LA BIBLE ENSEIGNE-T-ELLE QU'IL EST CONVENABLE POUR LES HOMMES DE PORTER DES BOUCLES D'OREILLES ?

Publié le par DP

De même que pour certaines questions, comme l'usage du tabac, le maquillage, la célébration des anniversaires de naissance et autres choses du même genre, il n'existe pas, dans la Bible, de « Tu ne feras pas » concernant les boucles d'oreilles.

 
Cependant, il existe des principes dans les Écritures auxquels nous pouvons nous référer.

En voici un qui se trouve dans I Corinthiens 11:14 et qui déclare:

 

« La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux. »


Paul dit ici que le bon sens, « la nature », nous dit que les hommes devraient avoir l’air d’hommes, pas de femmes. Ils ne devraient pas avoir de cheveux longs parce que c’est un péché « une honte ».

Ce principe s'applique aussi pour ce qui est des boucles d'oreilles. D'habitude, et historiquement, ce sont les femmes qui portent des boucles d'oreilles. Même dans la société libérale et décontractée d'aujourd'hui, ce sont encore les femmes en majorité qui les portent. Aussi, sachez que, depuis ces dernières décennies, les hommes qui optent pour un « mode de vie hors normes » vont souvent choisir de se faire percer les oreilles en tant que signal pour les autres.


Notez Deutéronome 22:5:


« Une femme ne portera point un habillement d'homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel, ton Dieu ».



Sophonie 1:8 déclare:


« Au jour du sacrifice de l'Éternel, je châtierai les princes et les fils du roi, et tous ceux qui portent des vêtements étrangers ».

Le Jamison, Fausset and Brown Commentary définit « vêtements étrangers » comme étant « des vêtements interdits par la loi par exemple, des vêtements d'hommes portés par des femmes, vice-versa ». Donc, on peut voir, maintenant, POURQUOI il est mal pour les hommes de porter des boucles d'oreilles.

C'est un PÉCHÉ pour l'homme que d'avoir l'air efféminé !


Un autre principe biblique s'applique. En plus d'avoir l’air efféminé, les hommes qui portent des boucles d'oreilles ont traditionnellement été perçus comme étant étranges, bizarres, ou rebelles.

 

Un Chrétien ne doit pas donner cette impression.


L'apôtre Paul a écrit:


« N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde » (I Jn 2:15-16).


« Abstenez-vous de toute espèce [apparence] de mal »(I Thess. 5:22).

 

Par conséquent, tout ce qui peut donner à penser mal est important.

De plus, ce type de bijoux pour hommes n’est qu’un signe de VANITÉ. Il est naturel chez les êtres humains de vouloir être acceptés par le monde qui les entoure. Mais, que dit Dieu à ce sujet ?


Les Chrétiens doivent sortir du monde (Apoc. 18:4). Et, les gens devraient se souvenir d'eux pour leur CARACTÈRE - et non pas parce qu’ils suivent la dernière mode.


La Parole de Dieu parle en plusieurs endroits de boucles d’oreilles qui ont été portées par des hommes. PARTOUT c’est lorsque les serviteurs de Dieu leur disent de les enlever ou de les donner.
Voyez Genèse 35 :4, Exode 35 :22 ; Nombres 31 :50 et Juges 8 :24-26.


Rappelez-vous également l’histoire du veau d’or (Ex 32). Aaron l’a fabriqué à l’aide des boucles d’oreilles des Israélites, et cela incluait celles des hommes (v. 2-4).

 

 

Dans ce cas-là, c’est l’IDOLÂTRIE qui est reliée au port de boucles d’oreilles.

 
La Bible parle du perçage d’oreilles pour les hommes. Ce n’est pas une chose souhaitable.
Voyez : 
 

 

« Si ton esclave te dit: Je ne veux pas sortir de chez toi, -parce qu’il t’aime, toi et ta maison, et qu’il se trouve bien chez toi, alors tu prendras un poinçon et tu lui perceras l’oreille1  contre la porte, et il sera pour toujours ton esclave. Tu feras de même pour ta servante »,

(Deut 15 :16-17 et Ex 21 :5-6).


Dans l’ancien Israël, un esclave (serviteur) qui voulait demeurer avec son maître se faisait percer l’oreille.


Personne aujourd’hui ne désire être un serviteur lié par un tel contrat. Il devrait être clair que Dieu condamne les boucles d’oreilles pour les hommes.


C’est un signe de manque de virilité, de rébellion, de vanité et de mondanité et même d’idolâtrie et d’esclavage !

(Site eglise de Dieu restaurée)

 


 

NOTE DE DP :

1 Oreille droite marque de l’obéissance au maitre, symbole de l’avenir, au devenir, au désir de communiquer avec autrui et le monde. Elle est en relation avec le père, l’autorité, contrairement à la gauche symbole du passé correspondrait plus à l'affectivité, les émotions, les sensations, l’imaginaire et relatif à la mère)

 

Ga.5:1

C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.

 

Dieu doit être notre seul et unique MAITRE

Publié dans TATOUAGES PIERCINGS

Commenter cet article

Deborah 14/10/2011 11:56



Je bénis le seigneur pour cet enseignement, notre socièté, nos jeunes, et tout le corps de Christ a besoin d'être
éclairé sur ses marques, boucles d'oreilles et autres, car la séduction de ce monde a tellement pris place dans nos églises, s'est tellement bien dissimulé , camouflé que cela passe inaperçu,
devenat normal !


Il y a un réel danger quand nous désobéissons à la parole de dieu, car nous attirons sa colère, et inévitablement nous nous plaçons sous le  joug de l'ennemi!


Il ne faut pas croire que se sont seulement de petites choses, notre dieu ne les considère pas ainsi, et se sont ses petites choses, compromis qui mènent à la perdition.


Nous devons plus que jamais être prêts et veiller à garder nos yeux fixés sur la parole de dieu, et faire la chasse dans nos vies à ses séductions, qui viennent au travers de la mode, qui conduit
au péchés.


Relisons ses versets qui nous mettent en garde et méditons les , en les plaçant sur notre coeur et en demandant au seigneur le dicernement et la sagesse qui vient de lui.


merci pour cet article


soyez bénis



Souverain Sacrificateur 15/09/2010 17:20



La bible ne se contredit pas. La traduction des mots " de longs cheveux" en Grec est ; Komoa . Ce qui veut dire : Tresse,  ou natter. Et  le mot Komao apparait seulement 3 fois
dans la bible. Seulement dans le verset 11 de 1 cor. Le mot habituel pour cheveux en Grec est Thrix. Drix. Ce que consiste à dire que l`Apôtre Paul dénoncait les pratiques païennes ou
les hommes se coiffaient avec des tresses ou des nattes qui sont généralement des coifures féminines. Paul n`a jamais enseigné des enseignements contraires à l`ancien testament. Par exemple
les Nazariens qui ne se coupaient pas les cheveux et dont les cheveux se formaient en boucle. Il y avait des prophètes et des rois comme Salomon, Ezekiel, Samson ect  qui portaient des
boucles c`est à dire de longs cheveux.


Shalom



DP 15/09/2010 22:47



 


J’ignore où vous voulez en venir avec vos explications. Il est clair que Paul condamne le
port de longs cheveux par des hommes qu’ils soient tressés ou non.


Par contre il est certain que c’est une gloire pour la femme de les porter longs comme une
 parure, un revêtement et un signe de l’autorité de l’homme mais un déshonneur pour l’homme. 


Il ajoute en outre que si un homme veut contester, ce n’est pas la coutume des
assemblées de Dieu.


Dans l’ancien testament, à la fin de son vœu, le nazaréen (il peut tout aussi bien s’agir
d’une femme) devait absolument se raser les cheveux. Samson est un cas particulier, il ne devait jamais se raser la tête. Il portait 7 tresses qui furent coupées par Delila.


On sait qu'absalom le fils jaloux et rebelle de David était d'une grande beauté et qu'il
portait les chevex longs. Il se rasait une fois l'an. La bible dit que lorsqu'il mourut, il était accroché entre ciel et terre par ses cheveux à un chene...



Daniella 27/08/2009 14:53

Merci Garry d'avoir partagé avec nous votre avis
Ceux qui sont appelés fils de Dieu marchent par l'Esprit et non par la chair. Le hasard n'existe pas.
Tout acte posé quel qu'il soit dans le monde visible ou invisible a des implications et des conséquences spirituelles.
Si les origines, la source d'une pratique sont impures, pourquoi ses ramifications deviendraient-elles pures comme par miracle ?
Si la racine est bonne, les branches et les fruits le seront aussi. Mais si la racine, l'origine, la base ou le fondement sont malsains et impurs, tout le reste suivra.
Au delà de l'esthétique, tout percing et tout tatouage dans la chair est une alliance de sang. Or ce sont les alliances les plus puissantes et difficiles à briser qui impliquent de lourdes conséquences spirituelles.
Dans ces temps d'apostasie, que l'onction nous enseigne toutes choses et surtout la crainte de Dieu car toutes choses |selon la loi| nous sont permises, mais toutes choses ne sont pas utiles; toutes choses |selon la loi| nous sont permises, mais nous ne nous laisserons pas assujettir sous le pouvoir d’aucune.
Quel rapport y a–t–il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez–vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout–puissant. Ayant donc de telles promesses, bien–aimés, purifions–nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. (2 Co 7.1)
 A lire également sur ce blog
 http://www.alliances-delivrances.com/article-27456173.html
 

Garry 24/08/2009 15:49

Je pense que quand Dieu nous dit que les hommes doivent ressembler à des hommes et les femmes à des femmes par l'apparence, il n'interdit pas aux femmes de mettre des jeans ou à un homme d'avoir un zircon. Je crois surtout que notre apparence doit permettre de déterminer visiblement si on est un homme ou une femme. En ce sens certaines personnes ont des tenues et coiffures qui ne permettent pas de déterminer si ce sont des garçons ou des filles.De plus historiquement les hommes avaient les oreilles percées autant que les femmes. La pratique s'est féminisée depuis et encore cela dépend de la culture dans laquelle on vit.Les mentions de la boucle d'oreille chez les hommes dont on fait mention pour leur retrait ou leur destruction me parait un raccourci assez facile.La partie sur l'esclavage aussi est grotesque et d'un autre temps. N'oublions pas que la Bible  et surtout l'ancien testament a un contexte historique qui justifiait certaines actions et demandes (comme le fait de ne pas manger certaines viandes, ou des lois faites parce qu'à une certaine époque le coeur des hommes était trop dur)EN revanche est c'est là le seul véritable argument sur la question, le chrétien qui souhaite se faire percer les oreilles doit se demander pourquoi il le fait. Si c'est par effet de mode, alors là il est esclave de la mode et du monde. Si ses intentions sont bonnes alors que Dieu soit seul juge de son acte.Plus que tout c'est l'honêté que l'on a vis à vis de son acte quand on est face au Seigneur qui compte.Que Dieu vous bénisse.