Les liens spirituels (1) J. NINDAGA ABRAHAM

Introduction

 

Il est sans ignorer que toute vie d’un homme sur la terre cherchant à expérimenter la Gloire de Dieu et son amour dans sa vie commence par l’Égypte qu’est le paganisme, passera par la Mer rouge qu’est la nouvelle naissance pour connaître la fournaise du désert qu’est l’épreuve ; enfin s’emparer de Canaan, le pays où coule le lait et le miel qui sont les promesses de Dieu.

 

Par ailleurs, tous sont nés pécheurs, sous certaines malédictions conscientes ou indépendantes de leur propre volonté. Beaucoup sont ignorants, d’où la nécessité d’être enseignés. Comme dit la Parole de Dieu :

 

« Mon peuple est détruit parce qu’il manque la connaissance. Mais vous connaître la vérité et la vérité vous affranchira. »

 

Ce schéma stéréotypé et révélé par Jésus-Christ est le passage incontournable pour une vie comblée. Pour ce faire, nous nous inspirons de trois paroles puissantes que l’Éternel Jésus a prononcées devant le sépulcre de LAZARE, à savoir :

 

1. Ôtez la pierre !

2. LAZARE sors !

3. Déliez-le et laissez-le aller !

 

Ces trois étapes sont indispensables et impérieuses pour tout épanouissement spirituel, de tout chrétien. Que signifient pour nous ces trois paroles dont leur révélation est :

 

1. Ôtez la pierre !

 

 Jésus, frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre. C’était une grotte, et une pierre était placée devant. Jésus dit : Ôtez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu’il est là. Jésus lui dit : Ne t’ai-je pas dit que, si  tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit : Père, je te rends grâce de ce que tu m’as exaucé. Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours ; mais j’ai parlé à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’a envoyé. Ayant dit cela, il cria d’une voix forte : Lazare, sors. Et le mort sortit, les pieds et les mains liées de bandes, et le visage enveloppé d’un linge.

 

Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller.  (Jean 11 : 38 – 44)   

 

 Jésus dit que la pierre soit d’abord ôtée avant toute chose. La pierre peut être dans votre vie, dans la vie de chacun, l’obstacle, l’incrédulité, le moi-intérieur, la considération sociale, les ambitions,… qui se sont érigés en barrière pour que vous ne soyez pas en contact avec la Parole de Dieu qui est Jésus-Christ. La honte est une ennemie farouche pour que l’on ne soit appelé chrétien.  Il est vrai que pour devenir enfant de Dieu, il y aura un prix à payer. Abandonnons nos filets et suivons le Christ qui est le chemin, la vérité et la vie.    

 

2. LAZARE sors !

 

« Ayant dit cela, il cria d’une voix forte : Lazare, sors. Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d’un linge… » (Jean 11 : 43 – 44)

 

Jésus dira ensuite que LAZARE sorte. Il est sans oublier que Jésus s’est adressé personnellement au mort, car réellement LAZARE était bel et bien mort. Dans le séjour des morts, le mort a entendu et après il s’est levé, d’où il est ressuscité d’entre les morts.  Jésus a pris soin d’appeler le nom de LAZARE et pas les autres : une paire de manche ! Sinon tous les morts seraient ressuscités le même jour. Jésus te connaît par ton nom. En effet, tous ceux qui sont dans les péchés sont morts, car le salaire du péché c’est la mort. Et ils sont séparés de Dieu. La foi de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu.  Par ailleurs, dès que le pécheur entend la voix du sauveur, Jésus-Christ et croit en lui, il sera sauvé.

 

3. Déliez-le et laissez-le aller !

 

Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller.  (Jean 11 : 44)

 

Jésus dira enfin de compte que LAZARE soit délié, et « laissez-le aller ». Ceci signifie que LAZARE peut marcher seul. Il est évident que LAZARE est bel et bien lié de la tête aux pieds et ne pouvait donc marcher. Avant qu’il ne marche, il a fallu au préalable qu’il soit complètement délié de tout ce qui l’encombrait. En effet, on ne délie que ce qui est lié. Il n’est pas à exclure que beaucoup continuent à connaître du surplace et rien ne change dans leur vie parce qu’ils sont encore liés. Ils sont encore au point «  zéro », chiffre absorbant en mathématique, car (0 x 250 = 0). Ce fameux « 0 » signifie le désert, la mort, la malédiction,…

 

Même dans des églises, de nombreux frères, sœurs, serviteurs de Dieu continuent à regretter le monde, les vieux souvenirs quand ils étaient encore en Égypte. Au fait, ils n’ont jamais expérimentés le bonheur et la paix qu’il y a quand on devient enfant de Dieu. Ils mènent une vie statique, peut-être y a-t-il quelque chose sur le plan spirituel qui empêche de progresser, d’évoluer et de se développer. Car il convient que tout chrétien prospère à tout égard comme prospère l’état de son âme.

 

« Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce ; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants. » (Osée 4:6)    

 

Quand on est délié et que l’on doit s’en aller, c’est-à-dire marcher, progresser, avancer. Cela révèle un dynamisme. Tout compte fait, Jésus veut que notre vie change, que nous prospérions, nous nous élevions, nous montions plus haut parce qu’il nous a béni dès la création par notre père dans la foi, Abraham.   La nature de l’homme est de se plaindre de sa vie ou des problèmes qu’il connaît. L’homme, en désespoir de cause, se résigne en s’abandonnant dans la triste réalité ou la fatalité morbide. Nous devons dire non à certaines choses qui occultent notre vie, en se posant de manière réfléchie, pourquoi ceci et pourquoi cela, dans la mesure que nous ayons tant soit peu une réponse adéquate à la problématique. Il est clair que si l’on est lié à Satan, rien ne peut marcher dans la vie sur le plan spirituel, matériel, moral et physique.

 

Pour que nous jouissions de nos bénédictions pleinement dans la gloire de Dieu, il convient que nos liens soient rompus que nous soyons réellement libres.

 

« Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem. Lorsqu’il approcha de Bethsabée et de Béthanie, vers la montagne appelée montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples, en disant : Allez au village qui est en face ; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s’est jamais assis ; détachez–le, et amenez–le. Si quelqu’un vous demande: Pourquoi le détachez–vous ? Vous lui répondrez : Le Seigneur en a besoin. Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit. Comme ils détachaient l’ânon, ses maîtres leur dirent : Pourquoi détachez–vous l’ânon ? Ils répondirent : Le Seigneur en a besoin. Et ils amenèrent à Jésus l’ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et firent monter Jésus. Quand il fut en marche, les gens étendirent leurs vêtements sur le chemin. Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus. Ils disaient : Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts ! Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus : Maître, reprends tes disciples. Et il répondit : Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront !" (Luc 19:28-40)    

 

L’ânon qui appartenait au premier maître qui était un tyran (satan) le rendait esclave, dominé et lié. Mais quand le deuxième maître est venu en charge, tout a changé dans la vie de l’ânon. Celui-ci est entré dans la gloire avec son deuxième maître qui est Jésus-Christ.    

 

Tu dois connaître la vérité dans ta vie : d’où viens-tu et où vas-tu ?

 

Faisons ainsi une sorte de Bilan personnel.   

 

Définition 

 

 Qu’entendons nous par des liens spirituels ?

 

Les liens spirituels sont des contacts, des alliances ou des engagements qu’une personne ou un groupe de personnes peut conclure avec le monde de ténèbres, le diable, les démons, les esprits méchants, les sorciers, magiciens, marabouts… Exemple : le mariage est une alliance, un contrat entre deux personnes qui s’aiment.

 

 

Sortes de liens

 

Il y a deux sortes de liens :

 

1. Les liens volontaires 

 Ce sont des alliances faites avec des démons par l’intermédiaire des sorciers, magiciens et marabouts de manière volontaire, directe et consciente.

Exemple : le fait de consulter les marabouts, magiciens, parce qu’on cherche à être protégé contre la mort, soit pour une promotion dans une entreprise, soit pour avoir beaucoup d’argent,…    

 

2. Les liens involontaires   

 Ce sont des alliances conclues avec les esprits méchants indirectement, inconsciemment et involontairement et dont on subit les conséquences néfastes.    Exemple : Un enfant, une jeune fille ou un jeune homme subit les méfaits des contrats que ses parents (tante, oncle, frère) ont pris avec les démons pour une promotion, ou pour avoir une certaine influence dans la société. De là sa vie est détruite.

 

Versets utiles pour comprendre cette partie :  Jean 11 : 39 – 44 ; Luc 19 : 28 – 40 Osée 4 : 6 Jean 8 : 32 Romains 10 17 Marc 8 : 38 Luc 9 : 26 Luc 4 : 18 – 19

 

Manifestations des liens

 

Galates 5 19 – 21 ; 1 Jean 2 : 15 – 17 ; Lévitique 20 : 1 - 27 

 

Partant des alliances faites avec le monde des ténèbres ; par voie de conséquence les esprits méchants se manifestent dans l’homme de plusieurs façons, à savoir :

 

L’impudicité ;  La débauche ;  L’idolâtrie ;  La magie, la sorcellerie, les sciences occultes, le maraboutage, les sectes, les loges mystiques,…

 

L’impudicité    C’est tout comportement sexuel effréné, sans contrôle et sans maîtrise. Il existe plusieurs formes d’impudicité : l’homosexualité, la bestialité, la masturbation, l’inceste, le partouze, le viol, la pédophilie, le carinage, etc.    

 

La débauche    C’est tout acte dévergondé susceptible à léser la société dans laquelle ont vit (famille, nation, pays). On peut répertorier ici : l’impudicité, le meurtre, le mensonge, l’escroquerie, le vol, ….    

 

L’idolâtrie    C’est tout acte par lequel l’homme adore la créature au lieu d’adorer le Créateur, Yahvé. Il existe plusieurs idoles comme : l’argent, le monde, la femme, le sexe, le matériel, les statues, les amulettes, la musique, les fétiches, l’habillement, …. 

 

CHOSES, OBJETS, MATERIELS, ENDROITS, LIEUX DANS LESQUELS OU PAR LESQUELS PEUVENT SE MANIFESTER LES ESPRITS MECHANTS 

 

Il convient de ne pas ignorer que Satan s’évertue à tout prix à dominer l’homme et à exercer son autorité sur lui et sur sa nature. D’où les esprits méchants utiliseront ingénieusement ce qui suit :
 

Les objets matériels

 

Les emblèmes, drapeau, monnaie, monument, totem, armoiries, devise, tatouage, habits, chaînette, bijoux, mouchoir, parfum, montre, caleçon, produit cosmétique, technologie, crème, poudre, jeux, sports, déodorant, statues, images, crucifix, bougies, miroir, relique, photo, livre, véhicule, avions, cigarette, boisson, musique, nourriture, bateau, téléphone, ordinateur, cellulaire, regard, mains, codes barres (666), etc.    
 

Endroits et lieux    

Les hôtels, bars, cimetières, églises, marché, rond point, lieu de deuil, bifurcations, rivières, eaux (lacs, mers, …), toilettes, prisons, cachots, pays (économie, politique, social), carrefours, parcelles, maisons, etc.   

 

Conséquences des liens

 

Lévitiques 20 : 1 – 27 ; Romains 6 23 ; Lamentations 5 : 17 – 18 ; Esaïe 59 : 1-2 

  

Satan et les démons (esprits méchants) ne sont pas nos amis. Son cheval de bataille est de voler, détruire et égorger toute créature sur laquelle il exercerait une parcelle de pouvoir.    Les conséquences sont multiples et évidents dans la vie des humains : la mort, la maladie, le blocage, le freinage, la pauvreté, la misère, les malédictions,…  


 " Les démons t’utiliseront, mais demain ils t’abandonneront. "    

 

Serviteur de Dieu  Pasteur Justin NINDAGA Abraham
SOURCE : CAFE BIBLIQUE

 

a lire liens spirituels (2)