Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ALLIANCES - DELIVRANCES

ALLIANCES - DELIVRANCES

JÉSUS CHRIST REVIENT BIENTÔT ! ES -TU PRÊT ?


Reconstruction de l'église (1ère partie) CHRISTIAN PELLONE

Publié par Daniella sur 15 Février 2018, 13:54pm

Reconstruction de l'église (1ère partie)  CHRISTIAN PELLONE

En Christ, les deux murs les plus différents, les moins adaptables l’un à l’autre, les plus antagonistes (Juifs - Païens), peuvent non seulement se rejoindre, mais s’unir pour participer aux mêmes réalités spirituelles.

 

(EZECHIÈL 37/1, 14 + APOCALYPSE 21/9,27)

La reconstruction de l’Eglise passe donc comme nous l’avons vu par une réforme radicale de nos cœurs. C’est pour cela que cette reconstruction est impossible sans le réveil des cœurs dont nous avons parlé précédemment. Pour cela, le peuple de Dieu, avec les ministères, doit d’abord comprendre le projet de Dieu pour l’Eglise aujourd’hui. Ce projet est décrit prophétiquement dans la vision du rassemblement des os de la vallée des ossements.

Le projet du Seigneur est d’abord de restaurer l’Eglise en tant qu’armée.

L’Eglise doit retrouver sa vraie vocation qui est de détruire les œuvres du diable à l’instar de son chef : Christ qui a détruit l’autorité du diable.

Pour cela trois étapes sont nécessaires :

1. Rassemblement et ajustement des membres du corps de Christ (les os).

2. Reconstruction du corps: la chair, les nerfs et la peau

3. Restauration de l’action du Saint Esprit pour que ce corps vive.

Jésus doit être au centre de son Eglise. Le Saint Esprit développe dans l’Eglise les 4 grandes caractéristiques du Seigneur Jésus-Christ qu’on trouve dans les 4 évangiles (les 4 vents).

Deux principautés spirituelles ont jusqu’à maintenant, empêché l’accomplissement de ce projet de rassemblement:

la principauté antéchrist et la principauté de Jézabel.

Ces deux principautés se sont respectivement opposées aux deux ministères de fondement: apôtre et prophète.

L’Eglise, comme une armée, doit combattre ces principautés pour que ces deux ministères soient pleinement reconnus et acceptés.

En même temps, Dieu est entrain de rétablir le fonctionnement des 5 ministères suivant Eph 4. (voir les articles concernant les 5 ministères + 2 écrits par Christian Pellone)

Comme il est dit dans le livre de Néhémie, si le peuple avait des armes pour se battre il avait en même temps des instruments pour construire. Mais on ne peut construire correctement qu’avec les instruments et les matériaux de Dieu. Aucun modèle de construction d’ «église» ne nous est livré par la Bible. La seule représentation de l’Eglise est donnée par la Jérusalem céleste; celle-ci ne montre en rien une église structurelle mais plutôt une émanation du cœur de Dieu.

Le Seigneur nous montre par-là, que l’Eglise est d’abord l’Epouse de l’Agneau.

L’image de la Jérusalem céleste est présentée avec les éléments de la ville: les 4 murailles, les 12 portes, les 12 pierres. Chacun de ces ensembles a une signification spirituelle pour nous aujourd’hui.

1. LES SÉPULCRES. EZ 37

Ce texte a une portée prophétique pour l’Eglise corps de Christ, aujourd’hui. D’abord le Seigneur est en train de faire prendre conscience à ses enfants de l’état réel de l’Eglise. Elle est dispersée (désunie) et sèche (sans vie). Le verset 2 indique cela : des os fort nombreux à la surface de la vallée et complètement secs. Le verset 11 indique l’explication de cette vision : «Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. Voici, ils disent: nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus!». L’Eglise se sent sèche, elle a l’impression d’avoir perdu son espérance, l’espérance de l’intervention de Dieu et a peur d’être écartée par Dieu à cause de sa désobéissance.

Le but de Dieu est de faire revivre son Corps, mais nous devons le croire de tout notre cœur: versets 3 et 4: «Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre? Je répondis : Seigneur Éternel, tu le sais. Il me dit : "Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Eternel!».

Le Seigneur agit en trois étapes :

1. Rassemblement et ajustement des os : le texte hébreu dit au verset 7: «il se fit un mouvement et les os s’approchèrent en s’ajustant l’un à l’autre». Cela correspond à l’ouverture des sépulcres mentionnée au verset 12.

2. Reconstruction du corps sur l’ossature ainsi harmonisée : le verset 8 mentionne cette reconstruction et renvoie à la sortie des sépulcres mentionnée au verset 12.

3. Restauration de l’action du Saint-Esprit pour que l’Eglise soit l’armée de l’Eternel. Les versets 9 et 10 mentionnent cette action du Saint-Esprit qui redonne la vraie vie de Christ. Cela renvoie au verset 14 qui parle de la restauration dans le pays. Pour nous, le pays correspond au royaume de Dieu manifesté sur la terre.

1- RASSEMBLEMENT ET AJUSTEMENT

L’église réalise que ses os (son squelette) sont dispersés (désunis) et secs (sans vie). Eph 2/20 :

«Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire».

Ce texte est donné pour les Juifs et les païens.

Verset 16 : l’un et l’autre sont réconciliés (en Christ) avec Dieu en un seul corps, par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. Jésus, par l’œuvre de la croix, a renversé le mur de séparation (verset 14) et est devenu la pierre d’angle qui nous fait passer d’un mur à l’autre et qui soutient les deux. Il n’y a que l’œuvre de la croix qui peut réaliser l’unité du corps tant désirée par Dieu et exprimée par Jésus-Christ lui-même dans Jean 17.

En Christ, les deux murs les plus différents, les moins adaptables l’un à l’autre, les plus antagonistes (Juifs - Païens), peuvent non seulement se rejoindre, mais s’unir pour participer aux mêmes réalités spirituelles.

Les prophètes sont relatifs à l’ancienne alliance, au peuple Juif. Les apôtres sont relatifs à la nouvelle alliance et «ouvrent» aux nations le «droit de cité en Israël», les «alliances de la promesse», et donnent l’ «espérance» aux non Juifs.

Si l’œuvre de la croix a pu réconcilier Juifs et Païens, elle peut réconcilier et rassembler apôtres et prophètes dans l’église. Cette réconciliation s’étend aux autres ministères.

C’est l’action de ce premier souffle de l’Esprit dans l’Eglise aujourd’hui, car Dieu les a donnés comme l’ossature du corps. Col 2/19:

«sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé, par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne».

Les apôtres sont désespérés de voir cet éclatement du corps et souffrent car leur cœur est imprégné, par l’Esprit, de la vision universelle du rassemblement. Ils veulent établir la royauté de Jésus et de fait prennent à cœur la coordination du corps. Eph 2/21:

«En lui, tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur».

Le rassemblement n’est possible qu’autour de Jésus Roi.

Les liens de paix, système des tendons dans le corps, permettent la coordination et l’information du mouvement entre les os du corps et maintiennent le tout dans une parfaite cohérence. C’est la fonction principale que Dieu veut pour les apôtres.

Les prophètes sont découragés de voir le dessèchement du corps et souffrent car leur cœur est imprégné par l’Esprit, de la vision universelle de la vie. Ils veulent élever la divinité de Jésus et de fait prennent à cœur l’édification du corps. Eph 2/22 :

«En lui, vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit».

L’édification n’est possible qu’autour de Jésus Dieu.

Les jointures d’amour, système des articulations dans le corps, permettent l’articulation et la communication du mouvement entre les os du corps et transitent la vie d’un membre à l’autre. C’est la fonction principale que Dieu veut pour les prophètes.

Le modèle donné ici pour les ministères de fondement doit se retrouver dans chaque membre du corps. Le corps humain est ainsi construit: dans chacune de ses parties on retrouve le fondement de ses gènes. C’est ce qu’on appelle les clones. Dans chacune des parties du corps de Christ, on doit retrouver le fondement des gènes du Seigneur.

L’Eglise devrait être un clone de Christ manifestant chacune de ses caractéristiques : amour, paix, joie, sainteté, pureté, gloire de Dieu...etc.

Ez 37/5 : «Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez».

Ici l’esprit est le Saint-Esprit qui réalise l’unité par le lien de la paix.

(Eph 4/3) et la vie est produite par la vérité de la Parole :

«en professant la vérité dans l’amour, nous croîtrons» (Eph 4/15).

Eph 4/1,6 :

«Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec amour, vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous».

Le verset 3 est au centre de ce passage et parle de l’unité par le lien de la paix.

Cette condition est nécessaire pour un royaume, l’Eglise, Royaume de Dieu où Jésus est Roi. C’est pourquoi l’antéchrist s’oppose à la royauté de Jésus.

Col 1/17,19 :

«Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l’église; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix».

Ce passage met en évidence la royauté suprême de Jésus dans le corps de l’Eglise. Jésus est roi dans son corps. Eph 4/11,16 :

«Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans l’amour, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans l’amour».

Le verset 15 est au centre de ce passage et parle de la vérité dans l’amour. Cette condition est nécessaire pour un royaume, l’Eglise, Royaume des cieux où Jésus est Dieu. C’est pourquoi Jézabel s’oppose à la divinité de Jésus.

Col 1/15,16 :

«Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et le invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui».

Ce passage met en évidence la divinité suprême de Jésus pour le corps de l’Eglise.

Jésus est Dieu pour son corps.

Le but actuel de Satan contre l’Eglise est de maintenir les sépulcres fermés au moyen du joug de deux principautés spirituelles :

l’Antéchrist et Jézabel.

Ce sont deux principes spirituels utilisés pour verrouiller les entendements spirituels des deux ministères de fondement: apôtres et prophètes.

 

ACTION DE L’ANTÉCHRIST

Il s’oppose à la royauté de Jésus et s’oppose donc en particulier au ministère apostolique. Il utilise l’orgueil spirituel pour générer l’isolement, ce qui brise l’unité de l’Esprit et coupe le lien de la paix. Les conséquences sont dispersion et haine dans l’Eglise. Comment Jésus peut-il être Roi dans un royaume dispersé et troublé ? L’apôtre, le lion dans la vision d’Ezéchiel 1, concrétise la royauté de Jésus par la manifestation du royaume de Dieu sur la terre. Il établit l’unité, la paix, la sanctification dans ce royaume. Il a le souci du rassemblement et de la construction pour le corps terrestre de Christ, c’est le Royaume de Dieu.

Le mot antéchrist en hébreu est : Tsar Machiarh qui veut dire contre l’oint, contre le Messie, contre l’onction. (2Thess 2/8 + 1Jean 2/22,23 + 2Jean 7). C’est un esprit qui agit avec l’orgueil des capacités humaines et la revendication du pouvoir. L’Antéchrist, l’homme impie, a un comportement égocentrique qui veut tout ramener à lui. IL prétendra faire l’unité par la paix et pour cela il lui faudra le pouvoir religieux (assis dans le temple). La Bible l’identifie à un homme. C’est parce que la direction de l’Esprit ressemble à la sensibilité masculine. Ce qui dérange le plus l’Antéchrist, c’est la diversité de Dieu dans l’unité de l’Esprit. La religion de la chair se gargarise d’uniformité et de domination, c’est l’apparence de l’autorité. L’onction apostolique dérange la connaissance et le savoir religieux.

Dieu veut ouvrir ce sépulcre !

Reconstruction de l'église (1ère partie)  CHRISTIAN PELLONE

ACTION DE JÉZABEL

Il s’oppose à la divinité de Jésus et s’oppose donc en particulier au ministère prophétique. Il utilise le mensonge spirituel pour générer la séduction, ce qui détruit la vérité de la Parole et paralyse la croissance.

Les conséquences sont obscurité et sècheresse dans l’Église.

Comment Jésus peut-il être Dieu dans un peuple égaré et sec?

Le prophète, l’aigle dans la vision d’Ézéchiel 1 concrétise la divinité de Jésus par la proclamation du royaume des cieux. Il répand la lumière, la vie, la glorification dans ce royaume. Il a le souci du rassemblement et de la construction pour le corps céleste de Christ, c’est le Royaume des cieux.

Le mot Jézabel en hébreu est: Iyzévèl qui veut dire fumier, nauséabond, sans cohabitation. (1Rois 21/7 + Ap 2/20). C’est un esprit qui agit avec le mensonge de la sagesse humaine et la revendication des richesses. Jézabel a un comportement typique de ceux qui veulent détruire par l’hypocrisie. Elle excite une autorité, Achab, en lui promettant l’extension de son patrimoine. Il est remarquable de voir que l’ennemi utilise une femme. C’est parce que la sensibilité à l’Esprit ressemble à la sensibilité féminine. Ce qui dérange le plus Jézabel, c’est la vérité de la Parole. La religiosité se gargarise de faussetés et de tromperies, c’est l’apparence de la piété. L’onction prophétique dérange la tradition et le rituel religieux.

Dieu veut ouvrir ce sépulcre !

Reconstruction de l'église (1ère partie)  CHRISTIAN PELLONE

L’ennemi ne veut pas que les ministères apostoliques et prophétiques se rassemblent car il sait que «la corde à trois fils ne se rompt pas facilement» (Eccl 4/12). La corde à trois fils représente l’union en Christ du couple apôtre-prophète, une union à l’image de l’union d’un homme et d’une femme devant Dieu. Une société forte est une société qui préserve la vie de famille suivant le modèle divin : le couple uni devant Dieu engendre des enfants et les porte à maturité. De même, une église forte est une église qui préserve le couple apôtre-prophète. Ces deux ministères unis engendrent des enfants spirituels et les portent à maturité.

  • Le prophète a besoin de la protection de l’apôtre, comme une femme a besoin de la protection de son mari.
  • L’apôtre a besoin de l’inspiration du prophète comme le mari a besoin de l’inspiration de sa femme.

Le prophète vit la Parole éternelle par son inspiration céleste, l’apôtre vit la Parole éternelle par son accomplissement terrestre.

C’est ce que le vent de l’Esprit souffle dans l’Eglise, Corps du Seigneur.

Dieu veut ouvrir ces deux sépulcres pour libérer ces deux ministères qui ont longtemps été retenus captifs alors que les autres ministères avaient déjà été acceptés dans l’église:

Eph 4/8,10 :

«C’est pourquoi il est dit: étant monté dans les hauteurs, il a emmené des captifs, et il a fait des dons aux hommes. Or, que signifie: il est monté, sinon qu’il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre? Celui qui est descendu, c’est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses... Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents