Soyez prêts, Jésus revient bientôt! Henri Viaud-Murat.

Publié le par DP

Depuis le début de l’année 2010, tous les records ont été battus, en matière de catastrophes naturelles. Mais ce n’est rien, en comparaison de ce qui nous est annoncé dans le Livre de l’Apocalypse. Non seulement Jésus revient très bientôt, mais Il reviendra brutalement! Soyons prêts!

 

 

Il serait trop long de détailler les catastrophes naturelles qui se sont abattues sur le monde entier depuis le début de l’année 2010: tremblements de terre, inondations, sécheresses, famines, épidémies, ouragans, vagues de chaleur, changements climatiques, il suffit de suivre les média pour réaliser que tous les records sont en train d’être battus!

 

Ces catastrophes naturelles vont de pair avec une profonde dégradation des moeurs. La violence, la rébellion, l’immoralité, les meurtres et délits en tout genre se multiplient et s’accroissent.

 

Tout cela correspond aux signes que le Seigneur et Ses apôtres nous avaient prédits pour la fin des temps. Jésus a même comparé ces signes aux « douleurs de l’enfantement » (Matthieu 24: 8).

 

Ces douleurs augmentent en fréquence et en intensité, à mesure que le moment de l’enfantement approche. Il en est de même pour les catastrophes et les crises multiples que nous pouvons observer depuis plusieurs années.

 

Nous ne devons donc pas nous attendre à une diminution de ces catastrophes, mais, bien plutôt, à une augmentation encore plus considérable de leur nombre et de leur magnitude. Que cela puisse parler à ceux qui sont encore aveuglés!

 

Je suis fermement convaincu que l’enlèvement de l’Eglise se produira avant la Grande Tribulation. Le but de cet article n’est pas de présenter les arguments bibliques qui m’ont permis de parvenir à cette conviction. Le but de cet article est d’exhorter chacun à être prêt, afin de partir à la rencontre du Seigneur dans les airs, au moment où l’enlèvement de l’Eglise se produira.

 

Tout d’abord, nous devons dénoncer un mensonge qui fera que des millions de Chrétiens ne seront pas enlevés, et devront traverser la Grande Tribulation. Quel est ce mensonge?

 

C’est de croire qu’il nous suffit d’avoir un jour reçu le Seigneur Jésus comme notre Sauveur, pour être automatiquement enlevés à Sa rencontre dans les airs!

 

Si nous nous sommes un jour repentis de nos péchés, et si nous avons reçu le Seigneur Jésus comme notre Sauveur, nos péchés ont été effacés, et nous sommes devenus une nouvelle création en Jésus-Christ. Se repentir et croire en Jésus suffit donc pour être sauvé.

 

Mais cela ne suffit pas pour être enlevé!

 

N’oublions pas que le Seigneur vient chercher Son Eglise, qui est Son Epouse!

 

Il vient chercher une « Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible » (Ephésiens 5: 27).

 

En outre, « sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12: 14).

 

C’est pour cela que le Seigneur demande à Ses disciples, immédiatement après leur conversion, d’être baptisés d’eau et d’Esprit. Ces deux baptêmes ne sont pas absolument indispensables si nous voulons « seulement » être sauvés!

 

Mais ces deux baptêmes sont absolument indispensables si nous voulons être enlevés! Car ils nous sont absolument nécessaires pour mener une vie de sanctification et de victoire sur le péché.

 

Rappelons ici que le baptême d’eau représente notre engagement total envers Christ. Il représente donc notre mort à notre vie passée, et notre résurrection à une vie entièrement nouvelle, en Christ. Quant au baptême de l’Esprit, il nous est donné justement pour nous faire atteindre, concrètement, dans tous les aspects de notre vie pratique, la perfection que nous avons déjà reçue dans notre nouvelle nature spirituelle, dès l’instant de notre nouvelle naissance.

 

Mettez donc rapidement votre vie en règle, si vous n’êtes pas encore baptisés d’eau et d’Esprit! Demandez au Seigneur qu’Il vous mette en relation avec une assemblée, ou simplement l’un de Ses disciples, qui acceptera de vous « plonger » au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit! Ensuite, et même sans attendre d’être baptisé d’eau, demandez à Dieu de vous remplir de Son Esprit, parce que vous voulez obéir au Seigneur, et aller jusqu’au bout avec Lui. Puis, croyez que Dieu vous a exaucé, et qu’Il vous a rempli de Son Esprit.

 

N’attendez aucune « manifestation visible » pour le croire!

 

Mais, dès que vous aurez cru, sachez que rien ne s’oppose à présent pour que vous parliez de nouvelles langues (Marc 16: 17) et que vous exerciez tous les dons de l’Esprit, selon que l’Esprit vous conduira.

 

Le véritable disciple du Seigneur est constamment rempli de la pensée des choses célestes, des choses qui concernent le Seigneur et Son Royaume. Il pense constamment aux « choses d’en haut, » son coeur n’est pas attaché aux « choses d’en bas »!

 

Il court vers le but, afin de remporter le prix de la vocation céleste en Jésus-Christ! Il sonde les Ecritures, Il veut approfondir sans cesse sa communion avec son Seigneur. Il veut Le connaître tel qu’Il est! Il est animé de l’état d’esprit de l’apôtre Paul :

 

« Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts. Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons cette même pensée; et si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. Seulement, au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas. Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous. Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant. Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre. Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses. C’est pourquoi, mes bien-aimés, et très chers frères, vous qui êtes ma joie et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur, mes bien-aimés! » (Philippiens 3: 7-4: 1).

 

Croyez-vous sincèrement que ce soit l’état d’esprit de tous ceux qui ont confessé Jésus-Christ comme leur Sauveur et Seigneur?

 

Il suffit de regarder autour de nous, pour voir à quel point l’amour du monde, le mysticisme religieux, le légalisme, le libéralisme, le désir de faire des expériences gratifiantes, et finalement l’apostasie, ont envahi les églises chrétiennes!

 

Dans les trois premiers chapitres du Livre de l’Apocalypse, le Seigneur adresse Ses derniers avertissements à sept églises, qui représentent les églises chrétiennes de tous les temps et de tous les lieux. Ces avertissements sont très importants, pour nous qui sommes parvenus à la fin des temps, car ils s’adressent tout particulièrement aux églises qui sont à la veille de l’Apocalypse, et qui vont connaître l’enlèvement de l’Epouse. Si ces églises ne remplissent pas les conditions que le Seigneur a pris la peine de venir leur exposer, comment peuvent-elles croire qu’elles vont tranquillement être enlevées, quoi qu’elles fassent?

 

Voici les principaux reproches que le Seigneur adresse à cinq de ces sept églises:

  • « Ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour » (Apoc. 2: 4).
  • « Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité. De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes » (Apoc. 2: 14-15).
  • « Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles » (Apoc. 2: 20).
  • « Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n’ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu » (Apoc. 3: 1-2).
  • « Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche » (Apoc. 3: 15-16).

Certains pourraient dire que ces reproches du Seigneur Jésus, à première vue, concernent des choses qui ne sont pas « si graves, » si on les compare à ce que l’on peut observer aujourd’hui dans beaucoup d’églises chrétiennes!

 

Il est pourtant nécessaire d’affirmer haut et fort que les Chrétiens qui entrent dans l’une de ces catégories énumérées par le Seigneur ne seront pas enlevés, à moins qu’ils se repentent!

 

La caractéristique essentielle des Chrétiens qui sont ainsi repris par le Seigneur, c’est, finalement, la tiédeur spirituelle. Ils ont abandonné leur premier amour, et ils ont accepté de se laisser peu à peu entraîner dans divers compromis avec la Parole de Dieu. Ils ont fini par accepter le mensonge que « tant qu’ils sont sur cette terre, il n’est pas possible de marcher dans la perfection et la sainteté »! Pour les hommes, ils semblent vivants en Christ, mais, pour Dieu, ils sont morts ou moribonds!

 

Quelles conséquences tragiques vont produire une telle attitude! Mais, hélas, quand la dernière trompette aura retenti, et que ces Chrétiens se verront rester sur la terre, il sera trop tard pour qu’ils se repentent! Que de larmes inutiles seront versées alors! Que de regrets cuisants et amers seront éprouvés devant les horreurs de la Grande Tribulation, que tous ceux-là devront inévitablement traverser!

 

Ils ne perdront pas leur salut, s’ils ne prennent pas la marque de la Bête, mais ils auront perdu leur enlèvement! Un grand nombre d’entre eux feront partie des martyrs de la Tribulation, qui honoreront le Seigneur par leur fidélité dans la mort. Mais ils auraient pu L’honorer, dès avant l’enlèvement, par leur fidélité dans la vie!

 

C’est pourquoi, le Saint-Esprit est toujours puissamment à l’oeuvre, en ce moment même, pour crier dans la terre entière: « Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera! » (Ephésiens 5: 14).

 

Et l’apôtre poursuit:

« Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ » (Ephésiens 5: 15-21).

 

Bien-aimés, pouvez-vous dire qu’aujourd’hui, les jours sont moins mauvais qu’au temps de Paul? Ne sont-ils pas bien plus mauvais? Ne devons-nous pas, à plus forte raison, racheter le temps, veiller à ne pas être inconsidérés, et comprendre quelle est la volonté du Seigneur?

Comprenez-moi bien: une vie de sanctification n’est pas le résultat méritoire de nos efforts personnels et de nos bonnes oeuvres de piété! Mais elle est le résultat de l’action de la grâce de Dieu dans la vie de tous ceux qui croient!

 

Quand le Seigneur dit à l’église de Sardes qu’Il n’a pas trouvé ses oeuvres parfaites devant Dieu, nous devons savoir que jamais nous ne pourrons produire de telles oeuvres parfaites par nous-mêmes, par nos résolutions ou notre bonne volonté!

 

Mais ces oeuvres parfaites découleront naturellement de l’action du Saint-Esprit dans la vie de ceux qui se sont entièrement consacrés au Seigneur, et qui croient qu’ils ont déjà été créés parfaits en Christ, et que Dieu leur fera Lui-même atteindre une perfection totale, pour leur esprit, leur âme et leur corps, pour le jour de l’avènement de Christ (1 Thessaloniciens 5: 23-24).

 

Ces oeuvres parfaites sont les oeuvres que Dieu a préparées d’avance pour tous ceux qui L’aiment! Ce sont nécessairement des oeuvres de foi, car la foi sans les oeuvres correspondantes est morte!

 

Si nous voulons produire ces oeuvres de foi, nous devons connaître notre Seigneur, et connaître Sa Parole. Nous devons aussi croire tout ce qu’Il nous dit, sans discussion, sans hésitation!

 

Voici ce que le Seigneur dit à Son église fidèle, l’église de Philadelphie:

 

« Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé. Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne » (Apocalypse 3: 8-11).

Voici donc quelles étaient les caractéristiques de cette église fidèle, qui va être enlevée:

  • Elle a peu de puissance. Devant les hommes, c’est une église pauvre, humble, insignifiante, sans rien, à première vue, pour attirer le regard. Mais c’est une église puissante devant son Dieu!
  • Elle a gardé la Parole du Seigneur. Combien cela est capital en ces temps d’apostasie et d’abandon de la Vérité! L’Eglise qui va être enlevée aime avant tout la Vérité. Elle veut marcher, et elle marche, selon la Vérité. Elle hait le compromis et le mensonge!
  • Elle n’a pas renié le nom du Seigneur Jésus. « Renier le nom » signifie être prêt à accepter toute sorte de compromis, par rapport aux ordres et aux paroles du Seigneur. Cela signifie être prêt même à désobéir, quand « cela ne semble pas si important »! Il y a une foule de manières de « renier le nom » du Seigneur. Mais, fondamentalement, cela revient à ne pas respecter Sa Personne, à ne pas L’aimer par-dessus tout, à ne pas chercher à Le glorifier, à L’honorer, à Lui obéir de tout notre coeur, uniquement par amour pour Lui!
  • Elle a gardé la parole de la persévérance en Jésus. Elle a persévéré dans les souffrances, les persécutions et les épreuves. Aucune de ces choses n’a pu la détacher de son Seigneur! Elle fait partie de tous ceux dont le Seigneur a pu dire: « Ils l’ont vaincu (le diable) à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort » (Apoc. 12: 11).

Oui, cette Eglise fidèle a un témoignage qui parle! Un témoignage qui parle à Satan, qui parle aux hommes, mais surtout qui parle au coeur de Dieu!

 

C’est cette Eglise-là, et elle seule, qui sera enlevée!

 

Il est encore temps de sortir de votre torpeur, si le Seigneur vous montre que vous faites partie de ceux qui dorment! Il suffit d’une seconde pour se réveiller du plus profond sommeil!

 

Mais n’attendez pas le son de la dernière trompette pour vous réveiller!

 

Se réveiller, c’est très simple!

 

Pour un Chrétien, c’est réaliser qu’il a vécu en-dessous de la grâce de Dieu! Il n’a pas su saisir, ou saisir pleinement, la grâce souveraine de Dieu! Car c’est uniquement la grâce de Dieu qui nous soutient et qui nous permet de rester réveillés!

 

Si quelqu’un entend ce message, c’est que déjà la grâce de Dieu est venue à sa portée. Et si la grâce de Dieu est venue à ta portée, c’est pour que tu puisses la saisir avec reconnaissance!

 

Il n’est donc pas trop tard pour toi!

 

Le Seigneur peut faire, en très peu de temps, une oeuvre puissante et merveilleuse dans ta vie! Oui, sois convaincu que tu seras prêt à partir quand l’enlèvement de l’Eglise se produira! Mais ne remets pas à demain ta décision de te réveiller, et de saisir tous les moyens de grâce que le Seigneur te tend!

 

Demande-Lui d’ouvrir ton intelligence spirituelle, pour que tu comprennes quelle est la grandeur de l’appel que Dieu t’adresse, et que tu saches de quelle manière tu peux y répondre, uniquement par la foi! Sois décidé à apprendre, sous la direction de Jésus, à marcher par l’esprit!

 

Demande-Lui de te remplir tout à nouveau, et toujours plus, de Son Esprit, replace ta main dans la main du Seigneur!

 

Reprends ta route sur le chemin étroit qui mène à la vie éternelle, et qui passe par cette rencontre glorieuse sur les nuées avec Celui que nous attendons d’un moment à l’autre!

Commenter cet article

nambogona eric 02/11/2010 11:15



c'est avec une grande satisfaction que j'ai pris connaissance de votre sites ainsi que de toutes la documentation y afférante .Je tiens à vous informer que nous venons d'avoir notre agreement
pour notre ministere international de reveil en centrafrique aussi c'est avec joie que nous recevrons de votre  part des brochures ,dépliants afiiche dans le cadre d'evangélisations.Nous
sommes également disposer à vous recevoir pour l'organisation des croisades , campagnes d'evangelisations , séminaires  et autres en centrarique .Dans l'espoir de lire  et surtout vous
voir en centrafrique ,recevez au nom de l'eglise jahovah sabaoth  de centrafrique nos salutations les plus fraternelles