Janet Balderas Canela, Porto-Ricaine de 8 ans

 Chers frères, que Le Seigneur vous bénisse tous.

La Sainte Parole de Dieu, dans 2 Corinth. 12: 1-4, nous dit Au nom du Père, du Fils et du Saint - Esprit, à propos :

« ... des visions et des révélations du Seigneur. Je connais un homme en Christ qui, voici plus d’une décennie - était-ce dans son corps ? Je ne sais ; était- ce hors de son corps ? Je ne sais. Dieu le sais, fut ravi jusqu ' au troisième ciel. Et je sais que cet homme - était- ce dans son corps ou sans son corps ? Je ne sais, Dieu le sait, fut enlevé dans le paradis et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme d' exprimer ».

Je vais vous relater une expérience que j’ai eue avec Le Seigneur, le 05 sept. 1999.

Nous étions à l'Église quand la puissance de Dieu était sur nous. Je suis tombée au sol et j’ai constaté la présence du Seigneur en moi. J’ai senti que le Seigneur s'occupait de moi, et il commença à me montrer des visions. Dans une vision, j’ai vu deux routes. L’une est très large, sur laquelle marchent à pieds de nombreuses personnes vers la perdition. L’autre est très étroite où j’ai vu des gens marcher en louant et en adorant l'Eternel. Ensuite, Le Seigneur m'a montré un Ange qui combattait un dragon. Le dragon a craché du feu et des démons sur la terre. Après cela, j’ai eu une autre vision d’une horloge lumineuse. Elle était en Or. Il était midi. Mais, j’ai vu une main qui recula l’aiguille à onze heures.

 Le Seigneur me parla :

« Regarde ma servante, je recule le temps, parce que mon peuple n’est pas prêt comme je le veux qu’il soit .Grâce à ma grande miséricorde, je donne une dernière chance pour que tout le monde puisse se courber devant moi pour recevoir la vie éternelle ».

Le Seigneur me montra ensuite une autre vision. Alors que j’étais allongée sur le sol, j’ai vu un homme à cheval venant vers moi. Il étendit ses mains en se rapprochant de l’endroit où je me trouvais. Puis, je le sentis prendre mon esprit hors de mon corps et me trouvais dans ses bras .Nous sommes ensuite monté vers le haut et nous nous sommes arrêté dans un endroit pas trop élevé.

Il me dit :

- « Ma servante, je viens t’amener avec moi, et c’est ce que je vais faire maintenant ; car ce que je dis avec ma bouche je l’exécute .Mais avant, je vais te montrer mes blessures pour que tu prennes en compte et ne jamais oublier ce que j’ai fait pour vous tous ».

Nous arrivons devant le Trône de Dieu et le Seigneur m’a montré les endroits où il a été cloué, son côté percé et comment il a été fouetté. J’ai vu toutes les marques et les traces sur lui. Il a pris tout cela pour nous !

Il me dit :

- « Ma servante, beaucoup d’entre vous ne tiennent pas compte de tout ce que j’ai fait pour eux et ont oublié que je suis mort pour eux sur la croix du Calvaire .Je ressens de la douleur quand mon peuple me renie, car c’est comme une nouvelle ouverture à mes blessures, comme si on me crucifie de nouveau ».

J’ai vu comment le Seigneur en pleurait !

LE CIEL

Le Seigneur me dit :

«Ma servante, je veux te montrer beaucoup de choses, les rues en or et la mer comme le cristal. Va et raconte à mon peuple les merveilles que j'ai pour eux ». Nous sommes vite arrivés à un endroit si beau avec des rues magnifiques ! J’ai jamais vu ni touché de telles choses sur la terre. Les rues étaient brillantes.

Le Seigneur me dit :

« Ma servante, touche cette rue en or, car toi et mon peuple vous vivrez ici très bientôt ! »

J'y ai vu le reflet du Seigneur et de moi-même ensemble. Après cela, nous arrivâmes à la mer comme le cristal. Elle était si belle. Pendant que nous marchions sur cette mer magnifique,

 il me dit :

 - « ma servante, tout cela n’est pas pour moi. Tout cela c’est pour mon peuple. Tout ce que tu touches, je l’ai préparé avec beaucoup d'amour pour mon peuple ».

Puis il dit :

 « Servante, viens ici, car je vais te montrer d’autres choses »

Nous sommes ensuite arrivés dans un bel endroit où je pouvais voir la Gloire de Dieu et sentir Son Pouvoir. J’ai vu de nombreux tableaux, alors j’ai demandé au Seigneur :

- « Quels sont ces tableaux, Seigneur ? »

Il dit :

- « Servante, n’oublie pas le mariage de l’Agneau. Rappelle-toi que nous allons célébrer les noces de l’Agneau. Les tableaux sont innombrables, et je ne pouvais pas voir la fin. Il y avait un ange à chaque table. Puis j’ai demandé pourquoi ?

Le Seigneur me répondit :

- « Ces anges sont entrain de décorer les tables et les mets, car j’ai déjà tout préparé ».

Chers frères, ces tableaux sont brillants. Chacun d’eux a été fait d’or. Les tables sont magnifiquement décorées. J’ai vu comment chaque ange a mis sur chaque table des couteaux, cuillères, des verres, des plats, tous faits en or et beaux.

Le Seigneur m’a dit :

- « Ma Servante, dis à mon peuple de se préparer, parce que je vais les prendre très bientôt avec moi, afin qu’ils puissent venir ici et fêter avec moi les Noces de l'Agneau ».

J’étais émerveillée par la présence du Seigneur et de sentir sa gloire et sa majesté.

Il me dit :

« Ma servante, viens ici, car je vais te montrer d’autres choses ».

Nous arrivons à un endroit avec beaucoup de belles portes. Je demandai au Seigneur ce qui se cache derrière ces portes.

Il a dit:

«Derrière ces portes se trouvent mes disciples, derrière ces portes se trouvent mes apôtres. Ce qui se cachent derrière ces portes sont tous ceux qui ont parcouru la terre en priant et en glorifiant mon nom.

Marie

 Nous avons commencé à marcher de nouveau et de parvenir à une porte qui a été à moitié ouvert, et le Seigneur a dit :

- « Ma servante, viens ici, parce que derrière cette porte se trouve Marie. Approches-toi et écoutes ce qu’elle est entrain de dire, pour que tu puisses transmettre à mon peuple, et aux gens comment Marie souffre ». J’ai vu de plus près une jeune femme si belle, qui regardait par une très petite fenêtre. Elle est à genoux à la recherche de la surface de la terre, en pleurant avec une immense douleur.

Elle a dit:

« Pourquoi m’adorez- vous ? Je n’ai aucun pouvoir ! Je ne fais rien. Ne m’adressez pas de culte! Ne vous inclinez pas devant moi ! Je ne peux pas vous sauver ! Le Seul qui peut vous sauver, le Seul qui peut vous racheter, c'est JESUS, qui est mort pour l'humanité tout entière. Beaucoup de gens disent que j'ai le pouvoir, que je peux faire de miracles, mais c'est un mensonge ! Je ne fais pas n’importe quoi! Dieu Tout - puissant a été satisfait de moi et Il a utilisé mon ventre afin que Jésus puisse être né et sauver le monde, mais je n’ai aucun pouvoir, je ne peux rien faire ! Ne vous inclinez pas devant moi! Je ne suis pas digne de votre culte. Le Seul qui est en est digne, le Seul que vous devez adorer, c’est JESUS ! Il est le seul qui guérit, et le Seul qui vous sauve.

Voyez- vous chers frères, combien elle était touchante cette jeune femme, comment elle pleurait avec une immense douleur et de tristesse.

 

DES ROBES ET DES COURONNES

Le Seigneur m'a dit :

« Ma servante, viens ici, parce que je vais continuer de vous montrer des choses"

 nous arrivons à un très bel endroit où je pouvais sentir la gloire de Dieu. J'ai vu les lignes de robes blanches, immaculées très belles !

 Le Seigneur a dit :

- « Ma servante, touche ces robes, parce que elles sont pour vous tous ! »

Il y a eu des larmes qui coulaient sur les joues du Seigneur

Il m’a dit après :

- « un grand nombre de ces robes blanches resteront ici, dans l’attente de quelqu'un pour les prendre. - « Pourquoi Seigneur ?» Ai-je demandé. - « Parce que beaucoup de culte ne correspondent pas selon ma volonté, beaucoup ne font pas attention à toutes les choses que je fais pour vous tous. Un grand nombre de ces robes blanches resteront ici, en attente d’un corps, parce que dans mon royaume, je ne reçois pas de saleté. Dans mon royaume, je ne permets que la sainteté ; car il est écrit dans ma parole : « Soyez saints, car Je suis Saint. » (1 Pierre 1:16)

J’ai regardé et j’ai vu beaucoup de robes, sur chacune d’elle avait été écrit un nom en or. Les robes étaient de tailles différentes. J'ai dit : - « Seigneur, ces petites robes, qui vont les porter ? » Le Seigneur a répondu : - « Elles sont pour mes petits enfants. Rappelles-toi que j’en ai pour tout le monde. Je ne fais pas d’exception. Ces petites robes sont pour mes petits enfants qui prient en mon Nom, pour ceux qui aiment aller à ma maison et glorifient mon Nom. Je leur ai préparé donc de grandes choses. J’en ai pour chacun qui m’aime, pour tous ceux qui viennent courber devant moi. Je leur donne la vie éternelle ! »

Nous avons marché de nouveau et bientôt arrivés à un immense place avec de nombreuses couronnes. Il y avait des couronnes de luxe, de couronnes brillantes.

J’ai dit :

- « Oh Seigneur ! Ces couronnes, elles sont tellement belles. A qui appartiennent- elles ? »

Le Seigneur m’a dit :

- « Servante, ces couronnes que tu touches, sont pour ceux qui prient en Mon, pour ceux qui glorifient vraiment Mon Nom, qui font ma volonté ».

Le Seigneur m'a montré d'autres couronnes, mais j'ai remarqué qu'ils étaient seulement un cadre

Ensuite, le Seigneur m’a dit:

- « Servante regarde dans cette direction." Et j'ai commencé à voir les autres couronnes ; mais elles ont été faites d’épines. Alors j'ai dit :

- « Seigneur, ne me donnez pas une couronne d’épines ou d’un cadre simple pour moi!!»

Le Seigneur m'a dit :

- « Serviteur, dans ce lieu il y a trois types de couronnes :

1) les couronnes luxueuses et brillantes que tu peux voir et toucher. Elles sont pour ceux qui prient réellement, de tous leurs cœurs et glorifient Mon Nom. Ils sont pour ceux qui travaillent dans ma vigne, pour ceux qui aiment être dans ma maison, pour ceux qui aiment faire un effort et prendre soin d’être agréable pour ma parole.

2) Les couronnes qui sont juste un cadre, que tu peux voir et toucher sont pour ceux qui plaisantent avec ma parole ; elles sont pour ceux qui n’aiment pas être dans ma maison ; pour ceux qui n’aiment pas persévérer, ni glorifier Mon Nom, pour ceux qui viennent me prier avec leurs lèvres mais pas avec leurs cœurs, comme que je voulais. Ma servante, pourquoi ? Parce que personne ne peut me tromper, il n'y a pas lieu de se cacher de moi.

3) les couronnes d’épines que tu peux toucher et voir, sont pour ceux qui se moquent et qui critiquent ma parole, pour ceux à qui je frappais à la porte de leurs cœurs, mais qui ne veulent pas accepter ma parole et la critique.

VISION DE L’ENLEVEMENT

Après que le Seigneur a dit:

- « Servante, Je vais te montrer le ravissement, je vais te montrer comment ma venue sera ». Alors j'ai dit : - « Seigneur, je l’ai déjà vu beaucoup de choses, pourquoi allez- vous me montrer plus ? » Ensuite, nous arrivons devant Le Trône de Dieu, et j’ai vu des milliers et des milliers d’anges se sont réunis là -bas. Ensuite, nous avons commencé à descendre. Le Seigneur et moi, nous nous sommes arrêtés sur un très beau nuage blanc.

Le Seigneur a donné l’ordre aux Anges de venir recevoir l'Église, et le Seigneur m’a dit :

- « Servante, regarde attentivement, car, ce sera de cette manière, quand je reviendrais .C'est sera mon retour ! »

J’ai vu des gens soulevés des quatre coins de la Terre, en louant le Nom du Seigneur. Tous ces gens étaient couverts par la Puissance de Dieu. Ils étaient vêtus de robes blanches et en s’élevant. Ils ont commencé à chanter une très belle chanson :

« Saint, Saint, Saint Es- tu, oh Seigneur ! Merci Père ! Pour nous avoir enlevé vers toi ! Merci Seigneur ! »

J’ai vu beaucoup de gens différents, des grands, des petits, des noirs, blancs. Tous ces gens et les anges se rendent sur le nuage où le Seigneur et moi étions. Ils étaient pleins de grâce du Seigneur ; et nous avons tous dit :

- « Saint! Saint! Saint- Est- tu, oh Seigneur ! »

C’était merveilleux ! J’ai vu tant de gens que je croyais connaître. Ils ont été tous couverts par la gloire de Dieu.

VISION DE LA TRIBULATION

Après cela, le Seigneur m’a dit :

- « Servante, viens ici ».

Nous sommes sortis de la salle de Trône et arrivés dans un endroit rempli de douleur. Le Seigneur m’a dit, regarde, ce qui va se passer, quand je reviendrais enlever mon peuple de la Terre et quand mon Église sera ici avec moi.

- « Servante, maintenant, regardes la désolation en bas ».

J’ai vu d’énorme désolation, à un endroit par une très petite fenêtre. La Terre entière est remplie de désolation. J’ai vu des gens qui étaient célèbres un moment. Mais ensuite, j’ai vu un père cherchant son fils, une mère cherchant ses filles, mais ils ne les trouvaient pas, parce que le Dieu Tout-Puissant les avait pris. Les familles étaient à la recherche d'autres membres de leur famille, mais ils ne pouvaient pas les trouver. Les gens étaient à la recherche de leurs voisins mais ne pouvaient pas les trouver, parce que le Seigneur les avait pris avec lui. Quelque chose de terrible se passait sur toute la Terre. J’ai vu un pasteur courir d'un endroit à un autre, et j’ai demandé au Seigneur :

-« Seigneur, pourquoi cet homme court d’un endroit à un autre ? »

Le Seigneur répondit :

- «Servante, cet homme était un pasteur, mais parce qu’il croyait que j'allais être en retard, il a été laissé pour compte. Il ne pensait pas que je venais maintenant ; il pensait que cela allait prendre un certain temps avant que je revienne, et c'est la raison pour laquelle il a été laissé derrière ».

Le pasteur en courant partout, dit :

- « Seigneur, pourquoi suis- je laissé derrière ? Je suis un pasteur ; j’étais dans l'Église, quand elle a disparu, et je suis laissé derrière? Pourquoi suis- je laissé derrière ?

Le Seigneur répondit :

- « Servante, je ne peux rien faire maintenant, il pense que ma venue allait retarder, et bien, il a été laissé derrière ». J’ai vu comment cet homme a été persécuté. Il déclarait :- « La seule chose que je veux, c’est d’être pris avec Le Christ ! La seule chose que je souhaite, c’est d’être avec Le Seigneur, parce que je ne veux pas être ici et souffrir dans la grande tribulation ». Il continuait de courir de place en place et de demander, « pourquoi ai-je été laissé ? Emmenez-moi avec vous, Seigneur ! Je ne veux pas être ici et souffrir ! »

Le Seigneur a dit :

- « Servante, il n'y a rien que je puisse faire maintenant, pendant longtemps, j’ai parlé avec lui et je lui ai dit que j’allais venir très bientôt, mais il ne m’a pas cru, et bien, maintenant il est derrière »

J’ai vu beaucoup d’autres personnes entrain de courir, en essayant désespérément de trouver la paix, mais ils ne pouvaient pas la trouver. Ils étaient en train de crier : « Nous voulons la Parole de vie ! Nous avons soif de la Parole de Dieu ! » Mais il était déjà trop tard, parce que le Seigneur a pris l'Église avec Lui. J’ai vu tant de jeunes filles et des garçons courant à travers les buissons, à travers les montagnes chercher la paix. Ils voulaient la paix, mais ils ne pouvaient pas la trouver.

Le Seigneur m’a dit pourquoi :

- « Servante, j’ai déjà pris mon Église. Et maintenant, Satan prend le contrôle sur la Terre, et il n’y avait plus de tourments autre que cela sur la Terre ! Les gens couraient d’un endroit à un antre. Les gens voulaient manger les uns les autres en vie, et sortir des uns et des autres. Ils se sont blâmés les uns les autres et blessés les uns les autres, parce qu’ils voulaient trouver la paix, mais ils ne pouvaient pas la trouver ! Cela n’était plus possible parce que le Seigneur avait déjà pris son Église. Cette époque est terrible pour la Terre. J’ai vu des choses horribles. Tant de gens se sont heurtés par les uns les autres, en disant «Nous voulons l'amour ! Nous voulons la paix ! » Mais il était trop tard !

Le Seigneur m’a dit :

- « Regardes, ma servante, je leur avais parlé ; je passais du temps à frapper à leurs cœurs, mais ils ne voulaient pas m’écouter. Eh bien, maintenant, ils sont laissés derrière, et il n’y a rien que je puisse faire pour eux maintenant. Pourquoi, parce que j’ai déjà pris mon Église avec moi. Alors que Mon peuple est avec Moi dans le Ciel en célébrant les Noces de l’Agneau, tous ces gens ici vont souffrir une grande douleur, et il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car ils ne voulaient pas obéir à ma Parole ; ils ont préféré se moquer et critiquer ma Parole ».

LE LIVRE DE LA VIE

Après, le Seigneur m’a montré un grand beau livre. Il est très brillant et en or. J’ai dit :

- « Seigneur, ce grand livre, à quoi sert- il ? »

Il m’a répondu :

- « Servante, dans ce livre sont les noms de ceux qui m’ont loués, et les noms de ceux qui se sont repentis et ont observé ma voie. C’est le livre de Vie. Dans cet ouvrage sont écrits tous ceux qui se rassemblent à la louange et à la gloire de Mon Nom ». Le livre est si grand, et écrit en lettres d’or.

Il a dit :

- « regarde, ma servante, la plupart de ces noms, je ne les ai pas effacés grâce à ma miséricorde, parce que nombreux sont ceux qui m’ont tourné le dos. Mais ma miséricorde est si grande ! Car je ne veux pas que quiconque périsse, mais que tout le monde ait la Vie Éternelle ». J’ai commencé à toucher le livre, et vu comment autant de noms ont été écrits dessus.

L’ENFER

Puis le Seigneur m’a dit :

- « Servante, je vais te montrer l’enfer, de sorte que tu vas aller le dire à l’Église et les peuples qu’il y a un paradis, mais il y a aussi un enfer ».

Après que le Seigneur m’a dit de me montrer l’enfer, alors je lui ai dit :

- « Seigneur, non, je ne supporterais pas de voir cela ! »

Mais, nous avons commencé à descendre vers le bas. Nous fûmes encore loin de l’enfer quand j’ai commencé à entendre des gens qui criaient et gémissaient. J'ai dit au Seigneur me de sortir de là, parce que je ne serai pas en mesure de faire face à cela.

Le Seigneur me répondit :

- « Ma servante, regardes, n’aie pas peur, car je suis avec toi ».

Nous étions allés vers le bas par des tunnels. Il y avait une grande obscurité dans ce lieu ; une obscurité, comme je n’ai jamais vu sur la Terre. Nous avons marché par certains murs et j’ai entendu beaucoup d’âmes crier ; des cris de douleur et d’angoisse.

Le Seigneur m’a dit :

- « Servante, avançons ! »

Nous arrivons à un lieu où une personne cria. J’ai demandé au Seigneur :

- « Seigneur, pourquoi nous arrêtons ici ? »

Il répondit :

- « Regarde, observe très attentivement cette personne, c’était un proche de toi sur la Terre ». Et j’ai dit : - « Seigneur, qui est- ce ? Je ne peux pas reconnaître cette personne ».

Le Seigneur a dit :

- « Cette personne était votre grand-mère alors qu’elle était sur Terre. Maintenant, elle est ici. Elle était de ta famille, mais elle était très incrédule, c'est pourquoi elle est ici ».

Elle a dit : - « S’il vous plaît, donnez- moi l’eau, faites- moi sortir d’ici, parce que je ne supporte pas cette douleur ! J’ai soif ! ». Mais je ne pouvais rien faire pour elle ; la seule chose que j’ai faite est de pleurer.

J’ai dit :

- « Seigneur, avec votre miséricorde et de votre bonté infinie, faites- la sortir d’ici ! Pourquoi elle est ici, si mes parents m’ont dit qu’elle était au ciel ? »

Le Seigneur a dit :

- « servante, le prêtre a dit à tes parents qu’elle est au ciel, mais c’est un mensonge. Car elle s’est servie de l’image pour son salut ; elle adorait les images. Et regarde, comment ces images ne peuvent rien pour elle. Plusieurs fois, j’ai frappé à son cœur, pour qu’elle m’ouvre, et je viendrais à l’intérieur, mais elle a décidé de se moquer de ma Parole. Elle a décidé qu’il était préférable de suivre le monde que d’honorer Mon Nom. Voilà pourquoi elle est ici. Elle n’a jamais voulu accepter ma Parole, elle n’a jamais voulu se repentir. Le prêtre, en leur disant qu’elle est au paradis, a menti. Regarde, ma servante, Où elle est ». Elle pleurait à cette agonie. Elle a dit : - « Donnez-moi de l’eau ! Sortez- moi de là ! »

Le Seigneur a dit :

- « Servante, je ne peux rien faire maintenant, cette âme ne m’appartient plus ». Nous avons fait demi - tour et partîmes. Elle a crié : - « Non ! Ne me laissez pas ici ! Donnez- moi de l’eau ! Sortez- moi de là ! » Nous avons continué à regarder beaucoup d’autres personnes, qui essayèrent d’attraper les vêtements du Seigneur en disant de leur sortir de là.

Mais le Seigneur leur dit :

- « Éloignez- vous de moi, car vous ne m’appartenez pas ; vous appartenez à Satan et ses démons ».

C’était une terrible place avec tant d’âmes, tant de personnes.

LE TRONE DE SATAN

Nous avons continué à marcher et arrivé à un très terrible endroit, et

Le Seigneur m’a dit :

- « Regardes, servante, je vais te montrer le trône de Satan ».

Je lui ai dit: - « Non, Seigneur ! Je ne veux pas voir ce trône ! »

Il répondit :

- « Serviteur, n’aie pas peur, car je suis avec toi ».

Ensuite, nous arrivons à un endroit horrible où j’ai vu une énorme chaise avec le diable. Il avait un gros clou, et il ricanait, ricanait. Comme s’il n’en pouvait plus de s’arrêter. J’ai également vu des démons partout, de tailles différentes ; j’ai vu les principautés, des bastions, et de nombreux démons. J’ai vu comment Satan a donné l’ordre à ses démons, de remonter vers la Terre et provoquer toutes sortes de mal. J’ai vu comment ces démons ont augmenté et provoqué des accidents, des massacres, des combats, des divorces et toutes sortes de mal. Ensuite, ils reviennent lui rendre compte tout ce qu’ils ont fait. Et le diable en riait et riait. Satan donna des prix aux démons qui commencèrent à le célébrer, le louer et de chanter pour lui. J’ai vu comment Satan a tant de plans pour détruire les chrétiens ; des gros plans pour détruire les serviteurs de Dieu. J’ai vu des églises et de congrégations qui étaient en plein de modernisme.

Le Seigneur a dit :

- « Regarde, servante, ces églises sont possédées par le diable, et elles ne monteront pas vers moi».

Le Seigneur m’a montré comment les démons ont provoqué tant de meurtres, et toutes les âmes arrivent alors dans cette damnation, un lieu horrible. J'ai vu un four, et le Seigneur m’a dit :

- « Regarde servante, il s’agit de l’étang de feu, et c’est l’enfer ».

Chaque fois que les démons ont provoqué des massacres, toutes les âmes tombent à cet endroit. Le feu les consume et ils fondent. Les âmes ont pleuré de douleur et d’horreur, et les démons reviennent devant le trône de Satan lui dire ce qu’ils avaient fait. Satan en riait tout simplement et donnait des prix aux démons. Les démons alors chantaient et de sautaient pour le célébrer. Le diable riait de joie et de fierté des âmes qui arrivent en enfer seconde après seconde. Et le diable est si fier qu’il n’arrête pas de rire. J’ai aussi senti beaucoup de sentiments démoniaques en ce lieu. J’ai dit : - « Seigneur, s’il vous plaît, sors- moi de là, je ne peux plus en supporter davantage ». Les démons tourmentent des âmes de ce pays. Les âmes crient : « Laissez-nous tranquilles! Laissez-nous en paix, nous ne voulons plus de tourment, nous voulons la paix! » Et les démons de rire

 LA VILLE SAINTE

Nous avons quitté cet endroit après, et le Seigneur m’a dit :

- « Regarde, servante, je vais te montrer la Ville Sainte, afin que vous puissiez y aller et le dire mon peuple, les grandeurs que j’ai pour eux ». Nous étions arrivés à un si bel endroit où il y avait des beaux arbres, des pins si hauts. Tout était si beau là - bas. Je sentais un tel sentiment de paix .Sur la porte de cette ville avait un magnifique arc - en - ciel. Il y avait beaucoup d’Anges sur les deux côtés d’une route. Nous avons passé par la porte, et

Le Seigneur m’a dit :

- « Serviteur, il s’agit de la Ville Sainte ». Nous marchions toujours jusqu ' à ce que arrivions à un jardin plein de belles roses, comme je n’en ai jamais vu sur la Terre. Je laissai la main du Seigneur et je me suis précipitée vers le jardin. J’ai embrassé les fleurs ; elles étaient si belles et leur odeur est si délicieuse. J’allais couper une fleur, mais

Le Seigneur m’a dit :

- « Non, servante pas encore. Tu pourras cueillir des fleurs, seulement quand mon Église viendra ici ».

Et j’ai dit : - « Seigneur, je voulais seulement emmener une fleur pour la montrer à la Terre, Seigneur, je voulais prendre une seule fleur et de la montrer à toutes les Églises ».

Le Seigneur a dit : - - « Non, servante, parce que mon peuple n’est pas encore là ».

J’ai vu beaucoup de différents types de belles fleurs. Ensuite, nous marchions sur un beau gazon vert. Le Seigneur s’assit sur l’herbe, et avec un beau sourire,

Il a dit :

- « Servante, tout ce que tu touches et vois, je les ai préparé pour mon peuple ».

Le Seigneur m'a dit :

- « Servante, viens, je vais te montrer des merveilles ».

Nous marchâmes ensuite et étions arrivés à un autre bel endroit, avec de nombreux grands arbres. Le Seigneur me disait : « Tout ce que tu vois ici est pour mon peuple ». Un énorme arbre était plein de fruits .J'ai dit : « Seigneur, et cet arbre ? Qu'est-ce que cela signifie ? Et tous ces fruits ? » Je voulais également en cueillir, mais le Seigneur m’a dit de nouveau: «Non, servante, tu ne peux pas encore cueillir ces fruits, car cet arbre est l'Arbre de la Vie. Quand mon peuple viendra ici, ils mangeront les fruits de cet Arbre. Pendant ce temps Tu ne peux pas encore cueillir quoi que ce soit jusqu'à ce que mon Peuple arrive ici. « L’arbre portait de si beaux fruits ». Ensuite, nous avons continué notre marche et j’ai vu tellement de beaux papillons et des animaux.

Le Seigneur a dit :

- « Servante, toutes ces choses que tu vois ici, sont pour mon peuple. Dis à mon peuple que, très bientôt, ils vont être ici, dans cette Ville Sainte ». Nous arrivions à une belle place où il y avait beaucoup d’anges. Un ange énorme avait une grande trompette à la bouche.

J’ai dit : - « Seigneur, cet ange, qu'est-ce que cela signifie ? »

Le Seigneur répondit :

- « Regarde, servante, cet ange est en attente d’un signal, d’un ordre que je donne pour sonner la trompette. Lorsque cet ange commence à sonner la trompette, mon peuple sera enlevé, et transformé. Mais ce qui est sûr, servante, cette trompette sera entendue seulement par ceux qui nous attendent ! Alors, vas- y et dis à mes enfants d'être prêts, dis à mon peuple de ne pas s'endormir pas, parce que si vous tombez de sommeil, vous n'entendrez pas la trompette, Dis à mon peuple de réveiller ceux qui dorment, sinon je ne pourrais pas les emmener. L’ange est si grand et beau, et derrière lui se trouvaient de multitude d’anges qui avaient des petites trompettes. Les trompettes ont été faites d’or. Elles étaient très brillantes. 

Le Seigneur a dit:

 - « Servante, dis à mon peuple de se préparer, parce que je suis sur le point de donner l’ordre de sonner la trompette. Nous marchâmes de nouveau, et

 LE TRONE DE DIEU

Le Seigneur me dit :

- « Regarde, servante, je te montrerai le trône de Mon Père. Je ne te l'avais pas montré, mais je vais te le montrer maintenant, tu peux donc aller dire à mon peuple que Mon Père est réel, et que je suis réel ». Nous recommencions à marcher, le Seigneur, les anges et moi. Nous étions encore loin du Trône du Père, quand je sentis que je ne pouvais plus rien, je ne pouvais pas supporter une telle Puissance et Gloire. Comme nous nous approchions de plus en plus, je me sentis comme une plume, et je pouvais à peine marcher si les anges ne m’avaient pas soutenu. Je ne pouvais plus continuer à pied. Nous arrivâmes devant le Trône du Père, et je pus sentir la puissance de cet énorme Trône. Une puissante lumière est venue du Trône, qui est si énorme et glorieuse. Cette puissance entoure le Trône, qui est éclatant et fait d’or. Quelqu'un est assis sur le Trône, mais je ne pouvais pas voir son visage, ni supporter la puissance y provenant. Je ne pouvais pas voir que la partie basse du Père. Mais à partir de Sa taille vers le haut, je ne pouvais pas le voir, car je suis tombé sur ma face. Après, j’ai vu les 24 Anciens louant et glorifiant le Nom du Seigneur. J’ai vu d’énormes Archanges aussi qui glorifiaient le Nom du Seigneur. Les 24 vieillards se prosternèrent en disaient :

« Saint, Saint, Saint es- Tu, oh Seigneur ! »

Les anges ne se sont jamais fatigués de glorifier et louer le Seigneur, et les anciens n'ont jamais cessé de glorifier le Nom du Seigneur. Énormes feu du Trône, et il y avait tant de belles choses dans ce Trône. Ensuite, nous avons à gauche et est venu à un endroit où il y avait un énorme ange. J'ai dit : «Seigneur, qui est cet ange? »

Le Seigneur a répondu :

- « Regarde, servante, c’est l'Ange Gabriel, et cet autre Ange, c’est Michael. Ils étaient tellement grands et beaux.

Le Seigneur m’a dit :

« Servante, dis à mon peuple que l'Ange Gabriel et l'Ange Michael existent réellement.

 Ensuite, Le Seigneur a dit :

- « Servante, viens ici, car que je vais te montrer le fouet ». Nous arrivâmes à un autre endroit où je vis Le Seigneur prendre un fouet qui se termine à un arbre. Il a frappé un très grand président, et dit : - « Serviteur, c’est pour le désobéissant ; ce fouet est pour ceux qui ne veulent pas obéir à Ma Parole. Comme ils ne veulent pas obéir, eh bien, je vais les fouetter avec ce fouet, parce que je punis ceux que j’aime ». Je vis comment Le Seigneur a frappé avec la chaise et je l’ai dit : - « S’il te plaît Papa, ne me frappes pas avec ce fouet ! ».

Il a répondu :

- « Eh bien, servante, alors obéis-moi, parce que ceux qui ne sont pas obéissants, moi, je les discipline». (Apocalypse 3:19) Ceux que j’aime, je les reprends et les chatie. Alors, soyez sérieux et repentez-vous.

 Ensuite, Le Seigneur m’a emmené dans un lieu magnifique, un énorme endroit où je vis plus de couronnes d’or. Mais des noms sont déjà écrits sur eux ; et ils ont été pleins de perles !

Le Seigneur a dit :

 - « Regarde, servante, cette couronne-ci est pour mon serviteur Yiye Avila, et cet autre est pour mon serviteur Arturo García ! » Les couronnes sont précieuses ! Sur une couronne a été écrit : « Aida Vadillo », une autre : « Miguel Dura », et une autre : « Armando Duran ». - « Seigneur, maintenant, je peux voir et toucher toutes les couronnes des serviteurs. J'ai également vu les couronnes de Pablo Pintado, et Nahum Zamudi ».

 Le Seigneur a dit :

  - « servante, je te permets de voir cela. C’est pour te montrer que j’ai ici les couronnes de Mes serviteurs qui travaillent dans mes vignes. Ainsi, vous pouvez voir que Mes serviteurs qui prêchent Ma Parole ont de grands avantages. Pour eux, je vis des milliers et des milliers de couronnes sur lesquels des noms sont écrits. Je touchai une autre couronne, mais je vis que cette couronne a commencé à perdre toutes ses perles. « Seigneur ! Ne me laisse pas cette couronne!

Le Seigneur a dit :

- « Regarde, servante, c’est ce qui arrive à ceux qui ne veulent pas travailler dans ma vigne, à ceux qui préfèrent me tourner le dos plutôt que de me suivre. Regarde, servante, ces fonctionnaires qui ne veulent pas me prier, ce qui advient de leurs couronnes. (Révélations 3:11) Ensuite, Le Seigneur m'a pris à un autre bel endroit, et j'ai vu beaucoup de gens qui dormaient. Ils ont des robes blanches. J’ai dit : - « Seigneur, qui sont tous ces gens ? »   

 Le Seigneur répondit :

- « Regarde, servante, tous ces gens sont ceux qui ont perdu la vie sur Terre, et maintenant ils restent au paradis ; et quand je donnerai l’ordre de sonner la trompette, ce sont eux qui se réveilleront les premiers et ensuite ceux qui sont sur la Terre ». Il y avait tellement de gens, et leurs vêtements étaient blancs. (1 Thessaloniciens 4:16-17) Personne ne parlait à personne d’autre. Ils dormaient justement d’un profond sommeil.

 Et Le Seigneur me dit :

- « Servante, ils restent, mais quand les trompettent vont sonner ils se lèveront les premiers, après ceux de la terre seront enlevés ensemble avec moi. Et nous pourrons célébrer les noces de l’Agneau.