Loin des yeux, loin du coeur...? D. Pamphile

Publié le par Daniella

mariage.jpg


Un proverbe latin dit « loin des yeux loin du cœur ».

 

Mais quand on aime réellement, la distance, les épreuves et l’absence aussi longue soient-elles, sauraient-elles émousser ou altérer une sincère fermeté et l’ardeur du feu de véritables sentiments ?

 

Comme Moise tardait à redescendre de la montagne de Dieu, le peuple impatient commença à murmurer et apostropha Aaron de la façon suivante :


«Allons ! Fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu ».

 

A la demande d’Aaron, le peuple tout excité s’est dépouillé de son or, de ses biens précieux et l’apportèrent en offrande à Aaron qui jeta l'or dans un moule, d’où sortit le fameux veau d’or. Et ils proclamèrent :

 

« Israël ! Voici ton dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte. Lorsqu'Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s'écria: Demain, il y aura fête en l'honneur de l'Éternel ! Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces. Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. (Ex 32.4-6)

 

Le veau d’or était aussi une représentation du taureau Apis, symbole de la fécondité, de la puissance sexuelle et de la force physique, adoré en Égypte et dont le culte était associé à celui d’Osiris, le dieu des morts. Il symbolise également Baal-Péor.

 

veau-d-or-wall-street.jpg

Ecoutez ce que l’Eternel dit à ce sujet :

 

«J'ai trouvé Israël comme des raisins dans le désert, J'ai vu vos pères comme les premiers fruits d'un figuier; Mais ils sont allés vers Baal-Peor, Ils se sont consacrés à l'infâme idole, et ils sont devenus abominables comme l'objet de leur amour» (Osée 9.10)

 

«Ils s'attachèrent à Baal-Peor, Et mangèrent des victimes sacrifiées aux morts» (Ps 106:28)

 

Pe‘or Ainsi nommé parce qu’on se déshabillait devant lui et que l’on déféquait. C’est en cela que consistait le culte qu’on lui rendait.

 

Si vous poursuivez la lecture dans le livre de l’Exode, vous allez découvrir avec moi la réaction de l’Eternel face à cet acte ô combien méprisable et abominable à ses yeux.

Le Dieu vivant dit à Moise :

 

« Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit: Israël ! Voici ton dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte. L'Éternel dit à Moïse : Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide. Maintenant laisse-moi ; MA COLERE VA S'ENFLAMMER CONTRE EUX, ET JE LES CONSUMERAI ; mais je ferai de toi une grande nation » (Ex 32.8-10)

 

Dans son ardente colère, l’Eternel menace d’exterminer le peuple. Mais Moise s’humilia et intercéda avec ferveur en faveur du peuple rebelle et idolâtre : 

 

« Reviens de l'ardeur de ta colère, (…)  et repens-toi du mal que tu veux faire à  ton peuple ». (Ex 32-11-12)

 

Tout ce qu’Israël méritait, c’était l’anéantissement total au même titre d’ailleurs que les cananéens, les habitants idolâtres du pays promis dont les iniquités s’étaient accumulées et avaient atteint son apogée. Il fallut l’intercession d’un homme qui se tienne à la brèche durant quarante jours pour sauver le peuple et son frère Aaron de la colère divine :

 

« L’Eternel était aussi très irrité contre Aaron, qu’il voulait faire périr, et pour qui j’intercédai encore dans ce temps-là ». (Deut 9.20).

 

En réponse à son intercession, Dieu donna de nouvelles tables d’alliance et se révèlera ainsi :

 

« L’Eternel, l’Eternel, Dieu MISERICORDIEUX et COMPATISSANT, lent à la colère, riche en BONTE et en FIDELITE, qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l’iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération !» (Ex 34-6)

resurrection.jpg

 

Le Cantique des Cantiques nous décrit « l’amour comme bien plus fort que la mort » (Cant. 8.6)

 

Dieu est Amour ! L’Amour ne périra jamais…C’est le sel de la vie…

 

Notre Père céleste nous rappelle à maintes reprises et de manière si différente dans Sa parole par le Saint Esprit à toujours veiller sur notre cœur et à entretenir activement la flamme de notre dévotion. Il évoque l’importance de serrer Sa Parole très fortement dans notre cœur dans ces temps périlleux afin de ne pas être emportés loin de Sa face.

 

Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? Luc 18:8

 

La honte, la confusion et la condamnation sont réservés aux cœurs infidèles et agités par toutes espèces de passions, aux traitres de l’Alliance des derniers temps qui se conformeront de plus en plus au siècle présent parce qu’ils n’ont pas reçu l’Amour de la Vérité. Bien mal leur en prendra de mépriser l’Amour de Dieu si gracieusement offerte sur le bois de la croix. Ils ont contemplé le cœur du Seigneur baignant dans son sang sur la croix, l’ont méprisé et se sont détournés en se moquant, aveugles qu’ils étaient de savoir que c’est pour eux qu’il a été injustement cloué sur une maudite croix.

 

Christ est mort pour les pécheurs afin qu’ils soient sauvés de la colère à venir par son sang.

 

Au jour de la révélation du juste jugement de Dieu qui rendra à chacun selon ses œuvres, tout voile sera déchiré :

 

«réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité ; mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice» (Romains 2.5-8)

 

Néanmoins, beaucoup de chrétiens ne sont pas prêts à affronter à ce qui se passe actuellement dans le monde. Ils préfèrent se cacher dans leur tour d’ivoire religieuse attendant que cela se passe.

 

La Bible déclare clairement que le diable peut utiliser notre ignorance pour avoir l’avantage sur nous. (Osée 4:6; II Cor 2,11) 

 

Dieu nous a tout donné pour que nous ne soyons pas des victimes mais des vainqueurs dans cette guerre spirituelle ;

 

Nous devons prendre une position ferme et décider dès aujourd’hui qui nous voulons servir. 

Publié dans ARTICLES DE D. P.

Commenter cet article

piankoua 30/11/2013 14:26


je vous remercie beaucoup l'exhortation.


j'avoue que cela m'a fait du bien.


Que Dieu vous bénisse davantage!