Non, Dieu n'est jamais en retard. Pendant tout le temps, Dieu connaissait tous les pas de Samuel jusqu'à Guilgal. Il était dans le système de navigation céleste, son arrivée était planifiée à la seconde près. Samuel aurait pu y être le 7ème jour et cela même si ça aurait été 1 minute avant minuit.

 

Dieu n'a pas changé à travers les âges et Il est toujours aussi concerné par l'obéissance de son peuple à ses commandements : « Obéissez à la voix de l'Éternel, et [ne soyez pas] rebelles à la parole de l'Éternel » (1

Samuel 12:15, paraphrase)

 

Peu importe si nos vies deviennent incontrôlables, nous devons marcher avec une confiance inébranlable dans le Seigneur. Même si les choses semblent sans espoir, nous ne devons pas agir par crainte. Au lieu de cela, attendons nous patiemment au Seigneur pour nous délivrer comme sa parole nous le promet.

 

En fait, Dieu était aux côtés de Saul tandis que l'armée des Philistins lui mettait la pression. Il connaissait la situation de crise que Saul vivait, ses yeux étaient sur chaque détail.

 

Dieu connaît chaque détail de vos crises, Il voit la pression qu'exercent vos problèmes et Il est pleinement conscient que la situation empire au quotidien. Ceux qui prient et s'attendent à Lui avec une foi calme ne sont jamais

véritablement en danger.

 

De plus, Il connaît touts vos pensées de panique « je ne sais pas comment je vais régler cette dette…je n'ai plus d'espoir pour mon mariage…je ne sais pas comment garder mon emploi…. »

 

Pourtant, son commandement reste d'actualité : « Ne panique pas ou ne t'éloigne pas de moi. Il n'y a rien d'autre à faire que de prier et de compter sur moi. J'honore tous ceux qui placent leur confiance en moi. »

 

Considérez ces paroles de Dieu pour l'Eglise : « Sans la foi, il est impossible de lui être agréable » (Hébreux 11 :6)

 

« En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, Répandez vos coeurs en sa présence ! Dieu est notre refuge » Psaume 62 :8

 

« Vous qui craignez l'Éternel, confiez-vous en l'Éternel ! Il est leur secours et leur bouclier. » Psaume 115:11

 

«Confie-toi en l'Éternel de tout ton coeur, Et ne t'appuie pas sur ta sagesse, Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. » Proverbes 3:5-6

 

Incredulite.jpg

 

L'incrédulité est mortelle et ses conséquences sont tragiques. Et nous aurons à faire face à des conséquences terribles si nous essayons de nous nous dégager nous même de nos épreuves, au lieu de faire confiance au Seigneur qui nous voit au travers d'elles.

Publié dans ARTICLES D. WILKERSON

Commenter cet article

Rwazigama Dieudonné 05/08/2010 15:26



J'ai toujours apprécié les écrits de l'homme de Dieu, David Wilkerson. Je remercie infiniment mon Dieu, pour son article que je viens de lire. Plus nous approchons de la seconde venue de notre
Dieu et notre Roi, le combat sur tous les fronts de vient de plus en plus fort et intense. Je suis d'accord avec ce que dit l'homme de Dieu, sur la nécessité d'une prière avec foi en
JESUS-CHRIST, afin de vaincre le Diable, ses démons et ses agents. Personnellement, j'avais beaucoup de problèmes dans ma vie. Je priais, mais les problèmes demeuraient et augmentaient en nombre
et en intensité. Mais, depuis que j'ai reçu le bapteme du Saint-Esprit, avec le parler en langues ma vie a complètement changé. Si je ne suis pas malade, je prie et chante chaque jour en langues
dans ma chambre. Quand je suis seul sur la route, je chante et prie en langues. Dans une année, j'ai développé ce don avec l'aide du Saint-Esprit, de telle manière que je parle plusieurs langues
pendant des heures. Cette prière m'a beaucoup aidé à faire face aux attaques du Diable, que ce soit au niveau du boulot, de ma famille et de notre église locale. Je pense que parler dans une
nouvelle langue est pour tous les chrétiens nés de nouveau, tandis que parler en plusieurs langues, c'est un don des langues qui n'est pas l'apanage de tous les chretiens. J'ai été guéri deux
graves maladies dans un intervalle de 5 mois, grace au parler en langues. Notre Directeur Général, avait pris mon dossier du travail et l'a mis sur son bureau voulant me chasser du boulot, j'ai
prié en langues et ça fait trois mois depuis qu'il a mon dossier sur son bureau, mais il ne m'a pas encore chassé du boulot. Quand j'ai de sérieux problèmes, j'ai toujours prié en langues, et je
vois toujours la main de l'Eternel agir. Le remède de la pression, de la dépression mentale,...c'est de prier en langues. Sans prier en langues, il est difficile de tenir devant le Diable. Cette
prière en langues, je pense que c'est elle qui a aidé Paul a tenir ferme face à des nombreuses difficultés auxquelles il fut confronté. La prière en langues, c'est un moyen que le Seigneur nous a
donnés, pour combattre le Diable, mais hélàs elle est refutée par le christianisme moderne. Je ne vois pas comment les chrétiens vont s'en sortir sans la prière en langues. La Bible nous dit de
prier sans cesse. Comment pouvez-vous prier sans cesse uniquement par l'intelligence? Je ne sais pas, mais je crois que c'est difficile, mais pas impossible. Que Dieu vous bénisse.