LE CHRETIEN ET L’ECOLE PAR DONALD SORO

Publié le par DP

C’est la rentrée scolaire ; Dans plusieurs pays du monde, les élèves, les étudiants, les écoliers s’apprêtent à débuter une nouvelle année scolaire dans les différents établissements.
On se prépare pour tout, pour les fournitures scolaires, les habits, la scolarité et autres…

Mais peu sont ceux qui préparent cette nouvelle rentrée spirituellement.

J’ai eu à cœur cette année, d’écrire un enseignement qui traite du thème : LE CHRETIEN ET L’ECOLE, dans le but d’aider et situer plusieurs en ce qui concerne la pensée de Dieu sur les études scolaires.  Je suis un Ingénieur Informaticien, j’ai un niveau de BAC+5, j’ai fait plusieurs années d’études et avec l’aide du Seigneur, je n’ai jamais échoué à un examen.  J’aimerais partager mes expériences, les paroles que j’ai reçues du Seigneur Jésus pendants mes années scolaires et aussi certaines consignes à ceux qui sont encore sur les bancs, afin de pouvoir emprunter de bonnes voies pour réussir et être dans la gloire de Dieu ou esquiver les mauvaises voies qui conduisent à l’échec et déshonorent généralement Dieu.
J’exposerai mon enseignement en évoluant de thème en thème. 


LA  RENTREE SCOLAIRE
A chaque entrée scolaire, il est important de prendre un temps de prière afin de prier pour divers sujets concernant vos études, votre établissement et aussi votre nouvelle classe.
Vous devez confier votre nouvelle année scolaire au Seigneur Jésus, lui remettre le contrôle de tout. Vous devez priez pour vos nouveaux amis de classe, votre classe afin que le Seigneur étende sa main sur chaque élève qui  fait partie de cette classe. Demandez au Seigneur de vous conduire pendant toute l’année, d’éloigner de vous la paresse, la négligence, l’oubli et  tout ce que vous pouvez imaginer qui pourra vous nuire pendant l’année.
Priez pour chaque prof de votre classe, les confier dans les mains du Seigneur Jésus.  Prier pour les matières où vous vous savez, pas assez bon, afin que le Seigneur vous aide à vous en sortir dans ces matières….Bref, commencez par la prière.  

Esaïe 26:4  Confiez-vous en l'Eternel à perpétuité, Car l'Eternel, l'Eternel est le rocher des siècles.


L’ARGENT
Plusieurs sont les élèves qui profitent des rentrées scolaires pour escroquer leurs parents afin d’avoir de l’argent. Ils mentent sur les prix des livres, ne retournent pas la monnaie, augmentent la scolarité pour ensuite retenir ce surplus. Ils savent que les parents soucieux d’offrir tout à leurs enfants pour l’école, ne peuvent refuser de donner de l’argent malgré la somme, ils profitent de cette situation pour avoir du sou.
Il vous faut débuter votre rentrée scolaire avec la vérité ; éloigner de vos cœurs la cupidité. Ce genre d’actes est du vol aux yeux de Dieu. Cela n’est pas du tout honnête et bénédiction pour un élève qui veut réussir. Dieu ne peut approuver ces actes malgré vos raisons. Repentez-vous si vous l’avez déjà fait, abstenez-vous de le faire si vous ne l’avez pas encore fait.

Proverbes 1:19  Ainsi arrive-t-il à tout homme avide de gain; La cupidité cause la perte de ceux qui s'y livrent.


LA CULTURE DU TRAVAIL et DE L’EFFORT
Notre Dieu est un Dieu de miracle, tout le monde le sait, mais sachez qu’il ne peut donner un bon résultat à une personne qui n’étudie pas ou qui ne fait pas grand effort dans les études. Vous devez travailler, étudier sérieusement vos leçons et faire vos exercices comme il se doit. Le travail dur et assidu est un élément déterminant pour le succès et la réussite. Celui qui ne cultive pas, ne peut moissonner ; Celui qui ne travaille pas, ne peut gagner ; Celui qui ne cherche pas ne peut aussi trouver.  
Ce n’est pas parce que vous êtes chrétiens que vous n’étudierez pas et que vous compterez sur le Seigneur pour vous révéler les bonnes réponses. Même si vous faites un jeûne de 1000 jours, Dieu ne pourra vous révéler ce que vous n’avez pas appris sérieusement.
Un paresseux ne peut réussir,  un négligent ne peut avoir un succès. Celui qui prend son temps pour travailler sérieusement réussira ; l’effort paye. Et en cela, Dieu est fidèle, même envers un païen qui travaille, Dieu le bénit, car il mérite que ses efforts soient récompensés.

LA TRICHERIE
On parle de tricherie lorsqu’un étudiant  viole toute règle établie pour régir les devoirs et les contrôles.  Si un prof demande à ce que personne ne  communique pendant un devoir, ni ne  regarde dans son livre ou son cahier, alors vous ne devez pas le faire ; car si vous le faites, c’est de la tricherie. Malgré votre blocage pendant un devoir ou un contrôle, vous devez vous abstenir de demander au voisin ou à la voisine, vous abstenir de regarder dans le cahier ou sur la feuille du voisin.  Il peut arriver qu’un voisin ou une voisine vous demande une réponse, si vous lui communiquez la réponse, c’est aussi de la tricherie ; Vous devez apprendre à dire NON à ce(tte) voisin(ne) et lui faire comprendre après que vous êtes chrétien et que vous ne pouvez faire cela puisque c’est interdit. C’est sûr que vous vous ferez des ennemis, mais sachez que honorer Dieu est le plus important ; la colère de Dieu est celle là que nous devons craindre.

Je me rappelle, pendant mon examen de BTS, toute la salle trichait sur la consigne de l’examinateur, la tricherie était légalisée dans ma salle, l’examinateur pensait aider les étudiants en faisant cela. Moi, seul dans mon coin, j’ai travaillé sans demander ni répondre à quelqu’un. Bizarrement, j’étais le seul qui arrivait à avancer dans le sujet donné de Math. L’examinateur, voyant cela, s’approcha de moi et dit : « Je vois que tu t’en sors, pourquoi tu ne donnerais pas tes réponses pour aider les autres ? ». Je lui ai dit gentiment que je ne pouvais pas. Il n’insista pas et après il s’approcha de moi pour me demander : « Es-tu Chrétien ? » ; j’ai répondu « OUI » avec joie. Et le jour des résultats, j’étais, si je ne me trompe pas, le seul admis de ma salle.

Je me rappelle, ma plus mauvaise année scolaire, c’était en classe de première. J’avais une voisine avec qui on s’était entendu de tout partager pendant les devoirs et les contrôles et bien sûr à l’insu  des profs. Bref, on avait décidé de tricher. Malgré qu’on faisait cela, j’ai failli avoir 9 de moyenne, une moyenne que j’ai jamais eue; Et le premier trimestre, j’ai eu à peine 10 de moyenne, j’ai eu tellement mal que j’ai décidé de rompre notre entente. Les autres trimestres, j’ai 12 et 12, si je me rappelle bien, mais j’ai fini avec une moyenne générale de 11, ce n’était pas fameux du tout.  

La tricherie affaiblit, elle conduit à la paresse, au gain facile et devient une dépendance dans les études quand on la pratique. L’élève finit par toujours avoir envie de recourir à elle quand il est face à un devoir ou un contrôle, même le plus facile.  Généralement quand il n’arrive pas à tricher, il se sent désarmer et récolte un mauvais résultat.

NE TRICHEZ PAS ou NE TRICHEZ PLUS.  Trichez, c’est Voler, Mentir et Déshonorer Dieu.

LE DEFI
Il y ‘a une chose qui m’a toujours animée dans mes diverses années scolaires, c’est un défi intérieur qui me poussait toujours dans de bons résultats.  Ce défi était que je cherchais toujours la première place, je cherchais à être le meilleur de la classe. Je ne faisais pas comme certains élèves qui ne cherchaient qu’à obtenir la moyenne de passage. Généralement, ils finissent par rater la moyenne ou à l’avoir juste. Si vous cherchez 10 de moyenne, si vous la ratez, vous aurez 9 ou 8 ; or si vous cherchez à être le premier, vous aurez certainement une bonne moyenne, 13, 14 ou 15. Voyez haut et loin, ayez des visions de l’aigle et pour cela, vous devez  travailler en conséquence. Parce que quand je désirais être premier, je mettais aussi les atouts de mon côté pour l’être, en travaillant surtout.

Job 22:28  A tes résolutions répondra le succès;


LA TELE
La télé et les études ne font pas trop bon ménage. Les élèves  aiment beaucoup la télé qui de nos jours a des programmes alléchants  avec l’existence du câble. Des programmes qui captent facilement les jeunes. Il faut apprendre à faire la part des choses.  Je ne vous interdis pas de regarder la télé, mais il ne faut surtout pas en abuser pour ne pas être devant la télé pendant qu’il faut que vous étudiiez vos leçons ou fassiez vos exercices.  Sachez faire la part des choses.

L’ABSENCE ET L’ASSUDUITE
La présence régulière pendant les cours est un atout majeur pour réussir. Moi, par exemple, j’apprenais la majorité des choses en étant en classe.  Il m’arrivait des fois de ne pas réviser certains cours et m’en sortir pendant un contrôle, parce que pendant ce cours, j’ai pu retenir l’essentiel.  Les explications des profs sont à ne pas rater, soyez présents en classe, réguliers et assidus aux cours. Eviter de suivre des mauvais élèves qui s’absentent régulièrement, ne vous laissez pas façonner par des mauvaises compagnies.

LA TIMIDITE
Certains élèves n’osent jamais parler en classe pendant les cours. S’ils ne comprennent pas une explication du prof, ils n’osent pas lever la main pour demander plus d’explication, ils subissent généralement.  Le prof est payé pour vous enseigner, il est à la disposition des élèves, alors, je vous exhorte à interpeler un prof pendant ou après les cours quand vous n’avez pas bien compris quelque chose. Si vous n’osez pas avec le prof, ciblez un ami de classe qui a bien compris afin qu’il ou elle vous aide à comprendre aussi, mais il ne faut  surtout pas accumuler les lacunes.

2 Timothée 1:7  Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse.


DES PENSEES POSTIVES ENVERS LES MATIERES
Il y ‘a des personnes qui se disent : « Moi, je ne suis pas fort ou bon en telle matière», « Je n’arriverai jamais à m’en sortir en telle matière ». Ces personnes confessent leur échec dans ces matières. C’était mon cas avec le français et l’anglais, je n’avais jamais de bonnes notes dans ces 2 matières et sincèrement, je ne faisais pas d’efforts pour m’en sortir, car j’étais dans une branche scientifique où les coefficients de ces matières étaient moins élevés. Mais en 1ère année de BTS, je me suis débarrassé de cette pensée nuisible, et j’ai pu m’en sortir dans ces matières. J’ai appris à aimer l’anglais et à bosser personnellement pour mieux l’apprendre.


LA DISTRACTION ET LE BAVARDAGE

Pendant les cours, il faut être attentif, ne pas se laisser distraire, être aussi en classe dans les pensées ; Il y a des personnes en classe, dont les pensées qui vagabondent, ils prennent le temps pour penser à des choses inutiles et cela les distrait pendant les cours.  Le bavardage pendant les cours n’est pas un bon témoignage, non seulement vous êtes distrait et vous perturbez les autres. Soyez concentrés pendant tous les cours, et surtout dans ceux dont vous ne vous en sortez pas.


L’EVANGELISATION

Après ma conversion, j’ai toujours considéré mes différentes classes comme des zones d’évangélisation. Avec l’aide du Seigneur, j’arrivais à approcher certains amis élèves seul à seul pour leur parler du Seigneur Jésus. Même aux musulmans de la classe.  Il faut que vous aimiez vos amis de classe, priez pour eux, et  portez les à cœur dans vos prières. Avoir pour soucis leur Salut. Faites l’œuvre de votre Papa dans votre classe, votre amphi, votre salle. Surtout évangélisez avec amour et avec stratégies, ce n’est pas facile avec les amis de la même classe.  

1 Corinthiens 9:16  Si j'annonce l'Évangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile!


UNE PERSONNE A PART
Si vous parlez de Christ en classe, il va de soi que vous ayez un bon témoignage en classe. Vous devez donner l’exemple sur tous les plans ou du moins vous atteler à être un modèle en ce qui concerne la parole que vous prêchez. Si vous êtes une fille, vous devez vous habiller correctement, éviter certaines attitudes avec les garçons, le garçon aussi envers les filles.  Ne pas tricher, car la tricherie est publique et constitue un mauvais témoignage. Evitez les querelles, les disputes, les moqueries. Vous devez même avoir de bonnes notes, cela  appuie votre témoignage. Il faut alors bosser dur, car il serait quand même contradictoire de voir une enfant  de Dieu être à la queue en ayant tout le temps des 0, des 2, 3, 1 etc…
Vivez la parole de Dieu et qu’au travers de votre témoignage en classe, Christ soit prêché et soit glorifié.


LES NOTES
Les bonnes notes, nous les obtenons à la sueur de notre front et non à la sueur d’une autre partie de notre corps. Il faut travailler dur pour les avoir. Refusez les NST (Notes Sexuellement Transmissibles). Ce sont des notes qui ne sont pas à la gloire de notre Seigneur.  Ce phénomène est une réalité dans nos établissements scolaires en Afrique, les écolières couchent avec les profs pour avoir de bonnes notes ou les profs qui harcèlent des filles afin de coucher  avec elles en échange d’une bonne note. Refusez toute NST.  Que vos notes glorifient le Seigneur quelque soit leur valeur. Qu’elles ne soient pas issues d’une NST, de la trichérie ou autre, qu’elles soient le résultat exact de vos propres efforts.
J’ajoute qu’il faut bénir Dieu pour toute note que vous aurez, qu’elle soit bonne ou pas. Une mauvaise note doit vous inciter à redoubler d’effort, une bonne note doit vous inciter à maintenir le cap.


LES GROUPES DE TRAVAIL

Faire des groupes de travail pour ensemble échanger les connaissances entre élèves, est une bonne idée. Je me rappelle qu’en Terminale, j’étais très bon en Math, Physique, et dans les sciences Nat, j’avais plusieurs personnes qui m’approchaient afin de pouvoir  travailler avec moi dans un groupe de travail.  Dans ces groupes, j’avais beaucoup appris,  c’est vrai que j’ai donné, mais j’ai beaucoup reçu des autres et cela m’a assez aidé pour mon BAC.
Il avait un élève de ma classe, le dernier même de la classe, qui s’était associé à nous vers la fin de l’année pour travailler en groupe, à la fin de l’année, il a été  admis ainsi que tous les membres du groupe de travail.


Ecclésiaste 4:9  Deux valent mieux qu'un, parce qu'ils retirent un bon salaire de leur travail.


LE REPOS ET LA RECUPERATION
Il est important d’évacuer le stress et de se reposer des fois pour pouvoir avoir un corps moins fatigué. C’est vrai qu’il faut travailler dur, mais il faut aussi se donner du temps pour récupérer, pour se reposer.  Evitez d’être éveillé pendant qu’il faut dormir. Se priver de sorties nocturnes, ou autres types de sorties qui ne vous aideront pas, mais qui accentueront votre fatigue.
Pour récupérer, on peut aussi aller la piscine, au restaurant, des rencontres entre amis, aller dans des endroits de loisir mais qui honorent Dieu.
C’est important les études, mais nous sommes faits de chair et notre corps a aussi besoin qu’on le respecte et qu’on prenne soin de lui. Evitez les excès de travail ; généralement, ils n’aident pas et  peuvent conduire  au surmenage.
Si vous avez la possibilité de pratiquer un sport, cela vous sera très bénéfique,  le sport permet d’évacuer le stress, et vous donne une santé parfaite.

LA CLASSE D
’EXAMEN
La classe d’examen est une classe importante, c’est une classe où à la fin de l’année, ça passe ou ça casse avec les résultats des  examens. Un étudiant dans cette classe là, doit prendre plus en considération tout ce qui est écrit ci-dessus ; il doit aussi apprendre à compter sur Dieu.
Il peut arriver que malgré tous vos efforts et votre foi, vous échouiez à votre examen ; bénissez Dieu, il sait ce qu’il fait.  J’ai vu des personnes qui ont échoué au BAC et lorsqu’elles ont repris, non seulement elles ont obtenu leur examen avec mention et en plus de cela, elles ont eut après des ouvertures et opportunités intéressantes.
Je prendrai le témoignage d’un frère en Christ qui a échoué 2 fois au BAC sans comprendre pourquoi.  Le Seigneur me disait que c’était lui qui permettait cela, car il avait besoin de ce frère dans son établissement.  Ce frère était un chrétien zélé pour l’œuvre, il instituait dans tous les établissements où il passait des cellules de prière et aussi des programmes d’évangélisation. Dieu le gardait encore en Terminale pour œuvrer auprès des élèves dans les lycées où il fréquentait. Après sa réussite au BAC à la 3ème reprise, il fut orienté dans une école prestigieuse du pays ; Dieu est fidèle.

Il ne faut surtout pas mettre une classe d’examen au dessus de Dieu ; d’autres font cette erreur là. Quand ils sont en classe d’examen, c’est comme si leur examen était la chose la plus importante de leur vie. Ils vont même à se retirer des activités de l’église pour pouvoir selon eux avoir plus de temps pour étudier. Notre Dieu est un Dieu jaloux, il n’accepte que personne ni aucune chose ait plus de valeur que Lui dans notre vie.
Il y a par contre, certains qui s’approchent de Dieu seulement pour avoir l’examen, c’est aussi une autre erreur. En classe d’examen, c’est là qu’on voit leur foi, ils sont fréquents à l’église, ont pour principal sujet de prière la réussite à leur examen. Dieu n’est pas un charlatan auprès duquel ont vient pour avoir un exhaussement et se retourner dès que nous sommes exhaussés. Dieu sait tout cela, il connait les cœurs et leurs contenus.  

La réussite et le succès appartiennent à Dieu, Il bénit qui il veut et quand il veut.
Remettez-Lui votre classe d’examen et attendez-vous à sa volonté tout en mettant en pratique tout ce que j’ai dit ci-dessus.

CONCLUSION
Dieu veut se glorifier dans tous les domaines existants de votre vie, même dans vos études.  Soyez des étudiant(e)s, des élèves, des écoliers selon sa Gloire. Mettez en pratique sa parole révélée et vous pourriez voir sa main agir dans vos études.
Dieu honore celui qui l’honore et bénit l’ouvrier qui mérite son salaire.

Jean 9:31  Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs; mais, si quelqu'un
l'honore et fait sa volonté, c'est celui là qu'il exauce.

Soyez béni(e)s et BONNE ET BENIE RENTREE SCOLAIRE

Publié dans JEUNESSE PROPHETIQUE

Commenter cet article

naval 07/09/2016 21:14

Amen! Gloire a Dieu pour ce article.
Sois Beni

Grâce 13/05/2016 03:41

Wow ! Amen
Que Dieu te bénisse :)