ATTENTION : L’OECUMENISME N'EST PAS BIBLIQUE !

Publié le par Daniella

ATTENTION : L’OECUMENISME N'EST PAS BIBLIQUE !

« Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables » (2 Timothée 4/3-4)

« Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division». (Luc 12/51)

La Bible parle de deux sortes de divisions : l'une de Dieu et l'autre de Satan. Quand Paul mettait en garde contre les divisions, il parlait des mauvaises divisions, causées par de fausses doctrines. (Romains 16/17; 1 Timothée 4/1).

Il existe une division qui est bonne et nécessaire, qui est le résultat d'être séparé de l'Erreur par la Vérité (Jean 17/17).

Jésus enseigna :

« Je suis venu apporter la division. Il sépara Son Eglise du Judaïsme qui L'avait rejeté » (Jean 1/11).

« Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé ». (Jean 17/20-21)

Jésus pria pour l'unité des croyants ; Il pria pour une unité spirituelle (Jean 10/30; 17/21), et une unité dans la Vérité (17/17).

« Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit... Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la fraction du pain, et dans les prières ». (Actes 2/4, 42)

La prière de Jésus A ETE exaucée, comme le montre Actes 2. Les disciples étaient unis dans l'unité de l'Esprit depuis qu'ils étaient remplis de l'Esprit, et dans l'unité de la Vérité tandis qu'ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres.

« Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés ». (Actes 2/47)

L'Eglise de Jésus-Christ n'est pas une institution à laquelle il est possible de se joindre. Un homme peut ouvrir les portes d'une organisation appelée « église », mais il ne peut pas ouvrir les portes de l'Eglise. Devenir membre de l'Eglise signifie se détourner du péché et naître de l'Esprit. C'est Dieu qui pardonne les péchés, qui envoie l'Esprit et qui ajoute à l'Eglise.

« Nous avons tous, en effet, été baptisés dans (ou « par ») un seul Esprit pour être un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit ». (1 Corinthiens 12/13)

Le monde voit des milliers de dénominations; Dieu voit l'Unique Eglise, le Corps de Christ, qui comprend les personnes sauvées qui sont dans les dénominations. La seule façon d'être dans la vraie Eglise, c'est d'être baptisé par l'Esprit dans le Corps de Christ à la conversion.

Voir aussi : 1 Corinthiens 6/17.

« Mais, si nous-mêmes, si un ange du ciel annonçait un évangile s'écartant de celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème ! Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un évangile s'écartant de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème! Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ ». (Galates 1/8-10)

Si Paul avait été œcuménique, il n'aurait jamais prononcé l'anathème de Dieu sur tous ceux qui prêchent un autre évangile !

L'Eglise Catholique Romaine enseigne toujours les mêmes hérésies, comme le fait de donner l'autorité ultime à la TRADITION DE L'EGLISE et à la Papauté, plutôt qu'aux 66 livres canoniques de la Sainte Bible ; les sacrements de l'Eglise comme étant nécessaires au salut ; la Transsubstantiation ; la Mariolâtrie avec les prières faites à Marie comme si elle était omniprésente; le Purgatoire ; et les Indulgences pour les péchés futurs.

La théologie Catholique Romaine présente un autre Evangile (Galates 1/1-9) et un autre Jésus (2 Corinthiens 11/4).

Si Paul était vivant aujourd'hui, il s'opposerait de nouveau à ceux qui enseignent de fausses doctrines.

Note : Ce n'est pas l'Eglise Catholique Romaine qui a changé, ce sont les Evangéliques. Si le Catholicisme Romain avait fait irruption ces dernières années, plutôt que de se développer au cours des siècles, il serait immédiatement reconnu comme étant une secte, au même titre que le Mormonisme et les Témoins de Jéhovah.

« Voyant qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Evangile, je dis à Céphas en présence de tous : Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à Judaïser? ». (Galates 2/14)

Pierre commença à se joindre aux Judaïsants dans leur hérésie légaliste. Paul s'opposa à lui publiquement à cause de son hypocrisie (Galates 2/11-16). Pierre se repentit, de sorte que la communion fut préservée dans l'unité de la foi (Actes 15/7-11; 1 Jean 1/7).

« Etes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair? » (Galates 3/3)

La prière de Jésus pour l'unité spirituelle des croyants est exaucée et continue à être manifestée. Suggérer qu'une prière de Jésus puisse rester inexaucée, ou que la réponse dépend d'œuvres humaines, est aux limites du blasphème! « Travailler » à une unité visible construit l'ego humain, mais c'est une œuvre de la chair.

L'histoire d’Eglise nous montre que ce genre d'unions n'a jamais produit le réveil, bien au contraire.

« Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ » (Galates 3/28)

La vraie Eglise, le Corps de Christ, EST UNE. C'est ce qu'enseignent tous les passages bibliques qui parlent de l'unité des croyants.

« Vous efforçant de conserver l'unité de l'Esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul Esprit ». Ephésiens 4/3

Les chrétiens ne sont jamais appelés à « construire » l'unité. Ils sont plutôt exhortés à la conserver, car elle est une réalité présente. Jésus est Celui qui bâtit Son Eglise.

« Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils ». (2 Jean 9)

L'unité pour laquelle Jésus a prié est fondée sur la Parole de Dieu.

Les premiers chrétiens « persévéraient dans l'enseignement des apôtres » (Actes 2/42).

Le Saint-Esprit est l'Esprit de Vérité ; Il guide les chrétiens remplis de l'Esprit « dans toute la Vérité » (Jean 16/13).

Une « unité » où la vérité biblique est mise de côté ne se fait pas « en Christ », mais hors de Christ.

« Bien-aimés, alors que je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de vous envoyer cette lettre pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes ». (Jude

Il n'y a aucune unité chrétienne là où il n'y a pas d'unité dans « la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes ».

CONCLUSION

L'œcuménisme ne vient pas de Dieu; c'est une séduction des derniers temps. Nous devons donc prier et parler, car si nous ne disons rien, nous risquons de perdre notre intégrité doctrinale. Il vaut mieux être divisé par la Vérité, qu'être unis dans l'Erreur.

Prêcher la Bible, et dénoncer les fausses doctrines, ce n'est pas manquer d'amour, car « l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements » (1 Jean 5/3).

Jésus a-t-il manqué d'amour quand Il a dit à Pierre :

« Arrière de moi, Satan » (Matthieu 16/23) ou quand Il a condamné publiquement les Pharisiens (Matthieu 23)?

L'apôtre Paul a-t-il manqué d'amour quand il s'est opposé publiquement à Pierre pour son compromis (Galates 2)?

L'apôtre Paul a-t-il manqué d'amour quand il a donné le nom des faux enseignants, dans ses épîtres?

La Bible nous montre qu'il vaut mieux dire la Vérité qui blesse et qui ensuite guérit, que dire un mensonge qui réconforte et qui ensuite tue.

Jésus a dit :

« Cependant, tu as à Sardes quelques hommes qui n'ont pas souillé leurs vêtements; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu'ils en sont dignes » (Apocalypse 3/4).

Puissions-nous ressembler aux chrétiens de Sardes!

(Bibliographie Opal L. Reddin, What is Wrong with "Ecumenical"?)

Malheureusement beaucoup de chrétiens participent de plus en plus à des réunions œcuméniques... sous les prétextes « nous sommes tous frères », « nous avons tous le même Dieu »...

et bien non, nous n'avons pas tous le même Dieu !

Le Dieu des chrétiens c'est Jésus Christ et il n'est pas celui des autres religions !

Le Dieu des chrétiens est un Dieu d'amour et pas un Dieu de guerre !

Le Dieu des chrétiens a enseigné la résurrection et non la réincarnation !

Le Dieu des chrétiens a dit de l'adorer lui seul et pas d'autres dieux !

Alors, la prochaine fois que vous participerez à l'une de ces rencontres « pour bâtir des ponts », où un panel d'hommes se tenant par la main en signe de solidarité -- un prêtre catholique, un ministre protestant, un rabbin juif et un sheikh musulman --, déclarent qu'ils adorent tous le même Dieu... dites-vous : c'est une tromperie !

N'en croyez rien!

source : internet

Publié dans FAUSSES DOCTRINES

Commenter cet article