Protestantisme et Franc maçonnerie

Publié le par D.


EGLISE DE JESUS CHRIST,
Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l'Eternel se lève sur toi. Voici, les ténèbres couvrent la terre, Et l'obscurité les peuples ; Mais sur toi l'Eternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît.…Ésaïe 60.1

Après la décision de l’Église protestante unie, qui rassemble les réformés et les luthériens, de donner des bénédictions aux couples de personnes homosexuelles, j’ai été comme beaucoup de croyants fors choqués par cette nouvelle.

 

J’ai été plus qu’étonnée quelques temps plus tard en apprenant via plusieurs sites que le protestantisme et la Franc Maçonnerie avaient des origines communes.

 

Les huguenots persécutés par les catholiques trouvèrent refuge dans les loges maçonniques.

 

Je vous invite à lire l’article « Le protestantisme et la Franc-maçonnerie » de Xavier Manet sur le site suivant http://blog.oratoiredulouvre.fr/2010/02/le-protestantisme-et-la-franc-maconnerie/ dont voici un extrait :

 

«Luc Nefontaine, docteur en lettre et philosophie nous dit par le biais d’une interview de Robert Hostetter, responsable des émissions protestante à la RTBF (Télévision belge, émission «La Voix Protestante » du 5 février 2001) : «il faut rappeler que les fondateurs de cette maçonnerie, société de pensée, société spéculative, sont James Anderson, Jean-Théophile Desaguliers, etc. et que James Anderson était un pasteur de l’Église presbytérienne écossaise, Desaguliers est le fils d’un pasteur huguenot, natif de La Rochelle, donc on se trouve en plein milieu protestant. La franc-maçonnerie pourrait-on dire est quelque part la fille naturelle du protestantisme. Le problème c’est que les Églises luthériennes, calvinistes n’ont jamais reconnu cet enfant. Et donc il est difficile, (c’est pour cela que l’on emploie le terme fille naturelle) il est difficile de faire de la maçonnerie une institution protestante. On pourrait dire que franc-maçonnerie et protestantisme sont au fond cousin cousine.»

 

Avant l'édit de Tolérance de 1787, on constate une forte proportion de protestants dans les loges de Marseille, Bordeaux, Sedan, Strasbourg, Nantes, La Rochelle, Caen. Dans celles de Nîmes, les protestants sont majoritaires.

 

Pendant la Révolution, nombreux sont les députés protestants francs-maçons :

 

7 pasteurs francs-maçons (sur 16 pasteurs) à la Constituante

2 pasteurs francs-maçons (sur 15 pasteurs) à la Législative

7 pasteurs francs-maçons (sur 29 pasteurs) à la Convention

 

L’Eglise protestante a condamné la franc maçonnerie à cause des rituels, des symboles ésotériques, de la promotion du pouvoir et de l’argent mais aujourd’hui, qu’en est –il ?...

 

Les liens sont-ils en train d’être restaurés ?

 

 

 

Publié dans ARTICLES

Commenter cet article

maribe 23/06/2015 23:09

C'est un peu court comme historique - ça demanderait un plus grand développement car si effectivement certains protestants ont pu se tourner vers les fm lorsqu'ils étaient persécutés par les catholiques.On ne peut ignorer que les fm sont une émanation des jésuites dans le but d'une contre réforme à l'époque...

Daniella 07/07/2015 11:50

A chacun de se faire une opinion par des investigations plus poussées.
Merci de votre commentaire
Soyez bénie