L'intoxication au Rock (1) D. WILKERSON

Je suis surpris de voir qu’une si grande multitude de jeunes gens, y compris des ministres, se soit entichée de la musique rock. Ils ont grandi avec elle. Dans tous les autres aspects de leur vie, le Seigneur est maître. Ces jeunes sont purs et consacrés dans tous les autres domaines de leur vie, mais ils s’accrochent à cette idole. Il n’y a qu’une seule chose qui les empêche de saisir pleinement ce que Dieu a de meilleur pour eux. Ils sont prêts à abandonner la télévision, les sports, le sexe illicite, les excès de table et toutes les autres sortes d’idole, mais ne touchez pas à leur musique ! Comme il est vrai qu’un «moqueur n’écoute pas la réprimande »  Proverbes 13:1.

 

Je frémis lorsque j’entends des parents et des ministres dire : « Ne jugez pas ». Moi, j’affirme qu’ils feraient mieux d’obéir à la Parole de Dieu et de juger selon la droiture, avant que leurs enfants ne soient livrés aux séductions de cette époque.

 

 

 

Jésus a jugé les pharisiens en les traitant de vipères. Paul, quant à lui, a jugé Pierre parce que ce dernier était dans l’erreur.

 

De nos jours, les parents sont devenus si complaisants et si nonchalants à propos de la musique qu’écoutent leurs enfants.

Ils disent : « Voyez-vous, chaque génération possède son propre style de musique. Nous n’aimons pas la musique des jeunes, mais eux semblent l’apprécier. En outre, ils chantent Jésus, alors cela doit être correct. »

 

Quel aveuglement spirituel !

 

Nous sommes arrivés au point où tout est acceptable du moment que cela «produise des résultats ». Si la musique démoniaque attire les jeunes à l’autel pour leur faire prendre une décision pour Jésus, elle est alors acceptable. Il s’agit là d’un raisonnement très dangereux.

 

La plupart de ces jeunes n’ont pas été touchés au-delà de leurs émotions, et l’Esprit Saint ne les a pas sondés profondément pour les convaincre de péché.

 

On ne leur a pas demandé d’abandonner le monde, leurs anciennes manières de vivre et leurs amis, et il n’y a pas de repentance profonde, ou si peu. Le tout ne se résume qu’à un vote pour Jésus. Dieu, dans Sa miséricorde infinie, en amène quelques-uns à Lui, mais seulement à cause d’un autre travail de conviction qui s’est fait en eux.

 

Une des raisons pour laquelle l’Esprit de Dieu a été retiré du Mouvement de Jésus que nous avons connu lors de la dernière décennie était justement le refus de ces jeunes de renoncer à leur musique. Ils ont délaissé la marijuana, l’héroïne, « l’amour libre » et même leurs manières de vivre perverses, mais ils ont refusé d’abandonner leur rock bien-aimé.

 

« Mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournerez-vous à ces faibles et pauvres principes élémentaires auxquels vous voulez vous asservir encore ? » Galates 4:9.

 

Tout comme le peuple d’Israël, ils « n’ont pas renoncé à leurs prostitutions d’Égypte ». « Elle n’a pas renoncé à ses prostitutions d’Égypte : car ils avaient couché avec elle dans sa jeunesse, ils avaient touché son sein virginal, et ils avaient répandu sur elle leurs prostitutions. C’est pourquoi, Je l’ai livré entre les mains de ses amants » Ezéchiel 23:8, 9.

 

C’est stupéfiant ! Je soutiens que l’emprise de la musique est plus forte que celle des drogues, de l’alcool ou du tabac, et que c’est la plus grande intoxication de masse de l’histoire. Les gens s’y cramponneront-ils obstinément lorsqu’ils seront devant le trône du jugement de Christ ? Le Seigneur leur dira-t-il : « Je vous ai dit qu’il manquait une chose : il restait une idole dans votre vie. Vous avez agi à votre guise, avec opiniâtreté, et vous avez laissé votre vie être gouvernée par une musique qui M’attristait, tout ceci parce que vous n’avez pas voulu Me donner toute chose. » ?

 

« Mais tu M’as tourmenté par tes péchés, tu M’as fatigué par tes iniquités » Esaïe 43:24

 

Qu’est-ce que le rock ?

 

Qu’est-ce que le rock ? Comment peut-on le reconnaître en cette époque d’instruments de percussion, de guitares électriques, de basses au son lourd et de rythmes compliqués ? Je ne peux pas répondre à cette question de façon technique. En effet, puisque le rock agit principalement au niveau de l’âme et de l’esprit, il ne peut être jugé seulement selon des considérations d’ordre technique.

 

Tout ce que je sais, c’est que l’Esprit de Dieu qui est à l’intérieur de moi le reconnaît et me fait ressentir la tristesse qu’Il ressent à cause de ce genre de musique.

 

Ceux qui adorent Christ en esprit et en vérité apprendront à le discerner rapidement. Un bon moyen pour y parvenir est de passer quelques heures en prière, isolé dans la présence de Jésus. Laissez l’Esprit de Dieu fondre votre cœur et émietter votre orgueil. Ouvrez votre cœur, laissez l’Esprit vous sonder en profondeur, et demandez-Lui de vous montrer ce qui est bien et ce qui est mal. Soyez vraiment ouvert à la pensée de Dieu.

 

 

 

Passez ensuite une autre heure à étudier la Parole de Dieu et, lorsque vous êtes en adoration profonde dans l’Esprit, faites jouer votre musique ! Vous saurez ce qu’il en est en l’espace de quelques secondes.

 

« Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira : Voici le chemin, marchez-y ! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauche » Esaïe 30:21.

 

L’Esprit de Dieu en vous résistera à tout ce qui sort des entrailles de Satan. Il ne peut y avoir de règle légaliste; c’est une question d’Esprit et de vérité.

 

Esaïe a affirmé que vous trouverez votre chant, ainsi que la bonne musique, lorsque la sainteté vous enveloppera.

 

« Il y aura pour vous un chant comme dans la nuit où l’on sanctifie une fête, et une joie de cœur comme à celui qui va avec une flûte pour se rendre à la montagne de l’Eternel, vers le rocher d’Israël » Esaïe 30:29 Darby.

 

 

 

Aujourd’hui, cette sainte solennité a été remplacée par la folie et la rigolade. Il n’y a présentement aucun doute dans ma pensée : la musique rock, telle qu’on l’utilise et qu’on la joue dans les milieux chrétiens, provient de la même source satanique que la musique « punk » ou « heavy metal » jouée lors des concerts rock démoniaque présentés à travers le monde.

 

Voilà le message que le Seigneur m’a demandé de proclamer. Peu l’écouteront, mais l’Épouse de Christ le fera et chantera :

 

« Le Seigneur, l’Eternel, m’a ouvert l’oreille, et je n’ai point résisté, je ne me suis point retiré en arrière » Esaïe 50:5.

 

Esaïe a déclaré :

 

« Car c’est un peuple rebelle, ce sont des enfants menteurs, des enfants qui ne veulent point écouter la loi de l’Eternel, qui disent aux voyants : Ne voyez pas ! et aux prophètes : Ne nous prophétisez pas des vérités, dites-nous des choses flatteuses » Esaïe 30:9, 10.

 

Dieu et le rock

 

Je ne suis pas tellement intéressé par ce que les prédicateurs et les musiciens ont à dire sur le rock. Mon opinion personnelle ne vaut pas grand chose non plus. Je ne suis pas le juge de ce qui est acceptable ou non aux yeux du Seigneur en ce qui concerne la musique. Tous les livres et les sermons sur les méfaits de la musique rock n’ont pas changé la pensée de beaucoup de jeunes gens. Les musiciens chrétiens continuent à en jouer et la jeunesse chrétienne la dévore toujours. Elle continue à se répandre dans l’Église.

 

Ma seule préoccupation est celle-ci : qu’est-ce que Dieu pense du rock ?

 

Si nous arrivons à découvrir Sa pensée à ce sujet, alors tous les jeunes qui aiment Christ devront l’accepter ; s’ils ne l’acceptent pas, cela prouvera qu’ils sont entêtés, qu’ils ont été trompés par des esprits menteurs et qu’ils ne veulent pas se soumettre à l’autorité de l’Esprit Saint.

 

Je me suis prosterné devant Dieu et j’ai cherché à connaître Sa pensée à ce sujet parce que la fin de toutes choses est proche et que ce n’est pas le temps de s’adonner à quelque chose que Dieu pourrait haïr, particulièrement dans le domaine de la musique.

 

Nous devons quitter cette scène délabrée, et chanter et adorer en esprit et en vérité. Je ne crois pas que les véritables vainqueurs désirent être impliqués dans quelque chose que Christ ne fait que tolérer ; ils ne veulent surtout pas toucher à quelque chose que le Seigneur pourrait détester. Cela ne sert à rien de discuter sur la base d’une quelconque norme légaliste.

 

La seule question importante est celle-ci: Est-ce que Dieu bénit ou déteste la musique rock dans Son saint sanctuaire ?

Permettra-t-il, qu’elle soit jouée dans Sa maison, ou plutôt la rejettera-t-Il, comme une chose dévouée par interdit ?

 

Que vous le croyiez ou non, la Parole de Dieu contient les réponses. Elle tranche la question de façon incontestable, de sorte que tout se résume à ceci : le lecteur acceptera-t-il de mettre de côté toutes ses idées préconçues et d’écouter simplement la Parole de Dieu ?

 

Le fait de s’accrocher à quelque chose qui pourrait être vraiment méprisable aux yeux de Dieu dénote un aveuglement spirituel absolu.

 

L’Esprit Saint m’a révélé quatre vérités qui, je crois, exposent pleinement Sa pensée sur la musique rock ainsi que sur tous les autres genres de musique mondaine que l’on retrouve dans Sa maison. Ceux qui veulent se tenir devant le trône du jugement de Christ avec une sainte assurance ont besoin d’entendre ce que l’Esprit est en train de dire.

 

Quatre considérations qui révèlent la pensée de Dieu sur la présence de la musique rock dans Son temple

 

Seuls les chrétiens dévoués, ceux qui aiment Christ et qui craignent Dieu, prendront le temps d’étudier et de considérer ces préceptes bibliques. Quant à ceux qui ont l’esprit fermé, ils ne considéreront même pas ce que dit la Parole de Dieu à ce sujet.
 

   

 

1. De quel sein la musique rock est-elle née ?

 

Une chose est très claire dans la Parole de Dieu : lorsque le Seigneur juge les hommes ou les situations, Il remonte à leur origine. Il est préoccupé surtout par la semence qui produit le fruit, puisque toute graine produit du fruit de sa propre espèce.

 



La musique rock est-elle née du sein d’un musicien rempli de l’Esprit ?

A-t-elle été placée sur le Seigneur après sa naissance, dès sa sortie du ventre ?

Peut-on dire qu’elle appartenait à Dieu dès le commencement ?

Est-ce l’Esprit Saint qui lui a donné naissance ?

 

La musique rock a été conçue dans le sein des ténèbres et de la rébellion. Aujourd’hui, il y a une nouvelle génération qui n’a pas été en contact avec les racines du rock, puisque ce genre de musique a vu le jour avant que ces jeunes ne viennent au monde. S’ils avaient vu comment le rock est né, avec toutes les drogues, le « décrochage », la rébellion et le culte satanique, ils auraient probablement une meilleure compréhension de ce que j’entends par son « sein ».

Il y a plusieurs années, lorsque le rock est apparu et qu’il a percé le marché, chaque croyant rempli de l’Esprit a discerné qu’il s’agissait d’une transgression.

Il y a trente ans, lorsqu’Elvis Presley a fait ses débuts, je suis tombé sur ma face devant Dieu et j’ai pleuré; l’Esprit de Dieu présent en moi était attristé. Il y a même eu certains musiciens profanes qui ont dénoncé le rock comme étant d’inspiration démoniaque.


 

Peu après, j’ai écrit un livre intitulé «Le Rock and roll : le battement du cœur de Satan » (1). C’est ce que le rock était à ses débuts et c’est ce qu’il est toujours, car il est le fruit d’une mauvaise semence, issu du sein de la perversité. En peu de temps, il a été dénoncé pour ce qu’il était vraiment et ce qu’il est encore aujourd’hui : l’hymne de la rébellion et de l’anarchie. J’inscris dans la même catégorie tous les genres de musique, y compris le «country western » et le «pop», lorsque le péché y est glorifié et que la musique et les mots sont sensuels.

 


Pourtant, il y a des jeunes chrétiens qui adorent presque la mémoire d’Elvis Presley, le  «Roi du rock and roll».

 

Si vous êtes d’avis de me dire que le rock n’est pas né d’un sein pervers, vous correspondez alors exactement à la description donnée par le psalmiste, c’est-à-dire quelqu’un qui est comme un aspic sourd et qui ne veut écouter personne. Vous êtes celui qui «ferme son oreille» et qui ne veut pas écouter. Il s’agit d’un aveuglement spirituel; vous êtes sous le charme d’un esprit menteur.

 

Comment quelqu’un qui adore Jésus-Christ peut-il prendre un enfant pervers, né d’une mauvaise semence, d’un mauvais sein, et en faire un serviteur de l’Eternel ? Jésus a dit : «Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu» Matthieu 22:21.

 

Il a également affirmé : «Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ou un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu» Matthieu 7:18, 19.

 

La Bible accorde une place importante au sein d’où le fruit est issu. Jean-Baptiste a été «rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère » Luc 1:15.

 

Le sein de la mère de Jean a produit un saint prophète, un fruit saint provenant d’une sainte semence.

 

Quelle sorte de fruit le rock and roll produit-il ? La sainteté et la pureté ?

Une faim et une soif pour Christ ? Un cœur brisé et contrit ?  La conviction du péché ?

 

Soyez honnête !

 

Selon la Parole de Dieu, chaque semence produit du fruit « selon son espèce » Genèse 1:12.

Quelle sorte de fruit a été produit lorsque les Beatles, qui ont été les premiers chanteurs rock, se sont moqués de Jésus-Christ et ont glorifié la drogue dans leurs chansons ?

Quelle sorte de fruit a été produit à Woodstock, il y a quelques années, lorsque 400000 jeunes se sont rassemblés pour un concert rock et qu’ils se sont « défoncés » à la marijuana et au rock pendant trois jours, à l’aube d’une décennie de violence ?

 

Dès sa naissance, le rock and roll n’a produit que du fruit démoniaque. Le rock a des mamelles desséchées; il ne peut donner la vie et la santé à personne.

 

Ce qui est triste, c’est que malgré le fait que Dieu révèle Sa colère contre tout ce qui est né de Satan, il y aura une foule de gens qui n’écouteront pas et à qui s’appliquera la parole suivante : « Puis vous venez vous présenter devant Moi, dans ce temple qui M’est consacré, et vous déclarez : « Nous voilà sauvés ! et cela pour continuer à commettre ces horreurs ! Ce temple qui M’est consacré, le prenez-vous pour une caverne de voleurs ? C’est pourtant bien ce que Je vois, déclare le Seigneur » Jérémie 7:10, 11 La Bible en français courant.

 

 

 

2. Dieu n’acceptera pas un sacrifice imparfait

 

Dieu Lui-même a appelé Son Église une maison de sacrifices 2 Chroniques 7:12. Chaque fois qu’un enfant de Dieu prêche, prie, chante ou loue le Seigneur, il apporte une offrande sacrificielle à l’Éternel. Ainsi, chaque disque ou concert chrétien est une offrande au Seigneur.

 

L’agneau du sacrifice que les Israélites apportaient sur l’autel devait être «sans défaut » Exode 12:5.

  

 

Il devait être sans tache et n’être ni boiteux ni malade.

 

Qu’est ce que tout ceci a à voir avec la musique rock dans l’Église ? Comment cela peut-il s’appliquer aux chrétiens qui jouent de cette musique ou qui l’écoutent ?

 


Cela devrait pourtant être évident. En ce qui touche la louange et l’adoration, notre Père ne recevra aucune offrande qui est tant soit peu souillée ou tachée; Il la rejettera furieusement. Paul a donné cet avertissement : « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification » Éphésiens 4:29.

 

Ceci inclut tous les chants. La sainte indignation de Dieu contre Israël a été révélée au prophète Malachie, qui a demandé au peuple du Seigneur : « Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n’est-ce pas mal ? Quand vous en offrez une boiteuse, ou infirme, n’est-ce pas mal ? » Malachie 1:8.

 

Dieu n’était pas près d’accepter de leur part un sacrifice corrompu offert à Sa gloire.

 

« Vous amenez ce qui est dérobé, boiteux ou infirme, et ce sont les offrandes que vous faites ! Puis-je les agréer de vos mains ? dit l’Éternel » Malachie 1:13.

 

Ils savaient que leurs offrandes devaient être pures et sans tache, mais ils étaient tombés si bas dans leur adoration envers Dieu qu’ils Lui ont apporté un sacrifice de corruption. Or, une telle désobéissance entraîne une malédiction horrible.

 

« Maudit soit le trompeur qui a dans son troupeau un mâle, et qui voue et sacrifie au Seigneur une bête chétive ! Car Je suis un grand roi, dit l’Éternel des armées, et Mon nom est redoutable parmi les nations » Malachie 1:14.

 

Dieu qualifie de trompeur celui qui possède dans son répertoire de la musique conçue dans le sein de la sainteté, de la musique pure et digne de louanges, mais qui la met de côté pour offrir au Seigneur les sacrifices corrompus de la musique issue d’un sein démoniaque. Dieu nous dit en ce moment : « Je suis un Roi puissant et glorieux, digne uniquement de la musique la plus sainte, la plus spirituelle, et la meilleure que vous soyez capables d’offrir. Tout le reste est un sacrifice corrompu ».

 

Cela me tracasse vraiment de voir que sur leurs microsillons, les chanteurs rock ont une ou deux chansons qui sont profondément spirituelles et que le reste n’est que de la musique rock grinçante et stridente. En fait, ils savent comment faire de la bonne musique qui soit acceptable aux yeux du Seigneur.

 

Certains musiciens rock me disent : « Personnellement, je n’aime pas vraiment cette sorte de musique, mais elle est très appréciée par les jeunes; j’en joue pour les attirer. »  

Ma réponse est celle-ci : « Et Dieu, Lui ? Allez-vous profaner l’offrande pour faire plaisir à la foule ? »

 

J’entends parfois des chrétiens sincères dire : « Satan ne possède pas la musique; elle appartient à Dieu. La musique n’a pas d’importance, pour autant que les paroles soient correctes ».

 

C’est complètement faux !

 


Note D.P. : suite à une discussion plutôt vive avec un frère sur l’usage de la musique rock dans l’Église j’ai décidé de mettre cet article de D. Wilkerson sur mon blog. A noter que les origines de cette musique reste très mystérieuse.
Le black metal, une variante extrémiste du rock traditionnel a des propos tirés de la bible satanique. Emergeant à la fin des années 80, ce genre musical aux paroles hurlées et sans accords use de mises en scène macabres et ultra-réalistes. Des «tableaux» à peine voilés par les interprètes : mutilations, masturbations, viols sur la Croix... Les noms des groupes sont sans équivoque : God Dethroned, Dark Funeral, Cephalic Carnage, Napalm Death... Quant aux paroles, cet extrait suffit : «Mort à tous les anges, qu'ils tombent du ciel ! Mort et destruction, le meurtre satanique s'enflamme ce soir ! Que Dieu saint meure !»